Humour·Roman Policier/Thriller

la vie comme elle va, Alexander McCall Smith

La semaine dernière, je suis partie en voyage au Botswana. J’ai fait la connaissance de Mma Ramotswe, directrice de l’agence des femmes détectives. Une femme aux méthodes d’investigations très surprenante. La vie comme elle va, est le 5eme roman d’Alexander McCall Smith qui met en scène, ce personnage si singulier qu’est Mma Ramotswe. Le premier roman est Mma Ramotswe détective, ensuite les larmes de girafes, vague à l’âme au Botswana, les mots perdus du Kalahari et celui que je viens de lire, d’autres titres complètent la collection et j’espère qu’ils sont tout aussi savoureux que La vie comme elle va.

J’ai commencé ma découverte par la vie comme elle va, dans lequel nous apprenons que Mma Ramotswe est fiancée, mais s’inquiète car J.L.B Matekoni, son fiancé n’a pas l’air pressé de se marier. J.L.B Matekoni est un homme particulièrement gentil, garagiste de profession. Il a deux apprentis, qui souvent lui causent du souci. Cependant J.L.B Matekoni est un homme bon alors il pardonne et répare leurs bêtises.
Mma Ramotswe exerce la profession de détective. Si vous aimez les enquêtes, vous risquez d’être déçu, ici l’enquête n’est qu’un prétexte pour nous livrer une galerie de personnages hauts en couleur ainsi que des traits d’humour. Un livre qui vous fera sourire ou rire plus que réfléchir. Un très beau voyage, qui donne envie de découvrir les autres livres de la série.

Coups de coeur·Humour

Drôle de karma, sophie henrionnet (2014)

Géniallissime, drôlissime !

Joséphine est une anti-héroïne qui foire sa vie et qui attire les catastrophes. Elle n’a rien d’une ballerine de la vie, vous savez, ces filles qui traversent l’existence avec un maquillage toujours nickel et qui réussissent tout ce qu’elles entreprennent.

Un mega giga coup de coeur pour Sophie Henrionnet et son drôle de Karma. J’y reviendrais c’est sûr et c’est promis. Trop d’humour et de situations improbables, tout ce que j’aime, un gros kiff et une grosse rigolade, merci beaucoup pour ce bon moment de lecture. Je pouffais toute seule, j’avais l’air d’une dinde mais j’en ai rien à faire parce que c’est ça qui est bon. Je le dis souvent, il est très facile d’appitoyer un lecteur, d’aller dans le pathos mais faire rire, c’est très difficile. Chapeau l’artiste donc ! On m’y reprendra !

 

 

Coups de coeur·Roman Policier/Thriller

Vintage, Grégoire Hervier

CVT_Vintage-Psycho_9973le narrateur de Vintage travaille dans un magasin de guitare, il est chargé de livrer une guitare très précieuse à un client en écosse. A son arrivée, il est enchanté de découvrir que le client réside à Boleskine house, le manoir qui a appartenu à Jimmy Page du Groupe Led Zeppelin. Lord Winsley possède de magnifiques guitares. Peu après il avoue au jeune homme qu’il possédait une des plus précieuses guitares existantes : une Gibson Moderne mais que celle-ci lui a été volé. Un mythe entoure cette guitare, aucun exemplaire n’a été retrouvé et son existence n’est pas prouvé. Le jeune journaliste se saisit donc de cette affaire, le lord lui promet un million en échange d’une preuve de l’existence de la moderne.L’enquête débute. Un voyage qui vous amènera en Amérique sur les traces des pionniers du rock.

