Bd·Coups de coeur·Jeunesse

Les carnets de Cerise, Tome 1 d’Aurélie Neyret et Joris Chamblain (2012)

les carnets de ceriseCerise est une petite fille qui souhaite devenir écrivain. Dans ces carnets, elle nous livre son quotidien. Dans ce premier tome, nous découvrons qu’elle se questionne à propos d’un mystérieux vieil homme qui arpente la forêt avec des pots de peintures. Cerise va mené l’enquête et découvrir ses secrets.

Un très belle BD qui nous replonge en enfance. Si j’ai craqué sur cette BD, c’est principalement pour ses dessins somptueux. J’ai adoré le fait qu’il y ait une partie Carnet qui livre l’histoire de Cerise à la manière d’un journal intime et permet de s’attacher encore plus à cette petite fille.

Ce premier tome est un énorme coup de coeur !!!

enorme-coup-de-coeur

Dystopie·Jeunesse

Effacée, Teri Terry (2012)

Une dystopie un peu longuette 

cvt_Effacee_226Effacée de Teri Terry avait tout pour me séduire, impression confirmée par sa magnifique couverture et sa 4eme de couverture alléchante. Effacée est un beau livre objet, voici la qualité principale que je lui donnerai : un bon coup de marketing qui surfe sur la vague des dystopies qui ne semble pas trop s’essoufler. En ce qui me concerne, ce n’est pas la même chose… J’ai jugé celle-ci décevante. 

Dans ce premier tome nous débarquons en 2050 et suivons les aventures de Kyla, une adolescente effacée. L’effacement est un processus réservé au adolescent criminel, toute leur mémoire est effacée et une nouvelle vie s’offre à eux. Ils sont obligés de tout réapprendre des choses de la vie, comme un nouveau-né. Ils sont équipés de Nivo qui mesurent comme son nom l’indique leurs niveaux de stress et d’émotions. Dit comme ça,ça parait sensationnel et le sujet à l’air super intéréssant malheureusement la plume de l’auteur n’a pas su m’emporter, j’ai trouvé ça très plat et très long. Comme une impression de me faire entuber. Le personnage principal m’a émue j’ai trouvé son histoire intéréssante mais malheureusement, il y avait beaucoup trop de longueurs. Il n’y a pas beaucoup d’action et tout arrive à la fin comme un cheveu sur la soupe. ça donne certes envie de lire la suite pour connaître le fin mot de l’histoire mais je trouve que c’est un peu mesquin. Il ne se passe pas grand chose dans ce tome 1 mais la fin donne envie de lire le tome 2. Pour moi ce n’est pas tellement de la littérature mais plus du marketing : comment faire acheter pleins de tome pour connaître une histoire qui finalement tiendrait en un roman (peut être un peu plus long que la normale mais bon!)

Note sur l’échelle livresque : 5/10 La moyenne car le personnage principal reste quand même intéréssant et j’ai pris plaisir à connaître son histoire.

Coups de coeur·Jeunesse

Le huitième continent, Florian Ferrier (2012)

Un roman d’aventure et d’écologie !

ferrier florian le huitième continentRaphaël et sa sœur Roxanne vont rejoindre leurs parents à Los Angeles. Ceux-ci ont acheté un voilier et prévoient de partir à Hawaï. Ils ont embauché un Skipper nommé Stephen.
Raph n’est pas emballé par cette idée. Peu de temps après avoir largué les amarres, les deux jeunes sont réveillés par une tempête. Ils retrouvent le skipper allongé, la tête en sang.Pas de traces de leurs parents. Que s’est-il donc passé ? Roxanne semble croire à un accident. Raph’ en est moins sur.

 Il s’agit d’un roman de la sélection des incorruptibles  2014 niveau 3eme
logos incos

J’ai beaucoup aimé cette lecture ! Il y a beaucoup d’actions, j’ai tourné les pages sans pouvoir m’arrêter. J’ai toujours beaucoup aimé les romans et films qui se passent en mer.

En plus d’être un bon cocktail d’action, ce livre dérange. Nos 3 personnages, dérivent jusqu’au huitième continent. Un continent de détritus, le vortex de déchets du pacifique nord. Un vortex où sont attirés tous les déchets. à savoir que ce continent existe réellement et qu’il ne s’agit pas de science-fiction !
Je n’avais pas connaissance de ce problème écologique. Je trouve donc intéressant d’aborder ce sujet dans un roman jeunesse car il me parait important de sensibiliser la nouvelle génération à la protection de l’environnement.
Je suis donc ressortie de cette lecture consternée, en me disant qu’il existait un continent poubelle constitué de sept millions de tonnes d’ordures, taille estimée en 2012 de six fois la France.
Voici une vidéo très bien qui explique plus en détail le phénomène.

