Challenges/Swap

Challenge Mille bornes organisé par Ladychouux jusqu’au 31 mars

Challenge des Mille Bornes, Le Bilan et la réédition

milleborneslivresqueComme vous le savez, je me suis inscrite au Challenge de Ladychouux sur Livraddict. Voici mon billet à ce sujet. (vous y trouverez le règlement) Le challenge se terminait hier, malheureusement mon tacot a cahoté en cours de route, je n’ai pas réussi à faire les 1000 bornes. Le moteur a laché à 625km. C’est l’échec. J’arrive 56 sur 68 Participants.

Ma feuille de route :

La rose écarlate T.1 : Patricia Lyfoung = 25 km
Un jardin au clair de lune : Corina Bomann=75km
Daisy Lycéennes à Fukishima : Reiko Momochi = 50km
Trompe-la-mort : Jean-Michel Guenassia = 75km
Un jour on se rencontrera : Lizzie Doron=50km
Les virevoltants : Leila Meacham= 75km
Les jumeaux de l’île rouge : Brigitte Peskine= 50km
 La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la tour Eiffel : Romain Puértolas= 75km
Le passeur : Lois Lowry 75km
Baby blues : Lana Calzolari75km

Total = 625 Km

Ladychoux nous propose de remettre le couvert pour une deuxième session du Mille bornes Livresque, j’ai roulé des mécaniques et j’ai accepté avec plaisir ce nouveau Défi. Cette fois-ci, ça va le faire ! Vous pouvez vous inscrire sur Livraddict

La deuxième session débute le 1er Avril 2015, je vous attend sur la ligne de départ 😉  Cette course folle s’achèvera le 30 juin 2015

Challenges/Swap

Le challenge des mille bornes livresque

Bonjour, 

Pour commencer l’année sur des chapeaux de roues, je me suis inscrite à un challenge : Le challenge milles bornes livresque organisé sur livraddict par LadyChooux

milleborneslivresque Quesako? 

C’est bien simple, il ne ne faut pas engloutir le bitume mais bien engloutir des pages. Jusque là tout bon blogueur littéraire qui se respecte en est capable et plutôt deux fois qu’une. Voici comment procéder pour le comptage des kilomètres.
Ce défi s’inspire du jeu de société le mille bornes, un jeu de société que j’adorai et auquel je n’ai pas joué depuis plus de 15 ans.
Les Kilomètres :
 Livres de – de 100 pages = 25 Km ?  Livres de 101 à 200 pages = 50 Km ?  Livres de 201 à 500 pages = 75 Km ?  Livres de 501 à 700 pages = 100 Km ?  Livres de + de 700 pages = 200 Km

Alors ? prêts à faire crisser vos pneus ? Venez-vite vous inscrire avant qu’il ne soit trop tard 

Mon avancée :

La rose écarlate T.1 : Patricia Lyfoung = 25 km Un jardin au clair de lune : Corina Bomann=75km Daisy Lycéennes à Fukishima : Reiko Momochi = 50km Trompe-la-mort : Jean-Michel Guenassia = 75km  Un jour on se rencontrera : Lizzie Doron=50km Les virevoltants : Leila Meacham= 75km Les jumeaux de l’île rouge : Brigitte Peskine= 50km La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la tour Eiffel : Romain Puértolas= 75km Baby blues de Lana Calzolari = 75km Le passeur de Lois Lowry = 75km
Total = 625 Km

Challenges/Swap

Après-midi gourmande par temps pluvieux (SWAP Gourmand)

Souvenez-vous, Remember !

cake-cute-fake-food-kawaii-yummy-Favim.com-91023

Il y a quelques temps je vous annonçais ma participation au SWAP GOURMAND organisé par ELA sur Livraddict mon forum chéri !
Séverine dont je suis les aventures sur le blog  S.ecriture m’a proposé de faire le SWAP en sa compagnie. J’ai accepté  sa proposition avec joie.

Habitant dans la même ville, nous avons décidé de se retrouver autour d’un Café et quelques joyeuses gourmandises pour échanger nos cadeaux.

Suffisamment parlé place aux images. Ouvrez grand vos petits yeux et admirez comme j’ai été gâtée !

