Mangas/Manhwa

Ugly Princess Tome 1, Natsumi Aida (2016)

Un manga qui met à l’honneur les moches

ugly_princess_tome_1_akataAvec Ugly Princess, fini le cliché de la fille parfaite,  les moches prennent leur revanche et sortent de l’ombre. Aida Natsumi n’en est pas à son coup d’essai, dans Switch Girl, elle démontrait qu’être belle était un combat. La mangaka semble très attachée à la thématique de l’apparence physique. Déjà dans Switch Girl, elle mettait en scène une fille qui se fait super belle pour aller au collège et qui quand elle rentre chez elle se met en mode off, elle enfile un jogging, des lunettes affreuses et se fait d’horribles coiffures .

Dans Ugly princess, la mangaka nous livre le quotidien de Mito Meguro, une jeune fille mal dans sa peau, au physique disgracieux qui n’est pas à l’aise en société. Suite à un échec amoureux, elle s’est réfugiée dans des jeux de simulation de drague. La jeune fille se perd régulièrement dans ses pensées et fantasme, ce qui donne des passages très marrants.

Moins fun que Switch girl mais plus intéréssant et plus engagé dans le combat féministe. En effet, le monde du manga met en scène des personnages féminins souvent très stéréotypés et lisses sans défauts physiques. Ugly Princess est donc un manga culotté et différent de ce que l’on peut trouver habituellement. J’ai bien aimé mais je dois avouer que ma préférence va quand même à Switch Girl et son humour dévastateur.

Coups de coeur·Mangas/Manhwa

Coelacanth tome 1, de Kayoko Shimotsuki (2012)

Un manga follement palpitant !

coelacanth-1-soleilPour être tout à fait franche, j’ai pris ce manga sans grande conviction. Tous les lundi, je participe à un club lecture avec les élèves (oui je suis Madame CDI). Je me suis dit qu’un manga serait vite lu et que je pourrais échanger avec eux, parce qu’ils aiment beaucoup les BD et les mangas.
La 4eme de couverture ne m’a pas plus inspirée que l’image de couverture… Je trouvais ça trop nostalgique, voir fleur-bleue.
Pourtant une petite voix m’a dit EMPRUNTE-MOI, EMPRUNTE-MOI !  (oui les livres me parlent !) Grand bien m’en a pris ! J’ai adoré. 

Une couverture plutôt romantique pour un manga très sombre.
C’est un manga qui mêle enquête policière et drame avec une toute petite pointe de romance.

De quoi ça parle ? Hisano est déléguée de classe avec Kentâro. Un prof de maths M. Mogi est décédé. Apparemment, il aurait été assassiné. La police vient mener l’enquête au lycée. Ils interrogent les élèves. 
Parallèlement, un fantôme du passé d’Hisano refait surface. En effet 10 ans plus tôt et en rentrant de l’école, elle a été renversé par un garçon à vélo couvert de sang. Son immeuble a explosé, elle a échappé au drame grâce à cet accident. Le garçon a laissé tombé une pierre précieuse. La fillette la garde précieusement comme porte-bonheur. 
 Un soir, en sortant du lycée. Elle s’abrite dans une cabine téléphonique, un homme l’interpelle, il veut téléphoner. Celui-ci n’a qu’un billet de 10 000 yens. Il demande de la monnaie à la jeune-fille. Celle-ci n’a qu’un billet de 1 000 yens. Il souhaite échanger son billet de 10 000 yens contre celui de 1000 et prétend que ce n’est pas grave. La jeune fille insiste pour lui rendre son billet et fait tomber son sac. Un poudrier en forme de poisson tombe par-terre. Il manque une pierre précieuse. Le jeune-fille sort sa pierre porte-bonheur, celle-ci s’emboîte parfaitement dans le trou.

Les dessins sont simples et efficaces. Je me suis attaché au personnage principal qu’est Hisano. Une jeune fille qui en a bavé et qui parle avec un mouton imaginaire. Elle est pourtant très lucide, très réaliste, très adulte pour son jeune age. J’ai également beaucoup aimé le personnage masculin, j’ai hâte d’en apprendre d’avantage à son sujet.
les deux histoires parallèles sont très prenante. j’ai hâte de lire la suite. Si le tome 2 est aussi prenant que ce premier volet, coelacanth sera surement une très belle série à suivre ! 

