Contemporains

Les gens heureux lisent et boivent du café, Agnès Martin-Lugand (2013)

Un titre aguicheur mais qui ne tient pas ses promesses

les gens heureux lisent et boivent du caféDiane vient de perdre son mari et sa petite fille dans un accident de voiture. Elle n’est plus que l’ombre d’elle même. Chose compréhensible suite à un tel drame. Elle tenait un café littéraire « les gens  heureux lisent et boivent du café » avec un ami nommé Félix. Voilà bientôt un an qu’elle n’y a pas mis les pieds. Elle décide de partir en Irlande pour faire son deuil. Son mari (Colin) souhaitait partir en voyage là-bas mais Diane avait toujours repoussée cette idée, elle préférait les pays chaud pour les vacances.

J’ai entendu beaucoup de bien de ce roman que ce soit par les blogueurs où encore dans les médias (télé compris). Un peu comme la liste de mes envies ce titre m’a beaucoup attiré mais n’a pas tenu ses promesses. C’est peut être parce qu’on en a trop parlé et  du coup, je m’attendais à quelque chose de plus exceptionnel. « les gens heureux lisent et boivent du café » est un roman tranche de vie sympathique et qui se lit rapidement. Ce n’est pas le livre qui restera dans les annales mais avec lequel on peut passer l’hiver devant la cheminée. Une histoire d’amour qu’on voit venir à dix kilomètres gâche un peu le roman que je trouvais fortement sympathique jusque là. Quand au mystérieux voisin son mystère m’a déçu, je m’attendais à quelques choses de plus spectaculaire. Un roman sans grande surprise donc.

 Note sur l’échelle livresque : 5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s