Contemporains·Coups de coeur·Feel-Good

En attendant Bojangles, Olivier Bourdeaut (2015)

Un hymne à la vie

en-attendant-bojangles-223x330

En attendant Bojangles, c’est l’histoire d’une famille qui n’a rien de classique. Une famille pleine de folie, de vie, d’humour et de fantaisie mais qui comme toute les familles a également des hauts et des bas. Dès les premières pages nous entrons dans leur univers par l’intermédiaire de leur fils. L’auteur nous prévient dès le début, le ton est donné : « Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l’endroit, à l’envers, parce que la vie c’est souvent comme ça. » Une vie pleine de loufoquerie mais remplie d’amour qu’on dévore de la première à la dernière page. Un livre qui donne envie de prendre la vie avec un peu plus de folie. 

Pour conclure ce billet, je vous laisse avec la citation qui débute ce roman :
« Certains ne deviennent jamais fous… Leurs vies doivent être bien ennuyeuses. » Charles Bukowski

enorme-coup-de-coeur

Feel-Good·Humour

Mémé dans les orties, Aurélie Valogne

Meme-dans-les-orties
Mémé dans les orties, c’est l’histoire d’un vieux monsieur désagréable qui du jour au lendemain doit se montrer aimable sous peine de finir en maison de retraite. Malheureusement je ne me suis pas du tout attaché au personnage principal de cette histoire. Par contre, j’ai beaucoup aimé la petite voisine, j’apprécie beaucoup les personnages d’enfants dans les romans. Je pense notamMent à deux romans que j’avais beaucoup aimé l’élégance du Hérisson et No et moi.

Après avoir lu de nombreux éloges sur ce titre, j’ai voulu tenter l’aventure. J’en attendais peut-être plus de ce roman, ce qui peut expliquer ma déception. Je m’imaginais déjà dévorant ce livre comme j’ai dévoré : « le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire » Un de mes plus gros coup de coeur de toute ma vie.

J’ai ri à plusieurs reprises, mémé dans les orties est une lecture sympathique mais pas un coup de coeur.

 

Coups de coeur·développement personnel·Feel-Good·Jeunesse

Pollyanna, Eleanor H. Porter

Jouons tous au jeu du Bonheur !

Après avoir lu le magnifique billet de ma copine les petites lectures de Scarlett, j’avais très envie de lire Pollyanna. Contrairement à celle-ci je ne connaissais pas du tout le dessin-animé tiré de ce roman, ni d’ailleurs le roman lui même. Je l’ai découvert par l’intermédiaire de son blog et je dois avouer que sans elle, je serai passé à côté d’un très beau moment de lecture. Merci.Pollyanna-eleanor H Porter.jpg

Suite au décès de son père, la petite Pollyanna est envoyé chez sa tante. Une femme aigrie qui ne voit pas la venue de sa nièce d’un très bon oeil. Elle ne voit pas l’intérêt d’accueillir l’enfant elle-même et envoie donc sa bonne à la gare à sa place. La jeune fille va donc prendre la bonne pour sa tante. Celle-ci dissipera bien vite le malentendu. Sa tante ne lui réserve pas un très bon accueil et lui offre la chambre sous les combles, la moins agréable de la maison. Plutôt que de prendre la mouche, la fillette se réjouit de la vue qu’offre celle-ci. Pollyanna se réjouit toujours de tout. Son père lui a appris à jouer à un jeu qu’il nomme le jeu du bonheur. Très vite, la petite fille va lier des amitiés avec le voisinage et tout le monde jouera au jeu du bonheur. Fini la morosité, Pollyanna donne à voir le bon côté des choses plutôt que de se focaliser sur ce qui ne va pas. Malheureusement quand tout ira pour le mieux pour tout le monde, un autre drame va survenir dans la vie de Pollyanna. Saura-t-elle continuer à jouer au jeu du bonheur ?

Pollyanna est selon moi, un indispensable à lire ! Un livre qui donne le sourire mais pas seulement, un livre qui fait réfléchir sur notre vision de la vie. Et si nous aussi, nous cessions de nous plaindre pour un rien ? Un livre qui donne envie de jouer au jeu du bonheur avec Pollyanna.

