Celle qui sentait venir l’orage, Yves grevet (2015)

Un livre à lire sans lire la 4eme de couverture ni mon article😉2016-10-04-20.27.16.jpg.jpeg

 

Attention si vous souhaitez lire ce livre, je vous conseille de ne pas vous renseigner à son sujet car vous perdrez une partie du suspens. Vous pouvez quand même lire le petit résumé ci-dessous :
1897 en Italie, les parents de Frida ont été pendus. Pourtant, ce n’était pas des criminels, ils vivaient dans des marais et ont étés jugés coupable à tort. Le peuple s’interroge : où est donc passée la fille des démons ? Il exige qu’elle subisse le même sort que ses parents. Frida est conduite chez un médecin mais se rend très vite compte que celui-ci la retient captive.

Maintenant, cette partie de mon billet est réservée à ceux qui ont déjà lu le livre (ou les petits curieux).
J’ai beaucoup aimé cette lecture bien que je m’attendais à un livre fantastique ce qui n’est pas du tout le cas. En empruntant ce livre, je n’avais aucune connaissance du sujet.  Celle qui sentait venir l’orage est un livre basé sur des faits historiques mais romancés. Le docteur qui recueille frida fait des tests sur elle. Des tests pour des recherches sur la morphopsychologie. Pour faire simple le docteur effectue des mesures et des analyses afin de créer un profil type de criminel. Le livre repose principalement sur ce sujet donc en vous le livrant ici, je risque de vous gâcher le plaisir de lecture.

J’ai aimé cette lecture car justement je n’étais pas du tout au courant du sujet, ni à quoi je devais m’attendre. Je pense que quand on connait déjà l’histoire, il doit y avoir certaines longueurs. D’ailleurs même en étant surprise, j’ai trouvé qu’il y avait des longueurs. Ce livre est sympathique mais je le trouve un peu long. J’ai beaucoup aimé le personnage de Frida, une jeune fille forte et courageuse, une battante qui est prête à tout pour rétablir la vérité quoi qu’il en coute. C’est le genre de personnage qui me séduit dans les romans, surtout quand il s’agit de personnages féminins. Un livre à lire pour le personnage de Frida davantage que pour l’histoire qui est entendue d’avance quand on connait le sujet.

 

La photographe Tome 1, Kenichi KIRIKI

Un énorme coup de coeur pour ce magnifique manga !

la-photographe-1-komikkuLa photographe est un manga un peu particulier puisque le Mangaka nous propose par l’intermédiaire de son personnage principal : Ayumi de partir à la découverte de Tokyo. à mi chemin entre le manga et le guide de tourisme intimiste, ce manga m’a transporté des
les premières pages dans une ville que je rêve de découvrir.
Ayumi est une jeune fille de 16 ans qui se passionne pour la photographie, elle fait partie du club photo de son lyc20161102_125052.jpgée et nous invite à découvrir sa ville à travers son objectif. Elle se rend dans différents lieux et nous raconte l’histoire actuelle mais aussi plus ancienne de l’endroit qu’elle nous fait visiter. Des bonnes adresses sont également indiquées ainsi que certaines traditions japonaises. Ayumi nous fait également découvrir des auteurs japonais connus ainsi que des mangakas. J’ai pris note de certains noms et je compte bien lire ces références.

Un livre qui me servira à préparer mon voyage au japon et que je prendrai dans mes bagages. à la fin du tome, il y a des pages vierges pour prendre des notes.  Un gros coup de coeur. Je conseille donc ce manga à tous ceux qui veulent découvrir Tokyo et également la culture japonaise. Un manga qui peut également intéresser les passionnés de photos ou ceux qui s’intéressent à ce sujet.

enorme-coup-de-coeur

Bridget jones baby, Helen Fielding (2016)

Bridget Jones est enceinte ! mais de qui ?

Je remercie chaudement les éditions Albin Michel pour l’envoi de ce livre qui a « très fortement » égayé ma semaine😉 J’ai passé un super moment en sa compagnie.

2016-11-15-19.37.00.jpg.jpegJe n’ai pas lu tous les bridget jones mais je compte bien rattraper ce retard. Par contre, j’ai vu toutes les adaptations cinématographiques et je dois dire que je suis fan. Bridget jones fait partie de ces films cultes qu’on ne se lasse pas de regarder. J’ai donc apprécié la retrouver pour de nouvelles aventures.

