Coups de coeur·Feel-Good

La chambre des merveilles, Julien Sandrel (2018)

 Un énorme coup de coeur !

9782702162897-001-TLa chambre des merveilles commence plutôt très mal, Louis est un ado, il a un accident de skate. Suite au choc, il se retrouve dans le coma, il a un mois pour se réveiller.

Sa mère est anéantie. C’est une femme active qui élève seule son fils. Elle a privilégié sa vie professionnelle et regrette de ne pas avoir su partager plus de bons moments avec son fils. Cet accident est l’électrochoc qui lui fait prendre conscience que le travail n’est peut-être pas le plus important dans une vie et qu’il est important de prendre soin de ceux qui nous sont chers. Dans la chambre de son fils, elle va trouver un carnet de souhaits qu’il voulait réaliser, suite à cette découverte elle va tout donner pour qu’il vive.

Lu en deux jours, j’ai adoré ! c’est un énormissime coup de coeur! Tout y est ! Ce livre est juste parfait ! L’auteur ne sombre pas dans le pathos, La chambre des merveilles est un livre lumineux qui se lit avec la larme à l’oeil, mais quand même un petit sourire qui fait du bien. Je suis sous le charme de la plume de cet écrivain au premier roman très prometteur. Je lui souhaite d’en écrire un second tout aussi savoureux (et à nous lecteurs également !)

enorme-coup-de-coeur

Album pour enfants·Bd·Coups de coeur

Rose lit : Les BD Muettes (BD sans texte)

rose-lit_svg
Aujourd’hui, Rose vous présente ses deux coups de coeur BD. Vous ne le savez peut-être pas encore, mais il est possible de lire des BD aux très jeunes enfants. Ce sont des BD Muettes ou BD Sans texte. D’ailleurs, les enfants n’ont plus besoin de vous puisqu’il n’y a pas de texte, ils sont capables de les lire eux-mêmes. C’est super, car ils peuvent s’inventer l’histoire qu’ils souhaitent. Pareil pour vous chers parents, car la première fois, il faudra accompagner votre enfant et lui expliquer comment lire ce nouveau genre.

La réaction LAMBDA du Parent face à la BD Muette est : « Mais c’est quoi ça ? il est ou le texte ? Elles sont où les bulles ? »
La Bd muette demande donc un temps d’adaptation. Pour les plus sceptiques, je vais vous livrer un secret : à la fin de certaines BD, il y a un résumé. J’ai quand même envie de vous dire d’essayer de vous mettre à la place de votre enfant et d’essayer de lire la première fois seulement avec les images. Faites travailler votre imagination.

Comme vous le savez déjà, ou allez le découvrir, je suis bibliothécaire. J’ai donc eu la chance avant d’acheter toute une collection de BD muettes d’avoir pu en tester quelques unes.

bébé nougat méchant benjamin

Rose a eu un Méga coup de coeur pour Méchant Benjamin et Bébé Nougat que nous avons lu plus de 50 fois et que nous connaissons donc par coeur !!! (enfin c’est chouette parce que c’est toujours un peu différent puisqu’il n’y a pas de texte)

Scénario et dessin : Carine DE BRAB
EDITIONS DUPUIS collection PUCERON

 

 

 

petit poilu tome1Ensuite, nous sommes fans de Petit Poilu ! Un petit personnage qui se réveille et part de chez lui pour vivre de folles aventures. Chouette à lire avant d’aller au lit car à la fin de l’histoire, il rentre chez lui et va se coucher.

Scénario : Céline FRAIPONT
Dessin : Pierre BAILLY
EDITIONS DUPUIS collection PUCERON

 

 

 

Coups de coeur·Feel-Good

click & love, Cyril Masarrotto (2018)

Je remercie du plus profond de mon coeur (bon je sais, ça fait un peu fort, mais c’est vrai quand même !!!) les éditions XO ainsi que Cyril Masarrotto pour l’envoi de ce livre.

Massarotto-Cyril-Click-and-Love-couverture-632x1024Ceux qui me suivent depuis un moment sont au courant que je suis fan de cet auteur. Si vous ne l’avez pas encore lu, jetez-vous sur « Dieu est un pote à moi » « la petite fille qui aimait la lumière » ou encore « Quelqu’un à qui parler« , mon TOP 3 des romans TOP de Cyril Masarrotto. Vous pouvez également vous jeter sur Click & love ! puisque c’est un coup de coeur.
Avec la grisaille qui trainait, Click  & Love est arrivé à point nommé pour me mettre un peu de baume au coeur.

Click & Love est un comédie romantique sur le thème de l’amour sur internet. Le livre était accompagné d’une petite bougie en forme de coeur, une délicate attention qui m’a charmé. Rose (ma fille qui a 2 ans) a voulu l’allumer tout de suite pour souffler dessus, c’était mignon. Comme il ne faut pas laisser les enfants jouer avec le feu, j’ai repris la bougie et j’ai commencé ma lecture.

Julie est célibataire et femme de ménage, quand son amie Ornella qui est aussi accesoirement la femme de son patron, la convie à une soirée pour lui présenter un homme, Julie ne se sent pas à sa place. En effet, les convives de son amie ne sont pas de son rang et le lui font bien comprendre. Pour couronner le tout, lorsqu’Ornella s’apprête à lui présenter son prétendant, Julie heurte un serveur qui lui renverse du vin rouge des pieds à la tête. Cendrillon quitte le bal sans même laisser sa fameuse pantoufle.
Quelques jours plus tard, au club de sport, une journaliste lui propose de tester une application de rencontre. Au début, Julie est réticente mais quand celle-ci lui propose de l’argent en contre-partie, elle se prend au jeu. Elle va faire la connaissance de Paul, son pendant Masculin. Ils ont 98% d’affinités. L’application leur impose des règles strictes à respecter avant leur rencontre. Julie et Paul veulent griller des étapes mais tout ne se passera pas comme prévu.

