Contemporains·Coups de coeur

Dérangé que je suis, Ali Zamir (2019)

J’avais beaucoup aimé Mon étincelle d’Ali Zamir. J’ai adoré Dérangé que je suis. Ce titre m’a tout de suite plu ! Tout un programme.
Dérangé est un docker et nous savons dès le début que ça va mal finir pour lui. Tout au long du roman, nous attendons donc de savoir le fin mot de l’histoire. Une histoire riche en jeux de mots et mots improbables. Une histoire pleine d’humour. Une histoire unique. Une plume inimitable et reconnaissable entre mille. On ne sait pas où on va, mais on y va avec délice de surprises en surprises. Nous suivons le quotidien dérangé de ce pauvre Docker qui aspirait à la paix et qui se retrouve embringué par les trois P… dans une folle aventure.

Et c’est un gros coup de coeur !!!!

Contemporains·Coups de coeur

Le choix d’une vie, Alia Cardyn (2017)

Cette année, je participe au Prix des lectrices Charleston. Le choix d’une vie fait partie de la sélection. Je remercie chaleureusement les éditions Charleston ainsi que l’auteur pour l’envoi de ce livre que j’ai adoré. Je découvrais l’auteur avec ce titre et j’ai maintenant très envie de lire ses deux autres romans, avec une préférence pour Une vie à t’attendre.

Le choix d’une vie est un roman Choral qui met en scène quatre personnages. Chapitres après chapitres, nous découvrons leurs vies et le lien qui les unit. Certains liens sont évidents dès les premières pages, mais d’autres plus subtils, nous tiennent en haleine jusqu’à la fin du roman. Le personnage principal de ce livre est Mary, une jeune-femme de 25 ans qui apprend qu’elle doit faire un enfant dans l’année sinon elle risque de ne jamais pouvoir procréer. Célibataire, elle décide donc d’avoir recours à un donneur.
Nous suivons également la vie de Jack, un jeune homme insouciant qui aspire à devenir réalisateur et qui pour arrondir ses fins de mois difficiles décide de donner son sperme.
Par l’intermédiaire de ses deux personnages, nous faisons également la connaissance de la secrétaire du centre, Adélaïde qui manque de confiance en elle et rédige un journal. Chapitres après chapitres, elle va se livrer par cet intermédiaire. Enfin, le quatrième personnage est le jardinier de Mary, Archibald qui écrit des lettres à sa femme qui semble l’avoir quitté ou qui peut-être est décédée.

Le choix d’une vie est un roman à la plume envoutante et à l’histoire émouvante. J’ai été particulièrement touchée par le personnage de Mary, cette jeune-femme qui prend la décision d’être mère seule. Un choix difficile, mais assumé. Mary a perdu ses parents et doit donc gérer seule cette maternité qui n’a rien de commun.
J’ai beaucoup apprécié également que ce soit un roman Choral, chaque chapitre donne la parole a un personnage. Ce procédé permet de ressentir toute une palette d’émotion et de mettre en avant le point de vue de chaque personnage.
J’ai adoré qu’il y ait des lettres et également une écriture façon journal intime, je suis fan de ce genre d’écriture. Le choix d’une vie est un COUP DE COEUR

Contemporains·Coups de coeur

Une sirène à Paris, Mathias Malzieu (2019)

à peine acheté, j’ai dévoré Une sirène à Paris. Mathias Malzieu est un de mes auteurs favoris. J’ai lu presque tous ses livres, il me manque Métamorphose en bord de ciel et l’homme volcan car j’aime bien me garder des petites friandises. Chaque livre de Mathias Malzieu, nous plonge dans un univers singulier et c’est toujours une joie de découvrir ses mondes enchantés. Mathias Malzieu ne ressemble à aucun autre auteur, il a un style bien a lui et j’apprécie particulièrement son imagination, sa poésie, sa fantaisie et son humour ! Dans une Sirène à Paris, il revisite le mythe de la Sirène. Nous faisons la connaissance d’un jeune-homme qui vient de vivre une rupture amoureuse et qui est chanteur sur une péniche de Paris nommée le Flowerburger. Le fantastique va s’inviter dans sa vie par l’intermédiaire d’une Sirène nommée Lula qu’il va trouver dans la Seine. Cette rencontre va lui faire vivre de folles aventures et bouleverser des vies..

