Coups de coeur·Feel-Good·Humour·Romance

Qui veut la peau d’Anna C ? de Sophie Henrionnet (2017)

Un roman complètement déjanté, j’ai plus qu’adoré !!!


Qui veut la peau d'anna C. ? Sophie HenrionnetAprès avoir lu et adoré « Drôle de Karma » je me suis vite procuré un autre roman de Sophie Henrionnet.
J’avais besoin de ma dose. Mon dévolu s’est jeté sur Qui veut la peau d’Anna C car l’héroïne est une bibliothécaire, étant moi même bibliothécaire et ayant une soeur qui s’apelle Anna, ça m’a inspiré. Un détail m’a fait rire car au début de ce roman une personne se tue en mangeant un donuts et j’ai lu ce livre juste après avoir lu « Tout un été sans facebook » de Roman puértolas dans lequel les donuts sont également présents. Coeïncidence ? je ne crois pas !!! En ce qui me concerne, je déteste les donuts, Beurk ! Mais j’ai adoré ces deux livres et l’humour de leurs auteurs respectifs.

L’héroïne (Marie) doit se rendre à un rendez-vous arrangé le soir de la saint patrick avec un certain épaminondas. Malheureusement celui-ci ne semble pas pressé et la jeune femme se fait draguer par un adolescent boutonneux. Pour l’envoyer bouler, elle lui donne un faux nom : Anna Costello. Un faux nom qu’elle a entendu quelques minutes plus tôt au détour d’une conversation et qui va la mettre dans un sacré pétrin. Elle manque de se faire kidnapper mais est sauvée par un jeune SDF. La jeune bibliothécaire est curieuse de savoir qui est cette Anna Costello et qui sont ces gens qui en ont après elle, s’en suivent des rebondissements, des quiproquos et des gags à la pelle ! j’ai adoré !

Un roman plein d’humour et d’action que j’ai dévoré en deux jours. Je n’ai qu’une hâte : lire un autre roman de l’auteur. Merci pour cette folle aventure en compagnie de Marie, j’ai adoré.

enorme-coup-de-coeur

 

Feel-Good

Tu as promis que tu vivrais pour moi, Carène Ponte (2016)

On passe des larmes aux rires, un très bon roman feel-good !

tu-as-promis-que-tu-vivrais-pour-moi-915720-264-432Repéré sur les réseaux sociaux, ce livre me faisait de l’oeil. j’ai profité d’un voyage en train (aller et retour) pour le lire et j’ai beaucoup aimé. Si vous connaissez le roman ou le film PS : I love you et que comme moi, vous avez adoré, ce livre est fait pour vous. Au début j’avais peur que le roman ne tienne pas la comparaison, mais finalement c’est une belle surprise.

Molly vient de perdre sa meilleure amie Marie. Elle ne parvient pas à faire le deuil de son amie et se sent coupable de sa mort. Avant de la quitter, marie lui fait promettre de vivre sa vie pleinement pour elles-deux. Et si son amie lui réservait encore des surprises après sa mort ? C’est ce que vous découvrirez si vous lisez ce roman.

Une lecture qui m’a quand même fait pleurer car le début n’est pas des plus joyeux. Je ne vous parle même pas de PS : I love you et des quantités de mouchoirs utilisés, je ne m’en remets toujours pas. La suite du livre est plus joyeuse et feel-good. Je ne pouvais donc qu’adorer puisque comme vous le savez : j’adore les romans FEEL-GOOD ! Une belle lecture qui me donne envie de découvrir les autres livres de l’auteur!!!

Coups de coeur·Feel-Good

Barracuda for ever, Pascal Ruter (2017)

Un magnifique roman feel-good sur la difficulté de voir défiler les années au compteur

Je remercie du plus profond de mon coeur l’auteur de ce magnifique roman. J’ai tout adoré ! Rien à redire. Merci pour cette magnifique lecture qui fait du bien. Pour vous donner envie de découvrir ce petit bijoux, je vais essayer d’en parler du mieux que je peux.

