écriture

Le NanoWrimo

Cette année je tente le NanoWrimo

Il y a un peu plus de 2 ans, j’ai écrit un premier roman. Cette année, j’en ai terminé un second dont je suis très fière, mais qui n’a pas encore trouvé d’éditeur. Si il y en a un qui passe par ici comme le facteur, n’hésite pas à me contacter cher éditeur !

Aujourd’hui, sans préparation aucune et sans filet, je me lance dans le NanoWrimo
Nanoquoi ? NaNoWriMo pour National Novel Writing Month, est un projet d’écriture créative dans lequel chaque participant tente d’écrire un roman de 50 000 mots – soit environ 175 pages – en un seul mois. 
Ayant un rythme d’écriture qui tient plus de la tortue que du lièvre (mais ce n’est pas grave parce que c’est la tortue qui gagne!!!), je me suis fixée 1000 mots par jour. Ce qui ne me donnera donc pas un roman complet en un mois mais 30 000 mots.
J’ai commencé un roman pour ados sur le thème des réseaux sociaux parce que ça me connait 🙂

MON PROFIL

Et vous ? ça vous tente ? CAP ou pas CAP ? Qui m’aime me suive !!!! Tentez l’aventure avec moi

En mode pas de vie sociale pendant 1 mois. Rendez-vous en décembre les amis ne m’appelez plus je ne réponds plus !
Promis après on fait la fête !!!!

Dimanche confidence #1 et dimanche confidence #2

Bd

L’épouvantable peur d’Epiphanie Frayeur, Séverine Gauthier et Clément Lefèvre (2016) BD jeunesse

J’ai eu un énorme coup de coeur pour cette BD génialissime ! Jetez-vous dessus!

L’épouvantable peur d’Epiphanie Frayeur, c’est l’histoire d’une petite fille de 8 ans et demi, qui a peur de son ombre. Elle part donc dans une folle aventure dans un univers peuplé de personnages loufoques pour mieux comprendre sa peur.

Les dessins sont splendides, pleins de douceur de poésie. j’ai adoré les couleurs utilisées et j’en ai pris plein les yeux. L’histoire est géniale. Comme vous le savez ou allez le découvrir, je suis fascinée par l’univers d’Alice au pays des merveilles, le début de cette BD est inspiré de cet univers. Très vite, cependant nous entrons dans l’univers unique et surprenant d’Epiphanie Frayeur. Une BD très réussie avec un vrai univers et un beau message. j’ai adoré !

Coups de coeur·Mangas/Manhwa

Barakamon, Satsuki Yoshino Tome 1, 2 et 3

Pendant mes vacances, je suis partie sur l’île de Goto et j’ai adoré ce voyage très dépaysant. J’adore le japon, j’ai eu la chance d’y aller une fois et je compte bien y retourner un jour pour justement visiter les îles.

Dans ce manga, nous suivons le quotidien d’un maître calligraphe, qui a fini deuxième à un concours et agressé un conservateur de musée qui lui a dit que ses calligraphies manquaient de personnalité. Le jeune homme est donc envoyé par son père sur l’île de Goto, habitué à la ville nous suivons son quotidien. Le jeune homme espère trouver ici le calme et l’inspiration qui lui permettront d’enfin affirmer son style. Malheureusement, il est sans cesse dérangé par une petite fille qui entre chez lui. Il ne sait pas par où elle entre et ne peut donc endiguer ce problème.

Barakamon m’a donné envie de découvrir cette île et m’a également permis d’en apprendre davantage sur la culture japonaise et plus particulièrement la vie sur une île.
Un manga tranche de vie plein d’humour et d’ondes positives. J’ai adoré ! C’est un gros coup de coeur. J’avais emprunté les 3 premiers tomes et finalement je me suis achetée la série pour ma collec’ et surtout pour découvrir la suite car à la bibli il n’y a que les 3 premiers tomes!!!

Contemporains·Nature Writing

La vie en chantier, Pete Fromm (2019)

Marnie et Taz sont amoureux, ils vivent dans le Montana. Ils retapent une maison qu’ils ont acheté ensemble. Ils ne roulent pas sur l’or mais profitent de la vie et de la nature environnante. Marnie est enceinte, les futurs parents s’interrogent sur leur vie avec leur enfant à naître. Malheureusement Marnie va perdre la vie lors de l’accouchement et laisser Taz seul avec leur enfant, une petite fille nommée Midge.

Taz et Marnie formait un couple fusionnel. Un couple parfait et c’est avec la larme à l’œil et Le coeur serré que le lecteur assiste au deuil de cet homme et à la naissance de cet enfant qu’il devra élever seul. Enfin, c’est ce que Taz croit car la mère de Marnie viendra l’aider ainsi que son ami Rude. Taz est un homme qui a du mal à accepter qu’on lui tende la main.

La vie en chantier est un très beau roman sur le thème du deuil et la difficulté d’élever un enfant seul. C’est également un très beau livre sur la passion d’un homme pour son métier : menuisier. Nous ressentons également l’amour pour la nature de l’auteur. Je découvrais l’auteur par ce titre et j’ai maintenant très envie de lire ses autres livres.