Coups de coeur·Feel-Good·Roman Policier/Thriller

La belle évaporée, J.J Murphy (2016)

Un roman policier Feel-good

Souvenez-vous, il y a quelques temps, je vous parlais du Cercle des plumes assassines de J-J Murphy. C’est avec grand plaisir que j’ai pu retrouver Doroty Parker pour de nouvelles aventures.

Le soir du 31 décembre, Doroty Parker s’apprête à célébrer le dernier jour de l’année en bonne compagnie à l’Hotel de l’algonquin, malheureusement c’était sans compter sur une famille qui vient gâcher la fête. Un cas de variole est détecté et l’hotêl est mis en quarantainte. Plus personne ne peut entrer ou sortir de l’établissement. Heureusement l’alcool coule à flot et la fête peut quand même reprendre. Bibi, une starlette de broodway fait le show en débarquant dans le plus simple appareil. Celle-ci fait chavirer le coeur des hommes et s’attire les foudres des dames. Malheureusement quelques heures plus tard, c’est elle qui a chaviré. Elle est retrouvée morte dans un bain de champagne.

La belle évaporée est un roman policier à l’humour contagieux rempli de  situations loufoques et comiques, des vannes à la pelle, je pouffais toute seule le nez dans mon livre. J’avais beaucoup aimé le cercle des plumes assassines mais je dois avouer que La belle évaporée est un cran au dessus. J’attends le tome 3 avec impatience ! vite !

Roman Policier/Thriller

Reflex, Maud Mayeras

Un thriller coup de coeur

maud-mayeras-reflexIris est photographe de scènes de crimes. Elle a perdu son fils Swan 11 ans plus tôt. Malheureusement sa mère n’a plus toute sa tête et Iris est contrainte à un retour au source, dans cette ville qu’elle a fuit suite à la disparition de son fils. Cette ville dans laquelle, elle ne pouvait plus vivre. Ce retour au source va faire ressurgir le passé mais Iris est elle prête à l’affronter ?

Comme vous le savez déjà, je ne suis pas une grande fan de Thriller. Celui-ci m’a été conseillé et j’ai donc eu très envie de le lire parce qu’il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis ! Je ne suis pas déçue du voyage. Bon bien sûr, j’en suis ressortie toute retournée car c’est quand même bien glauque… mais subtil quand même car sinon je n’aurais pas aimé. Je l’ai lu en 3 jours pourtant Reflex est un beau pavé de presque 500 pages. J’ai donc surmonté deux de mes phobbies : Les trhillers et les pavés. Ce qui tend à prouver que Reflex est un chef d’oeuvre et un page-turner, une fois ouvert impossible de le lâcher. L’écriture de Maud Mayeras y est pour beaucoup. J’ai adoré son style. Vous allez donc m’y reprendre. Je pense lire d’autre livres de l’auteur car j’ai beaucoup aimé.

D’habitude, je n’aime pas trop les romans policiers car je devine la fin dès le milieu du livre ou alors je n’y comprends rien et ça m’énerve. Ici, j’ai eu bien des surprises 😉 Merci pour toutes ces émotions.

coup-de-coeur

 

Humour·Roman Policier/Thriller

Le cercle des plumes assassines, J.J. Murphy (2015)

Un journaliste tué d’un coup de plume, le premier tome d’une trilogie pleine d’humour et de rebondissements.

2016-11-06-17.58.22.jpg.jpeg« Le cercle vicieux », un club de journalistes a pour habitude de se retrouver à l’heure du déjeuner à la célèbre Table Ronde de l’Hôtel l’Algonquin pour partager leurs cancans. Malheureusement, leur déjeuner tant attendu vire au drame quand ils découvrent un mort au pied de leur table. La victime gît à leur pied, assassinée d’un coup de stylo. Une fâcheuse découverte qui ne va pas faire les affaires de nos amis qui vont tour à tour être suspectés. Le même jour, un jeune journaliste qui n’est autre que William Faulkner souhaitait se présenter au cercle.
à noter que le cercle vicieux a réellement existé et se réunissait à l’Algonquin  de 1919 à 1929.Dans son roman, J.J. Murphy reprend ces personnages pour en faire une oeuvre de fiction.

Comme vous le savez déjà, je ne suis pas une grande amatrice de roman policier mais depuis peu je me soigne. J’attends bien sûr toujours vos conseils avisés en la matière, d’autant plus que « Le cercle des plumes assassines » m’a réconcilié avec le genre et m’a donné envie de me plonger un peu plus dans cet univers. j’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire. Le point fort de ce roman est clairement son personnage principal haut en couleur : Dorothy Parker. Son sens de l’humour et de la répartie font mouche. J’ai ri à nombreuses de ses répliques. 

