Contemporains

Sergent Papa, Marc Citti (2018)

9782702163597-001-TPour ma deuxième lecture de cette rentrée littéraire, j’ai choisi Sergent Papa pour plusieurs raisons : j’adore la musique et plus particulièrement le Rock. J’aime les romans qui parlent d’histoire de famille, en l’occurrence de la relation père-fils.

Sergent Papa, c’est l’histoire de Mathieu qui a échoué dans son rôle de père, aussi bien que dans la vie pour laquelle il se croyait destiné. Il a quitté la mère de son fils dans l’espoir de devenir un acteur célèbre, mais n’a jamais percé.

Sergent Papa, c’est l’histoire d’un fils qui devient musicien grâce ou à cause de ce père absent. Un père qui lui a laissé une gibson, une platine et sa précieuse collection de vinyle. Un père qu’il a imaginé sous les traits de Paul McCartney sur la pochette de Sergent Pepper. Un père qu’il a appris à connaître par l’intermédiaire de ses disques. Un père qui essaie de recoller les morceaux avec ce fils devenu adulte.

La musique est le trait d’union entre ce père et ce fils qui ont tant de mal à communiquer. Un passage du livre explique qu’ils ont l’habitude de s’envoyer des sms avec des titres de chansons. J’ai bien aimé cette anecdote et il m’est déjà arrivé de faire pareil quand j’étais ados.

38798366_10216371990323266_162096004236050432_n

Contemporains·Saga familiale

Les milles talents d’Euridice Gusmao, Martha Batalha (2017)

images-5

Je suis partie en voyage au Brésil, j’ai remonté le temps dans les années 60 et j’ai fait la rencontre des Gusmao. L’héroïne de ce roman est Euridice Gusmao, Petite fille, elle a renoncé à ses rêves suite au départ (à la fugue) de sa soeur aîné Guida. Au début du roman, nous la retrouvons femme au foyer et mère de deux enfants, contrainte de s’arrondir pour repousser son mari. Elle se passionne pour la cuisine et prépare de bons petits plats qui ne font ni chaud, ni froid à son entourage. Zélia, sa voisine l’espionne et propage des rumeurs sur son compte. Il paraîtrait que les Gusmao soient ruinés.

à la lecture de la 4eme de couverture, je dois avouer que je n’avais pas très envie de me plonger dans ce roman pourtant, j’aurais eu tort car c’est un coup de coeur ! Je pensais que tout le roman reposait sur ces quelques phrases. Je me faisais d’Euricide, le portrait d’une femme obèse qui ne veut plus que son mari la touche… C’est une bien triste vision d’Euridice Gusmao que cette 4eme de couverture. Car Euridice est une femme touchante et pleine de fantaisie qui s’investit dans ses passions, la cuisine puis ensuite la couture.

Le style de l’auteur y est pour beaucoup dans ce coup de coeur. J’ai été happée par ses mots et je n’ai plus pu quitter ce livre avant de l’avoir fini. En deux jours en fait, mais c’est vraiment parce que j’avais des choses à faire, comme aller au travail par exemple 😉
enorme-coup-de-coeur

Contemporains·Romance

Les jours de ton absence, Rosie Walsh (2018)

51h1Tr3JLuL._SX195_.jpgSarah vient de divorcer, quand elle rencontre Eddie, c’est une évidence entre eux. Ensemble, ils passent sept jours de bonheur absolu. Eddie quitte Sarah à contre-coeur pour un voyage prévu avant leur rencontre. Suite à cette séparation, il disparait mystérieusement. Sarah persuadée qu’une histoire entre eux est possible va tout faire pour le retrouver, mais Eddie ne va pas donner signe de vie.

J’ai beaucoup aimé ce roman pour son suspense maintenu jusqu’à la dernière page. L’auteur joue avec nous et notre envie de savoir le fin mot de cette affaire. Au fil des pages, vous découvrirez pourquoi Eddie a disparu. C’est tout l’intérêt de ce roman. L’histoire est bien menée, mais il y a un petit mais qui fait que ce n’est pas un coup de coeur. Je n’ai pas trop apprécié le personnage de Sarah que j’ai trouvé froid, il manquait un petit grain de sel pour rendre ce personnage plus attachant. Par contre, j’ai bien aimé Eddie, un homme simple au grand coeur, un homme qu’on a envie d’aimer.

Un roman intéressant que j’ai pris plaisir à découvrir et que j’ai lu très rapidement pour connaître la fin. Contrairement à la pub en jaune sur le livre, je ne trouve pas que ce soit un livre à déguster, mais plutôt un livre à dévorer.

Contemporains

J’ai perdu Albert, Didier Van Cauwelaert (2018)

jai-perdu-albertQuand un nouveau livre de Didier Van Cauwelaert sort, je saute de joie. à peine acheté, je n’avais qu’une idée en tête : commencer ma lecture.  De retour chez moi, confortablement installée, encore une fois, je n’en ai fait qu’une bouchée. J’ai adoré retrouver mon auteur préféré et j’ai bien aimé ce livre qui m’a fait passé un agréable moment.