J’ai adoré, c’est un gros coup de coeur pour cette belle histoire pleine de fantaisie, de suspense et d’émotions fortes ! J’avais très peur de l’ouvrir après les coups de coeur que j’ai eu pour tous les autres romans de l’auteur et plus particulièrement « Journal d’un vampire en Pyjama » et « Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi », mon appréhension s’est vite envolée, ce nouveau roman est une réussite. Un vrai bonheur de lecture ! MERCI à l’Auteur pour son imagination !

Coups de coeur·Nature Writing

My absolute Darling, Gabriel Tallent

Il y a des livres qu’on ne voudrait jamais quitter, dans lesquels on est bien et qu’on referme avec beaucoup de tristesse. My absolute Darling au contraire est un livre qu’il nous tarde de quitter tant le sujet et l’univers sont angoissants.

My Absolute Darling, c’est l’histoire d’un père qui élève seul sa fille à Mendocino en Californie. Ils vivent sommairement dans une habitation pas très bien entretenue dans la foret et à l’écart de toute maison. Ce père élève sa fille à la dure, la jeune fille est sauvage et pas féminine du tout. Elle passe son temps à marcher en forêt des kilomètres durant quand elle n’est pas en train d’astiquer ses calibres. Son père lui apprend à tirer au fusil et aux pistolets. Il l’appelle croquette, le narrateur du roman l’appelle Turtle et son vrai prénom est Julia.


Très vite, j’ai beaucoup apprécié le personnage principal qui est Turtle. Pourtant elle ne fait rien pour être sympathique, elle appelle tout le monde connasse et se traite elle même de connasse. Elle voue un amour inconditionnel à son père qui pourtant la traite de la pire des façons. J’ai apprécié avoir le point de vue de cette jeune fille, comprendre comment elle vivait cette relation incestueuse. On peut penser ce que l’on veut, se dire quelle est bête d’aimer son père, mais c’est justement ce qui m’a plu dans ce livre, pas de cliché, pas de philosophie ou de morale de bas-étage. On vit une histoire, une histoire terrible, mais qui sonne tellement juste. Une histoire comme personne ne devrait en vivre. J’ai eu la nausée tellement certains passages sont durs. C’est un livre qui prend aux tripes, un livre qu’on veut finir au plus vite mais finalement ce n’est qu’un livre. Ce qui fait mal, c’est de se dire que pour certaine, c’est une réalité.

C’est un livre coup de poing ! c’est un livre coup de coeur !
Gabriel Tallent a beaucoup de talent 🙂

Contemporains·Coups de coeur

Sans oublier, Ariane Bois (2014)

Cette année, je participe au Prix des lectrices Charleston. Dans le cadre de ce prix, je dois lire une sélection de cette maison d’édition.

Le prix commence très bien pour moi puisque « Sans oublier » d’Ariane Bois est un gros coup de coeur.

Sans oublier, c’est l’histoire d’une femme, d’une fille, d’une mère, d’une soeur. Une histoire qui va vous marquer. C’est un roman criant de vérité sur le deuil. Une jeune femme vient de perdre sa mère et s’interroge sur la vie de celle-ci, mais également sur son propre rôle de mère. Ce deuil l’a replonge également dans un autre deuil vécu quelques années plus tôt : celui de son frère. Un livre qui décrit parfaitement cette période terrible et de la difficulté de continuer à vivre malgré tout.
L’auteur dresse un portrait d’une femme d’une justesse absolue, elle n’enjolive pas son personnage, ne nous le rend pas sympathique et nous livre une histoire poignante de secret de famille.

