Coups de coeur·Feel-Good·Mangas/Manhwa

Le bonheur c’est simple comme un bento de Yuzu, Aoi Umetaro (2018)

Le-bonheur-c-est-simple-comme-un-bento-de-Yuzu-2-nobiQuel Plaisir de retrouver Yuzu et ses bentô !
Souvenez-vous, il y a quelque temps, je vous parlais du tome 1 de ce délicieux manga Feel-good. Le tome 2 est tout autant savoureux. Yuzu fait la connaissance d’Anzu, sa cousine éloigné. Les deux fillettes aux caractères très différents vont se lier d’amitié. La bonne-humeur communicative de Yuzu  va déteindre sur Anzu qui est par nature moins positive que sa cousine.
Les dessins et décors sont simples, mais cette simplicité qui fait la réussite de ce titre. Des personnages et animaux trop mignons, un manga plein de sentiments qui aurait mérité quelques tomes de plus… Je suis trop triste que ce soit déjà terminé ! 

enorme-coup-de-coeur

Coups de coeur·Mangas/Manhwa

Le bonheur c’est simple comme un bento de Yuzu, Aoi Umetero Tome 1 (2018)

Le_bonheur_cest_simple_comme_un_bento_de_yuzu-nobiLe temps, le travail, tout ça, ça me déprimait un peu. J’ai flashé sur ce petit manga. La petite-fille sur la couverture m’a fait sourire et je suis donc repartie avec sous le bras ! Quelle excellente idée. Les bento de Yuzu, c’est le remède anti-déprime, un concentré de bonne-humeur qui fera renaître votre beau sourire, du soleil, une vraie cure de luminothérapie !

Yuzu est une petite fille qui adore cuisiner, mais elle a un pouvoir magique. Elle est capable grâce à sa cuisine de faire renaître des sentiments oubliés. Quand elle rencontre des clients, un petit coup de boule, lui permet d’entrer dans l’esprit de la personne et de lui cuisiner un repas sur mesure. Je sais que dit comme ça, vous allez vous dire ? mais qu’est-ce qu’elle me raconte la joanna ? Je vous promets que c’est super ! Pour finir de vous convaincre, la série ne compte que deux tomes ! ça ne va pas vous ruiner 😉

Je vous conseille d’acheter les deux parce que voilà, le tome 2 manque à ma vie, car comme je ne savais pas trop si j’allais aimé, je n’ai pris que le 1. Une erreur ! J’ai hâte de mettre la main sur le deux.

enorme-coup-de-coeur

la-banane

Mangas/Manhwa

Les nuits d’Aksehir, tome 1, 2 et 3 de Raku Ichikawa

 

Dès les premières pages de ce manga, Ayako se fait kidnapper par un drôle de personnage. Elle va découvrir qu’il s’agit d’un Turc propriétaire d’un restaurant. Sans trop le vouloir, elle va accepter la proposition de travail de celui-ci et devenir serveuse le soir dans son restaurant Turc. Elle va faire la rencontre de son autre employée Zakuro qui comme elle est serveuse, mais également danseuse orientale. Ayako est étudiante dans une école de mode et se demande comment elle va pouvoir concilier ce nouveau travail avec la poursuite de ses études très prenantes.

Un manga qui nous invite à découvrir deux univers : la culture Turque (cuisine, danse traditions,histoire,religion…) et le monde de la mode. Je ne suis pas experte en cuisine turque, j’ai donc pris plaisir à découvrir au fil des pages les différents plats à la carte du restaurant. J’ai également apprécié le personnage de Zakuro qui permet d’aborder les différentes danses Turques traditionnelles et plus modernes.
Comme vous le savez déjà, je suis passionnée de Mode en effet si je n’avais pas été bibliothécaire, j’aurais été Styliste. J’ai commencé des études de stylisme, mais j’ai arrêté. Après pas mal de prises de tête avec la machine à coudre, j’ai décidé que je préférais le monde des livres. Je passais plus de temps à la bibliothèque que dans mes tissus, c’est le destin ! Un peu comme dans ce manga d’ailleurs, car Ayako se fait kidnapper, car elle porte un nazar Boncuk, une amulette turque qui protège du mauvais oeil. Collier offert par une amie et qui lui permet de découvrir une culture très éloignée de la sienne puisqu’elle est japonaise. Un Nazar Boncuk qui modifie sa destinée.

nazark boncuk

 

 

Mangas/Manhwa

L’enfant et le maudit, Nagabe tome 1

 

enfant-et-le-maudit-1-komikkuL’enfant et le maudit, c’est l’histoire d’une petite fille et d’une créature qui vivent ensemble. La petite fille attend le retour de sa tante en compagnie du professeur, une étrange créature noire avec des cornes. La petite fille ne peut pas toucher la créature sous peine d’en devenir une à son tour. Le professeur n’ose pas révéler la vérité à la fillette pour ne pas briser sa joie de vivre. De nombreuses questions nous traversent l’esprit, que fait cette créature avec cette enfant ? qu’est devenue la tante ? Où sont-ils ? Ce premier tome répond à quelques unes de ces questions.

