Contemporains

Je vais bien, ne t’en fais pas, Olivier Adam

Un petit roman bouleversant

Les lecteurs assidus de ce blog connaissent la relation étrange que j’entretiens avec Olivier Adam. C’est un auteur que j’aime beaucoup mais comme vous le savez déjà, je suis quelqu’un d’optimiste et si vous avez déjà ouvert un livre d’Olivier Adam, vous savez que ce n’est pas la qualité première de l’auteur. J’aime la nostalgie, le désespoir et la mélancolie qui se dégagent de son oeuvre.  J’en ressors bouleversée à chaque fois et parfois même en me disant : quelle horreur ! Pas pour le style d’écriture bien évidément mais plus pour les pauvres gens qui vivent dans ses romans. Des gens brisés auxquels nous ne souhaitons absolument pas nous identifier mais une réalité qui existe bel et bien. Une réalité sans fard.
J’avais adoré Les lisières selon moi le roman le plus abouti de l’auteur, je me suis donc décidée à lire : Je vais bien ne t’en fais pas. Pari risqué puisque j’avais adoré la version cinématographique de Philippe Lioret, petite séance de rattrapage pour ceux qui ne connaitraient pas encore ce film. Le film qui m’a fait le plus pleurer de toute ma vie et un de mes films préférés (la liste est longue et assez éclectique).

Le roman est aussi poignant que le film. Malheureusement connaissant déjà toute l’intrigue, celui-ci a un peu perdu de son intensité à mes yeux. Je vais bien, ne t’en fais pas d’olivier Adam ne comporte pas beaucoup de pages mais vous boulerversera par le poids de ses mots et de son écriture. Une ambiance pesante et mélancolique voir glauque, certains passages donnent la nausée. C’est l’histoire d’une fille qui vivait dans l’ombre de son frère (son frère était son exemple dans la vie) et qui sans lui a perdu pied.
C’est également une belle histoire d’amour entre un père et sa fille. Finalement je suis cruelle car il y a quand même une belle leçon d’amour dans ce petit roman d’Olivier Adam.

Note sur l’échelle livresque : 8/10

Publicités

4 réflexions au sujet de « Je vais bien, ne t’en fais pas, Olivier Adam »

    1. Bonjour Perrine, Contente de te lire par ici. Comment vas-tu?
      C’est sur que quand on connait déjà l’histoire, on ne peut pas se plonger à 100% dans ce roman. J’ai quand même pris plaisir à le lire pour le style très particulier d’olivier Adam.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s