à lire d’urgence !

Note sur l’échelle livresque : 8/10 Coup de coeur


Coups de coeur

Les faucheurs sont les anges, Alden Bell (2012)

Un roman Post-apocalyptique Coup de coeur !

les faucheurs sont des anges

Genre littéraire : Roman Fantastique

Thèmes abordés : Post-apocalyptique, zombie, survie

Histoire : Temple, une jeune-fille de 16 ans vit dans un monde infesté de zombie. Elle n’a pas connu le monde d’avant. Avant que les rampants n’aient fait leur apparition dévorant tout sur leur passage.  Elle voyage seule dans une Amérique méconnaissable hantée par des souvenirs qui la ronge.

Mon avis : « les faucheurs sont des anges » est un Road-novel (roman route) dans lequel on embarque dès la première page. J’ai plongé dans cet univers et impossible d’en sortir. J’ai lu ce livre d’une traite tellement j’étais prise dans l’histoire. C’est un véritable page-turner dans le bon sens du terme. Parce que certains page-turner ne sont bons que dans l’instant. Une fois le livre refermé, il n’en reste rien. Ce n’est pas le cas du roman d’Alden Bell. Vous en ressortirez le cœur lourd, chargé d’émotions.

Je vais vous parlé de ce qui m’a plu dans ce roman. Tout d’abord J’ai adoré l’héroïne « Temple » et son franc-parlé (voir sa vulgarité) et sa force malgré son jeune âge.  Une fille devenue femme avant l’heure, pas complètement femme quand même plus garçon manqué.  Solitaire et toujours en mouvement pour fuir ses démons.
Vous n’êtes pas sans savoir que depuis peu je développe un amour immodéré pour les zombies. Amour développé dans le cadre du challenge zombie attack !

Je tiens à remercier également très fort Justine qui m’a offert ce livre. Sans elle, je serais surement passée à côté de ce petit bijoux.
Zombie-attack-1

Note sur l’échelle livresque : 9/10 Coup de coeur

 

Challenges/Swap·Contemporains

California Dream, Ismet Prcic (2012)

Un rêve Américain pas des plus joyeux !

california-dream,M102596Genre littéraire : Roman contemporain (en partie autobiographique)

Thèmes abordés : Bosnie, Guerre, Immigration, déracinement, Théâtre

Aujourd’hui et dans le cadre du challenge Un mot, des titres organisé par Calypso, je vous présente ce roman d’Ismet Prcic qui a reçu le prix du meilleur roman par le Los Angeles Time.
J’ai reçu ce livre pour mon anniversaire. J’avais commencé à le lire mais c’est un livre difficile sur le plan moral. Je l’avais donc délaissé. Le Challenge un mot, des titres m’a fait me replonger dans ce livre puisque le hasard a voulu que le mot Rêve soit tiré au sort. Pour tout vous dire je ressors de cette lecture chamboulée. Je ne sais pas si je vais pouvoir en parler comme il se doit… mais je vais essayer.

Histoire : Un livre très difficile à présenter parce que très complexe. Nous suivons ici l’histoire d’Ismet Prcic, un jeune Bosniaque qui n’a connu que la guerre qui s’expatrie chez un oncle aux Etats-Unis. Les premières pages nous livrent son arrivée sur le sol Américain. Le roman est un flash-back du long parcours d’Ismet. Nous faisons la connaissance de ce jeune homme et de son long périple vers la California. En bosnie, il se prend de passion pour le théâtre. Passion qui lui fera quitter son pays pour l’écosse où il ira jouer avec sa troupe. Ensuite pour éviter d’être réquisitionné pour la guerre, il immigrera chez un oncle en Amérique. à noter que sa vie en Amérique est très peu abordée dans ce roman.

Mon avis : C’est un Roman qui ne peut laisser indifférent et qui aborde aussi bien la souffrance que l’amour. Amour d’une mère pour son fils et de ce fils pour sa mère. Amour de jeunesse qu’Ismet connaîtra. Souffrance d’Ismet et déchirement. Déchirement puisqu’il fuit son pays mais culpabilité vis à vis de sa mère qu’il laisse en Bosnie. Ismet n’est plus vraiment Bosniaque mais il n’est pas pour autant Américain. C’est un roman qui aborde de manière très juste le déracinement.
Un roman dur qui décrit des scènes de guerres et de violences difficilement supportable pour des gens comme moi qui n’ont pas connu la guerre.
Ismet qui a son arrivée en Ecosse croit à un attentat alors qu’il s’agit juste de feux d’artifices. Il est marqué de manière indélébile par la guerre.

