Coups de coeur

Murène, Valentine Goby (2019)

Murène, c’est un coup de coeur. Murène c’est un coup de poing.
François Sandre est un jeune homme de 22 ans qui croque la vie à pleine dent, il ne tient pas en place et travaille dans le bâtiment, il vient de rencontre Nine. Les premières pages de ce roman, l’auteur nous plonge dans leur histoire d’amour et la passion dévorante qui les unie. Et puis, c’est le drame. François Sandre a un accident. Il est retrouvé dans la neige le corps calciné, presque mort, mais pas tout à fait encore. Il va être amputé et devra apprendre à vivre (ou survivre) avec ce nouveau corps qui est désormais le sien.

Un roman dur, mais nécessaire qui dépeint parfaitement une époque : le milieu des années 50 en France et le sort réservé aux amputés. Les parents de François travaillent dans un atelier de couture et très vite François est comparé à un stockman (Un mannequin de couture sans bras.)

L’auteur met en lumière les discriminations dont sont victimes les amputés et plus terrible encore, au sein même de ses amputés, il y a d’autres discriminations entre les mutilés de guerre et amputés suite à un accident.

Un très beau portrait d’homme qui renaît de ses cendres et devient Murène.

13 réflexions au sujet de « Murène, Valentine Goby (2019) »

      1. Mon préféré est « un paquebot dans les arbres ». La chroniques est ds le sommaire des chroniques 2017 avec une itw de l’auteure. Si tu veux te faire une idée ☺️

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s