Blog/Informations

Bilan Livresque 2015

Bonsoir à Tous !
Dans quelques heures nous allons tous passer la soirée en bonne compagnie et pour une fois sans nos livres. Enfin peut être lira-t-on quelques pages avant de trouver le sommeil. Fou de livres un jour, fou de livre toujours même le 31 décembre. Au grand désespoir de nos proches… mais bon qu’ils se réjouissent quand même car grâce à nous, ils ont toujours un bon livre sous la main.
Trêve de plaisanterie : l’heure du bilan Livresque a sonné.

2015 fût une année Exceptionnelle pour moi puisque j’ai eu la chance d’être Lectrice Charleston. Souvenez-vous, je vous ai parlé de cette aventure et j’en ai fait le bilan ici
lectrice charleston
Je remercie donc encore une fois chaleureusement les éditions Charleston pour ce beau Cadeau. Et plus particulièrement Elise avec qui j’ai beaucoup communiqué par mail. J’espère ne pas l’avoir saoulé hihi
D’ailleurs j’ai eu un petit cadeau de fin d’aventure : des macarons et en plus ils étaient au Caramel. Délicieux ! autant vous dire qu’ils n’ont pas fait long feux.
20151221_130436

J’ai également reçu de nombreux livres et je remercie donc les maisons d’éditions et auteurs pour leur confiance. Merci aux éditions Albin Michel , Le dilettante, Fleuve, Heloise d’ormesson et Robert Laffont.
Je remercie également Anne Icart pour sa dédicace.

Cette année, j’ai également eu la chance de rencontrer des auteurs et plus particulièrement mon auteur préféré : DIDIER VAN CAUWELAERT
J’ai eu la chance de lui parler un moment mais rencontrer des auteurs m’intimide alors me retrouver en face de mon auteur préféré, je ne faisais pas du tout la maligne. Enfin il est exactement comme je l’imaginais très gentil et doux.

Je suis allée au Salon du livre de Paris pour la première fois de ma vie avec ma maman. Merci Maman, c’était chouette. Nous avons rencontré des auteurs sympathiques Romain Puértolas, Philippe Reyt et Camille Adler
Mon article par ici

J’ai lu 43 livres cette année. En moyenne 3 à 4 livres par mois. Je lis donc plus ou moins 1 livre par semaine. Ce qui n’est pas mal surtout que cette année j’ai lu beaucoup de pavés.

Mes projets pour 2015 étaient les suivants :

Lire un classique tous les deux mois: J’ai échoué. Je n’ai pas lu trop de classiques cette année.

Lire plus de mangas : Je pense avoir réussi cet objectif malheureusement je n’ai pas tellement rédigé de billets sur les mangas lus. Je crois que ça ne vous intéresse pas trop non? En tout cas j’ai bien avancé dans la série : Le maître des livres et également la série Ascension.
J’ai rédigé 3 billets mangas en fait je crois vraiment qu’il faudra faire mieux pour 2016, surtout quand on a un blog qui s’intitule des bulles et des mots. et Je n’ai rédigé qu’un billet BD. BOUHHHH !

Avoir des coups de coeur : 9 coups de coeur cette année, Ils sont tous ICI

Découvrir de nouveaux blogueurs : Oh oui ! pleins de jolies rencontres : je pense à
Natacha (copine charleston)
Marine (copine charleston également)
Marie (copine Charleston et auteur bourrée de talent
Scarlett (on est sur la même longueur d’onde)
Djihane (Qui est devenue une lectrice Charleston 2016 !)
Mélusine (Qui est également une lectrice Charleston 2016!)
Léa (Qui m’impressionne par son rythme de lecture effréné)
Julia (J’adore le design de ton blog et tes billets sont supers)
Léa (que je connais dans la vraie vie et que j’apprécie beaucoup, toi aussi tu as un rythme de lecture effréné)
Rien que des filles, vive le Girl Power

Voyager : Un joli voyage en Grèce et un bel été en Combi volkswagen alors que j’étais Enceinte de 7 mois. J’ai vu une petit bout de la Bretagne depuis le temps que je rêvais d’y aller !

Rêver : Je suis plutôt douée pour ça 😉 Malheureusement ce n’est pas toujours considéré comme une qualité. Dommage !

