Mangas/Manhwa

Liar game (1) de Shinobu Kaitani

Je déclare officiellement ouvert, le liar game tournament (LGT)

Thèmes abordés : Jeux d’argent, Stratégie, Psychologie

L’histoire : Une jeune fille apprend par l’intermédiaire d’un colis contenant 100.000 YEN qu’elle va devoir participer au Liar Game : un jeu de stratégie. Quelques jours plus tard, elle est informée par courrier que la 1ere manche du LGT (liar game tournament) va commencer. Le jeu consiste à s’emparer de l’argent de son adversaire sous peine de devoir rembourser l’argent perdu (c’est à dire 100.000 YEN).

 Mon avis : Un manga comme je n’en avais pas lu depuis longtemps. Pour dire vrai, depuis Death Note. Cependant les dessins sont moins accrocheurs. Je n’ai pas vraiment aimé le style graphique mais ce petit hic est vite rattrapé par la qualité de l’Intrigue. L’héroïne est très naïve et peut agacer le lecteur mais pour ma part j’ai trouvé ce défaut attachant.

Ce livre s’adresse : aux inconditionnels de mangas qui passeraient vraiment à côté de quelque chose

 Note sur l’échelle livresque : 6/10 Pour l’intrigue et le côté psychologique (même si c’est toujours de la psychologie de bas étage). Pas plus  à cause des dessins qui ne correspondent pas à mes goûts. Même si ce manga est loin d’égaler le célébrissime Death note, il vaut le détour.

 Ce que les autres blogueurs en pensent :

Fant’asie

Le Blog Note

 En lisant ce livre j’ai pensé : Heureusement que je n’ai pas à participer à ce jeu

 Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez peut être : Death Note ou Gantz

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s