Romance

L’amour sous les flocons

Pendant les vacances de Noël, j’ai eu une soudaine envie de lectures de saison. J’ai donc craqué pour « L’amour sous les flocons » après avoir dévoré « Une nouvelle chance »

ce qui est marrant, c’est que l’histoire est un peu similaire. Dans l’amour sous les flocons, l’héroïne s’apprête à vendre les parts de son salon de coiffure à son associé. Pour lui permettre de réfléchir et peut-être changer d’avis, son frère lui propose une mission : être cliente mystère dans un hôtel qui risque de fermer. Elle va tomber amoureuse du gérant de l’Hotel, mais ne peut pas lui révéler son identité. Dans « Une nouvelle chance » c’est un peu pareil, Aren, le journaliste cache à sa chère et tendre qu’il est le journaliste qui a fait une critique assassine sur son restaurant. Les deux personnages de ces deux romans, ont un secret qui risque de briser leur amour naissant.
L’amour sous les flocons ne réserve pas de grandes surprises, c’est une jolie romance qui se déguste comme un bon chocolat chaud sous un plaid. Une petite mignonnerie de Noël.

Fantasy·Jeunesse

La passe-miroir-Livre 1 : les fiancés de l’hiver, Christelle Dabos (2013)

Un fabuleux conte fantastique !

HS_passe_miroirok.inddSi vous ne deviez lire que les premières lignes de cet article alors autant vous le dire tout de suite : j’ai A.D.O.R.E ce roman.La passe-miroir est un roman jeunesse mais je suis une grande enfant alors je me suis régalée.

c’est un Univers fantastique incroyablement construit par l’auteur. Le style d’écriture est également très agréable. L’histoire fort sympathique et prenante. L’héroïne est géniale. Je crois que tout est parfait dans ce livre. Souvent quand je lis un roman, je me dis : il faudrait changer ça, où encore ça mais là j’ai tout aimé. Avec Christelle Dabos, nous sommes exactement sur la même longueur d’onde 😉 et je la remercie du fond du coeur pour cette belle lecture qui m’a fait voyager loin pendant quelques jours.

Pour vous donner envie : La passe-miroir Ophélie vit sur anima. Elle travaille dans un musée. Elle est en âge de se marier mais aucun prétendant ne trouve grâce à ses yeux pour la simple et bonne raison qu’elle n’a aucune envie de se marier. Après plusieurs refus, elle se voit obligée d’accepter la proposition d’un jeune homme du Pôle. Les mariages entre clan sont rares, en général les jeunes filles se marient avec des cousins. Elle est contrainte par l’esprit de famille (chef de la famille et personnage immortel qui est à l’origine de toute la descendance) de se marier et se voit obliger de quitter Anima avec son futur mari pour aller vivre au pôle. Pourquoi? c’est la question qu’Ophélie va très vite se poser et que vous découvrirez tout au long de ce roman.

Un gros coup de coeur pour ce roman, je n’ai qu’une hâte lire la suite

J’ai lu ce livre dans le cadre du Challenge un mot, des titres. Cette fois, il fallait lire un livre contenant le mot : Hiver

logo

Romance

Rose soie, Camille Adler (2014)

Une romance Parisienne au XIXeme siècle

Souvenez-vous, cette année je suis allée au Salon du Livre et j’ai rencontré Camille Adler sur le Stand Milady. J’avais flashé sur la couverture et le résumé de son livre : Rose Soie. Je suis donc repartie avec son roman et une dédicace que voici :

20150324_193751

rose soieComme vous le savez, j’ai accouché il y a 3 semaines déjà ! Entre la fatigue mais surtout la joie et l’euphorie de ce moment unique de ma vie, j’avais du mal à me consacrer à la lecture. J’ai donc décidé de lire cette romance pour me réconcilier avec la lecture pendant ma semaine à la maternité. Ce qui est marrant, c’est que nous avons appelé notre fille Rose et que j’avais un peu oublié ce livre. Le personnage principal de ce roman se prénomme Rose. Elle est mariée avec un homme qui ne l’a comprend pas. Tout le monde la croit chanceuse d’avoir cet homme pour époux. Rose a un don pour le stylisme. Elle se confectionne ses tenues. Son mari ne reconnait pas son talent et lui conseille de se rendre chez un grand couturier Alexander Wright dont le tout Paris vante les mérites. Il ne se doute pas qu’il vient de jeter Rose dans la gueule du loup. En effet, le célèbre couturier va tomber sous le charme de Rose et lui faire prendre conscience de son réel talent pour le stylisme.

J’ai beaucoup aimé cette romance même si tout est très prévisible et que nous connaissons d’avance la fin de l’histoire. J’ai pris plaisir à entrer dans le paris du XIXeme siècle. En dehors de la lecture, je suis également passionnée de mode. Avant de devenir bibliothécaire, j’avais même entrepris des études de mode pendant une année. J’ai arrêté pour différentes raisons. Ce fût donc sympathique de retrouver cet univers qui m’est cher. J’aime beaucoup les films en costumes d’époques et les bals.  J’ai donc pris grand plaisir à imaginer les différentes tenues de Rose. Qu’est ce que j’aimerais le temps d’une soirée remonter le temps et participer à un bal, porter une de ces jolies toilettes. Merci à l’auteur pour le rêve qu’elle offre aux lectrices que nous sommes.

