Romance

Une nouvelle chance

Une jolie romance de Noël

J’ai adoré la trilogie « retour à cedar Cove » de l’auteur, j’avais donc hâte de retrouver sa plume. Je dois dire que j’ai vraiment préféré CEDAR COVE que je vous recommande donc chaudement difficile donc de juger un autre livre après ce coup de coeur Absolu.

Une nouvelle chance est une jolie romance de Noël que j’ai lu en une journée. Les pages se tournent toute seule avec le sourire aux lèvres.
Lucie travaille beaucoup, elle est chef et vient d’ouvrir un restaurant avec sa mère. Le soir du Nouvel an, elle embrasse un homme (Aren) à Times square. Ils se quittent en se donnant rendez-vous dans 7 jours sur le toit de l’Empire State Building. Une promesse follement romantique que Lucie ne pourra malheureusement pas tenir. Elle s’en veut. Elle n’a que deux indices pour retrouver son prince, son nom : Aren Fairchild et elle sait qu’il est journaliste pour The New-York Gazette.

J’ai beaucoup aimé ce livre, maintenant j’ai trop envie de lire « la surprise de Noël » du même auteur ! Toi, si je te croise, je t’achète !!! hi hi

Contemporains·Coups de coeur

Les lettres de Rose, Clarisse Sabard (2016)

Un Coup de coeur pour Lola !

Je remercie chaudement Elise des éditions Charleston pour l’envoi de ce roman.

couv7966455.pngJe l’attendais avec impatience pour plusieurs raisons.
Premièrement : ma huitième merveille du monde s’appelle Rose.
Deuxièmement : Clarisse était lectrice Charleston avec moi en 2015.
Troisièmement : ça parle de secret de famille et vous savez tous que j’en raffole.
Quatrièmement : Elle est la gagnante du prix du livre Romantique ! BIG UP ! STANDING OVATION LES AMIS ! félicitations Clarisse, tu le mérites x 10

Lola est une jeune-femme de 27 ans qui a été adopté. Aimée et choyée par ses parents adoptifs et ne souhaitant pas leur faire de peine, elle avait fait une croix sur son passé. Un jour, le passé refait surface. Elle reçoit un coup de fil d’un notaire qui risque bien de changer sa vie. Elle hérite d’une maison de sa grande mère maternelle. Une maison, où celle-ci a disséminé toutes les pièces du grand puzzle qu’est l’histoire de la famille biologique de Lola. 

Au fil des pages, l’auteur nous livre la vie de l’arrière grand-mère de Lola prénommée Louise, celle de Rose (sa grand-mère) et Nadège (sa mère).
Les chapitres s’enchainent nous entraînant tour à tour dans le passé et dans le présent de la jeune femme. J’ai beaucoup aimé le rythme de ce roman et j’ai autant apprécié l’histoire de notre jeune héroïne que celle de sa famille. Une histoire qui n’a rien de Rose contrairement au titre de ce roman. Je m’attendais à quelque chose de plus joyeux mais j’ai apprécié ce que j’ai trouvé : Une histoire de famille pleine de non-dits. Encore un livre qui semble dire : « les secrets de famille n’entraînent rien de bon », libérez-vous, parlez pour épargner les générations futures.
N’allez pas croire que ce soit un roman sombre, loin de là. Lola est un personnage pétillant et j’ai pris plaisir à faire sa connaissance. Elle partage avec moi un rêve fou : tout plaquer et ouvrir une librairie/salon de thé.

Dans « Les lettres de Rose » Clarisse fait de nombreuses références à des romans
Charleston de l’année 2015. L’histoire de Lola m’a fait penser à « Emma » de Fleurs Sauvages car comme Emma, Lola veut en apprendre plus sur son passé pour enfin pouvoir se construire. Tout comme Emma, par l’intermédiaire d’une maison héritée, elle va connaître son histoire familiale. Leslettresderoseclarissesabard.jpeg
Il est également question de mémoire génétique (je ne suis pas sûre que ce soit le terme exact) mais ce thème est également évoqué dans mon roman Charleston préféré de 2015 : La mer en hiver de Susanna Kearsley.
Le sosie de Clovis Cornillac m’a fait penser par certains côtés à Marc de la série de Debbie Macomber Retour à cedar cove. J’ai donc pris plaisir à retrouver ces ingrédients qui font un bon roman charleston. Chapeau l’artiste pour un premier roman.  Merci pour ces belles heures de lecture, si la suite est aussi savoureuse, je l’attends avec la bouche en coeur.
Peut-être pourrais-tu appeler un de tes personnages Joanna 😉 hihi je te taquine

Romance

Une lettre en été : Retour à Cedar Cove Tome 3, Debbie Macomber (2015)

Un retour toujours aussi agréable à la villa rose

Une_lettre_en__t__largeAprès avoir dévoré les 2 premiers tomes de Retour à Cedar Cove, j’ai pris plaisir à retrouver Jo-Marie dans le cadre idyllique de la villa Rose. Le kiosque n’est toujours pas prêt. Mark, l’homme à tout faire employé par Jo-Marie ne semble pas mettre coeur à l’ouvrage. Jo-Marie se pose d’ailleurs de nombreuses questions sur celui-ci. Dans ce tome, vous en apprendrez un peu plus sur son compte mais l’heure n’est pas encore au grande révélation. Jo-Marie accueille de nouveaux hôtes. Un couple qui bat de l’aile et vient trouver un peu d’apaisement à la villa rose. Nous faisons également la connaissance d’Ellie, une jeune femme qui vient à Cedar Cove pour rencontrer un jeune homme qu’elle a connu sur Internet.