Dans « Le cercle des plumes assassines », J.J. Murphy, nous plonge dans le quotidien des différents journalistes du cercle de l’Algonquin et nous fait découvrir les personnalités des écrivains. Ils ont tous la plume acérée et ne se traitent pas tendrement, faisant régulièrement usage de sarcasmes.
Un livre à lire pour son ton humoristique plus que pour son enquête policière. Un roman dans lequel les protagonistes soignent leurs malheurs à grandes tasses de Whisky, une denrée rare car le roman se passe  durant la prohibition.

Le cercle des plumes assassines est le premier tome d’une Trilogie. Le tome 2 est déjà disponible et m’attend sagement sur son étagère 😉 Je remercie les éditions Bakerstreet pour l’envoi de ce roman et pour leur confiance.

Thèmes : -Journalisme-crime-critique littéraire-Humour-Prohibition-Amérique des années 20-Enquête

Roman Policier/Thriller

Cul-de-sac, Douglas kennedy (1998)

Un Road-trip en Combi VW dans l’Outback Australien qui tourne (très) mal

cul-de-sacComme vous le savez peut-être déjà, je ne suis pas très « Polar ». Depuis début août, j’ai enfin retrouvé un emploi en bibliothèque 😉 j’ai du déménager, ce qui peut expliquer mon absence sur le blog et les réseaux sociaux. Je suis très contente comme vous devez vous en douter mais je dois donc combler quelques lacunes en ce qui concerne le rayon Roman Policier. Je compte donc sur vous pour me conseiller vos romans policiers préférés afin de me donner envie de m’intéresser d’avantage à ce genre.
La personne que je vais remplacer à la bibliothèque m’a donc conseillé Cul-de-sac de Douglas Kennedy. Lecture que j’ai beaucoup appréciée.

Cul-de-sac, c’est l’histoire d’un journaliste qui a tout plaqué pour un road trip dans l’outback Australien. Il avait soif d’aventure et il va en avoir pour son compte. Arrivé en Australie, il achète un combi à prix fort à un couple d’illuminé qui l’a repeint façon camouflage. Dans la nuit noire, il heurtera un kangourou, première ombre au tableau. Il rencontrera ensuite une mystérieuse jeune-femme qui vit depuis des années dans une communauté et ne semble rien connaître du monde actuel. Il ne résistera pas à ses charmes et le début des ennuis commencera pour lui. Une aventure dans l’Outback que celui-ci ne sera pas prêt d’oublier.

j’ai beaucoup aimé la façon d’aborder le sujet. J’ai également beaucoup aimé le style et l’humour de l’auteur. Une fois la première page lue, impossible de s’arrêter. J’ai été embarquée dans l’histoire dès les premières lignes. J’ai suivi ce Road Trip avec délectation et quelques petits pincements au coeur pour ce pauvre homme mais avouons le, c’est un homme alors ça m’a fait rire. Je pense que la même histoire avec une femme serait beaucoup moins bien passée.

J’attends donc vos suggestions pour choisir ma nouvelle lecture policière. C’est que je vais peut-être y prendre goût finalement.

Je ne résiste pas à la tentation de vous poster une photo de notre combi chéri.

DSC_0067.JPG

 

 

 

Coups de coeur·Roman Policier/Thriller

La théorie des dominos, Alex scarrow (2010)

Un thriller qui fait réfléchir ! à lire d’urgence !

la theorie des dominos alex scarrowGenre littéraire : Thriller

Thèmes abordés : Pic pétrolier, pénurie de pétrole, dépendance, chaos

Histoire : Une fois n’est pas coutume je vous livre ici la 4eme de couv’

Et si demain le pire se produisait ?
Lundi : Série d’attentats sur les réserves pétrolières.
Mardi : Effondrement des marchés financiers. Mise en quarantaine des transports.
Mercredi : Restriction de l’approvisionnement en vivres et en énergie.
Jeudi : Les lumières s’éteignent, les magasins sont pris d’assaut.
Vendredi : La panique et le chaos s’installent dans les rues.
Le scénario apocalyptique est en marche, un seul homme peut l’arrêter.

Mon avis : J’ai dévoré ce thriller et pourtant c’est un beau pavé. Le sujet principal du roman m’a tout de suite séduite : à savoir, la pénurie de pétrole et ses conséquences. Ici il est question de l’Angleterre puisqu’Alex scarrow est originaire de ce pays. Cependant le même scénario apocalyptique pourrait très bien se dérouler en France.

Quand le gouvernement annonce la terrible nouvelle, le pétrole et la nourriture sont rationnés, les routes sont coupées et tout part en vrille. Les hommes sont prêts à tout pour survivre.

Un livre rythmé, truffé de suspens et qui fait réfléchir sur nos modes de vies et notre dépendance à l’or noir

Ce livre est un peu dans le même esprit que World War Z que je vous avais déjà présenté mais avec justement ce côté écologie qui fait que je craque d’avantage. Ce n’est pas juste une fin du monde mais un scénario apocalyptique qui pourrait se produire et nous prendre de court.

