Contemporains

La grande escapade, Philippe Blondel (2019)

La grande escapade est ma seconde lecture de la rentrée littéraire 2019. J’apprécie la plume de Jean-Philippe Blondel et j’ai donc pris plaisir à le retrouver dans ce roman.

La grande escapade, c’est une plongée dans la vie intime d’un groupe scolaire après Mai 68, pour être plus précise en 1975. L’auteur nous offre ici une galerie de portraits de personnages qui évoluent au sein de ce groupe scolaire et qui vivent dans des appartements de fonction. Nous suivons dans ce roman la vie de ses couples d’instituteurs, celles de leurs compagnons mais également celles de leurs enfants. Chapitre après chapitre, vous en découvrirez un peu plus sur les uns et les autres.
J’ai eu un peu de mal au début à me souvenir de qui était qui, mais je suis très vite rentrée dans cet univers si particulier et que je connaissais finalement peu. Dans ce roman, il n’est pas tellement question du métier d’instits, mais plutôt de la vie personnelle des personnages et des relations qui les unissent. Un très beau voyage dans une autre époque auprès de ces personnages touchants.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s