Dystopie·Jeunesse

Le passeur, Lois Lowry (1993)

Un classique de la littérature jeunesse à lire et à faire passer

le passeur lois lowryLe passeur fait partie des romans jeunesses à lire. Je ne l’avais toujours pas lu et j’ai donc pris plaisir à découvrir cet ouvrage. Celui-ci fait partie de ces livres qui une fois ouverts sont très difficiles à lâcher. Tout un univers à découvrir s’offre à vous et Jonas, le personnage principal ne pourra que vous toucher.
Il s’agit d’une dystopie qui peut faire penser aux meilleurs des mondes d’Aldous Huxley en beaucoup plus accessible et plus dans l’émotion.

En effet, nous pénétrons dans un monde futuriste où les animaux n’existent plus et également beaucoup d’autres choses que nous connaissons. Les individus doivent se conformer à de nombreuses règles. Chaque famille n’a le droit d’avoir que deux enfants. Enfants qui naissent d’une mère porteuse. à 12 ans, les enfants se voient attribuer leur métier. Mère porteuse est le moins gratifiant, elles enfantent pendant 3 ans et ensuite deviennent des ouvrières.
Jonas est un onze-an. En effet chaque année a lieu une cérémonie durant laquelle les enfants acquièrent de nouveaux droits, par exemple à 8 ans les enfants n’ont plus droit à leur doudou appelé : objet de confort. à 9ans, ils acquièrent une bicyclette et ont enfin le droit de s’en servir.
Jonas se demande quel sera son métier. Il deviendra Dépositaire de la mémoire, personne ne sait exactement de quoi il s’agit sauf l’actuel dépositaire de la mémoire  : Le fameux Passeur.
Difficile d’en dire plus et j’en ai déjà beaucoup dit.

Le passeur est un livre à découvrir. Cependant la fin m’a un peu déçue. Il s’agit d’une tétralogie : Le passeur en 1993, L’élue en 2001, Messager en 2005 et le Fils en 2014.
Sur livraddict Nath (unchocolatdansmonroman) et Midnight-sun m’ont dit que ce n’était pas vraiment une suite. Je suis donc curieuse de savoir ce que vous en pensez ? Si quelqu’un a lu ces ouvrages.

Un film est également sorti l’année dernière réalisé par Phillip Noyce, Voici la bande annonce

Contemporains

Les affreux, Chloé Schmitt (2012) Matchs de la rentrée littéraire Priceminister

Les affreux est un roman qui porte bien son nom

Genre littéraire : Roman contemporain

Thèmes abordés : Vivre après un AVC, Manque de considération, Handicap, violence

Histoire : Alfonse est contrôleur à la RATP. Un matin alors qu’il se lave les dents, il est victime d’un AVC. Sa femme partie à la boulangerie le retrouve inconscient. Chapitre après Chapitre Alfonse nous livre ses pensées. Pensées dont il est prisonnier puisqu’il ne peut plus communiquer que par des cris.

Mon avis : Tout d’abord, je tiens à remercier Priceminister pour ce livre que j’ai reçu dans le cadre des Matchs de la rentrée littéraire 2012. Je suis très contente de cette participation !

Je n’avais encore jamais lu de livre sur le sujet mais celui-ci m’a  fait penser à deux films. Tout d’abord, « le scaphandre et le papillon » de Julian Schnabel qui est tiré d’un livre de Jean-Dominique Bauby, Journaliste victime d’un AVC et qui a dicté son livre en clignant des yeux. Chaque clignement correspondant à une lettre.

Pour visualiser la bande-annonce, c’est par ici

J’ai vu ce film, il y a quelques temps et j’avais beaucoup aimé. C’est triste mais il y a quand même de l’espoir. Tandis que dans les affreux de Chloe Schmitt, il n’y a pas une once d’espoir. Si un petit passage mais sinon tout est très sordide.

