Bd

L’invitation, Jim et Dominique Mermoux (2010)

Pour la petite histoire, j’ai eu la chance de rencontrer Dominique Mermoux au Salon de la BD de Colomiers.

J’étais avec Rose et elle était surprise de voir dessiner des Monsieurs sur des livres alors que je lui interdis formellement d’écrire sur les siens.
Très gentil, il lui a donc proposé une feuille et prêté ses feutres pour qu’elle puisse exprimer ses talents. 

J’ai choisi de découvrir L’invitation, une BD qui m’a été conseillée par Julie du Blog Les petites lectures de Scarlett. Je sais que je peux écouter ses conseils les yeux fermés.
C’est une BD douce-amère qui raconte un test à l’amitié. En pleine nuit, un jeune-homme reçoit un appel d’un de ses meilleurs amis, il est en panne et lui demande de venir tout de suite. Il est réticent, lui demande pourquoi il n’appelle pas plutôt une dépanneuse. Il s’apprête à se recoucher, mais sa compagne le convainc d’aller aider son ami. Une fois sur place, il se rend compte que son ami n’est pas du tout en panne, c’était un test à l’amitié et il est loin d’être arrivé le premier !!! Je n’en dis pas plus pour ne pas vous gâcher le suspense. Je l’ai lu d’une traite et j’ai beaucoup aimé les dessins. Le scénario est génial, j’ai adoré cette idée de test à l’amitié. Une Bd à découvrir !

Contemporains·Coups de coeur

Une sirène à Paris, Mathias Malzieu (2019)

à peine acheté, j’ai dévoré Une sirène à Paris. Mathias Malzieu est un de mes auteurs favoris. J’ai lu presque tous ses livres, il me manque Métamorphose en bord de ciel et l’homme volcan car j’aime bien me garder des petites friandises. Chaque livre de Mathias Malzieu, nous plonge dans un univers singulier et c’est toujours une joie de découvrir ses mondes enchantés. Mathias Malzieu ne ressemble à aucun autre auteur, il a un style bien a lui et j’apprécie particulièrement son imagination, sa poésie, sa fantaisie et son humour ! Dans une Sirène à Paris, il revisite le mythe de la Sirène. Nous faisons la connaissance d’un jeune-homme qui vient de vivre une rupture amoureuse et qui est chanteur sur une péniche de Paris nommée le Flowerburger. Le fantastique va s’inviter dans sa vie par l’intermédiaire d’une Sirène nommée Lula qu’il va trouver dans la Seine. Cette rencontre va lui faire vivre de folles aventures et bouleverser des vies..

J’ai adoré, c’est un gros coup de coeur pour cette belle histoire pleine de fantaisie, de suspense et d’émotions fortes ! J’avais très peur de l’ouvrir après les coups de coeur que j’ai eu pour tous les autres romans de l’auteur et plus particulièrement « Journal d’un vampire en Pyjama » et « Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi », mon appréhension s’est vite envolée, ce nouveau roman est une réussite. Un vrai bonheur de lecture ! MERCI à l’Auteur pour son imagination !

Mangas/Manhwa

Gunnm, Yukito Kishiro (1990)

J’irais bien refaire un tour du côté de chez Gally, revoir la décharge et ce bon vieux Ido avec sa marque si particulière de Zalem… Ceux qui ne connaissaient pas le Manga Gunnm doivent bien se demander de quoi je parle ! rassurez-vous, je vous explique tout, tout de suite !!!

Quand j’étais au lycée, un ami m’a fait découvrir les mangas. Je ne connaissais pas du tout, en fait, pas tout à fait, un jour j’avais eu l’idée d’en acheter un sauf que j’avais acheté le tome 3 ou 6 d’une série, du coup, je n’avais rien compris alors j’avais laissé tombé. J’avais décidé que ce n’était pas pour moi. Apprécier les mangas, c’est d’abord commencer par faire l’effort de comprendre comment ça marche ! Je remercie donc cet ami sans qui je crois que je serai vraiment passé à côté d’une vraie richesse.

Un jour, j’ai découvert Gunnm et ce fût le coup de foudre dès les premières pages.
Gunnm, c’est l’histoire d’une cyborg qui s’interroge sur ses origines.
Le professeur Ido l’a trouvé dans la décharge dans un piteux état, mais bel et bien en vie. Il l’a ressuscité en récupérant des pièces. Ils vivent dans la décharge, au dessus d’eux vivent les élites dans une cité nommée zalem qui est en lévitation sur la décharge.
Gunnm, c’est un manga sur la quête d’identité d’une jeune-fille. Elle se pose de nombreuses questions sur ses origines car elle a tout oublié. Le mangaka nous questionne également sur les relations entre les robots, les machines et les humains . Un manga plein d’action, d’aventure et avec des petites touches d’Humour et d’amour.
Un manga qui n’a pas pris une ride ! Oups moi si ! ça ne me rajeunit pas !!

Gunnm est donc une relecture.
Pourquoi ? Tout d’abord parce que je me suis procuré le tome 1 de Gunnm Mars chronicle qui est la 3eme série Gunnm, mais qui raconte l’enfance de notre héroïne. J’ai donc souhaité relire les deux premières séries : Gunnm que je vous présente ici et Last Order que je prévois de lire prochainement.
Et puis tout simplement, car ce fût un plaisir car cette série est tout simplement un petit bijoux !!
Et également car je souhaitais voir l’adaptation ciné Alita : Battle Angel de Robert Rodrigez que j’ai adoré !!!!
Bon la Gally (la cyborg) du film est un peu fleur bleue par rapport à celle du manga, mais elle a son charme et j’ai trouvé ça plutôt mignon.



Coups de coeur·Nature Writing

My absolute Darling, Gabriel Tallent

Il y a des livres qu’on ne voudrait jamais quitter, dans lesquels on est bien et qu’on referme avec beaucoup de tristesse. My absolute Darling au contraire est un livre qu’il nous tarde de quitter tant le sujet et l’univers sont angoissants.

My Absolute Darling, c’est l’histoire d’un père qui élève seul sa fille à Mendocino en Californie. Ils vivent sommairement dans une habitation pas très bien entretenue dans la foret et à l’écart de toute maison. Ce père élève sa fille à la dure, la jeune fille est sauvage et pas féminine du tout. Elle passe son temps à marcher en forêt des kilomètres durant quand elle n’est pas en train d’astiquer ses calibres. Son père lui apprend à tirer au fusil et aux pistolets. Il l’appelle croquette, le narrateur du roman l’appelle Turtle et son vrai prénom est Julia.


Très vite, j’ai beaucoup apprécié le personnage principal qui est Turtle. Pourtant elle ne fait rien pour être sympathique, elle appelle tout le monde connasse et se traite elle même de connasse. Elle voue un amour inconditionnel à son père qui pourtant la traite de la pire des façons. J’ai apprécié avoir le point de vue de cette jeune fille, comprendre comment elle vivait cette relation incestueuse. On peut penser ce que l’on veut, se dire quelle est bête d’aimer son père, mais c’est justement ce qui m’a plu dans ce livre, pas de cliché, pas de philosophie ou de morale de bas-étage. On vit une histoire, une histoire terrible, mais qui sonne tellement juste. Une histoire comme personne ne devrait en vivre. J’ai eu la nausée tellement certains passages sont durs. C’est un livre qui prend aux tripes, un livre qu’on veut finir au plus vite mais finalement ce n’est qu’un livre. Ce qui fait mal, c’est de se dire que pour certaine, c’est une réalité.

C’est un livre coup de poing ! c’est un livre coup de coeur !
Gabriel Tallent a beaucoup de talent 🙂