Mangas/Manhwa

Le maître des livres Tome 4, Umiharu Shinohara (2014)

Une très belle référence au « Petit Prince » dans ce tome

le maître des livres tome 4Amoureux des livres, des bibliothèques, ce manga n’attend plus que vous, je vous invite à pousser la porte de la Rose Trémière : Coup de coeur garanti.

Pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents :
Mon avis sur le tome 1
Mon avis sur le tome 2
Mon avis sur le tome 3

Encore une fois, quel plaisir de pousser la porte de la bibliothèque jeunesse de la Rose Trémière. Ce tome 4 s’intéresse plus particulièrement au personnage de Myamoto, vous savez, le jeune homme qui s’est découvert une passion pour les livres jeunesses en entrant par hasard un soir dans la bibliothèque.Le personnel de la Rose Tremière s’inquiète car celui-ci n’a pas remis les pieds dans leur établissement depuis plusieurs semaines. Myamoto est en pleine remise en question aussi bien personnelle que professionnelle. Il se demande s’il a fait les bons choix professionnellement parlant. Promis à un avenir tout tracé depuis tout petit : il devait reprendre l’entreprise familiale, adulte il avait fait un choix tout autre : travailler dans une entreprise. Finalement, a-t-il fait le bon choix? Ne devrait-il pas changer de voie? Il rencontre des usagers de la bibliothèque qui lui demandent pourquoi celui-ci ne vient plus. Un retour à la bibliothèque s’impose donc à lui. Il culpabilise de son absence mais Mizuho (la bibliothécaire à lunette) fait la réflexion très juste qu’il faut se rendre à la bibliothèque par envie et non se forcer à y aller.

Il questionne  ses amis de la bibliothèque sur leur choix de carrière. Pourquoi ont-ils décidé de devenir bibliothécaires?
Ces questionnements donnent des réflexions intéressantes sur le métier de bibliothécaire et brisent certains préjugés. Non bibliothécaire n’est pas un métier de Bisounours et l’exercer juste parce qu’on aime lire serait une erreur. Parfois le bibliothécaire est confronté à de méchants usagers qui font des remarques pas toujours très sympathiques à entendre.

Mikoshiba lui conseille de lire « le petit prince de st Exupéry » Un livre qui va l’aider dans sa quête personnelle. De nombreuses pages sont consacrées au roman de St-exupéry et j’ai pris grand plaisir à me replonger dans cette histoire qui a marqué mon enfance.

Mangas/Manhwa

Ascension Tome 11, Shin’ichi Sakamoto (2010)

Une série au sommet !

Attention ce manga est le 11eme Tome de la sériePour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents, c’est par ici !

ascension tome 11Les retrouvailles entre notre héro Buntâro Mori et ses anciens camarades ne vont pas être reluisante. En effet Miyamoto a menti à son ancien copain de grimpe. Il a menti sur sa vie passé mais a également triché pour gagner le défi qu’il avait proposé à Morî. Yumi continue ses frasques mais c’est elle qui fera comprendre à notre personnage principal qui est véritablement Miyamoto. Morî qui semblait enfin prêt à renouer des liens avec le genre humain repart donc dans la montagne (plus précisement au Mont-Fuji), fuir le genre humain qui n’est vraiment pas à la hauteur de ses espérances. Pourtant à la fin de ce tome, il sauve un ange urbain. Une jeune femme (Hana) qui n’avait rien à faire dans la montagne et qui a bien failli avoir raison d’elle.

J’ai beaucoup aimé ce tome parce qu’il partait plutôt mal et fini par une note positive. Buntâro Morî heureux de retrouver ses anciens camarades est encore une fois de plus déçu par les comportements humains. Dégouté, il décide de repartir dans son refuge : La montagne. Son amour pour la montagne est le seul qui vaille. Il n’y a qu’en montagne qu’il semble épanoui et véritablement heureux. à la fin de ce tome, il sauvera une jeune-fille : un ange égaré dans la montagne qui parfois prend des vies.
Je suis toujours aussi fan de cette série et j’ai hâte de lire la suite.

Mangas/Manhwa

Le maître des livres Tome 2, Umiharu Shinohara (2014)

Le coup de coeur se confirme pour ce manga !

Souvenez-vous, je vous avais déjà parlé de cette série. J’ai eu un coup de coeur pour le tome 1. Vous pouvez lire mon avis sur le tome 1 par iciLe-Maitre-des-livres-T01-Komikku
Je vous recommande donc chaudement cette lecture même pour les mangas réfractaires. Je pense que c’est un bon livre pour commencer la lecture de mangas parce que l’action se déroule dans un lieu cher à de nombreux lecteurs : La bibliothèque. 

cvt_LE-MAITRE-DES-LIVRES-T02_206Aujourd’hui pour ceux qui ont déjà lu le premier tome, je viens vous parler du tome 2. Dans ce nouvel opus, nous retrouvons les différents protagonistes du Tome 1, Mikoshiba le mystérieux bibliothécaire mais également le sympathique Myamoto. Dans ce second tome, vous en apprendrez d’avantage sur le personnel féminin de la bibliothèque Mizhuo et Kayo. Un nouveau personnage fait également son apparition : un jeune libraire jeunesse nommé Isaki qui rêve de publier un album.
Un nouveau Tome plein de références en littérature jeunesse, je peux par exemple citer les quatres filles du docteur March, un livre que j’ai particulièrement aimé quand j’étais petite. Alice au pays des merveilles est évoqué. Je ne connaissais pas les autres titres cités mais j’ai maintenant envie de les découvrir. Il s’agit de « Papa-longues jambes » de Jean Webster , « l’Oeil du tigre » de Sueo Takagaki, « La maison aux pignons verts » de Lucy Maud Montgomery et bien d’autres.
Un manga qui met en appétit et donne envie de lire toujours plus. Je lirai avec plaisir la suite des aventures de la bibliothèque de la Rose Trémière.

