Le fils de mille hommes, Valter Hugo Mae (2016)

Premier rendez-vous manqué de cette rentrée littéraire

Le-Fils-de-mille-hommes Valter HugoSouvenez-vous, j’avais fait une sélection rentrée littéraire 2016. J’ai donc commencé par un roman que j’avais très envie de découvrir suite à une bonne critique sur babelio, mais également parce que le thème me plaisait bien. J’aimais bien l’idée de ce roman : construire une famille hors lien du sang. Cette idée de prendre des êtres malmenés par la vie et de les réunir au sein d’une famille improbable.

Malheureusement le fils de mille hommes est un roman qui ne m’a pas du tout emballé. J’ai presque de la peine à le dire. J’ai encore beaucoup de mal à abandonner un livre sur le bord de la route mais ce fût le cas pour celui-ci. J’ai stoppé ma lecture à la page 100.
D’habitude j’aime bien les choses un peu étrange mais je dois avouer que ce livre est bien trop étrange pour moi. J’ai trouvé certains passages vulgaires et sans grand intérêt, la poésie d’autres passages m’a séduite. J’ai été touché par l’histoire de la naine. J’ai trouvé ce roman très inégal. Certains passages sont très bons et d’autres m’ont laissé de marbre, me demandant même ou l’auteur voulait en venir.
Bref, je commence mal ma rentrée littéraire. 

Livre lu dans le cadre du challenge 1% de rentrée littéraire challenge12016br

 

La dernière fugitive, Tracy Chevalier (2013)

Un très beau portrait de femme dans l’Amérique du XIXeme siècle, au sein d’une communauté « amis »

à lire !

la-derniere-fugitive-tracy-chevalierHonor Bright est une Quaker ou une Amie (Société religieuse des amis) Anglaise. Malheureusement, son fiancé est parti avec une autre femme ne faisant pas partie de leur communauté. Normalement, les Amis ne se marient qu’entre eux. Sa soeur Grace part pour l’Amérique rejoindre Adam, un « ami » avec qui elle a pour projet de se marier. Honor Bright que plus rien ne retient en Angleterre fait ses valises et accompagne sa soeur dans cette nouvelle vie. Le voyage ne sera pas de tout repos pour la pauvre Honor qui a le mal de mer avant même d’avoir quitté le port. Elle sait dès le début qu’elle s’engage pour un aller sans retour. Sa soeur décède avant même de retrouver son futur époux. Les plans d’Honor sont donc compromis et le futur marié est un peu contrarié par la venue de celle-ci.

Je n’avais jamais lu de roman de Tracy Chevallier, Natacha (Marmelade de livres) m’a mis l’eau à la bouche avec son article. Quand j’ai vu que Julie (les petites lectures de scarlett) appréciait également l’auteur, je me suis jetée à l’eau. D’ailleurs, j’ai jeté mon dévolu sur la dernière fugitive car le billet de Julie m’a séduite (et aussi parce qu’il était disponible à la bibliothèque que je fréquente).

J’ai beaucoup apprécié cette lecture qui nous plonge au coeur de l’Amérique du XIXeme siècle au sein d’une société d’ami américain. Honor bright découvre la vie en Amérique et les moeurs très différentes entre les deux pays. Durant son périple pour rejoindre le fiancé de sa soeur, elle fera la connaissance de deux personnages hauts en couleur : Belle mils, une modiste très avant-gardiste et son frère : Donovan « un chasseur d’esclaves ».
Tracy chevalier aborde également le thème de l’esclavage. Notre héroïne découvrira que des esclaves se cachent et sont aidés par certains américains pour rejoindre le Canada.
Etant une amie, elle a pour philosophie d’aider toute personne dans le besoin, malheureusement sa belle famille ne voit pas cette idée d’un très bon oeil et préfère changer les règles des « amis »  sur ce point.
Un très beau portrait de femme que je vous conseille de lire.