Alfonse n’a pas eu de chance. Il a eu un AVC. On pourrait se dire : « le pauvre » mais son cauchemar ne fait que commencer. Il devient le souffre-douleur de tout le monde. Dans un première temps, celui de sa femme puis ensuite celui de son frère qui le maltraite physiquement. Je ne vous dévoile pas ce qui se passe dans la dernière partie mais je peux vous assurer que ce pauvre homme n’a vraiment pas de chance du tout…

J’ai beaucoup aimé la plume de Chloé Schmitt. J’ai ressenti toute la colère et le désespoir d’Alfonse. Un livre écrit un peu comme on parle. Ce qui est original puisque le personnage ne parle pas… C’est le monologue qu’il se fait dans sa tête.  Pour vous faire une idée voici quelques phrases que j’ai relevées :

« C’est ça le problème de toujours reporter au lendemain… Parfois le lendemain, il se pointe jamais!.. »

« On souriait con y’a pas à dire ! … On savait pas encore. Y a bien que les cons pour être heureux ! « 

« Plus on grandit, plus on se rapproche du plafond, moins y a de place pour rêver. »

« Grandir et crever. Même avec plein de choses au milieu, c’est pas une vie! … »

« Le suicide est une idée qui ne finit jamais que par elle-même »

« l’héroïsme m’était vite passé, je resterais pendouillant. »

Vous l’aurez donc compris et comme je le dis fort souvent en ce moment : « Ce livre n’est vraiment pas une tranche de rire« . Bon je l’avoue quand même, un passage m’a fait beaucoup rire. Les amis d’Alfonse, l’ammènent dans un club de strip-tease et ce passage est vraiment formidable. Glauque mais drôle.

Je préfère quand même lire un livre de quelqu’un qui a vraiment vécu cette situation, je trouve qu’il y a plus d’intérêt. Ce que je reprocherais à ce roman, c’est le côté trop « désespoir » mais c’est un parti pris de l’auteur.
Alfonse est vu comme un monstre mais finalement les vrais monstres de ce roman sont les affreux qui ne le considèrent plus comme un homme. 

Le second film que je ne peux que vous conseiller sur le sujet est Mar adentro d’Alejandro Amenabar avec Javier Bardem. Ce film retrace l’histoire vraie de Ramon Sampedro devenu tétraplégique à la suite d’un accident. J’ai préféré celui-ci mais l’autre (« le scaphandre et le papillon« ) se rapproche d’avantage du roman « les affreux« . Le film d’Alejandro Amenabar traite de manière très juste l’euthanasie où le droit de choisir sa mort.  Vous trouverez la bande-annonce ci-dessous

Je sais que ce ne sont pas les sujets les plus gais du monde mais je pense qu’il est important de se faire une opinion dessus.

Ce livre s’adresse : à ceux qui aiment les romans écrits comme parlés. (tout le monde n’aime pas forcément mais c’est un style que j’apprécie)

Note sur l’échelle livresque : 14/20

En lisant ce livre j’ai pensé : que c’était bien écrit. J’apprécie beaucoup le style de chloé Schmitt, c’est un premier roman très prometteur. 

Le lien pour vous procurez le livre 

Blog/Informations

Tag des livres, des films et des chansons

Le but de ce TAG est de se décrire avec des titres de livres. (et puis j ai décidé de prolonger le défi en faisant la meme chose avec des titres de films ainsi que des titres de chansons.) Si vous voulez participer n hésitez pas à m envoyer un commentaire 😉 j adore lire ce genre de petite chose !