J’ai perdu Albert : C’est l’histoire d’une médium qui communique avec Albert Einstein. Un jour, il l’a quitte. Il a migré dans la tête d’un serveur. La célèbre médium est déçue. Quand elle comprend, elle retrouve le jeune homme et se met en tête qu’Albert va finir par revenir. Tout le monde sait que le célèbre scientifique est un coquin donc tout ne va pas se passer comme prévu.

J’ai pris plaisir à retrouver le style de l’auteur ainsi que son sens de l’humour. J’aime aussi le thème du paranormal que l’on retrouve dans nombreux de ses livres. Un très bon moment de lecture. Maintenant je me sens bête de l’avoir lu si vite car il va falloir attendre !!! Heureusement j’ai encore quelques livres de l’auteur que je me réserve en cas d’extrême urgence : Le retour de Jules, un aller-simple, l’apparition, la maison des lumières, les Thomas drimm et Vacances avec un fantôme.

 

 

Contemporains·Roman Choral

Les loyautés, Delphine De Vigan (2018)

 

images-3J’aime Beaucoup Delphine De Vigan, enfin je l’ai adorée pour son roman : No et moi. J’ai lu les heures souterraines et je n’ai pas du tout aimé ! Nous entretenons donc une relation compliquée.
J’étais ravie d’apprendre que l’auteur allait nous proposer à nouveau un roman  avec des personnages adolescents , malheureusement je n’ai pas du tout aimé ce livre. Je l’ai trouvé beaucoup trop sombre et déprimant. Trop dramatique, il n’y a pas un seul personnage qui apporte de l’espoir.  (pour ceux qui l’ont lu : Peut-être à la limite le personnage de l’enseignante bienveillante mais la pauvre a elle aussi des casseroles et la vie n’a pas été tendre avec elle.)
J’ai beaucoup aimé la construction de ce roman. Il s’agit d’un roman choral, chaque chapitre apporte le point de vue d’un des personnages de l’histoire.
Je l’ai lu jusqu’à la dernière page pour le style de l’auteur et pour cette construction qui maintient le suspense de la première à la dernière page.
Les loyautés est donc ma seconde déception de 2018.

 

Contemporains·Nature Writing

Une histoire des loups, Emily Fridlund (2017)

Une-histoire-des-loupsSouvenez-vous, en août 2017 je vous parlais des livres de la rentrée littéraire 2017 que je souhaitais lire. Une histoire des loups faisait partie de cette liste.
Madeline est une jeune fille solitaire, en marge puisqu’elle vit dans la forêt aves ses parents qui sont les derniers membres d’une ancienne communauté hippie. Elle ne sait pas si ce sont ses vrais parents. Un jour de nouveaux voisins viennent s’installer, une jeune femme et son fils. De temps en temps, le père de famille les rejoint pour passer le week-end ou des vacances. Madeline les observe. Un jour, elle devient la baby-sitter du jeune garçon âgé de 4 ans et prend part au quotidien de cette famille.
Dès le début, le lecteur sait qu’un drâme a eu lieu, tout le long du roman, le lecteur se pose donc de nombreuses questions.
J’ai bien aimé le style de l’auteur et l’histoire également mais il a manqué quelque chose, un petit je ne sais quoi qui fait que j’ai eu beaucoup de mal à finir ce livre même si le suspense est présent jusque dans les dernières pages. Une histoire des loups est donc ma déception de cette rentrée littéraire. Une histoire de secrets qui sur le papier avait tout pour me plaire mais n’a pas su me toucher. Ma première déception de 2018

 

Contemporains·Coups de coeur

Au coeur du silence, Graham Joyce (2013)

images-2Pour fêter leur dix ans de Mariage Zoe et Jake chaussent leurs skis et redécouvrent la station de ski des pyrénées dans laquelle ils avaient déjà séjourné quelques années plus tôt. Malheureusement, ils sont pris dans une avalanche, mais fort heureusement, ils en réchappent. Bizarrement, la station a été évacuée et plus personne ne se trouve sur les lieux de leurs vacances.

J’ai lu ce livre en décembre, j’ai donc pas mal de retard pour vous en parler!!! mais je voulais vraiment vous en parler car j’ai adoré ce livre pour son suspense et son originalité. Un livre qui se dévore d’une traite tellement le lecteur veut savoir pourquoi la station de ski est déserte ! J’avoue avoir plus ou moins deviné la fin bien avant d’y arriver, mais jusqu’à la dernière minute, je n’étais pas sûre de mes conclusions. J’imaginais plein de fins possibles.
Un livre à lire plus pour l’originalité de son sujet que pour le style de l’auteur. J’ai adoré !!

à lire d’une traite ! 

coup-de-coeur