Romance

Fleurs sauvages, Kimberley Freeman (à paraitre aux editions Charleston en mars 2015)

Fleurs sauvages, la passion dans les veines

Capture_d_e_cran_2015_01_19_a_10.37.29Dans ce roman de Kimberley Freeman les chapitres s’enchaînent sur deux périodes historiques. Nous suivons la vie de deux femmes d’une même famille Beattie (1929) et Emma (2009)

Beattie 1929

1929 à Glasgow, Beattie blaxland jeune femme de dix-neuf ans rêve de travailler dans la mode. Elle a un don pour la couture. Elle travaille dans une boutique mais espère prendre du galon. Malheureusement son rêve est compromis lorsqu’elle apprend qu’elle est tombé enceinte de son amant. Un homme qui n’est pas de son rang et qui a effectué un mariage de convenance avec une femme qu’il ne semble pas aimer puisqu’il l’affuble d’un terrible surnom : « le lévrier ». Beattie cache sa grossesse tant bien que mal et sur les conseils d’une amie prend des longs bains d’eau chaude dans l’espoir de perdre l’enfant. Son ventre commencera à s’arrondir. Une cliente du magasin où elle travaille se rendra compte de son état et la fera renvoyer. En effet, à l’époque il n’était pas convenable de tomber enceinte sans être marié. Elle continuera à faire semblant à aller au travail pour ne pas peiner ses parents qui ont du mal à joindre les deux bouts et comptent sur elle. Malheureusement la mère de beattie la surprendra dans son bain et se rendra compte qu’elle est enceinte. Elle la chassera de la maison sans ménagement. Les rêves de Beattie lui semble désormais bien loin. Elle ira voir son amant et celui-ci décidera de prendre un nouveau départ avec elle pour l’Australie.

Emma 2009

Beattie est la grand-mère d’Emma. Une jeune femme trentenaire qui sur les conseils de sa grand-mère a tout sacrifié pour arriver au bout de ses rêves. Elle est une très célèbre danseuse de Ballet. Malheureusement, ne consacrant que peu de temps à son petit-ami Josh et à son projet de fonder une famille, celui-ci décide de la quitter. Peu de temps après cette rupture, elle se blesse au genou et son avenir dans en tant que danseuse sera compromis. Celle-ci décide de retourner auprès de sa famille en Australie pour trouver du réconfort. Elle apprendra qu’elle est l’héritière de la maison que sa grand-mère possédait en Tasmanie. Elle est donc investie d’une mission, se rendre en Tasmanie et vider la maison pour la vendre. Un voyage au coeur des souvenirs et du passé de sa grand mère dont elle ressortira transformée.

lectrice charlestonJ’ai lu ce livre car j’ai la chance Inouïe d’être une Lectrice Charleston 2015. je remercie donc chaleureusement Toute la formidable équipe de cette maison d’édition pour cet envoi. J’ai reçu une invitation pour un repas malheureusement j’ai du décliné cette gentille attention. J’espère tout de même avoir l’occasion de vous rencontrer un de ces jours.

Fleurs sauvages est un roman touchant que je vous recommande chaudement parce qu’il prouve qu’avec passion tout est possible. En effet, Beattie avait une passion pour la couture et n’a jamais mis cette passion de côté. Cette passion a été mise entre-parenthèse quelques temps pour des raisons financières mais elle a toujours eu une place dans son coeur et celle-ci a fini par payé. Beattie en plus d’être une femme passionnée, est une femme très en avance sur son temps. Elle est très indépendante pour une femme de son époque. Cette indépendance, elle en paiera le prix. Trop attaché à sa liberté, elle n’attachera aucune importance aux regards des autres et à leurs médisances. Sa petite-fille Emma a elle aussi consacré sa vie à sa passion. Elle a été conditionné par sa grand-mère sans même se douter du secret de famille qu’elle cachait. C’est elle aussi une femme indépendante. Mon personnage préféré est sans hésiter Beattie car elle a rencontré beaucoup de difficultés dans sa vie et n’a jamais baissé les bras. Son époque était également plus difficile, les femmes n’avaient pas la même place, le travail également. De nos jours, c’est un peu le let-motiv : « vivre de sa passion », donner du sens à son travail, faire un travail qui nous passionne. à l’époque de Beattie, il fallait travailler pour nourrir sa famille. Attention, je ne dis pas qu’il est facile aujourd’hui de vivre de sa passion mais je pense que c’est quand même beaucoup plus simple qu’à l’époque. Emma a du mérite, elle a également fait de nombreux sacrifices, tout le monde ne peut pas devenir une célèbre Ballerine. ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit 😉 Moi même, je rencontre de nombreuses difficultés à allier travail et passion alors je suis un peu gonflée de dire ça.

Ce livre aborde également un thème qui m’est cher : Celui du secret de famille. Un secret qui a sauté une génération et s’est retrouvé dans les mains d’Emma. Un secret qui révélé plus tôt aurait pu être mieux compris mais aurait également pu avoir des conséquences terribles.
Si vous aimez les romans sur les secrets de famille je ne peux que vous conseiller l’excellent roman de Philipe Grimbert Un secret

Ce roman est un véritable page-turner qu’on dévore de la première à la dernière page et qu’on referme en regrettant que ce soit déjà la fin.

Note sur l’échelle livresque : 8/10

Publicités

8 réflexions au sujet de « Fleurs sauvages, Kimberley Freeman (à paraitre aux editions Charleston en mars 2015) »

  1. Oui, ça aurait super de se rencontrer ! Une journée vraiment exceptionnelle ! Viens tu au salon du livre ?
    J’aime beaucoup ta critique, tu exprimes parfaitement ce que j’ai ressenti.

    1. Salut Natacha, merci pour ton petit mot. Je ne pense pas venir au salon du livre. Je n’y suis encore jamais allée. J’espère quand même y aller un jour mais il va falloir que je m’organise un peu mieux.

      Quand j’ai écris ce billet, j’étais partie pour écrire tout un roman tellement ce livre m’a plu. Mais bon comme ma spécialité c’est plutôt les articles courts qui vont à l’essentiel, je me suis calmée. hihi

    1. Bonjour Gwen. C’était le premier roman que je lisais avec 2 époques comme ça. as-tu d’autres titres à me conseiller? d’habitude je n’aime pas trop les romans historiques mais je dois dire que j’ai beaucoup aimé celui-ci. C’est d’ailleurs mon roman préféré en tant que Lectrice Charleston

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s