J’ai beaucoup aimé les dessins et particulièrement la petite fille qui est vraiment très mignonne et très expressive. J’ai bien accroché à ce premier tome mais difficile de se faire une idée, c’est trop court. J’ai envie de lire le tome 2 pour en savoir plus.

Mangas/Manhwa

Après la pluie, Tome 1 (2017)

Le restaurant de l’amour ?

apres-la-pluie-1-kana

J’ai gagné ce manga sur Twitter, merci à Nakamanga ainsi qu’à Kana pour ce merveilleux cadeau, à peine reçu, je me plongeais déjà dans cette histoire. Akira a 18ans, un garçon de sa classe s’intéresse à elle, mais celle-ci repousse ses avances. Il va jusqu’à se faire embaucher dans le restaurant où elle travaille. Elle reste indifférente à ce petit manège, aucun garçon de son âge ne semble trouver grâce à ses yeux. Elle est amoureuse de son patron, un homme de 45 ans.

Akira est une jeune fille très jolie, grande et élancée, mais très froide et sèche. Sous son apparente assurance, elle cache en fait des fêlures. Promise à un bel avenir sportif, elle a dû laisser ses rêves au placard suite à une grave blessure. Son patron Masami Kondo est un homme profondément gentil qui s’excuse tout le temps et pour tout. Il se fait marcher sur les pieds sans rien dire. Il n’a pas d’ambition. Deux personnages que tout semble opposer pourtant Masami Kondo et Akira sont liés. Est-ce de l’amitié ? de l’amour ? Pour Akira pas de place aux doutes, elle est amoureuse, mais qu’en est-il de Masami. Masami qui protège Akira comme une fille, mais qui pourtant la regarde bel et bien comme une femme. J’ai beaucoup aimé ce Premier tome et j’ai hâte de découvrir la suite. C’était bien trop court ! Mon seul regret : ne pas avoir le tome 2 sous la main.

enorme-coup-de-coeur

Mangas/Manhwa

Le courrier des miracles

Vous avez demandé un miracle ? Makoto est là!

courrier-des-miracles-1-komikku

Le courrier des miracles, c’est l’histoire de Makoto qui trouve sa vie plate et incipide. il a une copine , mais ses journées se suivent et se ressemblent. Un jour, il sauve un pigeon. Il en parle à sa copine et suite à cette révélation, elle met un terme à leur histoire. Elle ne se sent pas écouté par Makoto et croit que celui-ci se moque d’elle avec cette histoire de pigeon. Furieux, le jeune-homme sort en moto en pleine nuit et est victime d’un accident. Il est envoyé au paradis ? ou enfer ? en tout cas, il arrive dans l’au delà et un marché lui est proposé. Il pourra revenir à la vie à une condition : Distribuer des courrier et colis qui contiennent des miracles.

Ce premier tome pose les bases d’une histoire qui parait prometteuse. J’ai beaucoup aimé le dessin. Certaines cases sont plus grandes et c’est appréciable d’avoir de grandes illustrations.  Un manga qui fait réfléchir sur la vie et le sens que nous lui donnons, sur les moyens à mettre en oeuvre pour être heureux plutôt que de subir les évènements. Un beau message qui donne envie de connaître la suite des aventures de Makoto.

Un coup de coeur pour le premier tome de cette série !!

coup-de-coeur

 

Mangas/Manhwa

Flying Witch, Ishizuka Chihiro (2012)

Un manga tout mignon et plein de douceur

Flying_Witch_T1

Makoto est une jeune fille étourdie qui a un sens de l’orientation qui laisse à désirer. Accompagnée de son chat et de (très) nombreux cartons contenant ses effets personnels, elle part vivre chez ses cousins Kei et Chinatsu. Kei a le même âge, Chinatsu est beaucoup plus jeune qu’eux. Sous ses airs de jeunes filles banales, Makato est en réalité une sorcière. 

Le premier tome de cette série a su me toucher particulièrement pour son personnage principal haut en couleur. Comme vous le savez déjà je suis allergique à la sorcellerie, Harry potter m’est tombé des mains, mais dans ce premier tome, la sorcellerie n’est clairement pas au premier plan. Je pense que cet aspect sera développé dans les prochains tomes. J’ai aimé le côté étourdi et gaffeuse de Makoto. Le dessin m’a également beaucoup plu, les traits sont fins et épurés. Des illustrations simples et pleines de douceur. L’histoire en elle-même n’est pas folle mais j’ai pris plaisir à suivre le quotidien de cette jeune-fille et son arrivée à la campagne chez ses cousins. Une histoire de vie qui se déguste plus qu’elle ne se dévore.