Dans ce roman nous retrouvons une bridget jone enceinte qui ne sait pas qui est le père de son enfant. Dans la même semaine, elle a couché Marc Darcy mais également avec Daniel. Lors de son rendez-vous chez la gynécologue, elle essaie de lui tirer les vers du nez mais les deux dates peuvent être possibles. Bridget doit donc annoncer la nouvelle aux deux hypothétiques papas. Ce qui donne pas mal de situations cocasses puisque les deux hommes s’investissent dans leurs nouveaux rôles de pères.

J’ai bien aimé retrouver le style de l’auteur. L’écriture façon journal me plait beaucoup. Le point fort de ce roman est bien évidement l’humour de notre anti-héroïne préférée. On rit de son malheur mais surtout de sa façon de voir les choses.  J’ai beaucoup ri. Un roman qui fait du bien en cette période hivernale qui débute et qui vous remontera le moral. à lire !

coup-de-coeur

 

Je découvre la ferme, Klaus Bliesener éditions Chantecler (2012)

Les livres à rabats : une valeur sûre !

rosealitVoici le premier billet de la nouvelle rubrique Rose a lit. Pour ceux qui ont loupé l’info, la session de rattrapage, c’est par ici

Pour inaugurer cette nouvelle rubrique, j’ai choisi de vous présenter le livre préféré de Rose. Celui qu’elle va tout le temps chercher et qu’elle ne se lasse pas de feuilleter.

Le livre préféré de Rose : Je découvre la ferme de Klaus Bliesener des éditions Chantecler

20161107_220618.jpg

Ce livre lui a été offert par sa mamie à Noël. C’est l’un des premiers livres que je lui ai proposé. Il y a des petits rabats et elle a très vite compris comment les ouvrir. Bien sûr, au début il fallait lui montrer. à l’heure actuelle, elle sait très bien le faire toute seule. Quelques rabats ont soufferts car Rose contrairement à son prénom n’est pas douce comme une fleur. J’ai commencé à lui proposer ce livre dès qu’elle l’a reçu, c’est à dire à 5 mois.
Il ya une histoire mais très souvent je ne lui raconte pas. Ce qui lui plait, c’est de soulever les petits rabats et découvrir ce qu’il y a derrière. D’ailleurs maintenant, elle les connait tous par coeur.

Voici quelques images des fameux rabats
20161107_220734.jpg
Sa page favorite avec le cheval et le chien

20161107_220855.jpg

Depuis je lui ai acheté d’autres livres à rabats (dont je vous parlerai également)et elle les aime tous ! Une valeur sûre. Chers parents, jetez-vous sur les livres à rabats pour rendre vos enfants heureux.

 

 

Nouvelle rubrique : Rose a lit

Bonjour à tous !

Aujourd’hui est un jour spécial ! Je viens vous présenter une nouvelle rubrique. Depuis plus d’un an, j’ai la chance inouïe d’être maman. Un vrai bonheur qui change une vie  😉 vous comprendrez quand vous serez mère et vous comprenez tout à fait si vous l’êtes déjà. Comme je suis passionnée (obsédée) par les livres, j’ai décidé quand j’étais enceinte (Oui, les femmes enceintes ont souvent des lubies) que tous les mois, j’achèterai un livre à ma fille. Comme toute passionnée, j’ai eu du mal à me stopper donc il y a des mois où le un livre est devenu plusieurs livres. Rose a un peu plus d’un an et voici sa bibliothèque :

20161107_142417.jpg20161107_142627.jpg

J’ai donc décidé de vous faire partager ses découvertes dans une nouvelle rubrique qui s’intitule « Rose a lit« . Ma fille s’apelle Rose et je trouvais que c’était rigolo de faire un jeu de mot et également une faute de français, comme c’est une petite fille, elle ne maîtrise pas encore parfaitement la langue. Pour tout vous dire, pour l’instant elle ne sait dire que Mama, Papa et miam miam. Ce qui est déjà très bien et pourrait être suffisant pour vivre. Surtout le miam miam😉

Voici le logo qui accompagnera chaque article
rosealit

J’ai pensé que cette rubrique pourrait aider de nombreux parents. En effet en littérature jeunesse le meilleur côtoie parfois le pire. La production de ce secteur est énorme et il est parfois très difficile de faire un choix devant le nombre d’ouvrages proposés. Difficile également de savoir quel livre est adapté à l’âge de votre enfant. J’espère vous aider dans vos choix en vous livrant les réactions de ma fille.

