Contemporains

Le prisonnier du ciel, Carlos Ruiz Zafon (2012)

Un roman bien en dessous de l’Ombre du vent

le prisonnier du cielGenre littéraire : Roman contemporain/Fantastique

Thèmes abordés : Amitié, Mariage, Secret, Barcelone des années 1950, librairie Sempere

Histoire : Le prisonnier du ciel est une histoire qui reprend les personnages de l’ombre du vent ainsi que ceux du Jeu de l’ange (que je n’ai pas encore lu). Il est ici question principalement de Fermin romero De tores ainsi que du personnage principal de l’ombre du vent : Daniel Sempere. Le livre peut être lu sans avoir lu les deux autres livres. Le lecteur est libre de commencer par l’ombre du vent, le jeu de l’ange ou encore le prisonnier du ciel.
Fermin Romero De tores doit se marier, plus la noce approche et plus celui-ci semble préoccupé. Sa femme en vient même à se demander s’il veut toujours l’épouser… Daniel Sempere s’inquiète pour son ami et va découvrir de nombreux secrets se raccrochant à sa propre histoire. Il n’est pas au bout de ses surprises.

Mon avis : Pour tout vous dire, je me faisais une joie de lire ce bouquin ayant adoré l’Ombre du vent. En effet ce livre fait partie de mon top 10 des livres préférés. Je suis terriblement déçue par ce « prisonnier du ciel » qui nous laisse clairement sur notre faim… En effet il y aura un tome 2.. le livre ne fait que 300 pages, c’est cruel… Monsieur Carlos Ruiz Zafon cède au marketing et c’est bien dommage…
Vendre deux livres, c’est mieux que d’en vendre un seul… Enfin je ne suis pas vraiment fan de ce principe.
Je lirai avec plaisir le jeu de l’ange quand même parce que Carlos Ruiz Zafon a un style qui me plait beaucoup. Malheureusement je n’ai pas retrouvé toutes ces choses qui m’ont tant séduites dans l’Ombre du vent et les autres livres de l’auteur

Note sur l’échelle livresque : 6,5/10

En lisant ce livre : je me suis sentie trahie

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le prisonnier du ciel, Carlos Ruiz Zafon (2012) »

    1. Il ne faut pas dire ça. Marina du même auteur est très bien. J’ai également adoré Le prince de la brume. Par contre celui… ça sent la commande de la maison d’édition… L’ombre du vent et le jeu de l’ange ont très bien marché. Il nous faut de nouvelles aventures avec les mêmes personnages.

      Merci de ta visite en tout cas

  1. Pour ma part, c’est par « L’Ombre du vent » que j’ai été déçue. Je ne suis même pas allée jusqu’au bout…Je crois que j’en avais tellement entendu parler que j’en attendais trop. Je m’y remettrais plus tard, je pense. Il y a certains livres qui ne passent pas à la première lecture et que je dévore quand je les reprends quelques mois ou années plus tard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s