LIVRES

Décris toi : Love and pop (R.MURAKAMI)

Comment te sens-tu ?  : Marshmalone (SECHAN)

Décris là ou tu vis actuellement : Into the wild (KRAKAUER)

Si tu pouvais aller n importe où, où irais-tu? : Nagasaki (FAYE)

Ton animal préféré : Les fourmis (WERBER)

Tes meilleurs amis sont : Des gens bien (JARDIN)

Toi et tes amis vous etes : Le club des incorrigibles optimistes (GUENASSIA)

Comment est le temps ? :  le temps des amours (PAGNOL)

Ton moment préféré dans la journée : Voyage au bout de la nuit (CELINE)

Qu est ce que la vie pour toi : Un aller simple (VAN CAUWELAERT)

Ta peur : Bonjour tristesse (SAGAN)

Pensée du jour : Échappée belle (GAVALDA) envie d aventure

Comment aimerais-tu mourir : mort sur le nil (CHRISTIE)

La condition actuelle de ton ame : L insoutenable légèreté de l etre (KUNDERA)

Ta passion :  l amour, roman (LAURENS) (l amour des romans en gros)

Le défaut qui t horripiles le plus : l avare (MOLIERE)

Le métier qui te fait rever : j aurais adoré etre ethnologue (MOTIN)

Ton histoire d amour : à tout jamais (SPARKS)

Ton reve le plus cher : Jeunes mariés (YUUHI)


FILMS

Décris toi : Le démon des femmes (ALDRICH)

Comment te sens-tu ?  :  C.R.A.Z.Y (VALEE)

Décris là ou tu vis actuellement : Into the wild (PEAN)

Si tu pouvais aller n importe où, où irais-tu? : Hiroshima, mon amour (RESNAIS) ou ROMA (FELLINI)

Ton animal préféré : Kung-Fu Panda (OSBORNE, STEVENSON)

Tes meilleurs amis sont : Les super nanas

Toi et tes amis vous etes : Les 4 fantastiques (STORY)

Comment est le temps? : Les parapluies de Cherbourg (DEMY)

Ton moment préféré dans la journée : Tenue de soirée (BLIER)

Qu est ce que la vie pour toi : La vie est belle (BENIGNY)

Ta peur : Elephant man (LYNCH)

Pensée du jour : Zéro de conduite (VIGO)

Comment aimerais-tu mourir : Massacre à la tronconeuse (HOOPER)

La condition actuelle de ton ame : Little Miss Sunshine ohohoho (DYTON, FARIS)

Ta passion : La science des rêves (GONDRY)

Le défaut qui t horripiles le plus : Le mari de la femme à barbe (FERRERI)

Le métier qui te fait rever : Le cercle des poètes disparus (WEIR)

Ton histoire d amour : Attache-moi !(ALMODOVAR)

Ton reve le plus cher : Nuit d ivresse (NAUER)

CHANSONS

Décris toi : Joanna (Gainsbourg)

Comment te sens-tu ?  :  I FEEL GOOD (BROWN)

Décris là ou tu vis actuellement : Je reviendrai à Montréal (CHARLEBOIS)

Si tu pouvais aller n importe où, où irais-tu? : NEW-YORK avec toi (téléphone)

Ton animal préféré : La métamorphose de mister cat (DIONYSOS)

Tes meilleurs amis sont : For me Formidable (AZNAVOUR)

Toi et tes amis vous etes : L équipe à Jojo (DASSIN)

Comment est le temps? : Sous la pluie (BERTIGNAC)

Ton moment préféré dans la journée : Résistance à la nuit (RAPHAEL)

Qu est ce que la vie pour toi : Y a de la joie (TRENET)

Ta peur : Non-dits (RUIZ)

Pensée du jour :  J attends (HOCUS POCUS)

Comment aimerais-tu mourir : Face à la mer (CALOGERO)

La condition actuelle de ton ame : j traine des pieds (RUIZ)

Ta passion : Voyage immobile (HOCUS POCUS)

Le défaut qui t horripiles le plus : Menteur (CALI)

Le métier qui te fait rever : Le méchant de James Bond (BENABAR)

Ton histoire d amour : L amour fou (CALI)

Ton reve le plus cher : Vivre au Soleil (MOUSKOURI)