Contemporains

Danser au bord de l’abîme, Grégoire Delacourt (2017)

danser au bord de l'abîme

Après avoir beaucoup aimé La première chose qu’on regarde, je me suis lancée dans la lecture de Danser au bord de l’abîme, le petit dernier De Grégoire Delacourt.

L’auteur dresse le portrait d’une femme qui est heureuse dans la vie et qui aime son mari et ses enfants mais qui un beau jour a un coup de foudre pour un homme dans une brasserie.

Un roman qui fait se poser des questions sur l’amour et le désir. L’auteur nous livre une vision des choses. J’ai apprécié son point de vue. Il met en scène un personnage féminin et est très juste dans ses propos. Le regard des autres vis à vis des femmes et le fait qu’elles soient toujours durement jugées quand elles décident de quitter leur mari. Un homme ne subit pas ce genre de comportement ou avec moins de violence. La mère de l’héroïne est très dure avec sa fille. Les enfants ne comprennent pas non plus le départ de leur mère malgré les explications. J’ai eu de la peine pour cette femme mais également pour le fait qu’on pardonne plus facilement les écarts d’un homme que ceux d’une femme. Peu après son départ son mari se met en couple avec une jeune femme et ne subit pas autant de commentaire.

J’ai beaucoup aimé la première partie de ce livre, un peu moins la seconde (un peu comme ce fût le cas pour « la première chose qu’on regarde ».) J’ai eu du mal à me remettre du choc. Si vous le lisez, ou l’avez lu, vous comprendrez. Préparez les mouchoirs. Et pas juste un paquet !

Romance

Drôle de mariage, Madeleine Wickham (alias Sophie Kinsella)

De l’amour, de l’humour et un happy-end

drôle de mariageGenre littéraire : Chick-lit/Romance

Thèmes abordés : Mariage, amour, relations familiales, secrets, Mariage blanc

Histoire : Milly est sur le point de se marier avec Harry pinacle, fils d’un milliardaire. Tout se passe pour le mieux jusqu’à ce que lui revienne en mémoire un facheux détail, Milly est déjà marié. En effet lorsqu’elle avait 18ans et pour aider un couple d’amis homosexuels elle s’est marié. L’un des deux tourtereaux risquait de se faire renvoyer dans son pays, pour sauver leur idylle Milly a contracté un mariage blanc.Un petit service qui risque de lui coûter plus cher que prévu…

Mon avis : Un livre bien sympathique que j’ai lu en un week-end. Je l’ai commencé et je n’ai pas pu le quitter, ce n’est pas de la grande littérature mais on se prend au jeu. On s’attache aux différents personnages. les péripéties se succèdent et tout part en vrille au fil des pages jusqu’au Happy-end. Un livre qui fait du bien au moral et qui se mange sans faim.

Note sur l’échelle livresque : 7/10

En lisant ce livre : j’ai bien rigolé

Contemporains

Le prisonnier du ciel, Carlos Ruiz Zafon (2012)

Un roman bien en dessous de l’Ombre du vent

le prisonnier du cielGenre littéraire : Roman contemporain/Fantastique

Thèmes abordés : Amitié, Mariage, Secret, Barcelone des années 1950, librairie Sempere

Histoire : Le prisonnier du ciel est une histoire qui reprend les personnages de l’ombre du vent ainsi que ceux du Jeu de l’ange (que je n’ai pas encore lu). Il est ici question principalement de Fermin romero De tores ainsi que du personnage principal de l’ombre du vent : Daniel Sempere. Le livre peut être lu sans avoir lu les deux autres livres. Le lecteur est libre de commencer par l’ombre du vent, le jeu de l’ange ou encore le prisonnier du ciel.
Fermin Romero De tores doit se marier, plus la noce approche et plus celui-ci semble préoccupé. Sa femme en vient même à se demander s’il veut toujours l’épouser… Daniel Sempere s’inquiète pour son ami et va découvrir de nombreux secrets se raccrochant à sa propre histoire. Il n’est pas au bout de ses surprises.

