Mangas/Manhwa

Magus of the library, Mitsu Izumi Tome 1

Un petit manga sympa, dans un univers que j’ai beaucoup apprécié. Bibliothécaire que je suis, j’ai souri à certains clichés sur les livres, mais, mais mais, ce titre m’a beaucoup plu justement pour le beau message qu’il véhicule et pour l’amour des livres. On est en plein dans l’idée que le livre est un objet de connaissance et c’est rigolo pour moi qui justement dans mon travail est confrontée à justement rendre le livre ludique et accessible à tous. L’idée de désacraliser la bibliothèque, ici ce n’est clairement pas le cas, on est en plein dans l’idée inverse dans un univers fantastique. le personnage est un jeune garçon qui n’a pas accès à la bibliothèque à cause de sa condition sociale. Il est pauvre et le bibliothécaire ne veut pas lui prêter des livres. Ce tome 1 est donc une quête car ce jeune-homme justement souhaite s’instruire et à un goût pour les livres. J’ai beaucoup aimé même si c’est un peu cliché. Agréable à lire et le dessin est très beau et très travaillé.

Coups de coeur

Lanny, Max Porter (2019)

Lanny de Max Porter fait partie de ses livres que j’adore : impossible à classer dans une catégorie ou dans une case. Un vrai ovni, un petit bijoux. Un livre donc très difficile à résumer ! Lanny, c’est un petit garçon étrange qui vit dans la campagne anglaise. Son père travaille à Londres. Sa mère écrit un roman policier très sordide et ne souhaite en parler à personne pour ne pas passer pour une folle. Un artiste vit près de chez eux. Il se lie d’amitié avec la mère du petit Lanny. Elle propose à celui-ci de devenir le professeur de dessin de son fils. L’homme ne souhaite pas donner de cours mais accepte que le jeune garçon vienne lui rendre visite à son atelier.

Les premières pages de ce roman m’ont un peu rebutées… il faut continuer. Les premières pages introduisent un personnage le père lathrée morte. Un personnage étrange qui écoute les discussions des villageois. Les paroles de celui-ci sont retranscrites sous formes de vagues.

Ce roman est un roman choral, roman qui reprend les différents points de vues des personnages. Points de vues qui deviennent très intéréssants dans la seconde partie de roman.

Lanny m’a fait penser à l’univers de Tim Burton. Particulièrement pour le personnage du père lathrée morte et également de l’artiste qui fait des sculptures étranges. J’ai donc beaucoup aimé cet aspect. L’écriture est également géniale, les chapitres s’enchaînent les pages se tournent et impossible de lâcher ce roman avant la fin. La conclusion est intéressante. J’ai préféré la première partie de roman, la seconde est un peu anxiogène mais c’est ce qui fait l’intérêt du roman. C’est un coup de coeur ! J’ai maintenant très envie de découvrir le premier roman de cet auteur si particulier !!!

Contemporains·Coups de coeur

Une sirène à Paris, Mathias Malzieu (2019)

à peine acheté, j’ai dévoré Une sirène à Paris. Mathias Malzieu est un de mes auteurs favoris. J’ai lu presque tous ses livres, il me manque Métamorphose en bord de ciel et l’homme volcan car j’aime bien me garder des petites friandises. Chaque livre de Mathias Malzieu, nous plonge dans un univers singulier et c’est toujours une joie de découvrir ses mondes enchantés. Mathias Malzieu ne ressemble à aucun autre auteur, il a un style bien a lui et j’apprécie particulièrement son imagination, sa poésie, sa fantaisie et son humour ! Dans une Sirène à Paris, il revisite le mythe de la Sirène. Nous faisons la connaissance d’un jeune-homme qui vient de vivre une rupture amoureuse et qui est chanteur sur une péniche de Paris nommée le Flowerburger. Le fantastique va s’inviter dans sa vie par l’intermédiaire d’une Sirène nommée Lula qu’il va trouver dans la Seine. Cette rencontre va lui faire vivre de folles aventures et bouleverser des vies..