CAM00405

CAM00398

CAM00402

ENCORE UN GRAND MERCI à Elle ! ! ! !  JE SUIS ENCHANTEE

Vous pouvez lire son article fort sympathique par ici

Contemporains

La petite marchande de souvenirs, François Lelord (2013)

La vie d’un Médecin Français Expatrié au Vietnam à la fin des années 1990

la petite marchande de souvenirs François LelordGenre littéraire : Roman Contemporain

Thèmes abordés : Vietnam, Hanoï, Expatriés, Français, médecin

Histoire : Dans une Hanoï endormie qui commence à peine à s’ouvrir au monde, Julien, un jeune médecin français, qui n’a connu ni guerre, ni révolution, découvre chaque jour un peu plus un peuple marqué par l’Histoire. Il travaille à l’ambassade de France mais son temps libre il l’occupe à parcourir le pays et à apprendre sa langue.
Aux abords du Lac de l’Epée, il croise souvent une jeune fille en chapeau conique, Minh Thu, Lumière d’Automne, qui tente de vendre des souvenirs aux premiers touristes pour nourrir sa famille. Une complicité naît entre eux, mais ils savent que tout les sépare. Au contraire, tout devrait rapprocher Julien de Clea, une collègue britannique détachée pour un an à l’Institut Pasteur de Saigon, qui rêve d’un avenir avec lui.
Peu avant Noël, une mystérieuse épidémie se déclare dans le service du Professeur Dang, vétéran des guerres révolutionnaires, qui a pris Julien en affection.
Tandis que la ville lentement se referme, Julien et Clea partent en expédition sur la piste des premiers malades, pendant que Lumière d’Automne, bravant l’interdiction de vendre, finit par être arrêtée par la police…
Vivre un grand amour et rester en vie, Julien n’est pas sûr d’y parvenir, mais il a appris de son père à toujours choisir la voie difficile

Mon avis : Je remercie Livraddict et les Editions JC Lattès qui m’ont permis de découvrir ce livre. En lisant cette quatrième de couverture, j’ai été tout de suite emballée par le sujet. Je ne suis pas particulièrement passionnée par le Vietnam, mais je trouvais que c’était une bonne occasion de découvrir par l’intermédiaire de cette fiction, un pays que je connais mal.

Après lecture de ce livre, j’en sais donc un peu plus sur ce pays et ses habitants. J’ai quand même trouvé que le livre manquait de détails et parlait d’avantage des expatriés que des véritables vietnamiens. J’ai donc été un peu déçue. J’ai beaucoup aimé le personnage de Lumière d’autonome. C’est la seule personne du roman qui m’a réellement touchée.

J’ai aimé détester Cléa, une britanique dont Julien devrait être amoureux car il est plus proche d’elle culturellement que Lumière d’Autonome. J’ai également détesté Julien dès les premiers lignes. Un homme qui aiment faire souffrir les femmes, qui m’a paru très antipathique.Fort heureusement, j’ai poursuivi ma lecture et je l’ai découvert plus humain au fil des pages.

Je n’ai pas trop accroché au début du roman mais petit à petit, j’ai voulu en savoir plus. Grand bien m’en a pris, j’ai adoré les dernières pages du livres. J’ai été très touchée par la fin de ce roman et j’ai eu du mal à le refermer.

Cependant ce livre n’est pas un coup de coeur pour moi. Il est très différent des romans que j’ai l’habitude de lire, c’est peut être pour ça que je n’ai pas pu l’apprécier à sa juste valeur. N’hésitez pas à le lire pour vous faire votre propre avis.

Note sur l’échelle livresque : 7/10

Challenges/Swap

Je me relance dans l’aventure SWAP !

LE SWAP GOURMAND D’ELA

cake-cute-fake-food-kawaii-yummy-Favim.com-91023

Bonsoir les petits fous ! Comment allez-vous ?

ça fait quelques temps que je n’avais pas posté d’articles ! Mille excuses. Aujourd’hui je reviens en force pour vous dire que j’ai craqué 😉 Je me suis inscrite à un nouveau SWAP. J’aime les lapins, le chocolat et les surprises alors je n’ai pas pu résister. Je suis très contente parce qu’en plus je vais réaliser un colis pour ma copine Séverine du blog S.ecriture

En quoi ça consiste :

Un swap spécial Pâques pour tous les gourmands

 Le contenu du colis :

– Un livre sur le thème de la gourmandise (livre de recettes, sur Pâques…)

– Un livre de la wish-list du/de la swapé(e)

– Un (ou plusieurs) marque-page

– Au moins deux ou trois gourmandises

Les dates :

 – Inscriptions et réception des questionnaires jusqu’au 1er mars

– Attribution des swapés du 1er mars au 10 mars

– Envoi des colis pour Pâques, c’est-à-dire autour du 1er avril

POUR VOUS INSCRIRE C EST PAR ICI

Romance

13, rue thérèse, Elena Mauli Shapiro (2012)

La vie de Louise Brunet : une jeune femme ayant vécu la grande guerre, revue et corrigée par un professeur Américain

Genre littéraire : Roman

Thèmes abordés : Amour, souvenirs, sexe, épistolaire

Histoire : Josiane, secrétaire dans une université trouve dans son appartement une boite contenant des souvenirs de l’ancienne propriétaire : Louise Brunet. Elle va cacher cette boite dans le bureau d’un professeur Américain. Dans ce roman nous connaîtrons L’histoire de Louise Brunet telle que Trevor (le professeur américain) l’imaginera à partir des objets et lettres découvertes dans la boite

Mon avis :

Avant de vous raconter plus en détail ce que j’ai pensé de 13, rue Thérèse, je tiens à dire un grand merci à l’équipe de livraddict et aux  éditions Michel Lafon pour ce beau bébé.

