Jeunesse

Baby Bad Trip, Lisa Drakeford (2016)

Baby Bad Trip, ce titre m’a tout de suite enthousiasmé. Je m’attendais à un truc un peu barré et surtout très drôle. Bon, ben en fait, j’ai fait fausse route. Seuls la couverture et le titre sont drôles. Je n’ai pas trouvé ce que j’ai cherché, mais je dois avouer que j’ai beaucoup aimé cette lecture.

Baby Bad Trip, c’est le cauchemar d’une adolescente qui accouche dans les toilettes de sa meilleure amie lors de la soirée d’anniversaire de celle-ci. Chapitre après Chapitre, vous découvrirez le point de vue d’un personnage présent à cette soirée catastrophique. J’ai beaucoup aimé la construction de ce récit qui permet d’avoir la vision de chacun des amis présents , ainsi que celui de la soeur de la jeune-fille qui fête son anniversaire. Une soeur qui est handicapé mentale, peut-être autiste ? Ce n’est pas clairement dit. (ou alors je suis passée à côté.)
Un roman qui fait comprendre qu’accoucher à dix-sept ans, c’est pas le pied, mais qu’on peut quand même s’en sortir. Et puis en plus, il y a du suspens et les personnages sont très réalistes. Un roman bouleversant sur l’amitié et l’amour à l’adolescence, sur le thème de la famille.

Contemporains·Coups de coeur

Le choix d’une vie, Alia Cardyn (2017)

Cette année, je participe au Prix des lectrices Charleston. Le choix d’une vie fait partie de la sélection. Je remercie chaleureusement les éditions Charleston ainsi que l’auteur pour l’envoi de ce livre que j’ai adoré. Je découvrais l’auteur avec ce titre et j’ai maintenant très envie de lire ses deux autres romans, avec une préférence pour Une vie à t’attendre.

Le choix d’une vie est un roman Choral qui met en scène quatre personnages. Chapitres après chapitres, nous découvrons leurs vies et le lien qui les unit. Certains liens sont évidents dès les premières pages, mais d’autres plus subtils, nous tiennent en haleine jusqu’à la fin du roman. Le personnage principal de ce livre est Mary, une jeune-femme de 25 ans qui apprend qu’elle doit faire un enfant dans l’année sinon elle risque de ne jamais pouvoir procréer. Célibataire, elle décide donc d’avoir recours à un donneur.
Nous suivons également la vie de Jack, un jeune homme insouciant qui aspire à devenir réalisateur et qui pour arrondir ses fins de mois difficiles décide de donner son sperme.
Par l’intermédiaire de ses deux personnages, nous faisons également la connaissance de la secrétaire du centre, Adélaïde qui manque de confiance en elle et rédige un journal. Chapitres après chapitres, elle va se livrer par cet intermédiaire. Enfin, le quatrième personnage est le jardinier de Mary, Archibald qui écrit des lettres à sa femme qui semble l’avoir quitté ou qui peut-être est décédée.

Le choix d’une vie est un roman à la plume envoutante et à l’histoire émouvante. J’ai été particulièrement touchée par le personnage de Mary, cette jeune-femme qui prend la décision d’être mère seule. Un choix difficile, mais assumé. Mary a perdu ses parents et doit donc gérer seule cette maternité qui n’a rien de commun.
J’ai beaucoup apprécié également que ce soit un roman Choral, chaque chapitre donne la parole a un personnage. Ce procédé permet de ressentir toute une palette d’émotion et de mettre en avant le point de vue de chaque personnage.
J’ai adoré qu’il y ait des lettres et également une écriture façon journal intime, je suis fan de ce genre d’écriture. Le choix d’une vie est un COUP DE COEUR

Coups de coeur·Jeunesse

Quelqu’un qu’on aime, Séverine Vidal (2015)

Un très beau Road trip inter-générationel

couv-quelquun-quon-aime-620x987Matt est un adolescent qui vient d’apprendre qu’il est le père d’une petite fille de 18 mois. Dixie, la mère de la petite lui apprend qu’elle doit lui confier sa fille Amber car elle a accepté un travail. Matt aurait pu mal le prendre mais il est tout de suite sous le charme de l’enfant dont les petites boucles lui rappellent beaucoup sa mère. Peu avant cette annonce, il avait prévu de partir en road-trip avec son grand-père, sur les traces de Pat Boone, un vieux crooner dont celui-ci est fan. Dans sa jeunesse, il avait suivi le temps d’un été la tournée de son idole. Le grand-père est atteint par la maladie d’alzheimer. Ce voyage a pour but de faire ressurgir des souvenirs du passé pour mieux appréhender la maladie.
Après une discussion avec son grand-père, matt prend la décision de maintenir le voyage et de partir en famille : sa fille, son grand-père et lui même. Deux autres acolytes vont se greffer au voyage et former une nouvelle famille de coeur.