Barracuda for ever, c’est l’histoire de Napoleon Bonheur qui décide de se renouveler à l’âge de 85 ans. Pour bien commencer sa nouvelle vie, il demande le divorce et quitte sa femme Joséphine. Cet homme, ancien boxeur en a toujours fait qu’à sa tête et a un caractère bien trempé quand Napoléon a décidé quelque chose, il ne vaut mieux pas aller contre sa volonté. Nous faisons la connaissance de ce personnage par l’intermédiaire de son petit fils léonard dit « mon coco ». Le grand-père et le petit fils sont très complices, ils parlent l’Esperanto entre eux. La complicité a sauté une génération car Napoléon ne porte pas particulièrement son fils dans son coeur. Il le trouve trop sérieux et différent de lui, va même jusqu’à l’appeler Couille-mouille et se moque ouvertement de lui. Souvent, il se moque de lui en esperanto et Léonard couvre son grand père car ils sont les seuls à parler ce dialecte dans la famille.
La grand-mère mise sur le carreau part dans le sud, elle écrira des lettres à son petit fils. J’ai beaucoup aimé ce procédé pour introduire le personnage de la grand-mère. Je me suis beaucoup attachée à ce personnage qui pourtant n’est pas le plus important du roman. J’ai apprécié son humour.

Barracuda for ever est un livre plein d’humour qui fait sourire et rire à de nombreux passages. C’est également un livre plein d’humanité et d’espoir. C’est un livre inter-générationnel à mettre entre toutes les mains, petites ou grandes, ridées ou pas ! Un vrai Régal !

 

Contemporains·Coups de coeur·Feel-Good

En attendant Bojangles, Olivier Bourdeaut (2015)

Un hymne à la vie

en-attendant-bojangles-223x330

En attendant Bojangles, c’est l’histoire d’une famille qui n’a rien de classique. Une famille pleine de folie, de vie, d’humour et de fantaisie mais qui comme toute les familles a également des hauts et des bas. Dès les premières pages nous entrons dans leur univers par l’intermédiaire de leur fils. L’auteur nous prévient dès le début, le ton est donné : « Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l’endroit, à l’envers, parce que la vie c’est souvent comme ça. » Une vie pleine de loufoquerie mais remplie d’amour qu’on dévore de la première à la dernière page. Un livre qui donne envie de prendre la vie avec un peu plus de folie. 

Pour conclure ce billet, je vous laisse avec la citation qui débute ce roman :
« Certains ne deviennent jamais fous… Leurs vies doivent être bien ennuyeuses. » Charles Bukowski

enorme-coup-de-coeur

Feel-Good·Humour

Mémé dans les orties, Aurélie Valogne

Meme-dans-les-orties
Mémé dans les orties, c’est l’histoire d’un vieux monsieur désagréable qui du jour au lendemain doit se montrer aimable sous peine de finir en maison de retraite. Malheureusement je ne me suis pas du tout attaché au personnage principal de cette histoire. Par contre, j’ai beaucoup aimé la petite voisine, j’apprécie beaucoup les personnages d’enfants dans les romans. Je pense notamMent à deux romans que j’avais beaucoup aimé l’élégance du Hérisson et No et moi.

Après avoir lu de nombreux éloges sur ce titre, j’ai voulu tenter l’aventure. J’en attendais peut-être plus de ce roman, ce qui peut expliquer ma déception. Je m’imaginais déjà dévorant ce livre comme j’ai dévoré : « le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire » Un de mes plus gros coup de coeur de toute ma vie.

J’ai ri à plusieurs reprises, mémé dans les orties est une lecture sympathique mais pas un coup de coeur.

 

Coups de coeur·développement personnel·Feel-Good·Jeunesse

Pollyanna, Eleanor H. Porter

Jouons tous au jeu du Bonheur !