300 likes facebook : 329 la dernière fois que j’ai regardé ! LE TOP. Objectif 500 pour l’année prochaine! Pas chiche ! On y croit à fond

Ecrire plus : J’ai continué l’écriture de mon roman, malheureusement je crois que j’ai un gros poil dans la main… Je ne sais pas si vous regardez New girl mais pour ceux qui regardent : je suis comme Nick Miller. J’ai beaucoup de foi en ce roman mais je ne l’écris jamais ahah

Et s’il ne fallait retenir qu’un livre pour 2015
wpid-20150905_172553.jpgParce que je n’arrive vraiment pas à me décider je vous recommande également le nouveau Roman de Romain Puértolas que j’ai trouvé Excellent :

9782842638450

BONNE ANNEE A TOUS, A LA LECTURE, A L AMOUR, AU BONHEUR,  A LA VIE 

Blog/Informations

Lectrice Charleston 2015, un an déjà !

Mon année Charleston

lectrice charlestonIl y a plus d’un an déjà, je vous annonçais que j’allais devenir
une lectrice Charleston. Toutes les bonnes choses ont malheureusement une fin. C’est avec un pincement au coeur que j’ai lu le dernier livre de l’aventure : La jeune fille sur la falaise , le savourant jusqu’à la dernière page puisque c’était le dernier. Une année qui est passée bien trop vite à mon goût.
Merci à Elise et toute l’équipe des éditions Charleston.
Merci également aux copines Charleston 2015 !
Vous êtes au TOP ! 


Être lectrice Charleston c’est :
-Lire les romans Charleston de l’année en avant-première.
-Donner son avis sur les romans bien sûr mais aussi sur leurs titres, leurs couvertures etc…
-Avoir la possibilité de poser des questions aux auteurs.
-Répondre à des questions afin d’alimenter le blog Charleston avec nos petites anecdotes.
-Participer à des évènements (repas, soirées de présentation et dédicaces) Malheureusement je n’ai participé à aucune de ces petites sauteries car j’habite dans le Sud. Mon seul regret de l’aventure !

Lectrice Charleston 2015  Lectrice Charleston 2015

  DSC_0260  DSC_0247
Le 14 septembre 2015 une petite lectrice Charleston a rejoint l’aventure : Rose et contrairement au titre du livre de Marie « je ne peux plus me passer d’elle »
Merci à ma super copine Hélène pour les photos et également mon mari chéri 🙂

Voici un récapitulatif de mes lectures classées par ordre de préférence

la mer en hiver   couv_jepeuxtresbienmepasserdetoi_vareille   l7s_maia_visuel05_large-2   la jeune fille sur la falaise lucinda riley   patricia gaffney   Fleurs sauvages

Une_lettre_en__t__large   Bienvenue à big stone gap   covuerture-temporaire-ausecoursjai40ans3   La colline aux esclaves de Kathleen Grissom   101389207    les virevoltants

Bonne année à toutes les lectrices Charleston 2016
Pour les connaître, c’est par ici. Et je peux déjà dire que j’en connais deux qui sont TOP 😉

Mélusine du blog

 Mélusine-blog-200x113

et Djihane du blog
Djihane-Schmidt-blog-200x81

Saga familiale

La jeune fille sur la falaise, Lucinda Riley (à paraître le 8 novembre 2015 aux éditions Charleston)

Une magnifique Saga familiale 

la jeune fille sur la falaise lucinda rileyLa jeune fille sur la falaise est ma dernière lecture en tant que lectrice Charleston . Comme le temps passe vite, je n’ai pas vu filer cette année. D’ailleurs je pense vous concocter un article à ce sujet. La jeune fille sur la falaise est un roman de Luncida Riley qui a publié Sept soeurs, une autre saga familiale pour laquelle j’avais eu un coup de coeur. Sept soeurs est le premier Tome d’une série, La jeune fille sur la falaise est un roman et non une série.

La fameuse falaise du titre se trouve en Irlande et plus précisément à Dunworley bay. Grania est Irlandaise et a grandi à Dunworley bay. Suite à une fausse couche, elle vient trouver refuge dans la ferme familiale. Habitant à New-york, elle abandonne son compagnon Matt sans aucune explication. Le jeune homme l’appelle chaque jour mais celle-ci ne veut pas lui répondre. Un jour, elle apercevra une fillette près de la falaise. Elle fera sa connaissance et son destin en sera à jamais bouleversé.La jeune fille sur la falaise se prénomme Aurora, elle est le narrateur de cette magnifique Saga familiale. Elle nous conte son histoire mais également celle des générations précédentes. Le lecteur connaîtra donc l’histoire de sa famille Les Lisle mais également celle de la famille de Grania. Au fil des pages, le lecteur découvrira que le destin des deux familles semble lié.

J’ai beaucoup aimé ce roman pour différentes raisons. Premièrement parce que c’est une saga familiale et que j’aime beaucoup ce genre. Secondement parce que ça se passe en Irlande et que j’aime beaucoup ce coin. Ensuite bien évidement au fil des pages il est question de secrets de famille et c’est également un thème qui m’est cher. Ces secrets de famille pimentent l’intrigue, le lecteur veut tout savoir.

