Non classé

Une arme dans la tête, Claire Mazard (2014)

La vie d’un ex enfant soldat

unearmedanslatete-claire-mazardEn lisant la quatrième de couverture de ce livre, j’étais intriguée. Je ne m’étais pas renseignée sur ce roman et je ne savais donc pas qu’il s’agissait de l’histoire d’un ex enfant soldat africain. Un sujet qui m’intéresse, je n’avais pas encore lu de roman sur ce thème, c’est désormais chose faite.

à l’âge de 11 ans Apollinaire, joue avec un ami à la guerre avec des bâtons. Les deux enfants s’éloignent de chez eux, sont enrôlés et deviennent des enfants soldats.
Le roman débute par le départ d’Apollinaire pour la France. Une nouvelle vie s’offre à lui mais les démons du passé hantent son esprit. L’auteur, Claire Mazard, entremêle l’histoire présente d’Apollinaire en France et son passé d’enfant soldat en Afrique. Un passé que le garçon doit accepter pour aller de l’avant et se reconstruire.
Dès les premières pages, le ton est donné, Une arme dans la tête est un livre qui traite d’un thème qui ne prête pas à rire : la guerre et la difficulté de se reconstruire quand on a prit par à celle-ci.

J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur que je découvrais pour la première fois. Une arme dans la tête est un roman qui m’a séduite malgré sa dureté. J’ai lu d’une traite. J’ai beaucoup aimé cette lecture, la chute est surprenante et très intéréssante. Je le trouve très dur pour un roman jeunesse. Un roman que je ne mettrais donc pas entre toute les mains. 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Une arme dans la tête, Claire Mazard (2014) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s