Fantasy·Romance

Sans âme : le protectorat de l’ombrelle (Tome 1), Gail Carriger

Alexia Tarabotti, un personnage haut en couleur !

Genre littéraire : Bit-lit

Thèmes abordés : Vampires, Loup-Garou, paranaturel, surnaturel, Amour, Enquête

Histoire : XIXeme Siècle à Londres, Mademoiselle Tarabotti vieille fille au caractère bien trempé est invitée à un bal. Trouvant le temps long, elle décide de se retirer dans la bibliothèque : un de ses lieux favoris. Cependant elle va faire une désagréable rencontre : Un vampire l’attaque. Un vampire qui n’est pas au courant qu’elle est paranaturelle. En effet Alexia Tarabotti n’a pas d’âme. Elle neutralise les pouvoirs de ceux-ci. Mademoiselle Tarabotti tue le vampire récalcitrant à coup d’ombrelle et l’achève avec une épingle à cheveux. Peu de temps après Lord Maccon et le professeur Lyall font leur entrée pour comprendre ce qui s’est passé. L’enquête peut commencer afin de savoir comment  de nouveaux vampires ont fait leur apparition en ville.
Les vampires sont contrôlés et recensés, celui qui vient d’agresser Madame Tarabotti n’était pas connu du Bureaux de recensement.(Le BUR)

Mon avis : J’ai lu ce livre dans le cadre d’un partenariat. De ce fait, je tiens à remercier les éditions du livre de poche et livraddict de m’avoir permis de lire les aventures d’Alexia Tarabotti.

J’ai beaucoup aimé cette lecture et suis un peu triste qu’elle soit déjà finie…Mais ce n’est que partie remise puisqu’il y a plusieurs tomes! Chouette alors! voici donc sans plus attendre mon avis sur ce premier volet.

Il y a des personnages littéraires que l’on rencontre et qui nous attirent dès les premières pages. Des personnages dont nous ne savons rien mais dont le nom ou la démarche nous interpelle. Et puis au fil des pages, nous nous rapprochons d’eux et une fois le livre refermé, ils nous manquent… Assurément Mademoiselle Tarabotti fait parti de ceux-ci.

Ami lecteur, tu dois toi aussi avoir tes références en la matière. Pour n’en citer qu’un, je dirai que le mien c’est Rouletabille de Gaston Leroux. Alexia Tarabotti fait maintenant parti de la liste de ces personnages charismatiques qui peuplent mon imaginaire.

Mademoiselle Tarabotti est un personnage auquel on ne s’identifie pas du tout mais qui pourtant nous embarque dans l’histoire de par sa forte personnalité. Son personnage est très bien construit et très crédible.

Il y a beaucoup de suspens dans ce livre, même si parfois certains évènements sont plus ou moins prévisibles. Ceci ne gâche nullement le plaisir de lecture puisqu’il y a quand même un gros lot d’imprévus.

L’univers est très bien construit : la ville de Londres au XIXeme avec son bureau de recensement des loups-garou, fantômes et vampires parait très crédible. L’auteur dépeint parfaitement les costumes de ses personnages. Il en va de même pour certains décors. Je m’imaginais avec une robe et des gants une ombrelle aux bras et pourquoi pas un grand chapeau comme Mademoiselle hisselpenny (l’amie d’Alexia) dans un dirigeable, observant de mon perchoir les aventures de Mademoiselle Tarabotti.

Le seul petit bémol que je pourrais noter c’est que je m’attendais à ce que l’enquête prennent plus de place dans l’intrigue.   Il est plus souvent question d’histoire d’amour que d’enquête pure mais c’est surement le genre qui veut ça.

Sans âme : le protectorat de l’ombrelle, c’est une histoire de loups garou et vampires, une enquête des amitiés et de l’amour mais avant tout un personnage haut en couleur à découvrir.

Ce livre s’adresse à : adolescent ou public adulte (quelques scènes chaudes)

Note sur l’échelle livresque : 7,5/10

Ce que les autres blogueurs en pensent :

SHARON

SEREGA LIVRES

En lisant ce livre j’ai pensé : que ce livre ferait un film très sympathique. Avis aux réalisateurs en herbe !

 

Publicités

5 réflexions au sujet de « Sans âme : le protectorat de l’ombrelle (Tome 1), Gail Carriger »

  1. Coucou je te met un commentaire peut être que tu répondras plus vite par ici que sur livraddict, en fait tu ne m’as jamais donné ton adresse donc arrivée à la poste en regardant ton questionnaire sur mon portable j’ai vu qu’il n’y en avait pas. Envoie moi la vite ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s