Un roman qui plaira aux passionnés de guitares mais également à ceux qui souhaitent en apprendre d’avantage sur les origines du rock and roll. L’enquête tient en haleine le lecteur de la première à la dernière page. Addictif ! Un coup de coeur pour ce roman policier que j’ai dévoré de la première à la dernière page.

coup-de-coeur

Roman Policier/Thriller

De fièvre et de sang, Sire cédric (2010)

Un Thriller fantastique

de fièvre et de sang de Sire cédricJe suis (un peu) beaucoup sortie de mon genre habituel. J’avais déjà tenté l’aventure avec cet auteur mais ce fût un rendez-vous manqué. (Dreamworld un recueil de nouvelles un peu trop glauque à mon goût). J’ai une amie qui est fan de Sire Cédric et je lui ai donc demandé conseil pour retenter l’aventure. Bonne idée car j’ai beaucoup aimé de fièvre et de sang. Le début étant glauque, j’ai failli me décourager à nouveau mais finalement j’ai été emportée par l’histoire. Je voulais suivre cette enquête. Les deux personnages principaux y sont grandement pour quelque chose. Je suis tombée sous le charme de la profileuse Eva. Le commandant vauvert est également très charismatique. Un très beau duo de choc ! L’enquête est palpitante et les rebondissements sont nombreux. J’ai adoré l’univers et le côté fantastique.

Le roman débute dans une ferme d’Ariège pleine de cadavres de femmes vidées de leur sang et dont le visage a été arraché. Les crimes sont perpétrés par deux frères, les Salaville mais tout porte à croire qu’une personne chapeaute ces meurtres. c’est ce que vont tenter de découvrir nos deux enquêteurs  Eva svarta et Alexandre Vauvert. Un thriller fantastique qui risque de vous faire vérifier à plusieurs reprises que vous n’êtes pas suvi… J’ai bien aimé mais je dois avouer que ça me fout la frousse ce genre de livre.

 

 

 

Jeunesse

Celle qui sentait venir l’orage, Yves grevet (2015)

Un livre à lire sans lire la 4eme de couverture ni mon article 😉2016-10-04-20.27.16.jpg.jpeg

 

Attention si vous souhaitez lire ce livre, je vous conseille de ne pas vous renseigner à son sujet car vous perdrez une partie du suspens. Vous pouvez quand même lire le petit résumé ci-dessous :
1897 en Italie, les parents de Frida ont été pendus. Pourtant, ce n’était pas des criminels, ils vivaient dans des marais et ont étés jugés coupable à tort. Le peuple s’interroge : où est donc passée la fille des démons ? Il exige qu’elle subisse le même sort que ses parents. Frida est conduite chez un médecin mais se rend très vite compte que celui-ci la retient captive.

Maintenant, cette partie de mon billet est réservée à ceux qui ont déjà lu le livre (ou les petits curieux).
J’ai beaucoup aimé cette lecture bien que je m’attendais à un livre fantastique ce qui n’est pas du tout le cas. En empruntant ce livre, je n’avais aucune connaissance du sujet.  Celle qui sentait venir l’orage est un livre basé sur des faits historiques mais romancés. Le docteur qui recueille frida fait des tests sur elle. Des tests pour des recherches sur la morphopsychologie. Pour faire simple le docteur effectue des mesures et des analyses afin de créer un profil type de criminel. Le livre repose principalement sur ce sujet donc en vous le livrant ici, je risque de vous gâcher le plaisir de lecture.

J’ai aimé cette lecture car justement je n’étais pas du tout au courant du sujet, ni à quoi je devais m’attendre. Je pense que quand on connait déjà l’histoire, il doit y avoir certaines longueurs. D’ailleurs même en étant surprise, j’ai trouvé qu’il y avait des longueurs. Ce livre est sympathique mais je le trouve un peu long. J’ai beaucoup aimé le personnage de Frida, une jeune fille forte et courageuse, une battante qui est prête à tout pour rétablir la vérité quoi qu’il en coute. C’est le genre de personnage qui me séduit dans les romans, surtout quand il s’agit de personnages féminins. Un livre à lire pour le personnage de Frida davantage que pour l’histoire qui est entendue d’avance quand on connait le sujet.