Note sur l’échelle livresque : 10/10

Vous aussi poussez la porte de la bibliothèque de la Rose Trémière 😉

Mangas/Manhwa

Baby-sitters T.1, Hari Tokeino (Mangas)

Un manga mignon avec des bébés trop choux

9782723494014-GJ’ai complètement craqué pour ce manga trop mignon. YEUX EN COEUR, Souvent, je m’émerveille devant des vidéos de chats ou de petits bébés trop mignons, et je suis sûre que vous aussi vous connaissez ça. C’est exactement le même sentiment que procure ce manga. On en ressort avec le big smile. Bon avec un petit pincement au cœur quand même car une part de l’histoire est triste. Dans ce Shojo, nous faisons la connaissance de Kashima Ryuuichi et Kotarou, deux frères qui viennent de perdre leurs parents dans un accident d’avion. Leurs parents étant souvent absents Kashima l’aîné, a pour habitude de s’occuper de son petit frère qui contrairement à lui n’est qu’un bébé. Les deux frères sont recueillis par la directrice d’un établissement scolaire à condition que Kashima travaille à la crèche de l’établissement durant son temps libre. La crèche n’emploie d’un jeune homme très cool et aux méthodes quelques peu étranges et l’arrivée de Kashima apporte un renfort bienvenu. D’autant plus que celui-ci semble très apprécié des enfants dès les premières minutes.

Une histoire mignonne avec des personnages mignons et qui fait du bien. J’adore le dessin d’Hari Tokeino, les bébés sont vraiment trop mignons, on les croquerait. Je vous conseille ce manga et je lirai la suite avec grand plaisir

Note sur l’échelle livresque : 8/10

Mangas/Manhwa

Ascension Tome 9, Shin’ichi Sakamoto (2010)

Un Buntaro Morî plus seul que jamais

Attention ce manga est le 9eme Tome de la sériePour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédentsc’est par ici ! 

ascension-tome-9---9-16601Dans le tome précédent Morî était redescendu seul en ville. Des policiers menaient une enquête et avaient interrogé notre héro. Le tome 9 est donc la suite de cet interrogatoire. Le début d’une nouvelle vie commence pour Buntarô Morî qui semble être voué à la solitude. En effet, toute son équipe est morte lors de l’ascension. Celui-ci a fini l’ascension seul et est revenu 10 jours plus tard en ville. D’où les nombreuses questions des policiers et l’incompréhension de ceux-ci face à un tel comportement. Une conférence de presse est donnée mais Morî ne souhaite pas s’expliquer.

J’ai encore une fois dévoré ce tome. Je suis encore sous le choc de la mort de Nîmi, je l’aimais bien ce bougre. Je voyais déjà l’ami qu’il était et pourrait être pour Morî. Un ami qui aurait pu l’aider à se sociabiliser. Malheureusement Morî doit encore une fois de plus faire face à la solitude. Finalement sa seule amie, c’est la montagne. Une amitié houleuse mais qui finalement le comble. En effet, Morî a trouvé un emploi en relation avec sa passion. Il fait des relevés climatiques en hiver sur le mont Fuji. Tous les jours, il inspecte les différentes couches de glaces et envoie un topo.

Note sur l’échelle livresque : 10/10

Coups de coeur·Mangas/Manhwa

Ascension tome 8, Shin’ichi Sakamoto (2011)

Un Tome 8 bouleversant ! 

Attention ce manga est le 8eme Tome de la sériePour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents, c’est par ici ! 

ascension-tome-8Morî est redescendu seul en ville. Qu’est-il arrivé à l’équipe ? Des enquêteurs vont l’interroger. Ce tome est donc un flashback qui retrace tout ce qui s’est passé, comment et pourquoi Morî redescend seul.
J’ai beaucoup aimé ce tome qui est quand même horriblement difficile à lire, pleins de forts sentiments. Vous aurez le coeur qui se serre et la larme à l’oeil tout le long car on connait l’issu dès le début. Morî est le seul survivant. Il est donc plus seul que jamais. Il s’est fait un ami mais celui-ci l’a quitté bien vite.
J’aime toujours autant ce manga mais je le trouve très dur à supporter psychologiquement. âme sensible et coeur fragile s’abstenir.Je me demande comment les choses vont évoluer.

Note sur l’échelle livresque : 10/10

Mangas/Manhwa

Ascension tome 6, Shin-Ichi Sakamoto (2010)

Un manga de plus en plus sombre

Attention ce manga est le 6eme Tome de la sériePour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents, c’est par ici ! 

ascension-tome-6-16212Nous retrouvons donc l’équipe de 14 moutain toujours en expédition dans les Alpes japonaises. Les caractères se révèlent. Mori prendra enfin une décision.  Nous en apprenons d’avantage sur Nimi. Mori et Nimi sont en binômes et doivent faire leurs preuves.

J’ai bien aimé ce tome. Plus que le précédent parce que nous en apprenons d’avantage sur Nimi mais aussi sur Mori. J’ai bien aimé la poésie qui se dégageait de ce tome, sur la beauté de la nature et la beauté de la vie. Un joli cocktail visuel.

Note sur l’échelle livresque :
 
10/10 Vite ! la suite ! la suite !