Ce qui m’a beaucoup plu, c’est qu’on en apprend sur tous les personnages. Par exemple, nous suivons également la vie de Matt à New-york. Il n’y a pas tellement de personnage principal dans ce livre mais toute une galerie de personnages auxquels le lecteur s’attache au fil des pages. J’ai bien aimé également le passé de la famille et en particulier le personnage de Mary. J’avoue avoir versé des larmes et c’est quelque chose qui selon moi prouve que le livre est vraiment bon. Je ne pleure pas souvent pour des romans (pour les films c’est autre-chose…)

La jeune fille sur la falaise fût un très belle lecture, je termine donc mon aventure Charleston en beauté. Merci encore à la maison d’édition pour cette belle découverte.

lectrice charleston

Romance

Les Quatre Grâces, Patricia Gaffney (2013)

Les Quatre Grâces vous ouvrent leur club

Les_Quatre_gr_ces_largeEmma, Rudy, Lee et Isabel sont quatre femmes aux caractères très différents pourtant elles partagent depuis plus de dix ans une amitié indéfectible. Toutes les semaines Les quatre Grâces se réunissent pour partager un repas et échanger sur leurs vies respectives.

J’ai beaucoup aimé l’idée de ce club de femmes et cette belle histoire d’amitié dont on rêve toute. J’ai donc adoré le début de ce roman. J’ai trouvé qu’il ne se passait pas grand-chose tout de même pendant un bon moment. J’ai trouvé ce roman un peu trop triste à mon goût. J’avais même envie d’abandonner sa lecture mais finalement je l’ai lu en entier. J’ai bien fait car j’ai beaucoup aimé la fin qui pimente un peu l’histoire que j’ai trouvé un peu plan-plan.

Un livre à lire par les lectrices qui apprécient les histoires de vies de femmes et les histoires d’amitié entre femme.

Romance

La maison d’hôtes : retour à Cedar Cove Tome 1, Debbie Macomber (2013)

Entrez dans la Villa Rose, une maison d’hôte à Cedar Cove et faites la connaissance de Jo-Marie et de ses hôtes

La_Maison_d_Hotes_largeJo-marie vient de perdre son mari militaire de profession. Suite à ce deuil, elle décide de changer de vie et décide de reprendre une maison d’hôte et de la nommer la villa Rose en l’honneur de son mari Paul Rose.
Dans ce roman, vous suivrez donc l’installation de Jo-marie dans son nouveau cadre de vie et également dans ses nouvelles fonctions. Nouvelle dans une petite ville, elle fera vite la rencontre de nombreux habitants. Les premiers clients arriveront avec leurs bagages au sens propre comme au sens figuré. En effet, les deux hôtes, Abby et Josh reviennent à Cedar cove pour des raisons personnelles et non pour faire du tourisme. Abby vient assister au mariage de son frère mais elle devra affronter des démons du passé dans cette ville où sa vie à pris un tout autre tournant.

Josh, revient pour son beau-père qui est en fin de vie. Beau-père qui n’a jamais apprécié son beau-fils et qui l’a chassé suite à un différent avec son fils après la mort de la mère de celui-ci. Josh a été appelé par une amie d’enfance et voisine mais ce retour aux sources ne l’enchante guère et souhaite en découdre au plus vite.

J’ai eu du mal à m’immerger dans ce roman mais je dois dire que par la suite j’ai adoré. J’aime beaucoup le personnage de Jo-Marie, une femme au grand coeur et courageuse qui met les petits plats dans les grands pour que ses hôtes passent un bon séjour. Sa maison d’hôte sert en quelque sorte de thérapie à nos deux personnages qui arrivent mal en point et repartent plus fort.
Je suis déjà en train de lire la suite et j’ai presque fini le second tome. à savoir que chaque tome ammène de nouveaux personnages (de nouveaux hôtes) et donc qu’ils peuvent être lus indépendamment les uns des autres. Si l’histoire vous tente, je vous conseille tout de même de commencer par le premier. C’est addictif.
Un roman à lire pour le cadre sympathique mais également pour ses histoires de vie pas forcément drôles mais très touchantes.

