Humour

Les nouvelles aventures du Fakir au Pays d’Ikéa

Le Fakir au nom imprononçable est de retour pour notre plus grand plaisir

Je suis une grand fan de cet auteur que j’ai découvert avec son premier livre « l’extraordinaire voyage du Fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa » Depuis, j’ai tout lu ! J’attends donc avec impatience le prochain bébé !

Dans ces nouvelles aventures, nous retrouvons notre Fakir. Celui-ci est devenu Snob et n’est plus capable d’écrire des histoires intéressantes. Son éditeur, rejète le texte qu’il lui propose. Un retour aux sources s’impose donc pour notre personnage principal. Et ce retour passe forcément par lit à clou et qui dit lit à clou, dit Ikéa. Malheureusement le lit à clou n’est plus commercialisé, notre Fakir se met donc dans la tête de rencontrer le patron d’Ikéa pour lui dire ce qu’il en pense. Démarre donc un voyage tout aussi surprenant que le précédent. Un voyage au Pays d’Ikéa, mais également un voyage dans le temps qui nous permet d’en savoir plus sur la jeunesse de notre Fakir. J’ai pris plaisir à lire ce livre, toujours aussi surprenant et drôle. J’attends avec impatience le prochain livre !!!

Contemporains·Humour

Vous plaisantez Monsieur Tanner? Jean-Paul Dubois (2007)

Un livre plein d’humour sur les joies de la rénovation !

Il y a maintenant un an, mon chéri et moi-même nous sommes lancés dans la grande aventure de la rénovation. Seuls ceux qui sont passés par là peuvent comprendre ce que c’est ! D’ailleurs, si je ne connaissais pas un peu le sujet, j’aurais pensé que l’auteur a exagéré, mais finalement pas tant que ça !

Dans vous plaisantez Monsieur Tanner, l’auteur met en scène un homme documentariste de profession qui hérite d’une maison à rénover. Cet Homme, Monsieur Tanner, ne sait pas dans quoi il s’engage ! Il est contraint de vendre sa maison qu’il aimait pour mener à bien les travaux dans sa nouvelle demeure. Si on peut appeler ça une demeure. Tout est à refaire du sol au plafond, en passant par le toit. Dès le début de ce roman, le pauvre homme est confronté à des artisans surprenants et peu scrupuleux qui utilisent ses outils pour travailler et sont étonnés de sa présence sur le chantier 24h sur 24h. 

Vous plaisantez Monsieur Tanner ? est un roman plein d’humour et de justesse sur les joies de la rénovation d’une maison. les chapitres courts s’enchainent et les déboires se succèdent. Une fois ouvert impossible de lâcher ce livre. Je l’ai lu d’une traite. 

Contemporains·Coups de coeur·Feel-Good·Humour

Les bracassées, Marie-Sabine Roger (2018)

images-7Les bracassées est ma 4eme lecture dans le cadre du challenge 1% de rentrée littéraire et un gros coup de coeur. Lecture commune avec Les petites lectures de Scarlett qui est mon clone belge (ou alors je suis son clone français). En matière de lecture, on est toujours du même avis, sauf quelques petites exceptions qui confirment la règle 😉 quand je suis perdue, triste, au fond du gouffre car je ne sais pas quelle lecture choisir, un coup d’oeil sur son blog suffit à dissiper ma peine. Je te remercie pour tous les livres que j’ai découvert grâce à toi !!!

J’apprécie beaucoup Marie-Sabine Roger, j’ai donc eu beaucoup de plaisir à retrouver sa plume et son humour décapant.
Fleur est une vieille dame agoraphobe. Pour régler ses problèmes de santé, elle consulte le docteur Borodine dont elle est secrètement amoureuse. Sa passion pour ce docteur russe, lui fait acheter chez son libraire tous les ouvrages sur la Russie et les spécialités de ce pays n’ont plus de secrets pour elle. Malheureusement lors d’une de ses visites chez ce spécialiste, son chien est victime d’un AVC. Elle décide donc pour pouvoir continuer à voir le docteur de recruter une femme de ménage pour tenir compagnie à son toutou.