Note sur l’échelle livresque : 10/10 COUP DE COEUR

Mangas/Manhwa·Romance

Alice au Royaume de coeur Tome 1 et 2, Soumei HOSHINO et QUINROSE

Alice au pays des merveilles, revue et corrigée !

Genre littéraire : Manga

Thèmes abordés : Alice au pays des merveilles, amour, amitié, imaginaire

Histoire : Une fois n’est pas coutume, je reprends la quatrième de couverte ! Pourquoi ? parce que je la trouve parfaite !

Alice Liddell somnole dans son jardin quand un lapin blanc l’entraîne bien malgré elle dans un étrange tunnel. De l’autre côté du miroir, la voilà au centre d’un jeu intrigant et secret : tous les garçons du royaume de Cœur cherchent par tous les moyens à la séduire… quand ils n’essaient pas de la tuer !

Vous pensiez connaître Alice au pays des merveilles ? Ici le lapin blanc est un kidnappeur, le chapelier toqué l’énigmatique le chapelier toqué l’énigmatique chef de la mafia locale et le lièvre de mars un garde du corps à la gâchette facile !

Mon avis : Je dois dire que le premier Tome de ce manga ne m’a pas transcendé. J’ai reçu ce livre dans le cadre du Swap Alice in wonderland et il se trouve que je possède donc les 3 premiers tomes. J’avais donc laissé ce premier tome seul sur une étagère et n’étais pas très pressée de lire la suite. Grand bien m’en a pris finalement de m’y remettre, hier je commençais à somnoler devant ma télé, j’avais envie d’aventure. Ma pile de livre est le lieu le plus propice pour en trouver. Je me suis donc lancée dans le Tome 2 d’Alice au Royaume de coeur. J’avais très envie d’un manga. J’ai fait la grimace quand j’ai vu que le seul que je n’avais pas lu était celui-ci… Pourquoi ? parce que dans le tome un, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de personnages, qu’ils étaient très différents de ceux du conte de lewis carroll et que finalement il n’y avait pas beaucoup de suspense.

Enfin, je ne suis pas venu aujourd’hui pour critiquer et dénigrer totalement le Tome 1 de ce manga mais plutôt pour vous convaincre que le Tome 2 est une agréable surprise.
Le suspense commence à prendre, j’ai réussi à retenir les noms des personnages… (oui parce dès qu’il y en a plus de 4, j’ai un peu du mal…) et je me suis prise à l’histoire. L’histoire est drôle, pas hilarante mais fort sympathique. Tous les garçons de ce pays des merveilles sont amoureux d’Alice. Dans ce tome, nous avons un début de réponse de la raison (du pourquoi ils sont amoureux de la jeune fille). Il y a de nombreux personnages charismatiques comme je les aime et les dessins sont très jolis.

Vous l’aurez donc compris : SOYEZ PERSÉVÉRANTS le Tome 1 est un peu mou mais le Tome 2 va vous envoyez aux pays des merveilles. Un pays des merveilles déroutants mais quand même plus noirs que celui de Lewis Carroll.

à l’heure qu’il est, je dois être en train de lire le Tome 3 ! à très vite pour la chronique !

Note sur l’échelle livresque : 7/10 (à cause du tome 1 qui était un peu décevant)

Ce que les autres blogueurs en pensent :

Les lectures de mina

Miyaji

En lisant ce livre j’ai pensé : j’aime ! j’aime ! j’aime !

Mangas/Manhwa·Romance

Switch girl Tome 1, Aida Natsumi (2006)

Un petit bijou de Drôlerie

Genre littéraire : manga (Shojo)

Thèmes abordés : les apparences, la beauté intérieure, amitié, amour

Histoire : Nika est la plus jolie fille du lycée, elle fait très attention à son apparence mais quand elle rentre chez elle, elle se met en mode off. Elle se met en culotte, pyjama ou en jogging et s’attache les cheveux d’une manière tout sauf sexy. Elle porte également des lunettes et des sweat-shirts avec un petit chat. Personne ne doit voir Nika en mode Off et personne ne connait cette facette de sa personnalité jusqu’au jour où un nouveau voisin fait son apparition.  Saura-t-il garder son secret ?

