Contemporains

L’alchimiste, Paulo Coelho (1988)

Un manuel d’optimisme pour ne plus  jamais baisser les bras

Genre littéraire : conte

Thèmes abordés : Quête personnelle, conte, roi, alchimiste, trésor

Histoire : Un jeune berger Andalou nommé Santiago part à la conquête de son destin. Il a rêvé d’une pyramide et d’un trésor. Il vend ses brebis et part pour sa quête personnelle. Sur sa route il rencontrera de nombreux adjuvants et opposants. Qui a dit que la quête du bonheur n’était pas semée d’embûches ?

Mon avis : J’attendais beaucoup de ce livre. En effet, de nombreuses personnes m’en ont parlé en termes élogieux et finalement je suis très indécise. C’est fou mais je ne sais pas trop quoi penser de ce livre. Je ne pourrais vous dire si j’ai aimé ou détesté ce livre.Il est très optimiste et ça fait du bien. J’aime le message final. l’idée de partir à la recherche de sa légende personnelle et de traverser de nombreuses épreuves difficiles pour y arriver.

J’ai aimé le message mais pas tellement la forme et le récit. C’est un conte mais je trouve que ça fait un peu livre de développement personnel. L’auteur nous rabâche tout le long qu’on doit accomplir sa légende personnelle que quelqu’un qui y croit y arrive toujours… C’est ce qui m’a déçu. Je m’attendais à un livre plus subtil. Ce livre est comparé sur de nombreux sites au petit prince. Hélas je n’ai pas retrouvé cette magie et j’ai eu l’impression d’être dans un grand recueil de citations.

Enfin pour conclure sur une note positive, je vous cite l’auteur :

« On ne peut apprendre que par l’action »

« La crainte de la souffrance est pire que la souffrance elle-même »

« Quand nous avons de grands trésors sous les yeux, nous ne nous en apercevons jamais et sais-tu pourquoi? Parce que les hommes ne croient pas aux trésors »

 » Il n’y a qu’une chose qui puisse rendre un rêve impossible : c’est la peur d’échouer »

Ce livre s’adresse à : ceux qui traverse une mauvaise passe et on l’impression d’emprunter un chemin qui n’est pas fait pour eux.

Note sur l’échelle livresque : 3/10 parce que j’attendais plus de magie, heureusement le livre n’est pas épais !

Ce que les autres blogueurs en pensent :

Le libr’Air

En lisant ce livre j’ai pensé : L’alchimiste est le dernier Coelho que je lis. (j’avais déjà tenté l’expérience avec Véronika décide de mourir)

Publicités

5 réflexions au sujet de « L’alchimiste, Paulo Coelho (1988) »

  1. Ce livre est dans ma liste de livre à lire pour l’été. Comme toi, j’en attends beaucoup. J’espère ne pas être déçue… :S

    1. je trouve un peu étrange ton commentaire car pour tout te dire je n’ai pas vraiment aimé ce livre. je trouve qu’il est très positif, j’aime l’idée mais je ne le trouve pas exceptionnel. De nombreuses personnes citent ce livre comme leur livre préféré pourtant. Ce n’est pas vraiment mon cas mais je peux comprendre

      1. Peut être que j’étais disposée émotionnellement à l’accueillir comme un roman exceptionnel. Ce sont tous les sens cachés ou si tu veux l’essence même de ce livre et de son message qui m’ont touchée. C’est comme L’Homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle qui m’a incitée à ouvrir les yeux concernant beaucoup d’éléments de la vie.

  2. C’est un livre qui fait réfléchir et qui résume pas mal ce que je pense de la vie mais malheureusement je n’ai pas trop aimé le style d’écriture de l’auteur. Chacun ses goûts comme on dit.
    Je n’ai pas encore lu de roman de Laurent Gounelle. Il faudra que j’y songe 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s