 

Warwick Castle, Marine Noirfalise (2016)

Warwick Castle et ses secrets m’ont conquis

warwick castle

Marine noifalise, lectrice Charleston 2015 m’a proposé en souvenir de notre belle expérience la lecture de son roman. J’ai tout de suite accepté car je garde un très bon souvenir de cette année et des échanges que nous avions ensemble. Sa présentation commençait plutôt mal car elle faisait référence à Jane Austen et je dois vous avouer (même si je l’ai déjà fait plusieurs fois sur ce blog) que j’ai une allergie à Jane Austen, son livre « orgueils et préjugés » m’est plusieurs fois tombé des mains. Ensuite, il était question de Downtown abbey et j’aime beaucoup cette série. Malheureusement comme souvent je m’arrête à la saison 2 car je n’ai aucune patience pour regarder des séries. Je préfère lire car je suis pleine d’imagination et rien n’est plus beau que dans ma tête🙂 Vous aussi vous connaissez ça ?

J’ai pris plaisir à déambuler à Warwick Castle et à apprendre à connaître la famille et les domestiques. Monsieur le comte Foxburry et la comtesse Giulietta, italienne à la personnalité bien trempée ont trois filles : Sofia, Adeline et Elisabeth dites lilly. Ils ont perdu un fils : William, à ce portrait de famille, s’ajoute Daniel un fils adoptif qui est revenu à la demeure blessé de guerre et incapable de marcher sans béquilles.
J’ai beaucoup aimé ce livre pour son ambiance mais aussi pour son côté sentimental. J’ai failli sortir les mouchoirs à plusieurs reprises. Je ne veux pas trop en dire pour ne pas dévoiler l’intrigue mais j’ai beaucoup aimé le personnage d’Adeline. Une femme forte qui garde un secret au fil des pages. J’aime beaucoup les histoires de femmes. J’ai également une passion pour les histoires de secrets de famille et j’ai donc pris plaisir à suivre ceux de Warwick Castle. Ce livre regroupe donc une multitude de thèmes qui me sont chers. Ce n’est pas du Jane Austen, fort heureusement pour moi. Merci Marine car ce livre a peut-être soigné mon allergie. Je vais peut-être retenter l’expérience « orgueils et préjugés » et si celui-ci ne me tombe pas des mains : on pourra dire à juste titre que tu es une magicienne. Merci pour cette belle lecture et pour ta gentillesse.

Cul-de-sac, Douglas kennedy (1998)

Un Road-trip en Combi VW dans l’Outback Australien qui tourne (très) mal

cul-de-sacComme vous le savez peut-être déjà, je ne suis pas très « Polar ». Depuis début août, j’ai enfin retrouvé un emploi en bibliothèque 😉 j’ai du déménager, ce qui peut expliquer mon absence sur le blog et les réseaux sociaux. Je suis très contente comme vous devez vous en douter mais je dois donc combler quelques lacunes en ce qui concerne le rayon Roman Policier. Je compte donc sur vous pour me conseiller vos romans policiers préférés afin de me donner envie de m’intéresser d’avantage à ce genre.
La personne que je vais remplacer à la bibliothèque m’a donc conseillé Cul-de-sac de Douglas Kennedy. Lecture que j’ai beaucoup appréciée.

Cul-de-sac, c’est l’histoire d’un journaliste qui a tout plaqué pour un road trip dans l’outback Australien. Il avait soif d’aventure et il va en avoir pour son compte. Arrivé en Australie, il achète un combi à prix fort à un couple d’illuminé qui l’a repeint façon camouflage. Dans la nuit noire, il heurtera un kangourou, première ombre au tableau. Il rencontrera ensuite une mystérieuse jeune-femme qui vit depuis des années dans une communauté et ne semble rien connaître du monde actuel. Il ne résistera pas à ses charmes et le début des ennuis commencera pour lui. Une aventure dans l’Outback que celui-ci ne sera pas prêt d’oublier.

j’ai beaucoup aimé la façon d’aborder le sujet. J’ai également beaucoup aimé le style et l’humour de l’auteur. Une fois la première page lue, impossible de s’arrêter. J’ai été embarquée dans l’histoire dès les premières lignes. J’ai suivi ce Road Trip avec délectation et quelques petits pincements au coeur pour ce pauvre homme mais avouons le, c’est un homme alors ça m’a fait rire. Je pense que la même histoire avec une femme serait beaucoup moins bien passée.

J’attends donc vos suggestions pour choisir ma nouvelle lecture policière. C’est que je vais peut-être y prendre goût finalement.

Je ne résiste pas à la tentation de vous poster une photo de notre combi chéri.

