Mangas/Manhwa

Gigant, Oku Hiroya Tome 1 (2019)

Gigant, c’est le nouveau manga du Mangaka Oku Hiroya célèbre pour sa série GANTZ que j’ai adoré. j’étais donc très curieuse de découvrir cette nouvelle série. Gigant est un manga de SF, un peu dans la même veine. C’est un peu What’s the fuck (si je peux me permettre). Enfin un peu moins barré que GANTZ quand même, mais ce n’est que le premier tome.

Dans ce premier opus nous faisons la connaissance des deux personnages principaux, Rei un lycéen passionné de cinéma qui rêve de devenir réalisateur et Papico une star du X. Rei est fan de Papico, un jour il découvre par l’intermédiaire d’affiches pas très sympathiques que Papico habite dans son quartier. Il décide d’arracher les affiches injurieuses, Papico le surprend. Elle trouve mignon l’attention de ce jeune fan.
Et puis, il va se passer des évènements qui relèvent de la Science-fiction et qui évoque le titre Gigant. Tout ce que je peux vous dire, c’est que j’attends la suite avec impatience pour en savoir plus sur ces mystères.
Une série qui commence fort !

Coups de coeur·Mangas/Manhwa

Père et fils Tome 1, Mi Tagawa (2016)

La naissance d’un père

9782355929526_1_75Dans son manga Père et fils, Mi Tagawa nous livre la naissance d’un père. Torakichi passe sa vie sur les routes, il est herboriste itinérant et ne voit que très rarement son fils, c’est un père absent. Malheureusement un drame survient, son épouse décède et celui-ci prend donc en charge le petit garçon. Plutôt que de renoncer à son métier d’herboriste pour élever son fils, il décide de parcourir les routes avec lui et de l’amener à la rencontre de ses nombreux clients au quatre coins du pays. Sa soeur qui s’est occupée du garçon ne voit pas cette décision d’un très bon oeil.

Ce manga, nous livre la construction d’une relation père-fils mais également la reconstruction suite à la perte d’un être cher. Les deux sujets sont amenés avec pudeur et sans pathos avec legereté et douceur. Douceur qui se retrouve dans les traits de Mi Tagawa, un dessin doux et soigné très agréable.

Père et fils, c’est aussi un guide du parfait herboriste, par l’intermédiaire de Torakichi, nous découvrons les différentes variétés de plantes ainsi que leurs propriétés médicinales.

Un gros coup de coeur pour ce très beau manga. j’ai vais me procurer la suite ! c’est sûr !

enorme-coup-de-coeur

Coups de coeur·Mangas/Manhwa

Ascension tome 8, Shin’ichi Sakamoto (2011)

Un Tome 8 bouleversant ! 

Attention ce manga est le 8eme Tome de la sériePour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents, c’est par ici ! 

ascension-tome-8Morî est redescendu seul en ville. Qu’est-il arrivé à l’équipe ? Des enquêteurs vont l’interroger. Ce tome est donc un flashback qui retrace tout ce qui s’est passé, comment et pourquoi Morî redescend seul.
J’ai beaucoup aimé ce tome qui est quand même horriblement difficile à lire, pleins de forts sentiments. Vous aurez le coeur qui se serre et la larme à l’oeil tout le long car on connait l’issu dès le début. Morî est le seul survivant. Il est donc plus seul que jamais. Il s’est fait un ami mais celui-ci l’a quitté bien vite.
J’aime toujours autant ce manga mais je le trouve très dur à supporter psychologiquement. âme sensible et coeur fragile s’abstenir.Je me demande comment les choses vont évoluer.

Note sur l’échelle livresque : 10/10

Challenges/Swap·Mangas/Manhwa

Chobits, CLAMP (2001)

La rencontre entre Tchii, un ordinateur très féminin abandonné  au milieu des ordures ménagères et Hideki Motosuwa, un jeune homme fauché

Genre littéraire : Manga Seinen

Thèmes abordés : Ordinateur, Inégalités sociales, Comédie Romantique

L’histoire : Hideki Motosuwa est un Ronin, il a raté les concours d’entrée aux universités. Sans un sou, il travaille dans un bar pour arrondir ses fins de mois difficiles. De nombreuses personnes possèdent des ordinateurs humanoïdes (des robots à l’apparence humaines). Hideki Motosuwa rêve d’en avoir un mais n’a pas les moyens. En sortant de son travail, il aperçoit le cadavre d’une jeune fille. Il s’approche et se rend compte qu’il s’agit d’un ordinateur. Il la prend dans ses bras et l’amène chez lui. Il n’a jamais eu d’ordinateur et ne sait pas trop comment celui-ci fonctionne.

Mon avis : J’ai beaucoup apprécié cette lecture. Voilà plusieurs années que ce manga me fait de l’oeil, sans jamais oser franchir le pas , c’était sans compter sur le Baby challenge Livraddict mangas! Merci puisque grâce à lui je me suis enfin laissée tenter et je ne suis pas déçue. J’ai beaucoup aimé le comique de situation du au fait que l’ordinateur de Hideki doit tout apprendre. Enfin le suspens à fini par prendre, je veux en savoir d’avantage sur les chobits! vite je veux la suite.

à mi chemin entre love hina et Gunnm. Love hina (manga de Ken Akamatsu) pour le côté comique de situation, et surtout le personnage de Hideki qui comme Keitaro (dans Love Hina) est un ronin. Ils ont un peu le même caractère, les deux sont comiques à leur dépend.

Un côté Gunnm (de Yukito Kishiro) pour la quête de personnalité de Tchii, l’ordinateur que trouve Hideki. Il faut rappeler que dans la série Gunnm, un professeur trouve Gally (une cyborg) dans une décharge certes en mauvais état mais ça m’a rappelé cette scène. Gally ne se souvient pas de son passé tout comme Tchii l’ordinateur qui doit tout réapprendre.

Une belle surprise que ce manga même si à mes yeux il est loin d’égaler les deux livres que je viens de citer.

Note sur l’échelle livresque : 8/10

Ce que les autres blogueurs en pensent :

Minifourmi

Ce livre s’adresse à : ceux qui ont aimé Love Hina

Livre lu dans le cadre du Baby Challenge mangas 2012 de Livraddict.
Ma progression 5/20
Vous pouvez consulter ma page challenge pour voir les livres que j’ai déjà lu. Merci de votre visite et à très vite pour de nouvelles chroniques mangas 😉 dans la joie et la bonne humeur