Contemporains·Coups de coeur·Feel-Good

Et je danse, aussi , Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat (2015)

Un roman épistolaire coup de coeur !

J’avais repéré ce livre sur le blog  de ma copine blogueuse « Les petites lectures de scarlett ». Son billet m’a tout de suite donné envie de le lire car elle a eu un coup de coeur pour ce titre et comme je sais qu’on a les mêmes goûts 😉 je me suis jetée dessus quand je l’ai vu à la médiathèque. Merci pour cette belle découverte, j’ai passé un très bon moment de lecture.

104206962Et je danse, aussi est un roman épistolaire par emails écrit par deux auteurs : Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat. Il est naît d’un email que Jean-Claude a envoyé à Anne-Laure qui s’est tout de suite prise au jeu et lui a répondu. Le roman débute donc par le mail de Pierre-Marie Sotto et est adressé à une certaine Adeline Parmelan. Adeline a envoyé une grosse enveloppe à Pierre-Marie Sotto, un écrivain talentueux qui a reçu le prix Goncourt mais qui traverse une panne d’écriture. Celui-ci pense tout de suite qu’il s’agit d’un manuscrit d’une de ses fidèles lectrices. Adeline Parmelan laisse planer le doute sur le contenu de cette enveloppe puisque Pierre-Marie a l’air si sur de lui mais au fil de cette correspondance, toutes ses certitudes risquent de voler en éclats. D’autres personnages vont se mêler à la conversation et vont permettre de découvrir plus en profondeur l’histoire de Pierre-Marie et Adeline.20160426_174922.jpg

Et je danse, aussi est un roman plein d’humour. Les deux personnages n’en manquent pas et ont toujours le mot pour rire. J’ai apprécié leurs échanges et cette complicité qui s’installe dès le début entre eux. Je lisais et j’étais incapable de m’arrêter tellement leurs bons mots m’ont séduite. Il me fallait la suite instantanément comme quand on écrit un mail à un/une ami(e) et qu’on attend avec impatience la réponse. Au risque de passer pour une cinglée, j’attendais avec impatience les mails de Pierre-Marie et Adeline.
Ces deux personnages ont fait de l’humour leur arme pour ne pas sombrer car Pierre-Marie comme Adeline trimballent leurs casseroles. Elle est grosse et pas très belle. Lui est pathétique : un écrivain qui n’écrit plus. Ils vont se consoler et prendre une place chacun dans la vie de l’autre par ces échanges de mails.
Un roman pleins d’humour, de sentiments, d’amour et d’amitié. Un roman dont la conclusion pourrait être : la vie est parfois dûre, c’est pourquoi il faut l’adoucir et arrondir les angles avec une bonne dose d’humour.
J’adhère et j’approuve à cent pour cent cette conception de la vie. Régalez-vous, lisez ce roman. 

Un petit coup au moral, ce roman est votre médicament 😉 

Publicités

12 réflexions au sujet de « Et je danse, aussi , Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat (2015) »

    1. Merci pour ce gentil commentaire. Rien ne pouvait me faire plus plaisir. C est bien parce que si tu as un coup de coeur pour un livre je sais que je peux me l acheter ou me le procurer sans problème : sûre de ne pas être déçue. Pareil pour toi ☺

  1. Pour ma part, j’aime bien cette couverture étrange… Je ne compte pas l’acheter neuf, mais si je le trouve de seconde main, je ne dirais pas non!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s