Chick-lit·Coups de coeur·Feel-Good

Là où tu iras, j’irai, Marie Vareille (2017)

La dernière merveille de Marie Vareille 😉

Marie elà où tu iras j'irait moi, c’est toute une histoire d’amour. J’ai fait sa connaissance durant mon année Charleston. Pour ceux qui ne sont pas au courant, j’ai été lectrice Charleston en 2015 en même temps que Marie Vareille. Elle m’a gentiment envoyé son premier roman et ce fût le coup de foudre. la grosse rigolade tout le long, depuis je suis fan ! la pauvre, elle doit en avoir marre de moi, je suis une vraie groupie hi hi
« Elle ne vit que pour marie, elle l’a dans la peau » (si ça ne vous dit rien, c’est normal, sauf si comme moi vous avez vu 40 fois le film Mary à tout prix et qu’il vous fait toujours autant rire)

J’ai donc dévoré : je peux très bien me passer de toi et son Génialissime roman jeunesse : « Elia et la passeuse d’âme » dont j’attend la suite avec impatience. Quand j’ai appris qu’un nouveau roman sortait, je l’ai précommandé ! et je l’attendais avec la bouche en coeur. j’ai compté les jours. Si, si !

Bon maintenant je suis maline, je l’ai lu, je l’ai dévoré et maintenant je suis comme après une gueule de bois, je ne m’en remets pas ! il va falloir attendre le prochain ! Enfin tout ça pour vous dire qu’il est TOPISSIME.

là où tu iras j’irai, c’est l’histoire de Zoe qui a une peur bleue de l’engagement et surtout déteste les enfants. Elle ne souhaite pas en avoir et quitte donc son compagnon. Elle se retrouve par une succession de hasard et de mésaventures Nounou, job pas du tout fait pour elle. Une nounou totalement improbable mais qui finalement saura prendre sa place au sein de cette famille.
Un très beau roman feel-good qui se dévore ! J’ai adoré 🙂 et c’est un gros coup de coeur. 

enorme-coup-de-coeur

Chick-lit

Bridget jones baby, Helen Fielding (2016)

Bridget Jones est enceinte ! mais de qui ?

Je remercie chaudement les éditions Albin Michel pour l’envoi de ce livre qui a « très fortement » égayé ma semaine 😉 J’ai passé un super moment en sa compagnie.

2016-11-15-19.37.00.jpg.jpegJe n’ai pas lu tous les bridget jones mais je compte bien rattraper ce retard. Par contre, j’ai vu toutes les adaptations cinématographiques et je dois dire que je suis fan. Bridget jones fait partie de ces films cultes qu’on ne se lasse pas de regarder. J’ai donc apprécié la retrouver pour de nouvelles aventures.

Dans ce roman nous retrouvons une bridget jone enceinte qui ne sait pas qui est le père de son enfant. Dans la même semaine, elle a couché Marc Darcy mais également avec Daniel. Lors de son rendez-vous chez la gynécologue, elle essaie de lui tirer les vers du nez mais les deux dates peuvent être possibles. Bridget doit donc annoncer la nouvelle aux deux hypothétiques papas. Ce qui donne pas mal de situations cocasses puisque les deux hommes s’investissent dans leurs nouveaux rôles de pères.

J’ai bien aimé retrouver le style de l’auteur. L’écriture façon journal me plait beaucoup. Le point fort de ce roman est bien évidement l’humour de notre anti-héroïne préférée. On rit de son malheur mais surtout de sa façon de voir les choses.  J’ai beaucoup ri. Un roman qui fait du bien en cette période hivernale qui débute et qui vous remontera le moral. à lire !

coup-de-coeur

 

Chick-lit

L’accro du shopping attend un bébé, Sophie Kinsella (2007)

Un roman qui vous fera rire mais presque pleurer aussi ! Becky est géniale 😉

L'accro du shopping attend un bébéIl s’agit du 5eme volet de la célèbre saga de Sophie Kinsella : l’accro du shopping. Une série que je regarde toujours sans jamais la commencer. Cependant le sort en a décidé autrement. Une amie m’a offert ce livre pour mon anniversaire et j’ai enfin pu découvrir Becky Bloomwood. Quel personnage ! Elle est vraiment géniale quelques mots valent mieux qu’un long discours : j’ai adoré ! ça se lit d’une traite et c’est hilarant. Enfin je dois dire qu’il y a quand même tout un passage à vide à traverser parce qu’il y a une grande partie qui n’est pas hilarante du tout. C’est même presque un drame voir un mélo-drame, j’ai failli sortir les mouchoirs. Ce tome peut être lu sans avoir lu les précédents. Bien entendu, maintenant je compte tous les lire car c’était vraiment génial.

