Mangas/Manhwa

Après la pluie, Tome 1 (2017)

Le restaurant de l’amour ?

apres-la-pluie-1-kana

J’ai gagné ce manga sur Twitter, merci à Nakamanga ainsi qu’à Kana pour ce merveilleux cadeau, à peine reçu, je me plongeais déjà dans cette histoire. Akira a 18ans, un garçon de sa classe s’intéresse à elle, mais celle-ci repousse ses avances. Il va jusqu’à se faire embaucher dans le restaurant où elle travaille. Elle reste indifférente à ce petit manège, aucun garçon de son âge ne semble trouver grâce à ses yeux. Elle est amoureuse de son patron, un homme de 45 ans.

Akira est une jeune fille très jolie, grande et élancée, mais très froide et sèche. Sous son apparente assurance, elle cache en fait des fêlures. Promise à un bel avenir sportif, elle a dû laisser ses rêves au placard suite à une grave blessure. Son patron Masami Kondo est un homme profondément gentil qui s’excuse tout le temps et pour tout. Il se fait marcher sur les pieds sans rien dire. Il n’a pas d’ambition. Deux personnages que tout semble opposer pourtant Masami Kondo et Akira sont liés. Est-ce de l’amitié ? de l’amour ? Pour Akira pas de place aux doutes, elle est amoureuse, mais qu’en est-il de Masami. Masami qui protège Akira comme une fille, mais qui pourtant la regarde bel et bien comme une femme. J’ai beaucoup aimé ce Premier tome et j’ai hâte de découvrir la suite. C’était bien trop court ! Mon seul regret : ne pas avoir le tome 2 sous la main.

enorme-coup-de-coeur

Mangas/Manhwa

Le courrier des miracles

Vous avez demandé un miracle ? Makoto est là!

courrier-des-miracles-1-komikku

Le courrier des miracles, c’est l’histoire de Makoto qui trouve sa vie plate et incipide. il a une copine , mais ses journées se suivent et se ressemblent. Un jour, il sauve un pigeon. Il en parle à sa copine et suite à cette révélation, elle met un terme à leur histoire. Elle ne se sent pas écouté par Makoto et croit que celui-ci se moque d’elle avec cette histoire de pigeon. Furieux, le jeune-homme sort en moto en pleine nuit et est victime d’un accident. Il est envoyé au paradis ? ou enfer ? en tout cas, il arrive dans l’au delà et un marché lui est proposé. Il pourra revenir à la vie à une condition : Distribuer des courrier et colis qui contiennent des miracles.

Ce premier tome pose les bases d’une histoire qui parait prometteuse. J’ai beaucoup aimé le dessin. Certaines cases sont plus grandes et c’est appréciable d’avoir de grandes illustrations.  Un manga qui fait réfléchir sur la vie et le sens que nous lui donnons, sur les moyens à mettre en oeuvre pour être heureux plutôt que de subir les évènements. Un beau message qui donne envie de connaître la suite des aventures de Makoto.

Un coup de coeur pour le premier tome de cette série !!

coup-de-coeur

 

Mangas/Manhwa

Flying Witch, Ishizuka Chihiro (2012)

Un manga tout mignon et plein de douceur

Flying_Witch_T1

Makoto est une jeune fille étourdie qui a un sens de l’orientation qui laisse à désirer. Accompagnée de son chat et de (très) nombreux cartons contenant ses effets personnels, elle part vivre chez ses cousins Kei et Chinatsu. Kei a le même âge, Chinatsu est beaucoup plus jeune qu’eux. Sous ses airs de jeunes filles banales, Makato est en réalité une sorcière. 

Le premier tome de cette série a su me toucher particulièrement pour son personnage principal haut en couleur. Comme vous le savez déjà je suis allergique à la sorcellerie, Harry potter m’est tombé des mains, mais dans ce premier tome, la sorcellerie n’est clairement pas au premier plan. Je pense que cet aspect sera développé dans les prochains tomes. J’ai aimé le côté étourdi et gaffeuse de Makoto. Le dessin m’a également beaucoup plu, les traits sont fins et épurés. Des illustrations simples et pleines de douceur. L’histoire en elle-même n’est pas folle mais j’ai pris plaisir à suivre le quotidien de cette jeune-fille et son arrivée à la campagne chez ses cousins. Une histoire de vie qui se déguste plus qu’elle ne se dévore. 

Mangas/Manhwa

Silent voice, Oima Yoshitoki (2013)

Un manga à dévorer !

Pour les mangas, c’est comme pour les séries TV, j’aime bien prendre mon temps, grappiller un épisode par-ci par-là. Quand j’ai commencé Silent voice, j’ai été tout de suite happée par l’histoire. Je ne pouvais pas lacher cette série. Silent voice est un véritable page-turner.

Silent voice est souvent décrit comme un manga sur le handicap et plus particulièrement la surdité. C’est un univers que je connais mal, j’avais peur que ça tombe dans le cliché mais ce n’est pas du tout le cas. Les personnages ne sont pas du tout stéréotypés et réservent pleins de surprises.