à très bientôt pour de belles découvertes

Les mains lâchées, Anaïs Llobet (2016)

Le typhon Yolanda

cvt_les-mains-lachees_5490Les mains lâchées est un roman basé sur des faits réels. L’auteur Anaïs Llobet a survécu au Typhon Yolanda en 2013 aux Philippines dans la ville de Tacloban. Le typhon a fait plus de 6 000 morts. Dans ce roman, elle nous livre sa version de ce drame par l’intermédiaire de Madel une présentatrice Télé. Elle forme un couple mixte avec Jan, un chirurgien esthétique dont la réussite professionnelle est mal perçue dans son quartier, tout le monde l’apelle « le riche ». Dans les premiers chapitres, nous assistons à la préparation des philippins à un typhon classique. Malheureusement lorsque Yolanda entre en scène, elle détruira tout sur son passage. Madel survit au drame. Son patron la contacte pour couvrir l’évènement et envoie une caméraman pour avoir des images chocs de la catastrophe.

Les mains lâchées est un roman fort et bouleversant que j’ai beaucoup apprécié. Certains passages sont durs mais c’est ce qui fait la force de ce roman. J’ai aimé la touche de poésie et les mains lâchées que l’on retrouve tout au long de ce roman comme une rengaine. Une chose que Madel ne pourra jamais se pardonner et qui tournera toujours en boucle dans sa tête, une main qu’elle a lâchée. Le sentiment de culpabilité et d’impuissance face à cette catastrophe. La petitesse de l’être humain face à la nature et face à la mort. 

Les mains lâchées aborde également le thème du traitement journalistique des catastrophes naturelles. Les images chocs quoi qu’il en coûte, juste pour faire de l’audience au mépris des personnes qui souffrent et qui ont perdu des proches, la dignité des victimes piétinée juste pour faire les meilleures images et le peu de considération du patron pour les journalistes qui recueillent les témoignages et filment ses images bouleversantes.

Je remercie Priceminister pour cette découverte. Ce livre a été lu dans le cadre des Matchs de la rentrée littéraire Priceminister 2016.logo_rentreelitteraire

Si vous aussi vous aviez choisi ce livre et que vous l’avez apprécié, je ne peux que vous conseiller le très bon roman de Laurent Gaudé : Ouragan. Un roman sur l’Ouragan Katrina. Magnifique également !

C’est également ma 4eme lecture dans le cadre du Challenge 1% de rentrée littéraire
challenge12016br

 

Le sixième dalaï Lama Tome 1, Zhao Zé Guo Qiang (2016)

Un manga plein de poésie

le-sixieme-dalai-lamaDepuis plusieurs années et partout où je passe, je prends plaisir à partager ma passion pour l’univers manga. Depuis trois mois, j’ai la chance de travailler à nouveau en médiathèque. Après quelques années à officier dans des collèges, je dois avouer que les élèves me manquent un peu et ne sont pas nombreux à franchir la porte de la médiathèque municipale. Afin de les faire revenir, j’ai donc souhaité organiser un prix de lecture qui me tient à coeur : Le prix Mangawa. Ma nouvelle collègue, Aurélie rédige également un blog nommé « Flight of Swallow » et a écrit un article sur ce prix que vous pouvez consulter ici.

J’ai déjà lu un manga de la sélection : Arsène lupin qui a frolé le coup de coeur. Aujourd’hui je viens donc vous parler de ma seconde lecture : Le sixième dalaï lama.
L’histoire est entendue d’avance : nous suivons dans ce premier tome la nouvelle réincarnation du dalaï lama. Le point fort de ce manga sont ses magnifiques illustrations. J’ai également beaucoup aimé le côté poétique. Je trouve que les japonais ont un rapport à la nature très particulier auquel je ne suis pas insensible. à mi-chemin entre le conte et le manga historique le sixième dalaï lama est un livre à lire pour le plaisir des yeux plus que pour l’originalité de son histoire. 

à noter que ce manga est en couleur, il est considéré comme un roman graphique.