Mon avis : Pour tout vous dire, je me faisais une joie de lire ce bouquin ayant adoré l’Ombre du vent. En effet ce livre fait partie de mon top 10 des livres préférés. Je suis terriblement déçue par ce « prisonnier du ciel » qui nous laisse clairement sur notre faim… En effet il y aura un tome 2.. le livre ne fait que 300 pages, c’est cruel… Monsieur Carlos Ruiz Zafon cède au marketing et c’est bien dommage…
Vendre deux livres, c’est mieux que d’en vendre un seul… Enfin je ne suis pas vraiment fan de ce principe.
Je lirai avec plaisir le jeu de l’ange quand même parce que Carlos Ruiz Zafon a un style qui me plait beaucoup. Malheureusement je n’ai pas retrouvé toutes ces choses qui m’ont tant séduites dans l’Ombre du vent et les autres livres de l’auteur

Note sur l’échelle livresque : 6,5/10

En lisant ce livre : je me suis sentie trahie

 

Mangas/Manhwa

Jeunes Mariés (1) de YUUHI Ryu

Des jeunes mariés très différents de ceux qu’on a l’habitude de voir 

 Tamaki, une jeune fille de 16 ans vient de perdre sa mère. Peu avant sa mort, celle-ci lui a indiqué une adresse ou elle devra se rendre après son décès.
La jeune fille, se met donc en route en direction de la maison indiquée par sa mère. Une somptueuse demeure se dresse devant elle. Tamaki est loin de se douter des aventures qui l’attendent à l’intérieur du Palace.
Impressionnée, elle rentre, un jeune homme l’accueille. Un pacte entre le père de celui-ci et la mère de Tamaki a été passé. Les deux jeunes gens doivent se marier ensemble. Shinga (le jeune homme) est le dirigeant d’une grande marque de cosmétique, il aime les filles sexy. Tamaki est une jeune fille banale et qui n’a aucune expérience avec les garçons. Un monde, les sépare. Elle lycéenne et lui chef d’entreprise. Lui sur de lui et elle, timide et pudique.

Après lecture et réflexions :

J’ai été troublée à la lecture de ce manga. Je m’attendais à quelque chose de plus joyeux. En effet Shinga s’avère être très rude et mal poli à l’égard de sa femme. Il a de la rancœur même si c’est compréhensible, je le trouve dur envers cette jeune fille qui ne voulait peut etre pas plus se marier que lui.
Les dessins sont très agréables et soignés. Les paysages et maisons très travaillés. Les détails sont un délice pour vos petits yeux
Je n’ai pas vraiment apprécier ce titre mais je pense quand même lire (au moins) le tome 2 pour savoir comment va évoluer la situation. Il est vraiment difficile de se faire une idée d’un manga en ne lisant qu’un tome, Je compte donc perséverer 🙂

Contemporains

Didier Van Cauwelaert, Les témoins de la mariée (2010)

Le nouveau didier est là, entre de bonnes mains et je n’ose l’ouvrir…

un nouveau Van Cauwelaert, c’est comme un cadeau du ciel, ça se savoure. Je regarde la couverture, pensant au bon temps que je vais passer en sa compagnie. Hélas quand on aime, on a tendance à mettre la barre haut. C’est comme quand on attend avec impatience la sortie d’un film avec des idées pleins la tête. On a tellement envie de passer un bon moment qu’au final on ne l’apprécie pas à sa juste valeur. J’ai fait l’erreur d’idéalier ce livre et j’ai été déçue.

L’histoire partait pourtant sur de bonnes bases :

 

C’est l’histoire d’un homme (Marc hessler) multipliant les conquêtes qui annonce à ses amis de toujours qu’il va se marier. Ceux-ci n’en reviennent pas et sont d’autant plus surpris qu’il s’agit d’une jeune chinoise qu’ils n’ont encore jamais vu. Lors de cette entrevue il décide de choisir les témoins, 2 des amis seront les siens et les 2 autres ceux de sa fiancée. Le jour de la venue de celle-ci, marc décède dans un accident de la route. Les amis décident de cacher la mort de Marc à sa fiancée. Ils mettent en place des stratagèmes pour éviter qu’elle découvre sa mort. Celui-ci étant un photographe renommé la tâche n’est pas aisée. Comment l’apprendra tel? Vont-il lui annoncer? Où le découvrira-t-elle elle même?

C’est ce que vous vous demandez cher lecteur? Et bien je ne saurais trop vous conseiller de vous procurez ce nouveau petit bijoux afin attiser votre curiosité .

Qu’on se le dise entre-nous, j’ai été déçue mais ce livre reste très bon. C’est du Van Canwelaert et pour les camés de lecture que nous sommes, c’est une référence.

Ce que les autres blogueurs en pensent :

Côté lectures

http://www.paperblog.fr/3281464/les-temoins-de-la-mariee/