Contemporains·Coups de coeur

La vraie vie, Adeline Dieudonné (2018)

La vraie vie, c’est ma grosse claque de Février ! Dès les premières pages, je me suis plongée dans cette histoire. J’en avais beaucoup entendu parlé et j’avais donc de très grosses attentes sur ce titre ! Une fois commencé, impossible de lâcher la vraie vie, il fait partie de ses livres qu’on dévore ! Un style unique et un univers singulier. 

Une Héroïne inspirante et forte !

C’est une histoire sordide raconté avec humour et fantaisie. Dans la famille de la narratrice, une jeune-fille de 12 ans, tout ne tourne pas rond. Ils habitent dans un lotissement sordide nommé le démo, le père est chasseur et possède une pièce où il conserve ses trophées d’animaux. La narratrice nomme sa mère l’amibe, ce qui en dit long sur sa considération pour celle-ci. Elle voue un amour inconditionnel à son petit frère qu’elle veut protéger de la violence de son père et de l’inaction de sa mère. Un jour, un évènement va changer leur quotidien à tout jamais. à partir de ce jour, la narratrice n’aura plus qu’une idée en tête : inventer une machine à remonter le temps comme dans Retour vers le futur pour vivre envie : la vraie vie !
Un gros coup de coeur ! J’attends le prochain roman avec impatience

Coups de coeur·Feel-Good

La vie est belle et drôle à la fois, Clarisse Sabard (2018)

La vie est belle et drôle à la fois est le 4eme roman de Clarisse Sabard. Avant de la connaître en tant qu’Auteur, j’ai eu la chance d’être lectrice Charleston avec elle en 2015. Nous avons pu échanger virtuellement durant cette magnifique année, mon seul regret est de ne pas avoir pu la rencontrer en vrai ! (mais comme je sais qu’elle se déplace partout et fait souvent des dédicaces, je suis sûre qu’un jour nos chemins se croiseront 🙂 et puis c’est sur ma liste de souhait!!!

La vie est belle et drôle à la fois, c’est l’histoire de Léna qui est en quelque sorte le grinch de sa famille, elle est allergique à tout ce qui évoque de près ou de loin Noël. Cette année, elle reçoit un mystérieux mail de sa mère qui l’invite à passer Noël en famille. Piquée au vif, elle décide de se rendre dans le village de son enfance pour ces retrouvailles familiales. Tout ne va pas se passer exactement comme Lena l’attendait. Sa mère est introuvable, elle a disparu.

J’ai adoré cette histoire pour plusieurs raisons, bon en fait au début, je n’aimais pas trop car contrairement à Lena, j’adore la période de Noël. les pulls de Noël, les décorations, les films de Noël, les musiques etc… ça commençait donc plutôt mal ! enfin pas tellement car j’aime beaucoup le style de Clarisse et ce qui me plait aussi c’est qu’il y a beaucoup de dialogues, et des dialogues très drôles. Ce que j’aime aussi ce sont les comparaisons, j’en fait tout le temps et elles étaient souvent très drôles. ça paraitra peut-être tiré par les cheveux pour certains, mais je me suis reconnue là dedans.
Ensuite ce que j’ai adoré, c’est le suspense lié au départ de la mère qui est maintenu jusqu’à la fin. Il y a également du suspense lié à un secret de famille. Une thématique que j’aime beaucoup, mais qui finalement ne m’a pas trop passionné dans ce livre. J’ai préféré le côté comédie et humour. Puis bien sûr l’amour !!! C’est très réussi, j’en commande un autre pour Noël prochain 😉 (comme j’ai vu en début de livre et dans les remerciements qu’on pouvait commander hi hi ! )

C’est mon premier livre lu cette année et donc le tout premier coup de coeur 2019 !