Coups de coeur

Un amour vintage, Isabel Wolff (2009)

 

un-amour-vintage-192302-264-432Un amour vintage est une petite lecture légère pour l’été qui n’était finalement pas si légère et qui s’est transformée en coup de coeur. Aujourd’hui, je vais vous révéler un autre de mes secrets : si je n’avais pas été bibliothécaire (le plus beau métier du monde), j’aurais été Styliste (le deuxième plus beau métier au monde). Souvent, les gens me disent mais ça n’a rien à voir… et bien je leur réponds que lire rend les gens heureux et s’habiller rend aussi les gens heureux.
Je vais donc vous citer une petite phrase de john lennon que j’adore :

Quand j’étais petit, ma mère m’a dit que le bonheur était la clé de la vie. A l’école, quand on m’a demandé d’écrire ce que je voulais être plus tard, j’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, je leur ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie. – John Lennon

Tout ça pour dire qu’être heureuse, est un peu mon leitmotive et j’espère également le vôtre!!

 Un amour vintage réunit mes deux passions : la lecture et la mode.
Phoebe vient de perdre sa meilleure amie. Suite à ce deuil, elle se remet en question et décide d’ouvrir une boutique de vêtement vintage : Village vintage. Dans ce roman phoebe partage avec nous son amour pour le vintage et l’histoire des vêtements. Pour certaines personnes, les vêtements vintage ne sont que de vieilles fripes qui sentent la naphtaline, pour Phoebe, ses vêtements sont des trésors chargés de l’histoire de leur ex-propriétaires. Vous découvrirez dans ce livre que les vêtements sont peut-être moins superficiels que le statut qu’on leur accorde et peuvent changer des vies.

Un petit bijou prêté par Aurélie du blog flight of swallow. Merci beaucoup pour cette belle découverte car j’étais totalement passée à côté de ce livre qui est magnifique!!!

coup-de-coeur

Contemporains·Coups de coeur

De l’influence de David Bowie sur la destinée des jeunes filles, Jean-Michel Guenassia (2017)

CVT_De-linfluence-de-David-Bowie-sur-la-destinee-des-_2946

Je voulais absolument débuter ma rentrée littéraire par ce roman. Quand Julie Les petites lectures de Scarlett, m’a proposé des lectures communes pour la rentrée littéraire, je lui ai donc tout naturellement proposé ce titre. Nous avions déjà fait une lecture commune l’année dernière avec La valse des arbres et du ciel en compagnie du même auteur. Je tiens à la remercier pour nos discussions animées qui ont rythmées cette lecture. Comme Julie peut en témoigner, j’avais imaginé des tas de fins possibles oubliant totalement de me fier au titre. David Bowie ne fait qu’une toute petite apparition. Si vous souhaitez lire un livre sur David Bowie, passez votre chemin mais si vous êtes vraiment curieux, lisez ce livre qui traite de nombreux sujets de société et fait réfléchir.

Dans De l’influence de David Bowie sur la destinée des jeunes filles, Jean-Michel Guenassia nous invite au sein d’une famille hors-norme. Je n’aime pas trop employer ce terme de « hors-norme » car pour moi, il n’y a pas tellement de famille normale, elles ont toutes leurs qualités et leurs défauts, il faut faire avec. Le héros de ce roman est du même avis que moi sur la question. Paul dix sept-ans ne connait pas son père et ne souhaite pas le connaître. Il vit très bien son absence. Il habite avec Hélène sa mère et sa compagne Estelle (Stella). Sa mère se fait appeler Lena car elle n’aime pas son prénom. C’est une femme révoltée qui est contre tout et surtout contre les hétéros, tatoueuse elle refuse l’entrée aux hommes dans son salon. Elle ne s’intéresse pas à l’éducation de son fils. Sa compagne Stella joue son rôle de mère. Lena hétérophobe est convaincue de l’homosexualité de son fils. Paul est un garçon androgyne qui se dit « lesbien ». Il aime les femmes. C’est un adolescent qui prend la vie comme elle vient.

Une belle histoire de vie qui se lit d’une traite et qui fait réfléchir sur de nombreux sujets tels que l’éducation, la sexualité, les rapports mère-fils, l’absence d’un père et la construction de soi.

