Coups de coeur

Après la vague, Sandrine Collette (2018)

juste après la vague.jpgPour continuer dans ma série de lecture post-apocalytpique, j’ai décidé de lire « Après la vague » de Sandrine Collette. J’avais beaucoup aimé la plume de l’auteur dans « Des larmes sur la terre noire« .

Dans Après la vague, le monde tel que nous le connaissons n’existe plus. Une volcan s’est effondré dans l’océan et l’eau a monté. Une famille vivant en haut d’une colline a survécu. Ils sont onze survivants, l’eau continue de monter et les parents s’inquiètent. Un soir, ils prennent la décision de partir. Malheureusement l’embarcation est trop petite pour toute la famille et il va falloir faire des choix.

Dans ce roman, nous suivons donc le quotidien de Louie, un enfant qui va devoir par la force des choses s’endurcir. J’aime beaucoup les romans avec des personnages d’enfants et je me suis beaucoup attaché à ce personnage. J’adore ce genre de roman. C’est un coup de coeur

Sandrine Collette surfe sur la vague post-apocalytique et nous plonge dans un monde d’eau. Un roman bouleversant sur les choix à faire pour survivre

coup-de-coeur

Coups de coeur·Mangas/Manhwa

Le bonheur c’est simple comme un bento de Yuzu, Aoi Umetero Tome 1 (2018)

Le_bonheur_cest_simple_comme_un_bento_de_yuzu-nobiLe temps, le travail, tout ça, ça me déprimait un peu. J’ai flashé sur ce petit manga. La petite-fille sur la couverture m’a fait sourire et je suis donc repartie avec sous le bras ! Quelle excellente idée. Les bento de Yuzu, c’est le remède anti-déprime, un concentré de bonne-humeur qui fera renaître votre beau sourire, du soleil, une vraie cure de luminothérapie !

Yuzu est une petite fille qui adore cuisiner, mais elle a un pouvoir magique. Elle est capable grâce à sa cuisine de faire renaître des sentiments oubliés. Quand elle rencontre des clients, un petit coup de boule, lui permet d’entrer dans l’esprit de la personne et de lui cuisiner un repas sur mesure. Je sais que dit comme ça, vous allez vous dire ? mais qu’est-ce qu’elle me raconte la joanna ? Je vous promets que c’est super ! Pour finir de vous convaincre, la série ne compte que deux tomes ! ça ne va pas vous ruiner 😉

Je vous conseille d’acheter les deux parce que voilà, le tome 2 manque à ma vie, car comme je ne savais pas trop si j’allais aimé, je n’ai pris que le 1. Une erreur ! J’ai hâte de mettre la main sur le deux.

enorme-coup-de-coeur

la-banane

Coups de coeur·Jeunesse

Sirius, Stéphane Servant (2018)

Un roman post-apocalyptique d’enfer !

SiriusJe suis allée au festival du livre de Saint-Orens (31) et j’ai eu la chance de rencontrer Stéphane Servant. Je voulais faire dédicacer un livre pour Rose. D’ailleurs, c’est chose faite ! (La culotte du loup !)

Sur son stand, son livre Sirius m’a tapé dans l’oeil. Je dois dire que c’est un beau pavé ! j’ai peur des pavés ! Quand j’ai vu le thème de ce livre : ma peur m’a quittée : Un roman Post-apocalyptique. Depuis la route, je suis une fan du genre. J’ai donc sauté sur l’occasion et du coup, j’ai eu également droit à ma dédicace.

Sirius, c’est l’histoire de Kid et Avril, le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui n’existe plus, ils vivent ensemble dans une cabane. Un jour et dans des circonstances dramatiques, ils doivent la quitter, commence alors un périple vers la montagne. Kid est un petit garçon, Avril une adolescente. Suivez-les dans leurs aventures.

Une fois le livre ouvert impossible de le refermer, dévoré en deux jours, j’ai adoré ! Un gros coup de coeur pour ce roman qui sort des sentiers battus. à lire absolument !

enorme-coup-de-coeur

Classiques·Coups de coeur

La promesse de l’aube, Romain Gary (1960)

la-promesse-de-l-aube-9782070363735_0Je n’avais jamais lu de roman de Romain Gary, j’ai donc commencé par la promesse de l’aube. D’ailleurs maintenant je me dis que ce n’était peut-être pas le choix le plus judicieux, mais c’est fait ! Ce roman est une autobiographie de l’auteur qui parle plus particulièrement de sa relation avec sa mère. J’ai lu ce livre car je souhaitais voir le film qui vient de sortir.
Après avoir lu le livre et vu le film, je peux vous livrer mon ressenti. J’ai bien aimé le film, mais je l’ai trouvé en décalage avec le livre. Le film met trop l’accent sur le côté dramatique à mon gout alors que ce qui m’a plu dans ce livre est justement la légèreté et l’humour de Romain Gary.