J’ai adoré, c’est un gros coup de coeur pour cette belle histoire pleine de fantaisie, de suspense et d’émotions fortes ! J’avais très peur de l’ouvrir après les coups de coeur que j’ai eu pour tous les autres romans de l’auteur et plus particulièrement « Journal d’un vampire en Pyjama » et « Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi », mon appréhension s’est vite envolée, ce nouveau roman est une réussite. Un vrai bonheur de lecture ! MERCI à l’Auteur pour son imagination !

Fantasy·Jeunesse

La passe-miroir-Livre 1 : les fiancés de l’hiver, Christelle Dabos (2013)

Un fabuleux conte fantastique !

HS_passe_miroirok.inddSi vous ne deviez lire que les premières lignes de cet article alors autant vous le dire tout de suite : j’ai A.D.O.R.E ce roman.La passe-miroir est un roman jeunesse mais je suis une grande enfant alors je me suis régalée.

c’est un Univers fantastique incroyablement construit par l’auteur. Le style d’écriture est également très agréable. L’histoire fort sympathique et prenante. L’héroïne est géniale. Je crois que tout est parfait dans ce livre. Souvent quand je lis un roman, je me dis : il faudrait changer ça, où encore ça mais là j’ai tout aimé. Avec Christelle Dabos, nous sommes exactement sur la même longueur d’onde 😉 et je la remercie du fond du coeur pour cette belle lecture qui m’a fait voyager loin pendant quelques jours.

Pour vous donner envie : La passe-miroir Ophélie vit sur anima. Elle travaille dans un musée. Elle est en âge de se marier mais aucun prétendant ne trouve grâce à ses yeux pour la simple et bonne raison qu’elle n’a aucune envie de se marier. Après plusieurs refus, elle se voit obligée d’accepter la proposition d’un jeune homme du Pôle. Les mariages entre clan sont rares, en général les jeunes filles se marient avec des cousins. Elle est contrainte par l’esprit de famille (chef de la famille et personnage immortel qui est à l’origine de toute la descendance) de se marier et se voit obliger de quitter Anima avec son futur mari pour aller vivre au pôle. Pourquoi? c’est la question qu’Ophélie va très vite se poser et que vous découvrirez tout au long de ce roman.

Un gros coup de coeur pour ce roman, je n’ai qu’une hâte lire la suite

J’ai lu ce livre dans le cadre du Challenge un mot, des titres. Cette fois, il fallait lire un livre contenant le mot : Hiver

logo

Jeunesse

A Comme association tome 1 : la pâle lumière des ténèbres, Erik L’Homme (2010)

Un Bon roman Jeunesse !

A comme association tome 1Genre littéraire : Jeunesse

Thèmes abordés : Magie, Société secrète, Association,

Histoire : Jasper, un lycéen vit seul dans un appartement parisien. Son père est absent et sa mère participe à des stages tous plus étranges les uns que les autres. Il fait parti d’une société secrète nommée l’Association. Il est agent stagiaire. Il est chargé d’enquêter sur un groupe de vampire. Jasper a été recruté car il a un don pour la magie.

Mon avis : Ce livre a été vite lu, je l’ai beaucoup aimé. J’ai enchaîné avec le tome 2 dans la journée. Je n’ai pas trop aimé le style de Pierre Bottero.

Pour ceux qui ne comprendraient pas mes propos voici une petite explication : Pierre Bottero et Erik l’Homme se sont associés pour écrire cette saga. Malheureusement Pierre bottero est décédé, le projet n’était encore qu’à son début. Erik l’Homme a donc continué la série. Le tome 1 est écrit par Erik L’homme. Le tome 2 par Pierre Bottero. (je n’ai pas encore lu la suite, je ne sais donc pas comment ça se déroule par la suite.)

J’ai beaucoup aimé le style et l’humour d’Erik l’Homme, j’ai bien aimé le personnage de Jasper. Le hic c’est qu’en lisant cette série j’ai constaté que j’étais un peu allergique à la magie. Je suis l’une des rares personnes sur terre a ne pas avoir aimé Harry Potter. Je vous vois déjà tous autant que vous êtes à me huer et à me pointer du doigt…
Ce livre n’est donc pas un coup de coeur mais une agréable lecture sans prise de tête. à noter que ce livre s’adresse à un public jeune. Je pense qu’un jeune de 14 ans adorera. Jasper est un lycéen mais je pense que ce livre séduira d’avantage un collégien.