La présentation du Roman m’a quelque peu déconcertée. Je n’ai pas toujours tout compris, je dois l’avouer mais je peux vous certifier que ce livre est bien écrit et mérite d’être lu. C’est un livre atypique.

Note sur l’échelle livresque : 7/10 parce que je préfère lire de la fiction

En lisant ce livre : j’ai été très émue

Challenge-Un-mot-des-titres

Challenges/Swap·Roman Policier/Thriller

Juste une ombre, Karine Giebel (2012)

Mon premier Thriller

juste une ombre karine giebelGenre littéraire : Thriller

Histoire : Cloé est une femme ambitieuse qui vise le poste de directrice générale dans sa société de publicité. En rentrant d’une soirée, elle est mystérieusement suivie par une ombre. Un homme vêtu de noir et portant des gants.
Elle est persuadée que cet homme s’introduit chez elle en son absence. Celui-ci déplace des objets. Cet homme existe-il vraiment ? ou est-ce Cloé qui est folle ?

Mon avis : Je ne suis pas très Thriller. Enfin je ne savais pas vraiment puisque je n’en avais encore jamais lu. Maintenant je peux donc le dire : « je ne suis pas très thriller« . Je n’ai pas eu peur loin de là. J’ai même attendu patiemment le moment où cette femme allait se faire tuer tellement elle m’était antipathique
Vous l’aurez donc compris, ce livre est donc loin d’être un coup de coeur. Ce genre d’histoire ne me passionnant pas plus que ça, je ne pourrais pas vous donner un avis entièrement objectif…
J’ai quand même l’impression que ce livre est un gros cliché du genre. Un flic à côté de ses pompes, une ancienne femme battue, une enfance brisée et enfin un infirmier psychiatrique… J’ai trouvé ça un peu gros.
Je croyais avoir démasqué la fameuse ombre et finalement la fin m’a quand même surprise. Je dois avouer que j’ai bien aimé le final.

Je ne donnerai donc pas de notes à ce livre puisque c’est le seul thriller que j’ai lu. difficile donc de juger.

En lisant ce livre j’ai pensé : vivement la fin…

Ce livre a été lu dans le cadre du challenge Un mot des titres organisé par Calypso. Il fallait lire un livre avec le mot ombre

Challenge-Un-mot-des-titres

La prochaine session il faudra plancher sur le mot : ROI (je ne sais pas encore si je participerai parce que ce mot ne m’inspire pas trop… On verra bien ! la vie est faite de surprise!)

CLIQUEZ ICI POUR VOUS INSCRIRE à la 14eme session

Bd·Challenges/Swap

Zombillénium Tome 1, Arthur De Pins (2010)

Zombies,Vampires, Monstres, Squelettes et Humour à gogo !

Zombillénium Arthur de Pins Tome 1Genre littéraire : BD

Thèmes abordés : Zombies, Monstres, Sorcière, Fantômes, Parc à thème, Humour

Histoire : Un homme s’apprête à braquer un bar, une jeune fille présente parmi les clients transforme son arme en banane. Fin du braquage… En sortant du bar et manque de bol pour lui, il se fait renverser par une voiture. Le conducteur du bolide n’est autre qu’un vampire qui travaille à Zombillénium, un parc à thème qui emploie Zombies et autres créatures horrifiques (vampires, loups-garous, fantômes et même une momie). Aurélien (l’homme qui s’est fait renversé) se fait donc changer en vampire par celui-ci et devient de ce fait un employé de Zombillénium contraint et forcé.

Avis : Raconté comme ça, ça parait un peu du grand n’importe quoi ! C’est un peu ça mais c’est génial ! Encore une fois je ne m’étais pas trop renseignée sur cette Bd. Je savais seulement qu’elle avait eu un Fauve Jeunesse à Angoulême. (ce qui n’est pas rien !)

Il faut dire qu’au début  je n’aimais pas trop les dessins. Ils sont fait entièrement à l’ordinateur, je trouvais que ça manquait de charme. Finalement, mon oeil s’est habitué et j’ai littéralement dévoré cette BD. C’est un petit bonheur.
L’idée de départ est juste géniale. Il fallait y penser et puis c’est quand même un Auteur français ! Soyons patriotes Soutenons la France et nos talents.

Note sur l’échelle livresque : 7/10

Ce livre s’adresse : aux jeunes. c’est une BD jeunesse.

En lisant ce livre j’ai pensé : Que c’était cool et que l’idée était bien trouvée.

Livre lu dans le cadre du challenge Zombie attackZombie-attack-1