J’ai donc eu un énorme COUP DE COEUR !

enorme-coup-de-coeur

Chick-lit·Coups de coeur·Feel-Good

Là où tu iras, j’irai, Marie Vareille (2017)

La dernière merveille de Marie Vareille 😉

Marie elà où tu iras j'irait moi, c’est toute une histoire d’amour. J’ai fait sa connaissance durant mon année Charleston. Pour ceux qui ne sont pas au courant, j’ai été lectrice Charleston en 2015 en même temps que Marie Vareille. Elle m’a gentiment envoyé son premier roman et ce fût le coup de foudre. la grosse rigolade tout le long, depuis je suis fan ! la pauvre, elle doit en avoir marre de moi, je suis une vraie groupie hi hi
« Elle ne vit que pour marie, elle l’a dans la peau » (si ça ne vous dit rien, c’est normal, sauf si comme moi vous avez vu 40 fois le film Mary à tout prix et qu’il vous fait toujours autant rire)

J’ai donc dévoré : je peux très bien me passer de toi et son Génialissime roman jeunesse : « Elia et la passeuse d’âme » dont j’attend la suite avec impatience. Quand j’ai appris qu’un nouveau roman sortait, je l’ai précommandé ! et je l’attendais avec la bouche en coeur. j’ai compté les jours. Si, si !

Bon maintenant je suis maline, je l’ai lu, je l’ai dévoré et maintenant je suis comme après une gueule de bois, je ne m’en remets pas ! il va falloir attendre le prochain ! Enfin tout ça pour vous dire qu’il est TOPISSIME.

là où tu iras j’irai, c’est l’histoire de Zoe qui a une peur bleue de l’engagement et surtout déteste les enfants. Elle ne souhaite pas en avoir et quitte donc son compagnon. Elle se retrouve par une succession de hasard et de mésaventures Nounou, job pas du tout fait pour elle. Une nounou totalement improbable mais qui finalement saura prendre sa place au sein de cette famille.
Un très beau roman feel-good qui se dévore ! J’ai adoré 🙂 et c’est un gros coup de coeur. 

enorme-coup-de-coeur

Coups de coeur·Feel-Good·Roman Policier/Thriller

La belle évaporée, J.J Murphy (2016)

Un roman policier Feel-good

Souvenez-vous, il y a quelques temps, je vous parlais du Cercle des plumes assassines de J-J Murphy. C’est avec grand plaisir que j’ai pu retrouver Doroty Parker pour de nouvelles aventures.

Le soir du 31 décembre, Doroty Parker s’apprête à célébrer le dernier jour de l’année en bonne compagnie à l’Hotel de l’algonquin, malheureusement c’était sans compter sur une famille qui vient gâcher la fête. Un cas de variole est détecté et l’hotêl est mis en quarantainte. Plus personne ne peut entrer ou sortir de l’établissement. Heureusement l’alcool coule à flot et la fête peut quand même reprendre. Bibi, une starlette de broodway fait le show en débarquant dans le plus simple appareil. Celle-ci fait chavirer le coeur des hommes et s’attire les foudres des dames. Malheureusement quelques heures plus tard, c’est elle qui a chaviré. Elle est retrouvée morte dans un bain de champagne.

La belle évaporée est un roman policier à l’humour contagieux rempli de  situations loufoques et comiques, des vannes à la pelle, je pouffais toute seule le nez dans mon livre. J’avais beaucoup aimé le cercle des plumes assassines mais je dois avouer que La belle évaporée est un cran au dessus. J’attends le tome 3 avec impatience ! vite !

Contemporains·Feel-Good

96 (la sixième corde), Caroline et Benjamin Karo

Parfois des auteurs prennent contact avec moi pour que je leur donne mon avis sur leur roman. Souvent, je ne réponds pas parce que c’est du copier/coller et qu’ils envoient le même message à quinze blogueurs en même temps. J’ai même eu des demandes pour lire des romans policiers et thriller alors que c’est écrit noir sur blanc dans ma présentation que je n’en lis jamais !

L’autre jour, Benjamin Karo m’a donc contacté pour lire son roman, et depuis, nous avons beaucoup échangé. S’il avait bien compris à quel point je pouvais être débordée, Il ne pouvait pas savoir, qu’en plus de la lecture, j’ai  : un travail à chercher, une petite fille à aimer, un mari à chérir et un roman à écrire . Simplement il m’a parlé d’amour et de sincérité et vous qui me suivez, vous savez qu’à la vue du mot Amour mon petit coeur s’emballe et ne fait qu’un tour. Son message plein d’humour m’a convaincu qu’il fallait que je lise ce roman. Il y a des rendez-vous qu’il ne faut pas manquer et celui-ci en faisait partie.

Je tiens donc à remercier Benjamin et sa soeur Caroline  pour cette magnifique lecture mais également pour les échanges qui ont suivi pour discuter en détail de ce beau projet. le roman est disponible sur Amazon en cliquant ici mais sortira très bientôt dans une grande maison d’édition. L’auteur me l’a gentiment envoyé en EPUB seul format accepté par ma liseuse de l’âge des dinosaures. (Si KOBO passe par-là, je veux bien une KOBO-GLOW gratuite. ah! c’est beau de rêver)
J’ai glané l’information comme quoi, les auteurs travailleraient par ailleurs,  déjà, sur une adaptation cinématographique du roman. affaire à suivre donc.