DSC_0067.JPG

 

 

 

Les tentations de la rentrée littéraire

Coucou les amis lecteurs ! Les vacances sont déjà terminées et les premiers livres de la rentrée littéraire ont fait leur apparition chez nos libraires chéris. Aujourd’hui je vous écris pour vous présenter mon petit repérage de la rentrée littéraire :

Le-Fils-de-mille-hommes Valter Hugo
Lien éditeur

d'où viennent les vagues Fabio Genovesi
Lien éditeur

Un enfant plein d'angoisse et très sage Hoffmann
Lien éditeur

La valse des arbres et du ciel Guenassia.jpg
Lien éditeur

les contes défaits Oscar lalo
Lien éditeur

une famille passagère Donovan.jpg
Lien éditeur

la tentation d'être heureux
Lien éditeur

vivre près des tilleuls AJAR
Lien éditeur

aux petits mots les grands remèdes
Lien éditeur

Et vous? Des titres qui vous tentent? Peut-être avez-vous déjà des coups de coeur à partager?

 

Freddie Friday, Eva Rice (2016)

Croire en ses rêves et accomplir ce pour quoi nous sommes fait

Freddie Friday-crg.inddDans l’angleterre de la fin des années 60, Marnie Fitzpatrick est une jeune-fille de ST libby , un collège de filles huppées qui étudient en attendant de se marier. Marnie a une prédisposition naturelle pour les maths mais son beau père, un acteur célèbre est persuadé que la place d’une femme est à la maison auprès de son mari. Le professeur de mathématiques de Marnie : Miss Crewe, l’encourage dans cette voie. Malheureusement entraînée par Rachel potter, une jeune-fille belle et populaire qui souhaite devenir peintre, elle va sécher les cours. Elles boivent et leurs vies respectives vont prendre un tout autre tournant. 
Lors de cette escapade, Marnie va flasher sur un jeune ouvrier.  Une rencontre qui va mêler les destins de ce garçon nommé Freddie à celui de Miss Crewe et Marnie Fitzpatrick. Une rencontre qui va bouleverser la vie de Marnie mais également faire ressurgir les rêves passés de Miss Crewe. 

J’ai beaucoup aimé ce roman autant pour son histoire que pour le style d’écriture de l’auteur. Merci beaucoup pour cette remarquable traduction car comme je l’ai déjà dit, j’ai beaucoup de mal à lire en V.O et préfère largement les versions françaises. Bien souvent les traducteurs sont oubliés et c’est bien dommage car c’est un très beau métier qui devrait être plus reconnu. Merci donc à Martine Leroy-Battistelli pour son travail. Merci également à l’auteur Eva Rice pour ce magnifique roman. Je remercie également les éditions Baker street pour l’envoi et les belles heures de lectures que j’ai passé en compagnie de ce petit bijou. 

J’ai beaucoup aimé le personnage de Miss Crewe et son rôle dans le roman. Son rôle de professeur bienveillant qui pense au bonheur et à l’accomplissement de soi des ados dont elle est en charge. Elle se rendra compte également qu’il n’est jamais trop tard pour prendre son destin à bras le corps.
J’ai également beaucoup aimé le personnage de Marnie, une jeune fille qui se cherche et qui vit son premier amour.
Rachel est également un sacré phénomène. Durant ma lecture, je note souvent des citations. J’en ai donc quelques unes à vous proposer :

Marnie : « Je n’aime pas les beaux garçons …Je crois qu’il sera différent. J’aime bien les gens différents. »
Rachel : « Avant, je pensais comme toi. Et puis, je me suis aperçue que les gens différents n’en savaient pas plus que les autres. à ta place, j’irais droit au but et je m’attaquerais à ceux qui sont beaux.« 

« La solution de tout, dans la vie était simplement de donner l’impression de bien faire ce qu’on faisait et, de la sorte, les autres le croiraient aussi. »

« Le timing : tout , dans la danse comme dans la vie, était une affaire de timing, de calcul, de mesure afin de trouver la réponse exacte. Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit ! Vous perdez le compte et vous perdez tout. »

« Je me demande combien de fois nous nous habillons pour les autres et pas pour nous-mêmes. »

Un roman plein d’humour mais également de nostalgie qui mêle passé et présent. Eva rice fait passer le lecteur par une palette de sentiments, du rire aux larmes en quelques pages. Un roman qui donne envie de croire en ses rêves et de se faire confiance même si parfois la vie est dure. Il ne faut pas se laisser briser par celle-ci et toujours croire en son destin.