La promesse de l’aube est un livre qui m’a totalement happée, une fois la première page lue, impossible de le lâcher. J’ai beaucoup aimé toute la partie sur l’enfance. Il y a des passages très drôles et c’est ce qui m’a le plus plu. Notamment quand il explique qu’il a passé plus de temps à se chercher un pseudonyme d’auteur plutôt que de réellement se consacrer à l’écriture.
J’ai beaucoup aimé le personnage de la mère qui donne tout pour son fils et place en lui de grande espérance. La mère de Romain avait de grandes ambitions pour son fils et ce fils a passé sa vie à essayer d’accomplir ce que voulait sa mère pour lui. Une relation un peu extrême, mais touchante.

coup-de-coeur

 

 

Bd·Coups de coeur

En attendant Bojangles, BD d’Ingrid Chabbert et Carole Maurel(2018)

CVT_En-attendant-Bojangles-roman-graphique_8514Après avoir plus qu’aimé le roman « En attendant Bojangles », j’ai été ravie de retrouver cet univers si singulier en BD. Je suis souvent sceptique sur les adaptations BD de romans . Je suis tombée sous le charme de cette couverture ! Une adaptation fidèle au roman avec des illustrations rétro qui subliment le récit d’Olivier bourdault. Une vraie réussite ! Mes yeux sont en émoi !

Un très beau travail de mise en scène d’Ingrid Chabbert et de magnifiques illustrations de Carole Maurel. Merci pour ce bon moment.

 

enorme-coup-de-coeur

Coups de coeur·Romans autobiographiques

Seuls les enfants savent aimer, Cali (2018)

seulslesenfantsVous ne le savez peut-être pas, mais en dehors de la lecture j’ai une autre grande passion : les concerts. Et plus particulièrement, les concerts de Cali. Mes amis me demandent : »Tu vas encore voir Cali en concert? » tu n’en as pas marre ?  » Non car chaque concert est unique et que j’adore cet artiste qui donne beaucoup à son public. Merci beaucoup Cali pour ces moments de bonheur, car comme le dit une autre de mes idoles Didier Van Cauwelaert : « les heures de bonheur, on les a pour la vie, mais les heures de perdues ne se rattrapent jamais. »

Dans ce livre, il n’est pas question de bonheur mais de la perte d’un être cher. à l’âge de 6 ans Cali a perdu sa maman. Sa mère était également son institutrice. Il n’assistera pas à l’enterrement, il reste seul à la maison et observe les silhouettes toutes de noirs vêtus à la fenêtre. Son petit papa comme il l’appelle dans ce roman n’est plus que l’ombre de lui même, il noie son chagrin au bar du village. « Tu me manques à crever, maman. Jusqu’à quand vas-tu mourir ?  » demande le petit Bruno. Un enfant ne peut pas perdre sa maman. Ce n’est pas possible.
« La mort n’existe pas. Le désespoir, lui, je peux le toucher. C’est une matière visqueuse, une mauvaise sentinelle postée sur le chemin. Elle me surveille. Depuis ton départ, chaque jour crée une distance nouvelle. Tout est de plus en plus loin de toi. Ralentir, oui ralentir… Ne pas m’enfuir. à quoi bon prendre le large, maman? Ma vie, je veux te l’offrir entièrement.« 

Plus qu’un récit sur le deuil, Seuls les enfants savent aimer, c’est un rendez-vous avec les souvenirs d’enfance, l’école, les amis, le premier émoi et les colonies de vacances. Des thèmes déjà présents dans les textes de Cali chanteur. Un roman émouvant, déchirant, triste, mais aussi lumineux et joyeux. Un récit plein de sentiments, à l’image de la vie. Merci Cali pour ce beau roman.

J’aime autant le Cali écrivain que le Cali chanteur, ne t’arrêtes pas en si bon chemin, j’ai hâte de lire ton roman sur ta fugue !
Seuls les enfants savent aimer est un coup de coeur

coup-de-coeur

 

Contemporains·Coups de coeur

Au coeur du silence, Graham Joyce (2013)

images-2Pour fêter leur dix ans de Mariage Zoe et Jake chaussent leurs skis et redécouvrent la station de ski des pyrénées dans laquelle ils avaient déjà séjourné quelques années plus tôt. Malheureusement, ils sont pris dans une avalanche, mais fort heureusement, ils en réchappent. Bizarrement, la station a été évacuée et plus personne ne se trouve sur les lieux de leurs vacances.

J’ai lu ce livre en décembre, j’ai donc pas mal de retard pour vous en parler!!! mais je voulais vraiment vous en parler car j’ai adoré ce livre pour son suspense et son originalité. Un livre qui se dévore d’une traite tellement le lecteur veut savoir pourquoi la station de ski est déserte ! J’avoue avoir plus ou moins deviné la fin bien avant d’y arriver, mais jusqu’à la dernière minute, je n’étais pas sûre de mes conclusions. J’imaginais plein de fins possibles.
Un livre à lire plus pour l’originalité de son sujet que pour le style de l’auteur. J’ai adoré !!

à lire d’une traite ! 

coup-de-coeur