Harmonie est une jeune femme qui a le syndrome de Gilles de la Tourette. Elle trouve l’annonce de Fleur au supermarché et décide de se rendre sur place pour obtenir le poste, mais rien ne se passera comme prévu…

L’auteur nous livre dans ce roman, une galerie de personnages tous plus surprenants les uns que les autres. Des personnages qui n’ont rien de stéréotypés, qui vous rappellerons un voisin, une connaissance ou peut-être vous-même car finalement ne sommes-nous pas tous finalement des bracassés ?
Un roman tendre, touchant et plein d’humour que j’ai dévoré en deux jours, impossible de quitter cette ambiance et ces personnages, quelle tristesse de le refermer si vite. On en veut encore !

38798366_10216371990323266_162096004236050432_n

enorme-coup-de-coeur

Coups de coeur·Humour·Jeunesse

La fourmi rouge, Emilie Chazerand (2017)

Un Génialissime roman pour ado ! (et pour tout le monde, ce serait bête de s’en priver!)

couv-la-fourmi-rouge-620x987Je ne connaissais pas Emilie Chazerand, pourtant elle a déjà publié de nombreux albums pour la jeunesse, ainsi que des romans. J’ai adoré cette rencontre et vous risquez de m’y reprendre !

La fourmi rouge, c’est l’histoire de Vania Strudel qui souffre de ptosis (elle a un oeil à moitié fermé) et qui vit seule avec son père taxidermiste. Sa mère est morte quand elle avait 8 ans. En rentrant du lycée, elle fait du papi-sitting, activité qui consiste à garder un voisin âgé qui ne parle plus et à qui elle raconte sa misérable existence. à son retour de vacances son meilleur ami Pyrach de son vrai nom Pierre-rachid, n’est plus tout à fait le même, il sort avec l’idole du collège et l’ennemi jurée de Vania et elle ne voit pas cette relation d’un très bon oeil (sans mauvais jeu de mot avec son ptosis.)
Vania a une autre amie, Victoire qui est très belle, mais souffre du fish odor syndrom (une maladie qui fait qu’elle sent le poisson).
Vous l’aurez compris ce roman met en scène des personnages qui n’ont pas la côte. Des loosers auxquels on ne peut que s’attacher au fil des pages et suivre avec plaisir les aventures toujours de plus en plus rocambolesque.

La fourmi rouge est un roman bourré d’humour, je pouffais de rire toute seule au fil des pages. Les personnages sont tous attachants à leur manière. Ce n’est pas juste une petite comédie pour passer un bon moment, mais un roman profond sur la famille et la période de l’adolescence qui ne se traverse pas toujours sans encombre.

enorme-coup-de-coeur

Contemporains·Humour

Making of, Xavier Durringer (2017)

LePassage-Making_of-1e_couverture-RVB.jpgDans Making of, Xavier Durringer nous fait découvrir l’envers du décor d’un tournage de cinéma. Un tournage qui a lieu en corse dans un coin paumé et durant lequel rien ne se passe comme prévu. Les galères s’accumulent. Le producteur a imposé un ex-taullard dans le rôle du gangster et le réalisateur ne voit pas cet impératif d’un très bon oeil, surtout quand le gangster en reconversion juge bon de ne pas dire son texte et fait des commentaires désagréables sur le film. Décidément la vie de réalisateur n’a rien de tranquille et il faut savoir composer avec des acteurs aux souhaits improbables et des techniciens aux blagues vaseuses.

