Une station service la nuit, des existences qui se croisent et s’entremêlent.

Kérozene, c’est les portraits de personnes présentes un soir dans une station service. Un puzzle qui petit à petit se reconstitue au fil des portraits. Une ambiance, un thème, un univers singulier à chaque chapitre. Je n’ai pas eu l’impression de lire un livre, mais plusieurs tellement les univers sont différents. C’est ce qui m’a beaucoup plu, moi qui apprécie lire plusieurs livres en même temps pour me plonger dans de multiples univers.

Vous vous trouvez bizarre ? Rassurez-vous après lecture de Kérozene, vous vous sentirez d’une banalité à faire peur tant les histoires sont folles et pourtant terriblement crédible. Il n’y a qu’à lire les faits-divers.

Adeline Dieudonné a joué à un jeu que j’adore, inventer des vies à des personnes croisées un soir dans une station service. Parfois sensible, parfois cru, parfois malaisant. C’est très réussi. 

J’ai un peu Pensé à « Retourner à la mer » de Raphaël Haroche qui a obtenu le Goncourt de la nouvelle en 2017 et à son univers musical. J’ai donc rajouté ce livre à ma pile à lire de ce mois-ci pour me replonger dans cet univers. Je vous encourage à le découvrir si comme moi vous avez aimé Kérozene. 

J’aime la route, j’aime rouler, j’aime les stations services, j’aime la nuit, j’aime l’odeur du Kérozene. Et vous?

Avez-vous lu Kérozene? Avez-vous aimé? 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :