Coups de coeur

Mon désir le plus ardent, Pete Fromm (2014)

Mon histoire d’amour avec l’auteur Pete Fromm a débuté l’année dernière avec son dernier livre « La vie en chantier ». Un gros coup de coeur qui m’a donné envie de découvrir toute son oeuvre. Mon désir le plus ardent est donc le second livre que je lis de l’auteur. C’est l’histoire de Maddy et Dalt, de leur passion commune pour la pêche et le raft naîtra une magnifique histoire d’amour. Pete Fromm nous embarque à bord de ce raft avec eux et si leur idylle commence comme un conte de fée, nous comprendrons bien vite que la vie comme les rapides réserve des surprises.
Dans ce roman de Pete Fromm, la nature est très présente au début, puis peu à peu l’histoire se recentre davantage sur la maladie qui touche le couple et comment y faire face. Mon désir le plus ardent est donc un livre sur la maladie (sclérose en plaque), mais ne peut se résumer à ça ! c’est un livre puissant sur le couple, l’amour, la vie ! et c’est un coup de coeur

Coups de coeur·Feel-Good

Nous étions merveilleuses, Laure rollier (2019)

Après avoir beaucoup apprécié son premier roman « Hâte toi de vivre », j’avais hâte de me plonger dans « Nous étions merveilleuses« .
Un road-trip en Combi entre amies, 14 ans après un premier voyage. Ce nouveau périple au coeur des souvenirs est riche en émotions et en tranches de rires. Laure rollier, nous plonge dans une belle histoire d’amitié entre filles à présent devenues femmes. Un roman qui interroge sur la période de l’adolescence, une période que j’ai beaucoup aimé vivre et que j’aime beaucoup retrouver dans mes lectures et sur les rêves et futurs possibles qui se dessinent. Un roman également sur la vie d’adulte, la vie de couple, la vie de mère. Un roman sur l’amitié qui dure ! Un roman coup de coeur

Bd·Coups de coeur

Les silencieuses, Salomé Joly et Meynet Sibylline (2017)

Les silencieuses, c’est vous, c’est moi, c’est elles, c’est nous. Ce sont ces filles, ces jeunes-filles, ces femmes qui en ont marre de subir les remarques désobligeantes des hommes, d’être suivies, menacées, insultées, agressées simplement parce que l’on est une femme. Parce qu’il faut que ça cesse cette lecture est nécessaire.
Un passage de cette BD m’a beaucoup touché, une jeune fille qui se rend au collège est obligée de se mettre en jean par peur des remarques des hommes qui travaillent sur un chantier à côté de chez elle. Quand je lis ce genre de chose, j’ai juste envie que ça s’arrête ! Je suis une femme, une mère et je souhaite pouvoir m’habiller comme je le souhaite ! vive les jupes et #STOPSEXISME

Chick-lit·Coups de coeur·Recueils de nouvelles·Romance

Noël et Préjugés, Team Romcom (2019)

Un peu après l’heure ! je vous présente une lecture 100% Noël !

Depuis la première édition en ebook, je prends plaisir à lire chaque année les nouvelles de Noël de la Team Romcom. Pour ceux qui débarquent, il s’agit d’un collectif d’auteurs de comédies romantiques composé d Isabelle Alexis, Marie Vareille, Tonie Behar, Adèle Bréau, Sophie Henrionnet et Marianne Levy.
Je remercie chaleureusement les éditions Charleston pour cet envoi ! Je me suis régalée

Le point commun à toutes ces nouvelles est le livre Orgueil et Préjugés : un livre que je n’ai jamais pu finir ! (mais ces nouvelles m’ont données envie de retenter l’expérience, parce que comme on dit : il n’y’a que les cons qui changent pas d’avis !)
C’est romantique, c’est drôle, c’est frais (ben oui qui dit Noël, dit Neige), c’est magique, c’est émouvant, ça fait du bien et ça se déguste comme un bon chocolat !
Merci les filles pour ce bon moment en compagnie de vos personnages ! et à l’année prochaine I HOPE !!!

Je vous souhaite pour 2020 de vous émerveiller comme un enfant à Noël !