Rassurez-vous, ce n’est pas pour autant que je vais devenir survivaliste. (vous savez les gens qui se préparent à la fin du monde avec pleins de boites de conserves et qui construisent un bunker dans leur jardin…)

à lire d’urgence, vous ne serez pas déçus !

Note sur l’échelle : 10/10 coup de coeur

En lisant ce livre j’ai pensé : effrayant de réalisme

Challenges/Swap·Roman Policier/Thriller

Juste une ombre, Karine Giebel (2012)

Mon premier Thriller

juste une ombre karine giebelGenre littéraire : Thriller

Histoire : Cloé est une femme ambitieuse qui vise le poste de directrice générale dans sa société de publicité. En rentrant d’une soirée, elle est mystérieusement suivie par une ombre. Un homme vêtu de noir et portant des gants.
Elle est persuadée que cet homme s’introduit chez elle en son absence. Celui-ci déplace des objets. Cet homme existe-il vraiment ? ou est-ce Cloé qui est folle ?

Mon avis : Je ne suis pas très Thriller. Enfin je ne savais pas vraiment puisque je n’en avais encore jamais lu. Maintenant je peux donc le dire : « je ne suis pas très thriller« . Je n’ai pas eu peur loin de là. J’ai même attendu patiemment le moment où cette femme allait se faire tuer tellement elle m’était antipathique
Vous l’aurez donc compris, ce livre est donc loin d’être un coup de coeur. Ce genre d’histoire ne me passionnant pas plus que ça, je ne pourrais pas vous donner un avis entièrement objectif…
J’ai quand même l’impression que ce livre est un gros cliché du genre. Un flic à côté de ses pompes, une ancienne femme battue, une enfance brisée et enfin un infirmier psychiatrique… J’ai trouvé ça un peu gros.
Je croyais avoir démasqué la fameuse ombre et finalement la fin m’a quand même surprise. Je dois avouer que j’ai bien aimé le final.

Je ne donnerai donc pas de notes à ce livre puisque c’est le seul thriller que j’ai lu. difficile donc de juger.

En lisant ce livre j’ai pensé : vivement la fin…

Ce livre a été lu dans le cadre du challenge Un mot des titres organisé par Calypso. Il fallait lire un livre avec le mot ombre

Challenge-Un-mot-des-titres

La prochaine session il faudra plancher sur le mot : ROI (je ne sais pas encore si je participerai parce que ce mot ne m’inspire pas trop… On verra bien ! la vie est faite de surprise!)

CLIQUEZ ICI POUR VOUS INSCRIRE à la 14eme session

Roman Policier/Thriller

Gaston Leroux, Le fantôme de l’opéra (1910)

Ménage à trois à l’Opéra

le fantome de l opera

Genre littéraire : Roman policier

Thèmes abordés : Enquête, Fantôme, Opéra, Amours

L’histoire : un fantôme s attribue la loge n°5 de l’Opéra et demande une pension de 24 000 francs par mois aux directeurs des lieux. La direction vient de changer, et les nouveaux propriétaires croient à une mauvaise blague. Christine Daée, une jeune chanteuse croit être en relation avec un ange de la musique. Celui-ci est jaloux et empêche la jeune femme de revoir un ami qui est très épris d’elle, Raoul le Vicomte de Chagny.La jeune femme est amoureuse de Raoul mais sous l emprise de l’ange de la musique, elle ne peut vivre cet amour au grand jour.

 Mon avis : Honnêtement, j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans ce roman. Je trouve que l’histoire tourne trop autours de Chrisitne Daée et du vicomte de Chagny. Il n y a pas assez de passage sur le fantôme de l’Opéra. Je m’attendais à en savoir d’avantage sur ce personnage. C’est peut être volontaire, pour justement préserver le mythe du fantôme, garder le mystère du personnage.

J’ai été un peu déçue comparativement à l’excellent Mystère de la chambre jaune, lu il y a peu de temps.
Je pense quand même continuer un bout de chemin avec Gaston Leroux et suivre plutôt les aventures du jeune Rouletabille, personnage charismatique dont l’habileté m’a fasciné de la première à la dernière page.

Ce livre s’adresse : à tous ceux qui veulent lire l’intégralité de Gaston Leroux (mais je ne pense pas que ce soit son meilleur ouvrage)

Note sur l’échelle livresque : 5/10

Ce que les autres blogueurs en pensent :

L’Odyssée Littéraire d’Evy

Minyu

Mon coin Lecture

 En lisant ce livre j’ai pensé : Trop de pages sans action

 Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez peut être : L’ombre du vent de Carlos Ruis Zafon (Qui est beaucoup plus prenant)