Après avoir lu le magnifique billet de ma copine les petites lectures de Scarlett, j’avais très envie de lire Pollyanna. Contrairement à celle-ci je ne connaissais pas du tout le dessin-animé tiré de ce roman, ni d’ailleurs le roman lui même. Je l’ai découvert par l’intermédiaire de son blog et je dois avouer que sans elle, je serai passé à côté d’un très beau moment de lecture. Merci.Pollyanna-eleanor H Porter.jpg

Suite au décès de son père, la petite Pollyanna est envoyé chez sa tante. Une femme aigrie qui ne voit pas la venue de sa nièce d’un très bon oeil. Elle ne voit pas l’intérêt d’accueillir l’enfant elle-même et envoie donc sa bonne à la gare à sa place. La jeune fille va donc prendre la bonne pour sa tante. Celle-ci dissipera bien vite le malentendu. Sa tante ne lui réserve pas un très bon accueil et lui offre la chambre sous les combles, la moins agréable de la maison. Plutôt que de prendre la mouche, la fillette se réjouit de la vue qu’offre celle-ci. Pollyanna se réjouit toujours de tout. Son père lui a appris à jouer à un jeu qu’il nomme le jeu du bonheur. Très vite, la petite fille va lier des amitiés avec le voisinage et tout le monde jouera au jeu du bonheur. Fini la morosité, Pollyanna donne à voir le bon côté des choses plutôt que de se focaliser sur ce qui ne va pas. Malheureusement quand tout ira pour le mieux pour tout le monde, un autre drame va survenir dans la vie de Pollyanna. Saura-t-elle continuer à jouer au jeu du bonheur ?

Pollyanna est selon moi, un indispensable à lire ! Un livre qui donne le sourire mais pas seulement, un livre qui fait réfléchir sur notre vision de la vie. Et si nous aussi, nous cessions de nous plaindre pour un rien ? Un livre qui donne envie de jouer au jeu du bonheur avec Pollyanna.

J’ai donc eu un énorme COUP DE COEUR !

enorme-coup-de-coeur

Chick-lit·Coups de coeur·Feel-Good

Là où tu iras, j’irai, Marie Vareille (2017)

La dernière merveille de Marie Vareille 😉

Marie elà où tu iras j'irait moi, c’est toute une histoire d’amour. J’ai fait sa connaissance durant mon année Charleston. Pour ceux qui ne sont pas au courant, j’ai été lectrice Charleston en 2015 en même temps que Marie Vareille. Elle m’a gentiment envoyé son premier roman et ce fût le coup de foudre. la grosse rigolade tout le long, depuis je suis fan ! la pauvre, elle doit en avoir marre de moi, je suis une vraie groupie hi hi
« Elle ne vit que pour marie, elle l’a dans la peau » (si ça ne vous dit rien, c’est normal, sauf si comme moi vous avez vu 40 fois le film Mary à tout prix et qu’il vous fait toujours autant rire)

J’ai donc dévoré : je peux très bien me passer de toi et son Génialissime roman jeunesse : « Elia et la passeuse d’âme » dont j’attend la suite avec impatience. Quand j’ai appris qu’un nouveau roman sortait, je l’ai précommandé ! et je l’attendais avec la bouche en coeur. j’ai compté les jours. Si, si !

Bon maintenant je suis maline, je l’ai lu, je l’ai dévoré et maintenant je suis comme après une gueule de bois, je ne m’en remets pas ! il va falloir attendre le prochain ! Enfin tout ça pour vous dire qu’il est TOPISSIME.

là où tu iras j’irai, c’est l’histoire de Zoe qui a une peur bleue de l’engagement et surtout déteste les enfants. Elle ne souhaite pas en avoir et quitte donc son compagnon. Elle se retrouve par une succession de hasard et de mésaventures Nounou, job pas du tout fait pour elle. Une nounou totalement improbable mais qui finalement saura prendre sa place au sein de cette famille.
Un très beau roman feel-good qui se dévore ! J’ai adoré 🙂 et c’est un gros coup de coeur. 

enorme-coup-de-coeur