Au début de ce manga, Shoa est un vrai petit con à qui on donnerait bien des giffles. Le genre de garçon que j’ai toujours détesté à l’école. Celui qui se croit le meilleur et se moque de tout le monde et plus particulièrement des faibles. Shoko, une jeune fille sourde vient d’arriver dans son école et est sa nouvelle victime. La pauvre jeune fille est victime de brimades et devient le bouc-émissaire de la classe.

Un très beau manga sur le thème de la différence mais également sur le harcèlement scolaire. Une belle leçon de vie à mettre entre vos petites mains et surtout à conseiller à nos ados !

à noter que c’est une série terminée (7 tomes)

enorme-coup-de-coeur

Mangas/Manhwa

Ugly Princess Tome 1, Natsumi Aida (2016)

Un manga qui met à l’honneur les moches

ugly_princess_tome_1_akataAvec Ugly Princess, fini le cliché de la fille parfaite,  les moches prennent leur revanche et sortent de l’ombre. Aida Natsumi n’en est pas à son coup d’essai, dans Switch Girl, elle démontrait qu’être belle était un combat. La mangaka semble très attachée à la thématique de l’apparence physique. Déjà dans Switch Girl, elle mettait en scène une fille qui se fait super belle pour aller au collège et qui quand elle rentre chez elle se met en mode off, elle enfile un jogging, des lunettes affreuses et se fait d’horribles coiffures .

Dans Ugly princess, la mangaka nous livre le quotidien de Mito Meguro, une jeune fille mal dans sa peau, au physique disgracieux qui n’est pas à l’aise en société. Suite à un échec amoureux, elle s’est réfugiée dans des jeux de simulation de drague. La jeune fille se perd régulièrement dans ses pensées et fantasme, ce qui donne des passages très marrants.

Moins fun que Switch girl mais plus intéréssant et plus engagé dans le combat féministe. En effet, le monde du manga met en scène des personnages féminins souvent très stéréotypés et lisses sans défauts physiques. Ugly Princess est donc un manga culotté et différent de ce que l’on peut trouver habituellement. J’ai bien aimé mais je dois avouer que ma préférence va quand même à Switch Girl et son humour dévastateur.

Mangas/Manhwa

Last notes, Kanako Sakurakouji (2016)

Un manga mystérieux et mystique

Last_Notes_01_JKT2.inddJ’ai beaucoup aimé ce manga pour son côté mystérieux et mystique. Deux frères tiennent une boutique où ils vendent de l’encens. Leur best-seller : un encens qui fait revenir une dernière fois un être cher. Dans la première partie de ce premier tome, nous suivons les aventures d’une actrice. J’ai bien aimé découvrir ce personnage et j’ai hâte d’en savoir un petit peu plus sur son histoire. La seconde partie est consacrée a une jeune fille qui vient de perdre son grand père, le dernier des membres de sa famille. Elle se retrouve seule et livrée à elle-même. Elle va se rendre à la boutique des deux frères et ceux-ci vont la recueillir.

J’ai bien aimé ce manga mais j’ai trouvé un peu étrange de couper si vite la première histoire et de passer directement à cette deuxième jeune fille. Je pense que j’ai été déçue car je commençais à m’attacher à ce personnage et que d’un coup l’auteur passe à tout autre chose. Je suis donc curieuse de connaître la suite de l’histoire et je vais lire les tomes suivants. à noter que c’est une série courte (3 tomes)

Coups de coeur·Mangas/Manhwa

Le maître des livres Tome 7, Umiharu Shinohara

Le maître des livres, une série passionnante.

Si vous n’avez pas encore lu mon article sur le tome 1 du maître des livres, je vous invite à vite le découvrir. Un très beau manga sur la littérature jeunesse et le métier de bibliothécaire.

cvt_le-maitre-des-livres-tome-7-_1686Un tome 7 consacré en grande partie à Mizuho. Nous découvrons qu’elle a une soeur qui lui ressemble beaucoup physiquement mais beaucoup moins en ce qui concerne sa personnalité. Nous faisons sa connaissance par l’intermédiaire de Miyamoto dans des circonstances un peu gênante. Il croit avoir en face de lui Mizuho mais comprend qu’il s’agit en fait de sa soeur et garde un secret pour elle. Malheureusement lors d’une de ses visites à la bibliothèque Mizuho se rend compte que Miyamoto connait sa soeur. Mizuho est amoureuse de Miyamoto mais n’a pas confiance en elle et n’ose pas se déclarer. Sa soeur semble s’intéresser également à Miyamoto.
Au début de ce tome, nous en apprenons également davantage sur une des jeunes filles qui fait partie d’un club et vient faire des lectures aux enfants à la bibliothèque. Sa mère est décédée et était passionnée. Elle adorait faire la lecture aux enfants délaissant parfois sa fille pour cette activité. Celle-ci a donc choisi de faire partie de ce club pour comprendre la passion de sa mère.

J’ai beaucoup aimé cette lecture. à chaque fois que j’ouvre un tome du maître des livres, je suis enchantée étant moi-même bibliothécaire et appréciant la littérature jeunesse. C’est toujours un vrai bonheur d’entrer dans l’univers de la rose tremière et de retrouver les différents personnages qui partage mon univers. Je ne me lasse pas de cette série ! Je sais que beaucoup d’entre vous n’apprécie pas trop les mangas mais cette série vaut vraiment le coup d’oeil et le coup de coeur !

enorme-coup-de-coeur