Contemporains

La dictature du bien, julien jouanneau (2016)

Antoine et Madji, deux justiciers qui oeuvrent pour le bien
la dictature du bien

La dictature du bien part du postulat simple que l’homme fait plus souvent le mal que le bien. Les deux héros de ce roman n’ont plus rien à perdre et souhaitent remettre dans le droit chemin ceux qui sèment le mal sur leurs passages.  Madji et Antoine, font le pari de mettre un peu d’ordre dans ce monde de brute, à bord d’une ambulance « empruntée » ils sont déterminés à faire régner le bien parfois en employant la manière forte mais toujours avec de la bonne volonté pour que la lumière triomphe sur le mal.
à leur échelle, les deux hommes vont faire parler d’eux et mettre au point une dictature du bien qui fera des émules.

Un livre qui se lit vite mais avec intérêt. Comme l’auteur, je suis convaincue que si chacun y mettait un peu du sien nous pourrions vivre dans un monde en parfaite harmonie et j’ai donc pris grand plaisir à lire ce livre. D’ailleurs je me suis délectée du sort réservé à ces méchants impunis. Que celui qui n’a pas déjà souhaité qu’une personne non handicapée  qui se gare sur une place handicapé soit punie jète la première pierre ! Toutes ces pensées qui nous vienent quand on voit le mal que certains infligent sans être punis. Madji et Antoine viennent en aide aux victimes, ce sont des robins des bois de la justice. Ils remettent de l’ordre et vengent les victimes en infligeant des punitions aux sales méchants. J’ai trouvé le livre court, j’aurais aimé un peu plus d’anecdotes et de cas. c’est passé trop vite ! Le seul petit reproche que je pourrais faire, c’est que finalement la vengeance, c’est mal ! Alors pour la dictature du bien, on repassera.  C’est tellement bon de voir les méchants punis dans les mêmes conditions que ce qu’ils infligent que finalement c’est un mal pour un bien comme on dit !

Je m’attendais quand même à un roman plus joyeux et plus feel-good mais je ne suis pas déçue du voyage.  Je ne connaissais pas cet auteur et je suis contente de cette rencontre. Je le remercie pour l’envoi du livre car j’ai passé un très bon moment de lecture.

Publicités

4 réflexions au sujet de « La dictature du bien, julien jouanneau (2016) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s