Coups de coeur·Mangas/Manhwa·Science-fiction

L école emportée, Kazuo Umezu (1972) Tome 1

Un beau jour, une école disparait

Genre littéraire : manga

Thèmes abordés : science-fiction, enfance, peurs, violence

L école emportée  et moi, avons fait connaissance à la bibliothèque au rayon manga, le hasard d une belle rencontre. Je posais ma main sur lui et je suis repartie avec. Au début j ai pensé que c était un manga pour jeune lecteur mais après quelques scènes de violence… je me suis ravisée.

L’histoire : Un beau matin, l ecole du jeune Sho disparait. à l intérieur de l établissement, c est la panique. Tout le monde est en alerte et se demande ce qui se passe. Tout ce qui se trouve dans les environs de l école à disparu. Les téléphones et la télé ne fonctionnent plus. Plus tard, nous apprendrons que c est le système électrique au complet qui est H.S
Au début, les professeurs essayent de rester maitre de la situation mais très vite, ils cèdent à la panique. Un professeur va meme jusqu à se suicider, incapable de faire face à la situation.

Mon avis : un très bon manga malgrè qu il soit daté (1972). je n ai qu une hate, lire la suite ! J ai beaucoup aimé le personnage principal, ce jeune écolier sho qui devient un héro par la force des choses. Il réalise qu il a été grossier avec sa mère et s en veut terriblement de l avoir quitté en étant faché. En effet, le matin de l incident, après une enième dispute, il annonce tout de go qu il quitte son foyer au grand désespoir de sa mère. Il regrette cet acte et réalise qu il n était finalement pas si mal chez lui.

Ce que j ai particulièrement apprécié, c est que finalement ceux qui s en sortent le mieux dans l histoire sont les enfants. Doté d un esprit imaginatif, ils sont capables de croire à l impossible contrairement aux adultes à l esprit carthésien qui ne peuvent faire face à la situation. ca me fait penser à une citation d André Breton : / c est peut etre l enfance qui approche le plus de la vraie vie/

C est à dire que les enfants ont un regard direct sur les choses, ils ne sont pas formatés comme les adultes.

Ce livre s’adresse : à un public averti parce qu il y a des scènes de violences (ne convient pas à un jeune public)

Note sur l’échelle livresque : 10/10

Ce que les autres blogueurs en pensent :

My blog life

Chronique d un Newbie

En lisant ce livre : je me suis remémorée toutes mes peurs enfantines.

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez peut être : Battle Royale (bien que très différent)

Publicités

3 réflexions au sujet de « L école emportée, Kazuo Umezu (1972) Tome 1 »

  1. Un très bon manga en effet car il traite de bien des sujets. C’est plus évident sur la fin avec un sujet très actuel et plutôt bien construit pour l’époque où il a été écrit. D’ailleurs, il ne faut s’arrêter à la date car ca serait dommage de passer à côté 😉

    Ce manga se rapproche en quelque sorte de Dragon Head. Je vois pourquoi tu as pensé à Battle Royale (le côté survival) mais c’est plus évident avec Dragon Head, dont l’ambiance est tout aussi apocalyptique.

    1. Salut Méta ! Merci de ta visite.
      Je viens de lire ton article sur Dragon Head et c’est vrai que ça a l’air de se rapprocher de cette histoire. Faudra que je le lise et qui sait pourquoi pas en faire un billet ? 🙂
      Enfin avant je dois quand même lire tous les tomes de l’école emportée et puis finir le sommet des dieux de Taniguchi (ça c’est prévu dès que mon avion se pose en France ! trop hâte!)

      1. Je pense sincèrement que Dragon Head te plaira. On retrouve la même ambiance survival, même si les causes sont différentes. En plus, le manga est réédité donc c’est le moment d’avoir une version plus belle 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s