 

Mangas/Manhwa

Arsène Lupin Tome 1,Takashi Morita (2015) D’après l’oeuvre originale de Maurice Leblanc

Arsène Lupin version Manga

arsene-lupin-1-kurokawaAujourd’hui j’étais JOIE ! Nous avons reçu les nouveautés manga à la médiathèque 😉 Je suis donc repartie avec Arsène Lupin. Nostalgique des bons moments passés en compagnie du gentleman cambrioleur aux multiples déguisements, j’ai pris plaisir à le retrouver, remis au goût du jour dans ce manga très agréable à lire.

Dans ce livre, nous suivons donc les aventures d’Arsène Lupin. Pour ceux qui ne le connaitraient pas, il s’agit d’un jeune-homme qui vole les riches pour donner aux pauvres et fait régulièrement usage de déguisements pour brouiller les pistes. Il prend un malin plaisir à tourner en ridicule ses victimes mais également les enquêteurs qui sont sur ses traces. Arsène Lupin est une série de romans de Maurice blanc. C’est également un feuilleton télévisé.

Dans ce premier tome, nous partons dans un enquête au début du XXeme siècle. Germaine Gournay-Martin prépare son mariage avec le duc de Chamerace. Le père de Germaine a été victime du célèbre cambrioleur et celui-ci s’apprête à sévir à nouveau. Il a même eu l’audace de prévenir sa victime par télégramme. L’enquête peut commencer. Qui-est donc Arsène Lupin et comme
nt fait-il pour réussir ses larcins ? à vous de lire ce manga pour répondre à ces questions.

J’2016-10-13-22.50.23.jpg.jpegai trouvé cette enquête palpitante même si j’ai vu venir la fin. J’ai été surprise par la qualité de ce manga et surtout sa longueur. J’ai mis deux heures à lire celui-ci. Il y a beaucoup de détails dans les dessins et énormément de texte. D’habitude je mets 30minutes voir 45minutes grand maximum pour lire un manga. Parfois quand il y a trop de texte dans un manga,  j’ai du mal à me concentrer sur les dessins. Ce ne fût pas le cas pour celui-ci, j’ai apprécié autant le
texte que le très beau dessin.

 

Jeunesse·Science-fiction

Reborn, Thierry Robberecht (2013)

Une enquête sur fond de science-fiction

couv34359334Les catastrophes climatiques se succédant sur la terre, les terriens sont obligés d’immigrer sur une autre planète. Malheureusement sur celle-ci la place est limitée. Tout le monde n’a donc pas la chance de pouvoir y habiter. Cette nouvelle planète se nomme Reborn. Ses habitants sont munis d’un processeur identitaire (puce insérée dans leur nombril) permettant d’être scanné à tout moment pour vérifier qu’ils sont bien en règles.
Dans ce roman nous suivons Chuong un immigré clandestin. Celui-ci est accusé de tentative d’assassinat sur une citoyenne de Reborn. Ce roman est donc une enquête sur fond de science-fiction.

J’ai bien aimé ce roman qui n’est pas particulièrement original mais qui se lit avec intérêt. En effet, j’ai bien aimé suivre cette enquête et connaître au fil des pages la vie de ce jeune immigré. Un roman qui malgré son côté science-fiction pose de réelles questions sur l’immigration. Sur la cruauté dont sont victimes les immigrés et leur dure condition de vie, leur volonté de survivre dans un monde hostile.
Ce roman abrite également une belle histoire d’amitié intergénérationnelle. La science-fiction n’est qu’un prétexte pour nous livrer une belle leçon de vie.
Vous l’aurez donc compris, ce n’est pas un livre qui va révolutionner la science-fiction mais dont l’histoire est touchante et les personnages attachants.
J’émets quand même un petit bémol sur la fin que je trouve bâclée et qui aurait pu être plus touchante. Elle est trop vite expédiée, peut être que j’étais un peu déçue de finir ce roman que j’ai trouvé fort sympathique.

Note sur l’échelle livresque : 7/10