Bd

La fabrique des corps, Héloïse Chochois (2017)

la fabrique des corps héloïse chochois

Je venais d’emprunter Murène de Valentine Goby quand je suis tombée par le plus grand des hasards sur cette bande-dessinée au festival Scientilivres à Labège. Enfin pas tout à fait par hasard quand même car dans le cadre de mon job de rêve 🙂 j’avais assisté à une formation Ramène ta science en bibliothèque et Héloïse Chochois était venue présenter sa BD sur l’intelligence artificielle.
Le jour suivant, ayant une conscience professionnelle de folie, mais surtout fan de ce chouette festival, je me retrouve devant son stand à Scientilivre. J’étais totalement fan de la frabrique des corps qui me faisait penser à Murène que je venais tout juste de commencer, ça peut paraitre glauque de se faire un thème amputation, mais chacun ses passions !
Incapable de choisir entre l’amputation et l’intelligence artificielle, je suis donc repartie avec ses deux BD. J’ai eu droit à une petite discussion avec Héloïse Chochois, et pas une mais deux dédicaces. Un très bon moment en sa compagnie, j’ai passé.

La fabrique des corps est un coup de coeur ! J’ai tout aimé, le thème, la mise en scène de l’histoire pour aborder le thème de l’amputation au fil des siècles, les couleurs, le style de l’auteur, tout est Top !
Ambroise paré, nous connaissons tous ce nom repris par de nombreuses cliniques et autres établissement sans pour autant vraiment savoir ce qu’il a fait. Et bien, c’est le spécialiste de l’amputation les gars ! Dans cette BD, il vous expliquera tout ce que vous rêvez de savoir à ce sujet, d’avant lui jusqu’au futur par l’intermédiaire d’un jeune amputé accidenté à moto qui rêve de lui. Ces deux personnages permettent d’allier le quotidien d’un amputé avec les faits historiques et les avancées scientifiques en matière d’amputation.
Je trouve super de faire passer la connaissance de manière ludique, comme le fait cette BD. Et je vous l’avoue, je n’aurais certainement jamais ouvert un livre qui parle d’Ambroise Paré.

Coups de coeur

Murène, Valentine Goby (2019)

Murène, c’est un coup de coeur. Murène c’est un coup de poing.
François Sandre est un jeune homme de 22 ans qui croque la vie à pleine dent, il ne tient pas en place et travaille dans le bâtiment, il vient de rencontre Nine. Les premières pages de ce roman, l’auteur nous plonge dans leur histoire d’amour et la passion dévorante qui les unie. Et puis, c’est le drame. François Sandre a un accident. Il est retrouvé dans la neige le corps calciné, presque mort, mais pas tout à fait encore. Il va être amputé et devra apprendre à vivre (ou survivre) avec ce nouveau corps qui est désormais le sien.

Un roman dur, mais nécessaire qui dépeint parfaitement une époque : le milieu des années 50 en France et le sort réservé aux amputés. Les parents de François travaillent dans un atelier de couture et très vite François est comparé à un stockman (Un mannequin de couture sans bras.)

L’auteur met en lumière les discriminations dont sont victimes les amputés et plus terrible encore, au sein même de ses amputés, il y a d’autres discriminations entre les mutilés de guerre et amputés suite à un accident.

Un très beau portrait d’homme qui renaît de ses cendres et devient Murène.