Vous pouvez retrouver l’article de Julie par ici

C’est ma première lecture du challenge 1% de rentrée littéraire et mon premier coup de coeur.

challenge2017-768x538

coup-de-coeur

Bd·Coups de coeur·Jeunesse

La série BD DAD !

UN GROS COUP DE COEUR pour DAD

9782800163451-600x826    daddeux dad2

J’ai tout adoré, les couleurs, l’univers, le scénario ! Dad, c’est une BD au TOP ! Une BD qui se lit et se dévore en famille. Une BD pour enfant mais qui séduira également les parents car tout ça, ça sent le vécu !

DAD est le père de 4 filles de mères différentes. Pandora, la plus âgée passe son temps à étudier. Ondine est collégienne, elle a les cheveux roses. Roxanne est en primaire et la petite dernière Bébérénice comme son nom l’indique est encore bébé. Le héro de cette BD est DAD, un comédien qui a vu ses rêves de carrière envolé avec l’arrivée de sa première fille. C’est un comédien râté mais un papa réussi qui excelle dans son rôle de père au foyer célibataire. Vous passerez un excellent moment de lecture en compagnie de cette tribu hors du commun. Une BD très drôle et attendrissante qui sent le vécu. J’ai beaucoup rigolé et j’ai été émue. Une très belle série que je vais suivre.

Coups de coeur·Jeunesse

First love, james patterson et Emily Raymond (2016)

Le premier amour, celui qui dure toujours.

first-love-790525-264-432First Love est une magnifique histoire d’amour et bien plus encore, une leçon de vie que nous donne les deux adolescents de ce roman. J’ai adoré. Tout commence comme une histoire banale entre adolescent, un garçon et une fille qui se plaisent mais qui n’osent pas se l’avouer et préfèrent être ami. Les premières pages peuvent paraître gnangnan mais finalement ce livre est tout sauf mièvre. Les deux adolescents partent en Road-Trip ensemble. Nous suivons leurs aventures, ce roman est à mi-chemin entre un livre de voyage et un journal intime, il y a des photos, j’ai beaucoup aimé ce côté ludique même si finalement celles-ci n’apportent pas grand chose au livre. (Bon je dois avouer que j’étais curieuse et ce sont justement ces photos qui m’ont donné envie de découvrir ce livre.) Une très belle histoire à dévorer et dont vous ne sortirez pas indemne car petit à petit, vous vous rendrez compte que la ballade entre amoureux n’est pas si anodine que ça et qu’il y a une raison à tout ce petit manège. Une ode à la vie. Un livre qui vous ouvrira les yeux et vous fera comprendre qu’on a qu’une vie alors autant en profiter et vivre l’instant présent à fond.Tout à fait ma philoshophie, j’ai adoré ce livre et je ne peux que vous conseiller de le lire !

Une livre pour ado, un livre pour adulte ! un livre à découvrir

enorme-coup-de-coeur

 

Contemporains·Coups de coeur·Humour

Tout un été sans Facebook, Romain Puértolas (2017)

Décrochez de Facebook et plongez dans cet excellent roman plein d’humour (à tous les degrés) et de références littéraires.

CVT_Tout-un-Ete-Sans-Facebook_832.jpg

C’est avec grand plaisir que j’ai lu Tout un été sans Facebook, le dernier bébé de Romain Puértolas. Avant de commencer ce « doux » billet, je dois avouer que j’avais quelques aprioris. Je suis une grande admiratrice de cet auteur mais quand celui-ci m’a annoncé qu’il s’agissait d’un roman policier et qu’il y avait des donuts, j’ai pris peur… Ceux qui me connaissent savent que je déteste les deux.

Pour les romans policiers, je me soigne. Pour les donuts, rien à faire !!! Heureusement j’ai dépassé mes idées reçues et finalement, je crois que c’est mon roman préféré de l’auteur.

Dans tout un été sans Facebook, nous faisons la connaissance d’Agatha Crispies, qui a été muté à New-York Colorado, ville aux 198 ronds-points ou rien ne se passe jamais. C’est une policière afro-américaine qui se passionne pour la littérature et a crée un club au sein du commissariat. Elle a une méthode très particulière pour dénouer les enquêtes,  armée de son Carnet Moleskine, elle note un mot, qui en entraîne un autre, un peu comme la chanson que nous avons tous fredonné quand nous étions enfants : trois petits chats, trois petits chats, chat, chat, chapeau de paille, chapeau de paille, paille… Ses déductions vont l’amener très loin. Il en va de même pour le lecteur. Vous allez vous demander ou va cette enquête qui n’a ni queue ni tête.