 

 

 

Des livres pour votre été

Ma valise idéale pour vos vacances

valise étéJuillet est là ! l’éternel conflit entre juilletistes et aoutients va débuter ! Rassurez-vous je me tiens en dehors de toutes ces querelles et je vous propose donc une idée qui va tous vous mettre d’accord. C’est bien connu en été une paire de tong, un maillot de bain et des lunettes de soleil sufissent. Votre valise king-size est désespérément vide, je vous propose donc de la remplir de bonnes tranches de rigolades, d’ondes positives et de voyage dans des contrées imaginaires.

 

 

Fous rires garantis

 

l'extraordinaire voyage du fakir qui était coincé dans une armoire Ikéa Romain puértolas

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore lu, l’Extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans un armoire Ikéa de Romain Puértolas est la base pour passer de bonnes vacances.
la petite fille qui avait avalé un nuage gros comme la tour eiffel

Vous pouvez également vous procurez la petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la tour eiffel toujours du même auteur et toujours aussi efficace. Moins drôle (mais drôle quand même) et plus sensible, il faudra peut -être prévoir quelques mouchoirs.
Les deux romans sont disponibles aux éditions Le livre de poche
Argument choc car ils ne vous coûteront pas chers et ne prendront pas trop de place, vous pourrez donc remplir votre valise avec d’autres livres. 🙂
Re-vive l’empereur
 du même auteur est disponible aux éditions Le Dilettante
Il prendra plus de place car c’est un grand format mais vaut vraiment le détour. Romain Puértolas met en scène le retour de Napoléon et la constitution d’une improbable armée pour combattre les m&ms (les méchants musulmans). Vous pourrez donc rire et réfléchir à nos problèmes de sociétés.

 

meme-goes-to-hollywood-9782266253673_0

Faites la connaissance de Mémé cornemuse et partez en Road trip avec elle dans « Mémé goes to hollywood » de Nadine Monfils. Déjanté à souhait !

 

L'accro du shopping attend un bébé

Plus soft et plus Girly mais très drôle également la série de Sophie Kinsella « l’accro du shopping« .


Roman Feel-Good

1540-1La balade des pas perdus de Brooke Davis, mon coup de coeur de la rentrée littéraire. Un roman qui est un peu passé inaperçu mais qui pourrait avoir le succès du « Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire » à découvrir et c’est même mieux !

104206962
Et je danse, aussi d’Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat, un roman feel-good épistolaire qui se lit d’une traite et le sourire aux lèvres.

Voyage dans d’autres univers 

HS_passe_miroirok.inddproduct_9782070661985_244x0

Alors ceux-ci vont prendre beaucoup de place mais vous allez voyager très loin, Un chef d’oeuvre ! à lire :
La passe-miroir tome 1 et tome 2 de Christelle Dabos.

Le tome 1 est disponible en poche chez Gallimard jeunesse et Folio.
les fiancées de l'hiver Christel Daboslesfiancésdel'hiver

Elia la passeuse d'ame de marie vareille

Elia et la passeuse d’âmes de Marie Vareille, parce qu’une dystopie est toujours la bienvenue en vacances et que celle-ci vaut vraiment le coup d’oeil (et le coup de coeur).

 

De belles histoires d’amour et d’amitié

l amour des loving gilles biassette

L’amour des loving de Gilles biassette, parce que l’amour est plus fort
1540-1-2

On dirait nous de Didier Van Cauwelaert, parce qu’il fallait absolument un livre de Didier Van Cauwelaert dans cette sélection et que j’ai eu un coup de coeur pour celui-ci.

96 - LA sixième Corde cover

Si vous partez avec votre liseuse n’oubliez surtout pas La sixième corde de Caroline et Benjamin Karo, un road trip entre mecs aux quatre coins de la France pour le meilleur et pour le pire. Une belle histoire d’amitié.

Les Classiques

vieil homme et la merLe vieil homme et la mer d’Ernest Hemingway, que vous partiez à la mer ou non, j’aime beaucoup ce classique

La crique du Français de Daphné Du maurier, une belle histoire d’aventure et d’amour

comme un roman Pennac Daniel

Comme un Roman de Daniel Pennac, un essai qui se lit comme un roman