Mangas/Manhwa

Doubt Tome 1, Yoshiki Tonogai

Loup y es-tu ?

Genre littéraire : Manga Shonen

Thèmes abordés : Jeux, Portable, Lapin, Lou,Rabbit doubt, Survival

Histoire : Rabbit Doubt est jeu très en vogue sur les portables. Les règles sont simples, les joueurs sont des lapins et parmis eux se cachent un loup. Le loup tue à chaque tour. Un groupe de cinq jeunes se donnent rendez-vous dans la vie réelle pour faire connaissance. Ils sont loin de se douter ce que leur réserve cette rencontre. Ils vont être mystérieusement embarqué dans une partie de Rabbit Doubt grandeur nature dans un drôle d’entrepôt.

Mon avis : Sur le papier et raconté de la sorte, Doubt semble être un manga très prometteur cependant je n’ai pas particulièrement aimé cette lecture. Ce premier tome me laisse sur ma faim, j’ai envie de connaitre la suite mais… mais il n’y a pas eu la petite étincelle dans mes yeux et dans mon coeur qui fait que… Comme je l’ai déjà dit dans un précédent article au sujet d’Alice de coeur , il est très difficile de juger un manga en un tome. J’ai souvent eu des coups de coeur à retardement en lisant le tome 2 d’une série. Doubt fait donc parti de ces affaires à suivre pour savoir si la mayonnaise prendra. En espérant que le tome 2 soit disponible lors de ma prochaine virée à la médiathèque 😉 je vous en reparle bientôt

Ce livre s’adresse : à ceux qui ont aimé Gantz (je pense que c’est un peu le même genre mais j’ai largement préféré Gantz)

Note sur l’échelle livresque : 5/10

En lisant ce livre j’ai pensé : Mouai (avec une petite moue qui va bien)

Livre lu dans le cadre du Baby Challenge Mangas de livraddict, j’en suis à 9/20 YOUPIE BIENTOT LA MOYENNE !

Coups de coeur·Dystopie·Jeunesse

Hunger games tome 1, Suzanne Collins (2009)

Attention Hunger games est un livre addictif
Qu’attendez vous pour succomber à l’addiction ?

Genre littéraire : Roman jeunesse, Science-fiction

Thèmes abordés : Science-fiction, Survival, Survie, Jeux de la faim, arène, amour, rôle

L’histoire : Chaque année se déroule le hunger game littéralement le jeu de la faim. 24 candidats des 12 districts de Panem s’affrontent dans une arène. Le but : s’entretuer afin qu’il n’en reste qu’un. Le survivant de ces jeux est le grand gagnant et fait profiter à son district de privilèges pendant une année. Panem, lieu ou se déroule l’action n’est autre que les anciens Etats Unis d’Amérique

J’ai trouvé une carte bien sympathique sur Internet pour vous faire une idée plus précise.

 Dance ce premier tome, nous suivons les aventures des candidats du district 12 (ce sont les personnages principaux) Il s’agit du district des mines.
Les candidats sont deux adolescents,un garçon et une fille.Ils sont tirés au sort afin de représenter le district dans la compétition. Katniss Everdeen se porte volontaire, sa petite soeur vient d’être tirée au sort et elle décide de la sauver de cette atroce séance de tuerie.
Son compagnon de calvaire se nomme Peeta mellark.
La compétition se déroule sous les yeux de caméras qui retransmettent le jeu dans les différents district.
Le capitole qui est l’état suprême gère le jeux, la haute-société vit dans ce district. Pour eux il s’agit d’un simple divertissement. Ce jeux permet de contrôler les districts et de montrer la toute puissance (l’autorité) du Capitole.
Chaque district est cloissoné, les habitants des différents districts ne se rencontrent jamais, ils sont condamnés à vivre leur vie entière dans leur district. C’est clairement une dictature gouvernée par le Capitole.

Mon avis : J’ai adoré et plus encore. Pour cause, je suis déjà en train de lire le deuxième volume tellement j’ai aimé cette histoire. Je me suis attaché à ces deux personnages Katniss Everdeen et Peeta Mellark.
Loin du bain de sang auquel je m’attendais, j’ai été agréablement surprise de trouver des personnages humains avec de vraies valeurs morales (bon pas tous quand même, il y a quand même un lot de barbares)
J’ai aimé Katniss Everdeen pour son courage et sa force aussi bien mentale que physique. Son côté Rebelle m’a également bien plu. J’ai apprécié Peeta Mellark pour son côté sentimental parce que c’est quand même en grande partie grâce à ce personnage qu’il y a de l’humanité dans ce roman.
Je trouve intéressant que la fille ait le rôle de dur à cuire et le garçon soit le niais de l’histoire. ça fait vraiment du bien d’échanger les rôles de temps en temps et de sortir du cliché.
j’ai aimé toutes ces allusions à la nourriture, peut être parce que notre bonne gastronomie française me manque.
Il est vrai que l’idée d’arène et d’adolescent qui s’entretuent a déjà été exploité, je pense notament à Battle Royale (peut être y-a-t- il d’autres références plus subtiles qui m’échappent). Justement, j’ai mis un certain temps avant d’ouvrir ce livre parce que j’avais peur de trouver une pale copie de battle royale mais non c’est bien plus édulcorée. Alors pour ceux qui veulent du sang, je vous conseille d’avantage battle royale.

Ce livre s’adresse : à tous ceux qui ne l’ont pas lu et le plus vite sera le mieux 😉

Note sur l’échelle livresque : 10/10 parce qu’un livre qu’on lit d’une traite sans s’arrêter ça vaut bien un 10, Un énorme coup de coeur

Ce que les autres lecteurs en pensent : 

Blog o livre

Le blog de Monsieur O

En lisant ce livre j’ai pensé : On se plaint de la France mais je n’aimerai vraiment pas vivre dans le district 12

Puis pour les fainéants, une adaptation ciné est prévue en 2012
voici la bande-annonce et ça promet, j’ai hâte !