Note sur l’échelle livresque : 6,5/10

En lisant ce livre j’ai pensé : que j’ai vraiment du mal avec les livres de fantaisie…

Livre lu dans le cadre du challenge un mot, des titres !

Challenge-Un-mot-des-titres

Coups de coeur·Mangas/Manhwa

Un ciel Radieux, Jiro Taniguchi (Manga)

Une petite merveille !

un ciel radieuxGenre littéraire : manga

Thèmes abordés : accident, mort, vie, réincarnation

Histoire : Un jeune motard (Takuya Onodéra) se fait renverser par un père de famille conduisant un camion et effectuant une dernière livraison.

Kazuhiro Kubota, le conducteur du camion est un employé qui ne compte pas ses heures, il est surmené au travail et délaisse sa famille.
Suite à l’accident ces deux hommes se retrouvent dans le coma. Les jours se suivent et se ressemblent. Leurs états ne semblent pas s’améliorer. Le jour ou Kazuhiro décède, le jeune homme sort de son coma.
Un phénomène étrange se produit ce jour-là. (pour en savoir plus vous devrez donc vous procurez ce livre)

Mon avis : J’ai adoré. C’est un gros coup de coeur. Un livre qui fait réfléchir sur la vie. On parle beaucoup de « Quartier lointain » quand il est question de Taniguchi mais je n’ai pas honte de dire que c’est à « un ciel Radieux » que va ma préférence. Je l’ai trouvé beaucoup plus profond et pleins de sentiments.
Un livre dont on ne ressort pas indemne mais à lire absolument et de toute urgence. Foncez !

Note sur l’échelle livresque : 10/10 COUP DE COEUR

En lisant ce livre j’ai pensé : que c’était un chef-d’oeuvre

Contemporains·Contes·Fantasy

Le prince de la brume, Carlos Ruiz Zafon (2011)

Un livre qui fait froid dans le dos

Genre littéraire : Roman jeunesse/Fantastique

Thèmes abordés : Maison hantée, Vengeance, Amour, Amitié, Personnages brisés

L’histoire : L’histoire se passe en Angleterre. Monsieur et Madame Carver et leurs trois enfants, Max, Alicia et Irene fuient la seconde guerre mondiale. Ils achètent une maison en bord de mer dans un coin d’Angleterre plus ou moins épargné par la guerre. Ils sont loin de se douter que leur malheur ne fait que commencer avec l’achat de cette propriété…

Mon avis : En me balladant sur la page Facebook de Séverine S.ecriture  (un peu de pub ne fait jamais de mal !) je me suis rendu compte que je n’avais pas rédigé d’article sur « Le prince de la brume » de Carlos Ruiz Zafon. Je remédie donc aujourd’hui à cette erreur ! Pourquoi ? Parce que ce livre est tout simplement génial, Captivant, plein d’action, de sentiments et surtout de frisson.

Ce livre fait partie d’une trilogie :

-Le prince de la brume

-Le palais de minuit

-Les lumières de septembre

Cependant le livre peut être lu seul. Chaque Tome retrace une histoire différente. Ma lecture remonte à quelques mois mais je peux vous dire que j’en ai encore froid dans le dos. J’ai pris plaisir à retrouver Carlos Ruiz Zafon après avoir lu et adoré L’ombre du vent et Marina. Nous retrouvons donc encore une fois l’univers Gothique cher à l’auteur ainsi que des personnages aux destins brisés. J’ai lu le livre en deux temps et je peux vous assurer que je n’étais pas tranquille la nuit où j’ai lâché le livre en plein milieu. Cet ouvrage est classé en roman jeunesse et j’avoue que je ne laisserais pas lire ce livre à un enfant. Je trouve que c’est trop effrayant. Enfin je lirai  avec grand plaisir les autres livres de la trilogie quand ils seront disponible à la bibliothèque.

Note sur l’échelle livresque : 9/10 Coup de coeur

Ce livre s’adresse : normalement à un public jeune mais je peux vous dire que ça fait peur. (peut être que je suis un peu froussarde…)

En lisant ce livre j’ai pensé : Que Carlos Ruiz Zafon fait maintenant partie de mes auteurs préférés. Je n’ai encore jamais été déçue par ses livres. Quel homme !