Un livre plein de références littéraires qui donne envie d’en lire d’autres et nous replonge également dans nos classiques tel que le mystère de la chambre jaune ou le double assassinat de la rue morgue d’Edgar Poe. Il est également question de Joël Dicker, que je n’ai toujours pas lu mais que j’ai très envie de découvrir. Comme vous le savez, j’ai la phobie des pavés (La vérité sur l’affaire harry Québert de Joël Dicker en est un) et bizarrement en même temps, tous les livres que j’ai adoré sont très épais…Cherchez la logique.

Un livre plein d’humour, du grand Romain Puértolas au meilleur de sa forme. Je signe pour le prochain que j’achèterais les yeux fermés (comme les précédents!!!). Depuis Re-vive l’empereur, je ne bois plus du coca mais bien du champagne noir. Romain Puértolas va devenir culte ! Merci de rendre nos vies plus drôles !

enorme-coup-de-coeur

Contemporains·Coups de coeur·Feel-Good

En attendant Bojangles, Olivier Bourdeaut (2015)

Un hymne à la vie

en-attendant-bojangles-223x330

En attendant Bojangles, c’est l’histoire d’une famille qui n’a rien de classique. Une famille pleine de folie, de vie, d’humour et de fantaisie mais qui comme toute les familles a également des hauts et des bas. Dès les premières pages nous entrons dans leur univers par l’intermédiaire de leur fils. L’auteur nous prévient dès le début, le ton est donné : « Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l’endroit, à l’envers, parce que la vie c’est souvent comme ça. » Une vie pleine de loufoquerie mais remplie d’amour qu’on dévore de la première à la dernière page. Un livre qui donne envie de prendre la vie avec un peu plus de folie. 

Pour conclure ce billet, je vous laisse avec la citation qui débute ce roman :
« Certains ne deviennent jamais fous… Leurs vies doivent être bien ennuyeuses. » Charles Bukowski

enorme-coup-de-coeur

Coups de coeur·développement personnel·Feel-Good·Jeunesse

Pollyanna, Eleanor H. Porter

Jouons tous au jeu du Bonheur !

Après avoir lu le magnifique billet de ma copine les petites lectures de Scarlett, j’avais très envie de lire Pollyanna. Contrairement à celle-ci je ne connaissais pas du tout le dessin-animé tiré de ce roman, ni d’ailleurs le roman lui même. Je l’ai découvert par l’intermédiaire de son blog et je dois avouer que sans elle, je serai passé à côté d’un très beau moment de lecture. Merci.Pollyanna-eleanor H Porter.jpg

Suite au décès de son père, la petite Pollyanna est envoyé chez sa tante. Une femme aigrie qui ne voit pas la venue de sa nièce d’un très bon oeil. Elle ne voit pas l’intérêt d’accueillir l’enfant elle-même et envoie donc sa bonne à la gare à sa place. La jeune fille va donc prendre la bonne pour sa tante. Celle-ci dissipera bien vite le malentendu. Sa tante ne lui réserve pas un très bon accueil et lui offre la chambre sous les combles, la moins agréable de la maison. Plutôt que de prendre la mouche, la fillette se réjouit de la vue qu’offre celle-ci. Pollyanna se réjouit toujours de tout. Son père lui a appris à jouer à un jeu qu’il nomme le jeu du bonheur. Très vite, la petite fille va lier des amitiés avec le voisinage et tout le monde jouera au jeu du bonheur. Fini la morosité, Pollyanna donne à voir le bon côté des choses plutôt que de se focaliser sur ce qui ne va pas. Malheureusement quand tout ira pour le mieux pour tout le monde, un autre drame va survenir dans la vie de Pollyanna. Saura-t-elle continuer à jouer au jeu du bonheur ?

Pollyanna est selon moi, un indispensable à lire ! Un livre qui donne le sourire mais pas seulement, un livre qui fait réfléchir sur notre vision de la vie. Et si nous aussi, nous cessions de nous plaindre pour un rien ? Un livre qui donne envie de jouer au jeu du bonheur avec Pollyanna.

J’ai donc eu un énorme COUP DE COEUR !

enorme-coup-de-coeur