Non classé

Les virevoltants, Leila Meacham (à paraître aux éditions Charleston en Avril 2015)

Capture_d_e_cran_2015_02_12_a_12.02.23La petite Catherine Ann perd ses parents dans un accident de voiture. Elle va être confiée à sa grand-mère Emma qui vit modestement. Habituée à un certain train de vie en California, elle va débarquer dans un état (le texas) qu’elle ne connait pas, chez une grand-mère qu’elle ne connait pas beaucoup plus. Sous le choc de tout ces bouleversements, la petite fille va s’enfermer dans un mutisme. Pour faire face à ce problème, Emma va avoir une idée de génie : elle trouve en ses petits voisins John et Trey des protecteurs pour cette petite fille qui comme eux est Orpheline. John n’est pas vraiment Orphelin, il a un père mais celui-ci est souvent absent et est un alcoolique notoire. Situation qui va souder ses trois enfants.

Les virevoltants de Leila Meacham, c’est une histoire qui commence très bien, des pages qui se tournent toute seule. J’ai beaucoup aimé suivre l’enfance et l’adolescence de Cathy, John et Trey. Malheureusement la suite du roman ne m’a pas convaincue. En effet les projets des adolescents vont voler en éclat suite à différents secrets et la romance va se transformer en drame. Plus personne ne sera plus vraiment heureux. Ce roman est en quelque sorte un plaidoyer qui dit : Les triangles amoureux, c’est mal et vous n’en sortirez pas indèmne. Aucun des trois !
Comme vous le savez déjà, j’aime l’espoir. et hélas à partir de ce moment on sait que tout est foutu.

J’ai poursuivi ma lecture et j‘ai pris du plaisir à lire la dernière partie ou l’on retrouve un personnage : Le shérif. Il mène une enquête qui vous tiendra en haleine jusqu’aux dernières pages.  

à la fin de son roman Leila Meacham dit clairement qu’elle préfère les fins qui ressemblent à la vraie-vie aux fins hollywoodienne. Pour ma part j’ai trouvé son livre très hollywoodien. à un moment j’avais même l’impression d’être en train de lire le scénario d’un téléfilm. Je ne trouve pas que cette histoire fasse vraie sauf toute la première partie sur l’enfance et l’adolescence que j’ai beaucoup aimé.

Ce livre fait partie de mes Lectures en tant que lectrice CharlestonJe remercie Les Editions Charleston pour cet envoi. J’espère que le livre trouvera son public, malheureusement il ne m’était pas destiné.

lectrice charleston

Publicités

4 réflexions au sujet de « Les virevoltants, Leila Meacham (à paraître aux éditions Charleston en Avril 2015) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s