Coups de coeur·Jeunesse

Nos étoiles contraires

Un roman touchant et formidablement bien écrit ! à lire d’urgence

nos étoiles contrairesPour tout vous dire, j’ai acheté ce roman parce que tout le monde en parlait sur la blogosphère. Je n’étais pas très emballée par le sujet qui me rappelait un peu si je reste de Gale Forman. Je suis d’accord avec vous, ce n’est pas tout à fait quand même le même sujet mais je sentais le truc niais à souhait. D’ailleurs j’avais détesté si je reste. (mon article à ce sujet). Force est de constater que je me suis trompée sur toute la ligne ! Nos étoiles contraires est un roman touchant mais pas pour autant larmoyant. Vous pouvez préparer vos mouchoirs quand même ! L’auteur ne s’apitoie pas sur le sort de ses personnages. La force de ce roman est l’essence même des personnages. Des enfants malades qui font tout pour vivre une vie normale, des anti-héros comme je les aime. Les deux jeunes n’ont rien du stéréotypes auquel on s’attend. J’ai pris plaisir à faire leur connaissance avec une forte préférence pour Augustus Waters et sa métaphore. Le temps du roman, les personnages étaient 100% réels à mes yeux. Finalement ce qu’on recherche dans un roman, c’est de donner une illusion de réalité. Dans ce cas, l’auteur mène à bien sa mission, on croît à ses personnages et on les veut vivants.
Évidement, si ce livre m’a autant plus c’est parce qu’il abrite en son sein une magnifique histoire d’amour. Merci pour cet agréable moment. Je vous recommande chaudement la lecture de ce roman ! et plus vite que ça !

L’adaptation cinématographique vient de sortir, je la trouve très fidèle au livre. J’ai donc aimé ce film, pour lequel, il faut également prévoir des mouchoirs. Lisez les amis ! Lisez !

Note sur l’échelle livresque : 10/10 100%coup de cœur !

Contemporains·Coups de coeur·Romance

Nicolas Sparks, Une bouteille à la mer (1998)

Genre littéraire : Roman d’amour, Roman sentimental

Thèmes abordés : Relation amoureuse, Deuil, Mer, Plongée

L’histoire :  Thérésa, divorcé se promène sur la plage de cap cod (presqu’île sur la cote Est des Etats-Unis) et trouve une bouteille contenant une magnifique lettre d’amour. Émue par celle-ci et étant journaliste, après l’insistance d’une amie qui n’est autre que sa chef, elle décide de publier la missive.

Elle découvrira l’existence de deux autres lettres qui lui donneront envie de rencontrer leur auteur.
Garret, l’auteur de ces déclarations est un homme qui n’arrive pas à faire le deuil de sa femme Catherine. Il lui envoie du bateau (le happenstance) qu’ils avaient restauré ensemble tout l’amour qu’il a encore pour elle à travers ces bouteilles.

Mon avis : J’ai adoré ce livre. Il m’a profondément bouleversé et certains passages m’ont vraiment attendrie ou attristée. Ce livre est plein de sentiments et il faut sûrement avoir un coeur de pierre pour rester de marbre face à toutes ces péripéties.
L’amour de cet homme est tel pour la femme qu’il a perdue que Theresa (la journaliste) cherche à rencontrer celui-ci. En effet, la force de l’amour qu’il porte à sa femme décédée fait naitre en Theresa l’espoir de vivre la même relation avec cet homme esseulé.
Theresa parviendra t-elle à ses fins ? Quelles relations entretiendront-ils? Garrett Arrivera-t-il a faire son deuil ? (pour le savoir, procurez-vous un exemplaire de ce petit bijou de niaiserie…)

Ce livre s’adresse : aux grands romantiques ou romantiques dans l’âme. Ceux qui ont la larme à l’oeil facile.

Note sur l’échelle livresque : 9/10 COUP DE COEUR ♥ avant de te rencontrer, j’avançais sans but dans la vie, sans logique. Je sais maintenant que chaque mètre parcouru depuis mon premier pas me rapprochait de toi. »

Citation :  « Je suis perdu sans toi. je n’ai plus d’âme, plus de foyer, je suis tel un oiseau solitaire qui vole sans savoir où il va. »

Ce que les autres blogueurs en pensent :

Imagin’erre

Kalistina

Story book

En lisant ce livre j’ai pensé : -Un jour, il faudra que j’essaye la plongée !
-Si quelqu’un m’écrivait une lettre d’amour aussi Jolie que celle de Garret, ah si seulement …rêveuse

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez peut être :
Le film tiré de ce même roman réalisé par Luis MANDOKI avec Paul NEWMAN, John SAVAGE, Kevin COSTNER, je l’ai vu il y a très longtemps mais j’en garde un bon souvenir.

Le film PS: I LOVE YOU réalise par Richard LAGRAVENESE et tiré d’un livre de Cecelia AHERN(que je n’ai pas lu! bouh)