Making of est un livre intéressant qui fait découvrir plus en détails le monde du cinéma, l’auteur étant cinéaste, le livre sent le vécu. J’ai apprécié découvrir les différents métiers du cinéma et plus particulièrement celui de réalisateur que je connaissais finalement très mal.
Making of, c’est également une comédie qui saura vous divertir. Des chapitres courts avec des cliffhanger qui donnent envie de poursuivre la lecture jusqu’à la dernière page sans poser le livre. Un livre qui sent la vraie vie avec des personnages qui ne sont pas stéréotypés. Finalement n’est-ce pas ce que cherche un auteur ? ou un réalisateur ? reproduire la vraie vie ? Pari réussi avec Making Of.

Je remercie L’auteur, Les éditions Le Passage et Babelio pour l’envoi de ce livre.

Ce livre est également ma 5eme lecture dans le cadre du Challenge 1% de rentrée littéraire ! On y croit ! plus qu’un livre et j’aurais lu 1% de rentrée littéraire puisque cette année, il faut lire 6 livres !!!

challenge2017-768x538

Coups de coeur·Feel-Good·Humour·Romance

Qui veut la peau d’Anna C ? de Sophie Henrionnet (2017)

Un roman complètement déjanté, j’ai plus qu’adoré !!!


Qui veut la peau d'anna C. ? Sophie HenrionnetAprès avoir lu et adoré « Drôle de Karma » je me suis vite procuré un autre roman de Sophie Henrionnet.
J’avais besoin de ma dose. Mon dévolu s’est jeté sur Qui veut la peau d’Anna C car l’héroïne est une bibliothécaire, étant moi même bibliothécaire et ayant une soeur qui s’apelle Anna, ça m’a inspiré. Un détail m’a fait rire car au début de ce roman une personne se tue en mangeant un donuts et j’ai lu ce livre juste après avoir lu « Tout un été sans facebook » de Roman puértolas dans lequel les donuts sont également présents. Coeïncidence ? je ne crois pas !!! En ce qui me concerne, je déteste les donuts, Beurk ! Mais j’ai adoré ces deux livres et l’humour de leurs auteurs respectifs.

L’héroïne (Marie) doit se rendre à un rendez-vous arrangé le soir de la saint patrick avec un certain épaminondas. Malheureusement celui-ci ne semble pas pressé et la jeune femme se fait draguer par un adolescent boutonneux. Pour l’envoyer bouler, elle lui donne un faux nom : Anna Costello. Un faux nom qu’elle a entendu quelques minutes plus tôt au détour d’une conversation et qui va la mettre dans un sacré pétrin. Elle manque de se faire kidnapper mais est sauvée par un jeune SDF. La jeune bibliothécaire est curieuse de savoir qui est cette Anna Costello et qui sont ces gens qui en ont après elle, s’en suivent des rebondissements, des quiproquos et des gags à la pelle ! j’ai adoré !

Un roman plein d’humour et d’action que j’ai dévoré en deux jours. Je n’ai qu’une hâte : lire un autre roman de l’auteur. Merci pour cette folle aventure en compagnie de Marie, j’ai adoré.

enorme-coup-de-coeur

 

Coups de coeur·Humour

Drôle de karma, sophie henrionnet (2014)

Géniallissime, drôlissime !

Joséphine est une anti-héroïne qui foire sa vie et qui attire les catastrophes. Elle n’a rien d’une ballerine de la vie, vous savez, ces filles qui traversent l’existence avec un maquillage toujours nickel et qui réussissent tout ce qu’elles entreprennent.

Un mega giga coup de coeur pour Sophie Henrionnet et son drôle de Karma. J’y reviendrais c’est sûr et c’est promis. Trop d’humour et de situations improbables, tout ce que j’aime, un gros kiff et une grosse rigolade, merci beaucoup pour ce bon moment de lecture. Je pouffais toute seule, j’avais l’air d’une dinde mais j’en ai rien à faire parce que c’est ça qui est bon. Je le dis souvent, il est très facile d’appitoyer un lecteur, d’aller dans le pathos mais faire rire, c’est très difficile. Chapeau l’artiste donc ! On m’y reprendra !