Si vous êtes enceinte ou l’avez été, vous allez rire à gorge déployée. Becky est vraiment un personnage fantasque, je me suis reconnue en elle. Surtout les razias dans les magasins de bébé. Ahaha je n’ai pas acheté de drap de luxe etc mais c’est vrai qu’on pense plus aux fringues qu’aux choses de premières utilitées tel que le tire-lait etc. c’est moins glamour.

J’avais déjà lu deux autres romans de sophie Kinsella que j’avais beaucoup aimé : Lexi smart à la mémoire qui flanche et Drôle de mariage

lexi-smart-a-la-memoire-qui Drôle de mariage sophie kinsella

Chick-lit

Mon ascension de l’Everest en talons aiguilles, Lana Calzolari

De la Chick-Lit Made in Genève

4b543d55b7ee7470beb9829007275424dc26b5254a7649fb132c7b45ce87Après avoir lu et ABSOLUMENT adoré Baby blues du même auteur, je me suis jetée à l’eau et j’ai lu son premier roman : « Mon ascension de l’Everest en talons aiguilles« . Sans trop me risquer puisque les éditions Rebelle organisent en ce moment une opération Ebooks à 0,99€
Vous avez jusqu’à lundi pour vous aussi vous procurer des ebooks à 0,99€, il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous.
11224304_944219785621541_8629870982388866900_o

Calzolari-Lana-Mon-ascension-de-lEverest-en-talons-aiguillesMon ascension de l’Everest en talons aiguilles, premier roman de Lana Calzolari est un roman qui se lit l’été au bord de la piscine ou à la plage. C’est également un bon roman pour la petite dépression hivernale. Vous savez, quand vous rentrez chez vous et qu’à 17H30 il fait déjà nuit. C’est de la Chick-lit made in Genève. Comme quoi, il n’y a pas que les américaines et les anglaises qui sont capables de nous dérider un peu 😉
L’histoire est assez basique : Noémie Nolet rêve comme toutes les héroïnes de Chick-lit d’un bel avenir malheureusement elle travaille dans une banque et toutes ses histoires d’amour sont foireuses. Pour notre plus grand plaisir, nous assistons donc à l’Ascension en dents de scie de l’Everest. Oui, car Noémie avance (monte) mais redescends parfois très vite et plus bas que terre. Elle se relève mais malheureusement ses échecs ne semblent pas lui être profitable car quand elle se sort d’une situation ambiguë, c’est pour replonger tête baissé dans une autre embrouille.
Cette  héroïne peut donc parfois agacer le lecteur.
Le style d’écriture est simple mais efficace, une lecture sympathique donc mais je dois avoué que ma préférence va à Baby-blues.
Je suivrais avec plaisir les prochaines publications de l’auteur.

Chick-lit·Coups de coeur

Baby blues, Lana Calzolari (2015)

Un roman hilarant !

baby blues calzolari miia rebelleJ’ai fait la rencontre de Baby blues au Salon du Livre sur le stand des éditions Rebelle que je ne connaissais absolument pas. Beaucoup de romans me tentaient mais il fallait faire un choix. J’ai choisi Baby Blues et j’ai bien fait. De toute façon, j’ai encore toute la vie pour découvrir les autres publications de cette chouette maison d’éditions 😉

Baby Blues, c’est l’histoire de la maternité vécue par Noémie enceinte de 7 mois. Celle-ci attend son premier enfant et ce n’est pas triste du tout. Tout le monde croit que la maternité est une partie de plaisir, Noémie n’en est absolument pas convaincue et ça, ça nous fait mourir de rire. Noémie est le personnage principal de ce roman mais nous suivons également les histoires de ses amis déjà mamans et papa. Gigi et Elisa mais aussi Fab, leur ami homo qui a adopté une petite fille avec son compagnon. Le livre est illustré par Miia. Ses illustrations sont superbes et contribuent grandement au comique du livre. J’ai flashé sur la couverture que je trouve magnifique. Un livre à offrir à votre mère, votre meilleure amie ou tout simplement à vous-même que vous soyez maman ou pas encore.  Fous-rires garantis

10/10 coup de coeur

Je vous invite à lire le billet de Miia l’illustratrice sur le Salon du livre 2015. Bonne découverte à vous

Chick-lit

Lexi smart à la mémoire qui flanche, Sophie Kinsella

Une cendrillon des temps modernes mais à quel prix?

lexi-smart-a-la-memoire-quiLexi smart à la mémoire qui flanche, c’est l’histoire d’une nana qui prend un coup sur la tête et se réveille en ayant occultée 5 années de sa vie. Le soir où elle a perdu la mémoire, son mec lui avait posé un lapin, elle devait aller à l’enterrement de son père le lendemain et n’avait pas eu la promotion qu’elle attendait. Comme tous les vendredis soir, elle sortait avec ses copines pour oublier son triste sort. Le lendemain, elle se réveille et se rend compte qu’elle fait partie de la direction de sa société alors qu’à l’époque elle n’était qu’une employée lambda et que son mari est un riche promoteur immobilier.