Coups de coeur·Feel-Good·Jeunesse

Les petites reines, Clémentine Beauvais (2015)

J’ai eu un énormissime coup de coeur pour les petites reines 💜 de Clémentine Beauvais.

Un livre qui va vous faire aimer les boudins.

Les petites reines, c’est l’histoire de trois jeunes-filles élues boudins de l’année sur Facebook par des élèves de leur collège. Mireille Laplanche la leader du groupe a déjà de l’expérience en tant que boudin, elle prend donc sous son aile les deux nouvelles petites boudinettes. Très vite, elles se rendent compte qu’un lien les unit. Elles partent à Velo pour un road trip rocambolesque. À chaque pause, elle vendent des boudins car quand on en est un, mieux vaut en rire qu’en pleurer. Leur objectif : s’incruster à la garden party de l’Elysée. Un livre plein d’humour que j’ai dévoré d’une traite, livrovore que je suis 😊 miam miam.

Un livre qui traite avec humour un sujet sérieux, celui de la dureté des adolescents entre eux (et plus particulièrement encore à l’ère des réseaux sociaux.)

Et toi ? L’as-tu lu? L’as-tu aimé?

Coups de coeur

Lanny, Max Porter (2019)

Lanny de Max Porter fait partie de ses livres que j’adore : impossible à classer dans une catégorie ou dans une case. Un vrai ovni, un petit bijoux. Un livre donc très difficile à résumer ! Lanny, c’est un petit garçon étrange qui vit dans la campagne anglaise. Son père travaille à Londres. Sa mère écrit un roman policier très sordide et ne souhaite en parler à personne pour ne pas passer pour une folle. Un artiste vit près de chez eux. Il se lie d’amitié avec la mère du petit Lanny. Elle propose à celui-ci de devenir le professeur de dessin de son fils. L’homme ne souhaite pas donner de cours mais accepte que le jeune garçon vienne lui rendre visite à son atelier.

Les premières pages de ce roman m’ont un peu rebutées… il faut continuer. Les premières pages introduisent un personnage le père lathrée morte. Un personnage étrange qui écoute les discussions des villageois. Les paroles de celui-ci sont retranscrites sous formes de vagues.

Ce roman est un roman choral, roman qui reprend les différents points de vues des personnages. Points de vues qui deviennent très intéréssants dans la seconde partie de roman.

Lanny m’a fait penser à l’univers de Tim Burton. Particulièrement pour le personnage du père lathrée morte et également de l’artiste qui fait des sculptures étranges. J’ai donc beaucoup aimé cet aspect. L’écriture est également géniale, les chapitres s’enchaînent les pages se tournent et impossible de lâcher ce roman avant la fin. La conclusion est intéressante. J’ai préféré la première partie de roman, la seconde est un peu anxiogène mais c’est ce qui fait l’intérêt du roman. C’est un coup de coeur ! J’ai maintenant très envie de découvrir le premier roman de cet auteur si particulier !!!

Coups de coeur

Murène, Valentine Goby (2019)

Murène, c’est un coup de coeur. Murène c’est un coup de poing.
François Sandre est un jeune homme de 22 ans qui croque la vie à pleine dent, il ne tient pas en place et travaille dans le bâtiment, il vient de rencontre Nine. Les premières pages de ce roman, l’auteur nous plonge dans leur histoire d’amour et la passion dévorante qui les unie. Et puis, c’est le drame. François Sandre a un accident. Il est retrouvé dans la neige le corps calciné, presque mort, mais pas tout à fait encore. Il va être amputé et devra apprendre à vivre (ou survivre) avec ce nouveau corps qui est désormais le sien.

Un roman dur, mais nécessaire qui dépeint parfaitement une époque : le milieu des années 50 en France et le sort réservé aux amputés. Les parents de François travaillent dans un atelier de couture et très vite François est comparé à un stockman (Un mannequin de couture sans bras.)

L’auteur met en lumière les discriminations dont sont victimes les amputés et plus terrible encore, au sein même de ses amputés, il y a d’autres discriminations entre les mutilés de guerre et amputés suite à un accident.

Un très beau portrait d’homme qui renaît de ses cendres et devient Murène.