Un très beau roman que j’ai lu en deux soirées ! J’ai adoré le style de l’auteur et je me suis beaucoup attachée aux différents personnages. Chaque chapitre livre le point de vue d’un des personnages. J’aime beaucoup ce type de roman qui donne la parole à tour de rôle à chacun des personnages. Ce type de roman a un nom : Roman Choral.

Un énorme coup de coeur pour ce très beau roman jeunesse que je vous invite à découvrir au plus vite !

enorme-coup-de-coeur

 

Coups de coeur·Roman Choral

Retour à Little Wing, Nickolas Butler (2014)

Little Wing fait partie de ces romans qu’on ne voudrait jamais quitter

CVT_Retour-a-Little-Wing_6337Il y a de ça presque 20 jours, j’ai commencé la lecture de Retour à Little Wing. Souvenez-vous, je vous en parlai le 2 novembre dernier. J’ai dévoré les 200 premières pages en une journée et puis j’ai eu tellement peur de le quitter que je l’ai laissé de côté. Little Wing fait partie de ces romans qu’on ne voudrait jamais quitter. Un style d’écriture et une ambiance unique, un brin de nostalgie et un peu de mélancolie, de l’amour et de l’amitié dans le Midwest américain sont les principaux ingrédients de ce roman inoubliable.
Dans ce roman, nous suivons la vie de quatre amis d’enfance que la vie a éloigné de leur terre natale. Seul Hank est resté à Little Wing. À trente ans, l’âge des bilans, l’heure du retour à Little Wing a sonné pour ces anciens camarades. Nous assistons donc dans ce roman à leur retour sur leur terre d’enfance. Les souvenirs de ceux-ci vont refaire surface et certaines vérités ne seront pas forcément bonne à dire.
Lee est devenu un musicien à succès, c’est le personnage principal de ce roman. Il revient à Little Wing pour se ressourcer. Las des faux-semblants et des amitiés intéressées dues à sa célébrité, il aime retrouver les « gens vrais », ses vrais amis dans sa ville d’enfance. Son meilleur ami est Hank, fermier et père de famille marié avec Beth, une de leurs amis d’enfance. Le troisième larrons de la bande a racheté l’ancienne fabrique de la ville pour en faire un pub branché. Pour finir, il y a Ronny ex-star du rodéo et également ex-alcoolique,au début de ce roman son portrait est peu flatteur…

Retour à Little Wing est un roman Choral. Chaque chapitre reprend l’histoire de chaque personnage et les émotions de ceux-ci, nous entrons dans l’intimité de tous les personnages du roman. Je trouve que ça donne une densité au roman. Le lecteur n’a pas l’impression de lire un roman mais plusieurs versions du même roman. Ce que j’aime également dans ce type de roman c’est que si un personnage nous exaspère, ça a l’avantage de ne durer qu’un chapitre mais qu’on se le dise, aucun personnage ne m’a exaspéré.
Bien entendu, nous suivons les aventures de Lee, Kip, Hank et Ronny mais il y a également des personnages féminins. L’auteur nous livre ici une magnifique galerie de personnages tous plus réalistes les uns que les autres, un gros travail d’écriture pour l’auteur rondement bien mené d’autant plus qu’il s’agit d’un premier roman. Nikolas Butler est un auteur que je vais suivre de près à l’avenir.

Le petit plus, le roman commence par une citation de Mobi Dick, un autre de mes romans inoubliables.

Note sur l’échelle livresque : 10/10 MEGA COUP DE COEUR

les-matchs-de-la-rentree-litteraire-price-minister-2014-nouvelle-version-14071746

Je remercie Priceminister puisque j’ai reçu ce livre dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire Priceminister 2014.
Merci également à Olivier Moss qui orchestre ces matchs avec Brio et qui est toujours très disponible et plein d’humour.

D’autres billets que j’ai apprécié sur ce roman :

Serendipity Un billet que j’ai beaucoup aimé, surtout le début très drôle

Lire, relire, ne pas lire Un autre billet pour vous convaincre de le lire 😉