Mangas/Manhwa

Silent voice, Oima Yoshitoki (2013)

Un manga à dévorer !

Pour les mangas, c’est comme pour les séries TV, j’aime bien prendre mon temps, grappiller un épisode par-ci par-là. Quand j’ai commencé Silent voice, j’ai été tout de suite happée par l’histoire. Je ne pouvais pas lacher cette série. Silent voice est un véritable page-turner.

Silent voice est souvent décrit comme un manga sur le handicap et plus particulièrement la surdité. C’est un univers que je connais mal, j’avais peur que ça tombe dans le cliché mais ce n’est pas du tout le cas. Les personnages ne sont pas du tout stéréotypés et réservent pleins de surprises.

Au début de ce manga, Shoa est un vrai petit con à qui on donnerait bien des giffles. Le genre de garçon que j’ai toujours détesté à l’école. Celui qui se croit le meilleur et se moque de tout le monde et plus particulièrement des faibles. Shoko, une jeune fille sourde vient d’arriver dans son école et est sa nouvelle victime. La pauvre jeune fille est victime de brimades et devient le bouc-émissaire de la classe.

Un très beau manga sur le thème de la différence mais également sur le harcèlement scolaire. Une belle leçon de vie à mettre entre vos petites mains et surtout à conseiller à nos ados !

à noter que c’est une série terminée (7 tomes)

enorme-coup-de-coeur

Publicités

4 réflexions au sujet de « Silent voice, Oima Yoshitoki (2013) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s