Pour commencer 13, rue Thérèse est un livre objet qui fait qu’on a très peu envie que le livre papier disparaisse. La couverture est sympathique, bien que je préfère la version anglaise et américaine (que vous pouvez trouver sur le splendide site dont je vais gentiment vous donner le lien plus tard).
Dans ce livre, vous trouverez, des photos, des lettres et des photos d’objets contenu dans la boite que Trevor va découvrir : la boite « à trésor » de Louise Brunet. J’ai beaucoup aimé parcourir ce livre et regarder les différentes photos et lettres avant de commencer ma lecture. Pour vous faire une idée, vous pouvez consulter les documents sur le site de l’auteur et spécialement dédié au livre. Un site au design très soigné qui vaut le coup d’oeil.

J’ai lu ce livre dans le métro et je dois avouer que certains passages ne se prêtaient pas particulière à une lecture publique. Voyez-vous ce que je veux dire ? Je veux parler de passages du genre « son sexe tendu… » , j’ai donc décidé de ne plus trop lire ce livre dans le métro après cette découverte. Pour tout vous dire, en voyant la couverture et en lisant le résumé, je m’attendais à une histoire d’amour gentillette d’où ma surprise! Enfin n’ayez crainte, il n’y a que 2 ou 3 pages de ce type… C’est juste que je n’étais pas prévenue. Après j’en redemandais 😉

Je dois avouer qu’au début de ma lecture, je ne comprenais pas bien qui était le narrateur et je n’ai compris qu’à la moitié du livre que Trevor imaginait la vie de Louise Brunet par l’intermédiaire de ses documents. (Oui je suis peut être un peu longue à la détente… )
J’ai trouvé les passages sur le cousin Camille et la vie des militaires pendant la guerre très intéressants. J’ai même eu une petite larme à l’oeil.
J’ai beaucoup aimé la fin que je n’ai pas vu venir et qui est surprenante.  J’ai adoré suivre la vie de Louise Brunet (enfin la vie revue et corrigée de Louise Brunet par Trevor) qui est une femme très libre pour son temps.
J’ai bien aimé également les références au Français, le fait que le professeur soit américain et décrive des expressions Françaises aux lecteurs.

à noter que l’Auteur de ce livre a vraiment trouvé cette boite dans son appartement. L’auteur nous livre donc ici sa vision de Louise Brunet. Le mystère reste entier et il existera autant de Louise Brunet que de lecteur de ce livre. 

Ce livre n’est pas un coup de coeur mais une lecture agréable que je vous recommande pour vos froides soirées d’hiver qui ne vont pas tarder à poindre.

Ce livre s’adresse : Aux jeunes-filles et femmes

Note sur l’échelle livresque : 7/10

En lisant ce livre j’ai pensé : que j’aimais bien les livres avec des documents (photos,lettres etc..) et qu’il en faudrait plus des comme ça.

Challenges/Swap

Challenge à la découverte d’Oscar Wilde

J’me baladais sur Livraddict, le coeur ouvert à l’inconnu… et je suis tombée sur ce fantastique challenge : à la découverte d’Oscar Wilde.

Oscar Wilde est un auteur que j’apprécie beaucoup mais (honte à moi) que je connais peu ! J’ai lu le portrait de Dorian Gray qui est depuis mon roman préféré. J’ai enchaîné avec le fantôme de Canterville et puis…plus rien…Il est donc plus que temps de remédier à ce sacrilège. Pour se faire, je vous présente donc aujourd’hui ce merveilleux challenge

Le principe :
Lire des œuvres d’Oscar Wilde bien sûr (sans préférence de genre, puisqu’il a écrit dans tous les domaines), mais aussi des œuvres dont il fait partie  (je pense par exemple aux romans policiers de Gyles Brandreth), des œuvres dont l’un de ses personnages fait partie, ou encore des essais critiques, des biographies le concernant.

Les catégories
 De 1 à 3 œuvres :  petit fantôme de Canterville. (la catégorie à laquelle je participe)
De 4 à 6 œuvres :  mystérieuse Salomé.
De 7 à 10 œuvres : lord Arthur Savile confirmé.
Plus de 10 œuvres : véritable Dorian Gray.

La durée
Ce challenge débute le 24 août 2012 et se termine le 1er septembre 2013.

Pour vous inscrire c’est soit sur livraddict soit sur le blog d’EmmaDorian

Venez nombreux 😉 n’ayez pas peur !