Mangas/Manhwa

Les nuits d’Aksehir, tome 1, 2 et 3 de Raku Ichikawa

 

Dès les premières pages de ce manga, Ayako se fait kidnapper par un drôle de personnage. Elle va découvrir qu’il s’agit d’un Turc propriétaire d’un restaurant. Sans trop le vouloir, elle va accepter la proposition de travail de celui-ci et devenir serveuse le soir dans son restaurant Turc. Elle va faire la rencontre de son autre employée Zakuro qui comme elle est serveuse, mais également danseuse orientale. Ayako est étudiante dans une école de mode et se demande comment elle va pouvoir concilier ce nouveau travail avec la poursuite de ses études très prenantes.

Un manga qui nous invite à découvrir deux univers : la culture Turque (cuisine, danse traditions,histoire,religion…) et le monde de la mode. Je ne suis pas experte en cuisine turque, j’ai donc pris plaisir à découvrir au fil des pages les différents plats à la carte du restaurant. J’ai également apprécié le personnage de Zakuro qui permet d’aborder les différentes danses Turques traditionnelles et plus modernes.
Comme vous le savez déjà, je suis passionnée de Mode en effet si je n’avais pas été bibliothécaire, j’aurais été Styliste. J’ai commencé des études de stylisme, mais j’ai arrêté. Après pas mal de prises de tête avec la machine à coudre, j’ai décidé que je préférais le monde des livres. Je passais plus de temps à la bibliothèque que dans mes tissus, c’est le destin ! Un peu comme dans ce manga d’ailleurs, car Ayako se fait kidnapper, car elle porte un nazar Boncuk, une amulette turque qui protège du mauvais oeil. Collier offert par une amie et qui lui permet de découvrir une culture très éloignée de la sienne puisqu’elle est japonaise. Un Nazar Boncuk qui modifie sa destinée.

nazark boncuk

 

 

Coups de coeur·Mangas/Manhwa

Ascension Tome 3, Shin-Ichi Sakamoto (2010)

Un Tome 3 riche en émotion

Attention ce manga est le 3eme Tome de la série, Pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents, c’est par ici !

Sans titre-5Je vous avais déjà parlé avec passion du Tome 1 et 2, je vais donc continuer de parler avec les yeux en coeur. Dans ce tome, nous retrouvons donc notre personnage principal Mori.
Suite à des paroles violentes d’un de ses camarades, il accepte l’ascension d’une montagne. En effet, le journaliste qui a écrit l’article qui a mis le feu aux poudres, voulait utiliser ce jeune homme afin d’écrire d’autres articles de la même trempe.
Sur un coup de tête Mori part seul, plus tôt que prévu et sans équipement pour cette ascension.
Un tome très centré sur l’alpinisme puisque nous suivons l’ascension du jeune homme et son sauvetage.
Sauvetage qui fait resurgir le passé du journaliste ancien alpiniste et celui du professeur d’escalade  de Mori. Deux hommes qui se connaissent et se détestent. Vous en apprendrez donc d’avantage sur le passé de ses deux hommes et leur relation.

J’ai beaucoup aimé ce tome riche en émotion et sentiments. L’intrigue principale n’avance pas tellement mais c’est un bien pour un mal. Une petite parenthèse qui fera vibrer votre petit coeur et vous montrera que la montagne n’est pas un jeu d’enfant. Elle prend des vies. Même le plus chevronné des alpinistes parfois ne peut rien contre elle.

note sur l’échelle livresque : 10/10 toujours aussi bien !

Dystopie·Jeunesse

Hunger games Tome 3 : la révolte, Catherine Collins (2010)

Hunger games Tome 3 : Le feu n’a pas pris !
On est resté sur notre faim

attention ce livre est une série, mon avis sur le tome 1 Ici

Genre littéraire : Roman jeunesse, Science-fiction

Thèmes abordés : Science-fiction, Survival, Survie, Jeux de la faim, arène, amour, rôle

L’histoire : La révolution qui avait commencé dans le tome 2 se poursuit. Le district 12 est en cendre. (difficile de faire plus court mais impossible de faire plus long pour ce résumé)

Mon avis : j’ai dévoré le Tome 1 et 2 à la suite. Le 2 se finissait en queue de poisson, du coup j’étais pressée d’entamer le Tome 3, et là ! Déception, il ne se passe rien. Les 300 premières pages sont un vrai supplice. Les denières pages sont captivantes bien que jonchés de morts. (je ne vous dévoile pas les noms bien entendu!) . Le livre manque clairement de rythme. Tout se déroule trop vite à la fin alors que pendant les 300 premières pages, on s’ennuie à mourir. Autant vous dire que je ne l’ai pas lu d’une traite celui-là ! il a fallu m’accrocher. La curiosité m’a quand même poussé à continuer ma lecture afin de voir si ça allait démarrer… Le feu n’a pas pris du tout. J’adore quand même cette série, le 1 et le 2 sont  superbes. On dirait que la fin n’a pas été trop travaillée. Elle arrive comme un cheveux sur la soupe et la série perd de sa force avec ce dernier volet qui est bien loin d’égaler le premier et le deuxième.

Ce livre s’adresse : à ceux qui ont lu le 2

Note sur l’échelle livresque : 4/10

Ce que les autres blogueurs en pensent :

Les yeux plus gros que le temps

Chezanlore

En lisant ce livre j’ai pensé : C’est pas possible, il va se passer quelques choses ? je m’ennuie