Feel-Good

L’Analphabète qui savait compter, Jonas Jonasson (2013)

La seconde farce atomique de Jonas Jonasson 

analphabète qui savait compter Jonas jonassonUne fois n’est pas coutume, je vous livre la 4eme de couverture parce que je la trouve FORMIDABLE

Tout semblait vouer Nombeko Mayeki, petite fille noire née dans le plus grand ghetto d’Afrique du Sud, à mener une existence de dur labeur et à mourir jeune dans l’indifférence générale. Tout sauf le destin. Et sa prodigieuse faculté à manier les nombres. Ainsi, Nombeko, l’analphabète qui sait compter, se retrouve propulsée loin de son pays et de la misère, dans les hautes sphères de la politique internationale.
Lors de son incroyable périple à travers le monde, notre héroïne rencontre des personnages hauts en couleur, parmi lesquels deux frères physiquement identiques et pourtant très différents, une jeune fille en colère et un potier paranoïaque. Elle se met à dos les services secrets les plus redoutés au monde et se retrouve enfermée dans un camion de pommes de terre. À ce moment-là, l’humanité entière est menacée de destruction.
Dans sa nouvelle comédie explosive, Jonas Jonasson s’attaque, avec l’humour déjanté qu’on lui connaît, aux préjugés et démolit pour de bon le mythe selon lequel les rois ne tordent pas le cou aux poules.

Qu’on se le dise entre nous, Ce second roman est bien en dessous du vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire ! Difficile de rebondir après un tel succès. J’ai tellement aimé le premier que je m’attendais à mieux…
J’ai quand même pris plaisir à lire cette nouvelle farce ! J’ai éclaté de rire à plusieurs reprises. Malheureusement j’ai trouvé le personnage de Nombeko fade. Je ne me suis pas autant attaché à cette héroïne qu’à notre bon vieux centenaire Allan Karlsson.C’est la principale raison qui fait que j’ai moins aimé ce roman que le premier de l’auteur. J’ai aimé un des personnages secondaire : le père des 2 Holger. Ensuite je me suis un peu désintéressée de l’histoire. Je ne l’ai pas lu d’une traite comme le premier roman. C’est une petite déception mais je vous conseille tout de même la lecture de ce livre qui reste très drôle.

Note sur l’échelle livresque : 6/10

Publicités

4 réflexions au sujet de « L’Analphabète qui savait compter, Jonas Jonasson (2013) »

  1. Entièrement d’accord avec ton avis : c’est une petite déception après son grand frère, mais ce roman est quand même amusant. Il aurait presque dû les publier dans le sens inverse, on aurait été attirés par le premier puis séduits par le second 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s