Jeunesse

Celle qui sentait venir l’orage, Yves grevet (2015)

Un livre à lire sans lire la 4eme de couverture ni mon article 😉2016-10-04-20.27.16.jpg.jpeg

 

Attention si vous souhaitez lire ce livre, je vous conseille de ne pas vous renseigner à son sujet car vous perdrez une partie du suspens. Vous pouvez quand même lire le petit résumé ci-dessous :
1897 en Italie, les parents de Frida ont été pendus. Pourtant, ce n’était pas des criminels, ils vivaient dans des marais et ont étés jugés coupable à tort. Le peuple s’interroge : où est donc passée la fille des démons ? Il exige qu’elle subisse le même sort que ses parents. Frida est conduite chez un médecin mais se rend très vite compte que celui-ci la retient captive.

Maintenant, cette partie de mon billet est réservée à ceux qui ont déjà lu le livre (ou les petits curieux).
J’ai beaucoup aimé cette lecture bien que je m’attendais à un livre fantastique ce qui n’est pas du tout le cas. En empruntant ce livre, je n’avais aucune connaissance du sujet.  Celle qui sentait venir l’orage est un livre basé sur des faits historiques mais romancés. Le docteur qui recueille frida fait des tests sur elle. Des tests pour des recherches sur la morphopsychologie. Pour faire simple le docteur effectue des mesures et des analyses afin de créer un profil type de criminel. Le livre repose principalement sur ce sujet donc en vous le livrant ici, je risque de vous gâcher le plaisir de lecture.

J’ai aimé cette lecture car justement je n’étais pas du tout au courant du sujet, ni à quoi je devais m’attendre. Je pense que quand on connait déjà l’histoire, il doit y avoir certaines longueurs. D’ailleurs même en étant surprise, j’ai trouvé qu’il y avait des longueurs. Ce livre est sympathique mais je le trouve un peu long. J’ai beaucoup aimé le personnage de Frida, une jeune fille forte et courageuse, une battante qui est prête à tout pour rétablir la vérité quoi qu’il en coute. C’est le genre de personnage qui me séduit dans les romans, surtout quand il s’agit de personnages féminins. Un livre à lire pour le personnage de Frida davantage que pour l’histoire qui est entendue d’avance quand on connait le sujet.

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Celle qui sentait venir l’orage, Yves grevet (2015) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s