96 - LA sixième Corde coverL’histoire :
Arnaud vît à Londres, compositeur de musiques pour le cinéma, il est amoureux d’Emma. Ensemble, ils souhaitent se marier. Pour être sûrs de ce choix et faire table-rase du passé, ils se lancent chacun de leur côté le défi de revoir leurs exs.

Un voyage plein d’humour, les vannes fusent et les quatre copains n’en sont pas avares. Ils se connaissent depuis le lycée. Vincent, un incorrigible séducteur qui a la classe et le porte-monnaie bien rempli finance le voyage. Eni, Sosie d’un célèbre footballeur s’acharne depuis des années à trouver une idée lumineuse de business et dilapide la fortune de Vincent. Romain travaille dans un bureau d’étude et n’est pas doué pour séduire les femmes. Au volant d »une BM série 1, d’Aix à Paris en passant par Lyon et même en Ardèche, les quatre copains vont s’en donner à coeur joie : de bars en restaurants, de verres en verres (ou de cuites en cuites), de rencontres en retrouvailles et donc de femmes en femmes.
Un incroyable Road-trip qui les conduira aux quatre coins de la France mais bien plus loin encore dans les méandres des sentiments humains. Une belle histoire d’amitié et d’amour au pluriel.

J’ai beaucoup aimé l’idée de ce roman : la confrontation avec des exs pour savoir si tout est bien de l’histoire ancienne. Il y a de nombreux dialogues, ce qui rend le roman très vivant et dynamique. ça parle de foot, de musiques aussi (J-J Goldman et maître GIMS), d’amitié et d’amour. C’est frais et ça se lit vite. Un bon moment de lecture.On reste sur sa faim, mais rassurez-vous une suite est prévue, j’ai donc hâte de la lire.

Le seul petit truc que je n’ai pas trop aimé c’est le côté macho qui est induit par Vincent le séducteur mais bon, on connait tous un Vincent et on est toujours prête à pardonner sauf quand on est la victime de celui-ci. là c’est moins drôle.

Coups de coeur·Feel-Good

Bons baisers de Mesménie,

Un très bon roman Feel-good !

couvertureVous ne connaissez pas encore les romans feel-good? Il s’agit de ces romans qui font rire et qui font du bien au moral. Bon baisers de Mesménie en fait partie. J’ai adoré et je vous en parle tout de suite !

J’ai reçu ce livre dans le cadre de la dernière masse critique organisé par Babelio. Je remercie donc Babelio, Les éditions Autrement ainsi que l’auteur Fabienne Betting pour cet envoi.

Bons baisers de Mesménie, c’est l’histoire d’un mec qui foire sa vie. Ancien étudiant en Mesmène : langue choisi à la fac car la prof était canon  mais qui n’a jamais fini son année car il s’est pris un vent par celle-ci. Sa mère lui a conseillé de consulter quelqu’un car il ne se remettait pas de cette déception amoureuse. Le psychologue n’a pas été d’un grand secours, après ses consultations sa secrétaire s’est avérée plus à l’écoute. Notre ex-étudiant s’est donc mis en couple avec elle. Sans diplôme en poche, il travaille donc à Macdo mais consulte tous les jours les petites annonces pour se trouver un meilleur avenir. à deux heures du matin, il tombe sur une petite annonce qui attire toute son attention : traducteur de Mesmène. Le lendemain, il appelle et tombe sur un homme au drôle d’accent qui lui demande de traduire un manuscrit contre deux mille euros, une aubaine pour lui. Il se lance donc dans la traduction de ce roman mais le résultat est très approximatif. Le commanditaire semble pressé, Thomas se dépêche donc de tout traduire en arrangeant les passages qu’il ne trouve pas à son goût où qu’il n’est pas capable de traduire.

Bon baisers de MesménieJ’ai beaucoup ri à la lecture de ce livre fort sympathique. C’est le premier roman de
l’auteur et sûrement pas le dernier. C’est très bien écrit et très drôle.
Il y a des passages où le traducteur nous livre sa traduction. Nous suivons donc au fil du roman l’écriture de cette traduction, l’auteur nous offre un roman dans le roman.  Il y a des tas de péripéties et des rebondissements, impossible de lâcher ce livre une fois commencé, à fond dedans de la première à la dernière page pour une folle aventure. J’ai adoré et je recommande ce livre chaudement et chaud devant. Un livre qui se lit avec le sourire. Un vrai Feel-good book comme on les aime ! Un énormissime coup de coeur pour la Mesménie