Encore une fois, j’ai beaucoup apprécié ces histoires de vies avec une petite préférence pour celle d’Ellie. J’ai bien aimé ce personnage et la belle histoire d’amour qu’elle vit au début de ce roman avant même de connaitre le jeune homme (Tom). J’ai un peu moins apprécié la suite que j’ai trouvé un peu tiré par les cheveux mais tout à fait possible. En tout cas, je n’aurais pas apprécié la situation (que je vous laisse découvrir). Il y a donc beaucoup de suspens et j’ai apprécié ce point.

La fin laisse présager une suite. J’espère pouvoir la lire très prochainement. Debbie Macomber nous fait rentrer dans la vie intime des hôtes de Jo-marie et nous livre leurs secrets les plus intimes. La curieuse que je suis adore ce genre de roman. 

Note sur l’échelle livresque : 8/10

Livre lu dans le cadre de mon année Lectrice Charleston, je remercie donc chaleureusement la maison d’édition pour cet agréable moment de lecturelectrice charleston

Romance

Un printemps à la villa Rose : retour à Cedar Cove Tome 2, Debbie Macomber (2014)

Poussez la porte de la Villa rose et quelque chose me dit que vous y reviendrez 

Un_printemps___la_villa_rose_large-2Souvenez-vous, il y a quelques temps je vous parlais de La maison d’hôtes de Debbie Maccomber, Tome 1 de la saga Retour à Cedar Cove.
Dans le premier tome jo-marie venait de perdre son mari, militaire de profession. Son corps n’avait pas été retrouvé et celle-ci nourrissait donc l’espoir secret qu’il soit encore en vie. Elle avait décidé de reprendre une maison d’hôtes pour se reconstruire.

Dans ce second tome, Jo-marie a pris totale possession des lieux et est plus à l’aise dans son rôle d’hôtesse. Nous faisons la connaissance d’Annie, une jeune-femme qui suite à une rupture amoureuse s’est donnée corps à âme à la préparation des noces d’or de ces grand-parents : Kent et julie. Un couple parfait et admiré par Annie. Malheureusement dès leur arrivée à la maison d’hôtes, les plans d’Annie seront contrariés. Le chauffeur de ses grand-parents, un voisin de son âge qu’elle a connu enfant lui rappelle de mauvais souvenirs. Ils semblent ne pas s’entendre du tout. Plus grave, ses grands-parents ne sont d’accord sur rien.

Vous ferez également la connaissance de Mary, une femme qui a préféré privilégié sa carrière à sa vie sentimentale et qui suite au diagnostic d’un cancer décide de retourner dans la ville où sa vie aurait pu prendre une toute autre tournure.

Un roman sur le mariage, les relations amoureuses, la perte d’un être cher mais également les secrets bien gardés qui peuvent changer des vies.

Un second tome à la hauteur du premier. Le charme du lieu et les histoires de vies font toujours autant d’effet. On referme la porte de la villa rose avec nostalgie et une envie d’y revenir dès que possible. 

Note sur l’échelle livresque : 8/10

Romance

La maison d’hôtes : retour à Cedar Cove Tome 1, Debbie Macomber (2013)

Entrez dans la Villa Rose, une maison d’hôte à Cedar Cove et faites la connaissance de Jo-Marie et de ses hôtes

La_Maison_d_Hotes_largeJo-marie vient de perdre son mari militaire de profession. Suite à ce deuil, elle décide de changer de vie et décide de reprendre une maison d’hôte et de la nommer la villa Rose en l’honneur de son mari Paul Rose.
Dans ce roman, vous suivrez donc l’installation de Jo-marie dans son nouveau cadre de vie et également dans ses nouvelles fonctions. Nouvelle dans une petite ville, elle fera vite la rencontre de nombreux habitants. Les premiers clients arriveront avec leurs bagages au sens propre comme au sens figuré. En effet, les deux hôtes, Abby et Josh reviennent à Cedar cove pour des raisons personnelles et non pour faire du tourisme. Abby vient assister au mariage de son frère mais elle devra affronter des démons du passé dans cette ville où sa vie à pris un tout autre tournant.

Josh, revient pour son beau-père qui est en fin de vie. Beau-père qui n’a jamais apprécié son beau-fils et qui l’a chassé suite à un différent avec son fils après la mort de la mère de celui-ci. Josh a été appelé par une amie d’enfance et voisine mais ce retour aux sources ne l’enchante guère et souhaite en découdre au plus vite.

J’ai eu du mal à m’immerger dans ce roman mais je dois dire que par la suite j’ai adoré. J’aime beaucoup le personnage de Jo-Marie, une femme au grand coeur et courageuse qui met les petits plats dans les grands pour que ses hôtes passent un bon séjour. Sa maison d’hôte sert en quelque sorte de thérapie à nos deux personnages qui arrivent mal en point et repartent plus fort.
Je suis déjà en train de lire la suite et j’ai presque fini le second tome. à savoir que chaque tome ammène de nouveaux personnages (de nouveaux hôtes) et donc qu’ils peuvent être lus indépendamment les uns des autres. Si l’histoire vous tente, je vous conseille tout de même de commencer par le premier. C’est addictif.
Un roman à lire pour le cadre sympathique mais également pour ses histoires de vie pas forcément drôles mais très touchantes.

Note sur l’échelle livresque : 8/10