Contemporains·Coups de coeur

La vie rêvée d’Ernesto G., Jean-Michel Guenassia (2012)

Ce sont les petits histoires qui font la grande et « la vérité, c’est qu’il n’y a pas de vérité » (Pablo Neruda)

vie rêvée d ernesto G. GuenassiaGenre littéraire : Roman contemporain

Thèmes abordés : Histoire du XXeme siècle, Communisme, Communiste, Prague, Alger, Paris, Medecine, amour, amitié, désillusion, espoir

Histoire : Difficile de décrire ce livre en quelques lignes tellement les thèmes abordés sont riches.
Nous suivons l’histoire de Joseph Kaplan de son enfance jusqu’à ses 100 ans. Médecin de père en fils, le jeune joseph perpétuera la tradition familiale en devenant médecin à son tour.
L’histoire débute dans le pays d’origine des Kaplan : La Tchécoslovaquie et plus précisément dans la ville de Prague.
Il habitera tour à tour, en France, en Algérie et en Tchécoslovaquie.

Ce roman ambitieux, nous livre une version de l’histoire du XXeme siècle.
Le roman débute par une citation de Pablo Neruda : « la vérité, c’est qu’il n’y a pas de vérité. »  Nous savons donc à quoi nous attendre.

Mon avis : Au début, j’avais un avis plutôt mitigé à propos de ce roman. Pour cause, ma lecture avait plutôt mal commencé. Je m’attendais à un roman sur Ché Guevara et j’étais un peu désorientée de ne pas faire sa rencontre. Il finit quand même par faire son apparition vers la page 300. Cependant ce n’est pas ce qui m’a le plus plu dans ce roman. La présence du Ché n’est pas si importante. C’est pourquoi j’ai eu un peu du mal à comprendre le choix du titre… Il est vrai que j’ai bien aimé le passage avec Ernesto Guevara mais je dois avouer que ce n’est pas mon passage préféré.

 J’ai beaucoup aimé l’ambiance de ce roman et j’aime beaucoup le style de l’auteur. J’avais lu avec grand plaisir son premier livre « le club des incorrigibles optimistes« . Vous trouverez mon article à ce sujet par ici et après mûres réflexions je pense que je préfère « La vie rêvée d’Ernesto G. » Je trouve ce roman plus abouti et plus percutant. J’ai beaucoup aimé les différentes périodes historiques traversées.

C’était un pari risqué pour l’auteur d’écrire toute une vie de l’enfance à 100 ans sans temps mort. Pari réussit pour Monsieur Guenassia, les pages se tournent toutes seules. Quand j’ai vu l’épaisseur du livre, j’ai hésité à le prendre mais j’avais tellement aimé le premier que je n’ai pas pu résister à la tentation. J’ai pris grand plaisir à suivre la vie de Joseph Kaplan faite d’amour, d’amitié mais aussi de souffrance, de désillusion, de résignation,de pardon et surtout d’espoir.

Je pourrais vous en parler des heures entières et ça ne serait pas encore assez ! C’est pour moi l’un des livres de l’année !

Ce livre : est à mettre d’urgence entre vos mains

Note sur l’échelle livresque :10/10 coup de coeur

En lisant ce livre j’ai pensé : Que j’attends avec impatience un nouveau roman de l’auteur

Publicités

2 réflexions au sujet de « La vie rêvée d’Ernesto G., Jean-Michel Guenassia (2012) »

  1. Je l’ai vu à la FNAC, il me tentait bien… Mais je vais d’abord lire « Le club des incorrigibles optimistes » qui m’attend dans ma pal 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s