Le début de ce roman est très drôle. Je pouffais de rire toute seule. Oui ! ça m’arrive souvent. Je dis souvent qu’il est plus difficile de faire rire les gens que les apitoyer, Sophie Kinsella réussit bien son pari avec cette première partie de roman pleine de Quiproquos. La seconde partie mise plus sur le côté sentimental, j’étais donc un peu bouleversée, tourneboulée et parfois horripilée. Bien sûr, il y a des parties marrantes également mais c’est quand même bien moins drôle. J’ai beaucoup aimé ce roman que j’ai lu en quelques jours. Une romance qui fait du bien. Certes un peu cliché mais bon c’est de la Chick-lit donc plus ou moins ce à quoi on s’attend. J’avais deviné depuis bien longtemps la fin mais je me suis réjouie du happy-end bien sûr ! J’ai adoré !

Note sur l’échelle livresque : 7/10

Chick-lit·Coups de coeur·Romance

Ma vie, mon ex et autres calamités

Un énormissime coup de cœur pour Juliette

mon-ex-ma-vie-et-autres-calamites-livre-2014Comme vous le savez déjà, je suis une Lectrice Charleston 2015. Marie Vareille, lectrice charlestonl’auteur de ce livre fait également partie de cette Belle aventure et elle a eu l’immense gentillesse de m’offrir son livre Ma vie, mon ex et autres calamités. Je tiens donc avant de vous parler de ce coup de foudre, la remercier du plus profond de mon petit cœur pour ce joli cadeau. Vous trouvez que j’en fait trop ? Mais non que diable ! Lisez le et vous aussi vous comprendrez.

Ma vie, mon ex et autres calamités, c’est la vie de Juliette. Commerciale de métier, elle est la poule aux œufs d’or de son mec Nicolas.

Un Garçon qu’elle couve et qui est couvée par sa mère.Il vit à ses crochets. C’est un étudiant et il prépare une thèse. Juliette fait semblant de s’intéresser à ses histoires de philosophie mais n’est pas plus emballée que ça par le sujet.
Au début de cette histoire, Juliette a tout pour être heureuse, un mec, un boulot, des amies et l’annonce d’une promotion sous peu. Malheureusement, comme le présage le titre tout va basculer et c’est justement là que ça devient drôle. Enfin pas pour Juliette qui en l’espace d’une journée va perdre son boulot et son mec mais plus pour nous lecteurs. En effet, il n’y a rien de plus drôle que le malheur des autres non?
Juliette n’ayant plus de boulot, elle sera contrainte de demander l’asile à une bonne âme charitable. Elle ira vivre chez Chiara, une amie qui n’a jamais supporté son ex. Chiara est une personnalité, Femme forte et indépendante, elle insulte en Italien, ce qui est quand même beaucoup plus classe et pas donné à tout le monde. Un personnage qui m’a beaucoup séduite et a contribué à mon coup de cœur. Cependant le phénomène de ce roman reste quand même notre Juliette bien aimée. Une Juliette qui fait des choses folles pour essayer de reconquérir Nicolas et surtout connaître le pourquoi du comment de cette rupture. Des aventures rocambolesques qui vont faire sortir notre héroïne de sa zone de confort et celle-ci va enfin oser se poser les vraies questions.

Un roman plein d’humour et d’anecdotes dans lesquelles on se reconnaît, nous les filles ayant un petit brin de folie (voir un grain de folie). Un petit bijou qui va égayer votre quotidien ! Jetez-vous dessus, n’attendez plus.

Note sur l’échelle livresque : 10/10 sans fausses notes ! BOUM BOUM mon petit cœur fait BOUM

Le mot de la fin : j’ai eu pas mal de coup de cœur ces temps-ci, à croire que je suis un vrai cœur d’artichaut. Non, il faut croire que j’ai eu la main pour choisir mes livres. Il va vraiment falloir songer à jouer au loto