Un roman plein de suspens qui se dévore d’une traite. Plus qu’une comédie romantique, un roman profond qui nous interroge sur notre idée de l’amour et du lien entre l’apparence physique, la personnalité et le rang social.

coup de coeur

Coups de coeur

Juste avant le bonheur, Agnès Ledig

51splfa9oTL._SX342_BO1,204,203,200_.jpgJuste avant le bonheur est mon premier roman d’Agnès Ledig, sûrement pas le dernier, j’ai adoré ! Je l’ai trouvé triste et Joyeux à la fois. Je ressors donc de cette lecture avec un étrange sentiment. Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer, mais une chose est sûre, j’ai été touché par cette histoire.

Julie est caissière dans un supermarché, elle est une jeune maman solo qui élève comme elle le peut son petit Lulu de 3 ans. Chassé par son père quand celui-ci a appris sa grossesse, la jeune femme n’a eu d’autre choix que de se débrouiller seule. Elle a dû ranger ses rêves au placard, ou plutôt revoir sa définition du bonheur. Un jour, alors qu’elle bipe les courses d’un énième client, elle laisse échapper une larme. Une larme qui va changer son destin à tout jamais. 

Juste avant le bonheur, c’est l’histoire de rencontres qui changent des vies. C’est l’histoire d’êtres cabossés « comme des grains de sables malmenés par la mer » qui arrivent quand même à surmonter les vagues et se relever pour sourire à nouveau : ensemble. Une ode à la vie , à la bienveillance et à l’entraide. 

enorme-coup-de-coeur

littérature japonaise

La ballade de l’impossible, Haruki Murakami

la ballade de l'impossibleSuite à mon voyage au Japon, je me suis plongée dans ce roman pour découvrir la littérature de ce pays. Je connais et apprécie beaucoup Ryu Murakami, un autre auteur japonais qui n’a en commun avec celui-ci que le nom. Deux auteurs radicalement opposés, Ruy Murakami a un style plus trash, Haruki un style contemplatif. Je n’avais encore jamais lu de roman d’Haruki Murakami, c’est désormais chose faite ! Bien que très différent de mon auteur japonais Fétiche, j’ai beaucoup aimé cette lecture.

Le roman raconte une partie de la vie de Watanabe, des bribes de son adolescence et plus particulièrement le début de sa vie d’adulte à l’université. C’est très dur pour moi d’écrire cet article, car il se passe beaucoup de choses dans ce roman, mais en même temps tout paraît très lent. Certaines choses sont insignifiantes et n’apportent rien à l’histoire, mais pourtant ces choses m’ont parues nécessaires. Bon on dirait que je parle chinois alors une fois n’est pas coutume, je vous copie le résumé de ce roman :

Dans un avion, une chanson ramène Watanabe à ses souvenirs. Son amour de lycée pour Naoko, hantée comme lui par le suicide de leur ami Kizuki. Puis sa rencontre avec une jeune fille, Midori, qui combat ses démons en affrontant la vie. Hommage aux amours enfuies, le premier roman culte d’Haruki Murakami fait resurgir la violence et la poésie de l’adolescence.

Un roman que j’ai beaucoup aimé et qui me donne envie de lire d’autres livres de l’auteur, et plus généralement la littérature japonaise.

Et vous ? êtes-vous adepte de littérature japonaise ? ou d’Haruki Murakami ? des trésors à conseiller ?

 

 

 

Coups de coeur

Après la vague, Sandrine Collette (2018)

juste après la vague.jpgPour continuer dans ma série de lecture post-apocalytpique, j’ai décidé de lire « Après la vague » de Sandrine Collette. J’avais beaucoup aimé la plume de l’auteur dans « Des larmes sur la terre noire« .

Dans Après la vague, le monde tel que nous le connaissons n’existe plus. Une volcan s’est effondré dans l’océan et l’eau a monté. Une famille vivant en haut d’une colline a survécu. Ils sont onze survivants, l’eau continue de monter et les parents s’inquiètent. Un soir, ils prennent la décision de partir. Malheureusement l’embarcation est trop petite pour toute la famille et il va falloir faire des choix.

Dans ce roman, nous suivons donc le quotidien de Louie, un enfant qui va devoir par la force des choses s’endurcir. J’aime beaucoup les romans avec des personnages d’enfants et je me suis beaucoup attaché à ce personnage. J’adore ce genre de roman. C’est un coup de coeur

Sandrine Collette surfe sur la vague post-apocalytique et nous plonge dans un monde d’eau. Un roman bouleversant sur les choix à faire pour survivre

coup-de-coeur

Bd·Jeunesse

Momo, Tome 1 et 2 de Jonathan Garnier et Rony Hotin (2017)

Momo est une petite fille qui vit chez sa grand-mère. Son papa est pêcheur. Il est souvent absent. Dans ce tome 1 et 2, nous suivons la vie de cette petite fille qui s’ennuie, livrée à elle-même et qui ne semble pas avoir d’amis. Des garçons se moquent d’elle. Un peu par hasard, elle va se lier d’amitié avec une jeune-fille qui comme elle s’ennuie dans ce village où rien ne se passe.

J’ai aimé cette petite fille attachante qui n’en fait qu’à sa tête et qui avec ses cheveux courts ressemble un peu à un garçon. 

Une BD qui évoque le thème du Deuil, de l’éloignement (absence du père qui part longtemps en mer)

Le tome 2 est triste, sortez les mouchoirs. Si vous avez envie d’une lecture gaie, je ne vous conseille donc pas de repartir avec Momo sous le bras.