Note sur l’échelle livresque : 8/10

Aventure·Coups de coeur·Romance·Saga familiale

Les sept soeurs, Lucinda Riley (2015)

Une saga dont je suis déjà accro

l7s_maia_visuel05_large-2Un beau pavé mais n’ayez pas peur du nombre de pages, ne fuyez pas ! Ce livre n’a pas une page de trop ! J’en reprendrais même plus 😉

Pa Salt vient de mourrir (je vous l’accorde, ça commence plutôt mal), ce célibataire fortuné  a adopté durant sa vie Six filles maintenant adultes. Les filles ont grandi sans savoir d’où elles venaient. Lorsque celles-ci apprennent la mort de leur père, elles s’attendent à devoir organiser les obsèques. Mystérieusement, celles-ci ont déjà eu lieu. Les soeurs se retrouvent donc en Suisse au lac de Genève, lieu de résidence de leur père. Celui-ci leur réserve sa dernière surprise, l’homme leur révèle par l’intermédiaire de son notaire des indices pour trouver d’où elles viennent.
Ce premier tome est consacré à une soeur en particulier : Maïa.

Maïa est traductrice de roman, elle vient de traduire le livre d’un auteur Brésilien. Son père lui a laissé les cordonnées géographiques d’une adresse au Brésil : La casa de las orquidéas. Drôle de coïncidence ? Commence alors une quête initiatique pour Maïa. Une quête qui vous menera au brésil mais aussi en Europe et à différentes époques.

J’ai beaucoup aimé ce roman pour de nombreuses raisons. Premièrement parce que j’aime les histoires de femmes (à force de vous le rabâcher,ça va finir par rentrer dans vos petites têtes) mais également parce que j’aime particulièrement les romans d’aventures. J’ai pris plaisir à dévorer ce pavé de plus de 500 pages plein de suspens. D’ailleurs de nombreuses questions restent sans réponse. 7 tomes sont prévus pour y répondre donc il faut garder son sang-froid et attendre. Cependant je trouve que ce roman peut se suffir à lui même. Ce n’est pas un de ces pièges où on nous laisse mariner avec des yeux de merlan frits. On en a pour notre argent. La page de l’histoire de Maïa se tourne et celle-ci n’aura plus de secrets pour vous à la fin de ce livre. Le chapitre de Maïa est Clot. Maintenant, nous n’avons plus qu’une envie, connaître les autres soeurs mais également savoir qui était vraiment Pa Salt.
Je suis également amoureuse de l’amour et j’ai donc apprécié les différentes romances qu’abrite ce roman. Un roman à lire d’urgence parce qu’il n’entre pas dans une case précise mais est unique. Une aventure à lire dans son canapé, dans son jardin n’importe où mais à lire absolument.
J’ai hâte de lire les autres tomes. Merci à Lucinda Riley pour cet agréable moment de lecture.

Note sur l’échelle livresque : 9/10 COUP DE COEUR

J’ai lu ce livre dans le cadre de mon année Lectrice Charleston. Je remercie donc chaleureusement les éditions pour cet envoi. Maintenant j’attends la suite avec impatience.
Merci également pour l’envoi du miroir de poche et du marque-page dédicacé par l’auteur. 

lectrice charleston

Contes·Coups de coeur·Feel-Good

La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la tour eiffel, Romain puertolas (2015)

9782842638122J’avais adoré l’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa, c’est donc avec une joie intense que je me suis plongée dans le nouveau roman de Romain Puertolas. 
Dans ce roman plus question de Fakir ni d’Ikéa mais d’une factrice Française prénommée Providence.
Providence doit adopter une petite fille marocaine qui a avalé un nuage grand comme la tour Eiffel, malheureusement un volcan Islandais en a décidé autrement. Son vol est annulé. Providence doit donc trouver un plan B.

C’est à partir de ce postulat que Romain Puertolas nous fait croire l’impossible et nous fait également par la même occasion beaucoup rire. Ce roman est plus sensible que le précédent mais n’en est pas moins drôle. Je le trouve encore mieux que le précédent parce que justement, l’auteur nous fait rire à gorge déployé mais la seconde d’après nous émeut et nous bouleverse. Je remercie donc l’auteur pour cet ascenseur émotionnel à l’image de la vie, une succession de bons moments et d’autres moins bons toujours en restant optimiste quoi qu’il arrive. Garder le moral, rendre la vie plus belle avec des mots même si celle-ci ne fait pas de cadeau. Un peu comme dans la vie est belle de Capra, la vie n’est pas toujours belle mais à nous de la transformer avec de l’humour pour la rendre plus acceptable.
Vous l’aurez compris, quelques mots valent toujours mieux qu’un long discours : J’ai adoré ! J’attends le prochain roman avec impatience.

10/10 Coup de coeur

C’est avec joie que je vous invite également à vous rendre sur le site du café Powell (WEBZINE CULTUREL) Vous pouvez retrouver un article à ce sujet sur café Powell

Je viens de rejoindre l’équipe et c’est ma première contribution à ce webzine. Qu’en dites-vous?