Romance·Saga familiale

Warwick Castle, Marine Noirfalise (2016)

Warwick Castle et ses secrets m’ont conquis

warwick castle

Marine noifalise, lectrice Charleston 2015 m’a proposé en souvenir de notre belle expérience la lecture de son roman. J’ai tout de suite accepté car je garde un très bon souvenir de cette année et des échanges que nous avions ensemble. Sa présentation commençait plutôt mal car elle faisait référence à Jane Austen et je dois vous avouer (même si je l’ai déjà fait plusieurs fois sur ce blog) que j’ai une allergie à Jane Austen, son livre « orgueils et préjugés » m’est plusieurs fois tombé des mains. Ensuite, il était question de Downtown abbey et j’aime beaucoup cette série. Malheureusement comme souvent je m’arrête à la saison 2 car je n’ai aucune patience pour regarder des séries. Je préfère lire car je suis pleine d’imagination et rien n’est plus beau que dans ma tête 🙂 Vous aussi vous connaissez ça ?

J’ai pris plaisir à déambuler à Warwick Castle et à apprendre à connaître la famille et les domestiques. Monsieur le comte Foxburry et la comtesse Giulietta, italienne à la personnalité bien trempée ont trois filles : Sofia, Adeline et Elisabeth dites lilly. Ils ont perdu un fils : William, à ce portrait de famille, s’ajoute Daniel un fils adoptif qui est revenu à la demeure blessé de guerre et incapable de marcher sans béquilles.
J’ai beaucoup aimé ce livre pour son ambiance mais aussi pour son côté sentimental. J’ai failli sortir les mouchoirs à plusieurs reprises. Je ne veux pas trop en dire pour ne pas dévoiler l’intrigue mais j’ai beaucoup aimé le personnage d’Adeline. Une femme forte qui garde un secret au fil des pages. J’aime beaucoup les histoires de femmes. J’ai également une passion pour les histoires de secrets de famille et j’ai donc pris plaisir à suivre ceux de Warwick Castle. Ce livre regroupe donc une multitude de thèmes qui me sont chers. Ce n’est pas du Jane Austen, fort heureusement pour moi. Merci Marine car ce livre a peut-être soigné mon allergie. Je vais peut-être retenter l’expérience « orgueils et préjugés » et si celui-ci ne me tombe pas des mains : on pourra dire à juste titre que tu es une magicienne. Merci pour cette belle lecture et pour ta gentillesse.

Contemporains·Coups de coeur·Romance

Nicolas Sparks, Une bouteille à la mer (1998)

Genre littéraire : Roman d’amour, Roman sentimental

Thèmes abordés : Relation amoureuse, Deuil, Mer, Plongée

L’histoire :  Thérésa, divorcé se promène sur la plage de cap cod (presqu’île sur la cote Est des Etats-Unis) et trouve une bouteille contenant une magnifique lettre d’amour. Émue par celle-ci et étant journaliste, après l’insistance d’une amie qui n’est autre que sa chef, elle décide de publier la missive.

Elle découvrira l’existence de deux autres lettres qui lui donneront envie de rencontrer leur auteur.
Garret, l’auteur de ces déclarations est un homme qui n’arrive pas à faire le deuil de sa femme Catherine. Il lui envoie du bateau (le happenstance) qu’ils avaient restauré ensemble tout l’amour qu’il a encore pour elle à travers ces bouteilles.

Mon avis : J’ai adoré ce livre. Il m’a profondément bouleversé et certains passages m’ont vraiment attendrie ou attristée. Ce livre est plein de sentiments et il faut sûrement avoir un coeur de pierre pour rester de marbre face à toutes ces péripéties.
L’amour de cet homme est tel pour la femme qu’il a perdue que Theresa (la journaliste) cherche à rencontrer celui-ci. En effet, la force de l’amour qu’il porte à sa femme décédée fait naitre en Theresa l’espoir de vivre la même relation avec cet homme esseulé.
Theresa parviendra t-elle à ses fins ? Quelles relations entretiendront-ils? Garrett Arrivera-t-il a faire son deuil ? (pour le savoir, procurez-vous un exemplaire de ce petit bijou de niaiserie…)

Ce livre s’adresse : aux grands romantiques ou romantiques dans l’âme. Ceux qui ont la larme à l’oeil facile.

Note sur l’échelle livresque : 9/10 COUP DE COEUR ♥ avant de te rencontrer, j’avançais sans but dans la vie, sans logique. Je sais maintenant que chaque mètre parcouru depuis mon premier pas me rapprochait de toi. »

Citation :  « Je suis perdu sans toi. je n’ai plus d’âme, plus de foyer, je suis tel un oiseau solitaire qui vole sans savoir où il va. »

Ce que les autres blogueurs en pensent :

Imagin’erre

Kalistina

Story book

En lisant ce livre j’ai pensé : -Un jour, il faudra que j’essaye la plongée !
-Si quelqu’un m’écrivait une lettre d’amour aussi Jolie que celle de Garret, ah si seulement …rêveuse

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez peut être :
Le film tiré de ce même roman réalisé par Luis MANDOKI avec Paul NEWMAN, John SAVAGE, Kevin COSTNER, je l’ai vu il y a très longtemps mais j’en garde un bon souvenir.

Le film PS: I LOVE YOU réalise par Richard LAGRAVENESE et tiré d’un livre de Cecelia AHERN(que je n’ai pas lu! bouh)