Mon avis : L’histoire ne m’attirait pas plus que ça et pourtant j’ai bien accroché. C’est délirant comme j’aime.

Nous sommes confrontés à de nombreuses situations ubuesques. Par exemple, son voisin qui se fait inviter à la maison par sa mère alors qu’elle n’en a pas forcément envie. Comme si ça ne suffisait pas elle doit l’inviter dans sa chambre. Elle trébuche et se retrouve sur ce beau garçon sur le lit. Inutile de préciser qu’à ce moment précis sa mère ouvre la porte…hilarant !
Entre chaque chapitre l’auteur nous délivre des informations pratiques. à titre d’exemple dans une page ludique elle vous explique comment utiliser son dentifrice jusqu’à la dernière goutte ou encore comment remplir un sac de course au maximum. Je vous explique : au Japon certains produits sont vendus à volonté. Pour se faire, des sachets sont à disposition et l’auteur nous donne une technique pour remplir son sac au maximum en optimisant la place.

Si malgré ces quelques arguments Switch Girl n’a pas trouvé grâce à vos yeux, j’en ai d’autres dans mon sac (des arguments). Switch Girl, c’est aussi un manga fort de sens qui prouve que les apparences sont parfois trompeuses. Il prouve également que la beauté peut faire souffrir.Switch Girl, c’est aussi une histoire d’amour entre une jolie fille qui cache son côté off et un joli garçon qui cache sa beauté sous des lunettes à cul de bouteilles.
J’ai aimé cette histoire  et ces deux personnages.

Ce livre s’adresse :Aux filles 😉 mais aussi aux Garçons ! (même si c’est quand même plus pour les filles)

Note sur l’échelle livresque : 7,5/10 un manga très sympa

Ce que les autres blogueurs en pensent : 

Mille et un livres

Acrodelecture

En lisant ce livre j’ai pensé : moi aussi certain dimanche je suis en mode Off, c’est sympa comme concept 😉

J’ai découvert ce manga dans le cadre du baby challenge manga organisé par livraddict

mon score est maintenant de 7/20 ! youpie plus qu’un et c’est la médaille en chocolat

Mangas/Manhwa

Jeunes Mariés (1) de YUUHI Ryu

Des jeunes mariés très différents de ceux qu’on a l’habitude de voir 

 Tamaki, une jeune fille de 16 ans vient de perdre sa mère. Peu avant sa mort, celle-ci lui a indiqué une adresse ou elle devra se rendre après son décès.
La jeune fille, se met donc en route en direction de la maison indiquée par sa mère. Une somptueuse demeure se dresse devant elle. Tamaki est loin de se douter des aventures qui l’attendent à l’intérieur du Palace.
Impressionnée, elle rentre, un jeune homme l’accueille. Un pacte entre le père de celui-ci et la mère de Tamaki a été passé. Les deux jeunes gens doivent se marier ensemble. Shinga (le jeune homme) est le dirigeant d’une grande marque de cosmétique, il aime les filles sexy. Tamaki est une jeune fille banale et qui n’a aucune expérience avec les garçons. Un monde, les sépare. Elle lycéenne et lui chef d’entreprise. Lui sur de lui et elle, timide et pudique.

Après lecture et réflexions :

J’ai été troublée à la lecture de ce manga. Je m’attendais à quelque chose de plus joyeux. En effet Shinga s’avère être très rude et mal poli à l’égard de sa femme. Il a de la rancœur même si c’est compréhensible, je le trouve dur envers cette jeune fille qui ne voulait peut etre pas plus se marier que lui.
Les dessins sont très agréables et soignés. Les paysages et maisons très travaillés. Les détails sont un délice pour vos petits yeux
Je n’ai pas vraiment apprécier ce titre mais je pense quand même lire (au moins) le tome 2 pour savoir comment va évoluer la situation. Il est vraiment difficile de se faire une idée d’un manga en ne lisant qu’un tome, Je compte donc perséverer 🙂