Blog/Informations·Coups de coeur

Des livres pour votre été

Ma valise idéale pour vos vacances

valise étéJuillet est là ! l’éternel conflit entre juilletistes et aoutients va débuter ! Rassurez-vous je me tiens en dehors de toutes ces querelles et je vous propose donc une idée qui va tous vous mettre d’accord. C’est bien connu en été une paire de tong, un maillot de bain et des lunettes de soleil sufissent. Votre valise king-size est désespérément vide, je vous propose donc de la remplir de bonnes tranches de rigolades, d’ondes positives et de voyage dans des contrées imaginaires.

 

 

Fous rires garantis

 

l'extraordinaire voyage du fakir qui était coincé dans une armoire Ikéa Romain puértolas

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore lu, l’Extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans un armoire Ikéa de Romain Puértolas est la base pour passer de bonnes vacances.
la petite fille qui avait avalé un nuage gros comme la tour eiffel

Vous pouvez également vous procurez la petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la tour eiffel toujours du même auteur et toujours aussi efficace. Moins drôle (mais drôle quand même) et plus sensible, il faudra peut -être prévoir quelques mouchoirs.
Les deux romans sont disponibles aux éditions Le livre de poche
Argument choc car ils ne vous coûteront pas chers et ne prendront pas trop de place, vous pourrez donc remplir votre valise avec d’autres livres. 🙂
Re-vive l’empereur
 du même auteur est disponible aux éditions Le Dilettante
Il prendra plus de place car c’est un grand format mais vaut vraiment le détour. Romain Puértolas met en scène le retour de Napoléon et la constitution d’une improbable armée pour combattre les m&ms (les méchants musulmans). Vous pourrez donc rire et réfléchir à nos problèmes de sociétés.

 

meme-goes-to-hollywood-9782266253673_0

Faites la connaissance de Mémé cornemuse et partez en Road trip avec elle dans « Mémé goes to hollywood » de Nadine Monfils. Déjanté à souhait !

 

L'accro du shopping attend un bébé

Plus soft et plus Girly mais très drôle également la série de Sophie Kinsella « l’accro du shopping« .


Roman Feel-Good

1540-1La balade des pas perdus de Brooke Davis, mon coup de coeur de la rentrée littéraire. Un roman qui est un peu passé inaperçu mais qui pourrait avoir le succès du « Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire » à découvrir et c’est même mieux !

104206962
Et je danse, aussi d’Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat, un roman feel-good épistolaire qui se lit d’une traite et le sourire aux lèvres.

Voyage dans d’autres univers 

HS_passe_miroirok.inddproduct_9782070661985_244x0

Alors ceux-ci vont prendre beaucoup de place mais vous allez voyager très loin, Un chef d’oeuvre ! à lire :
La passe-miroir tome 1 et tome 2 de Christelle Dabos.

Le tome 1 est disponible en poche chez Gallimard jeunesse et Folio.
les fiancées de l'hiver Christel Daboslesfiancésdel'hiver

Elia la passeuse d'ame de marie vareille

Elia et la passeuse d’âmes de Marie Vareille, parce qu’une dystopie est toujours la bienvenue en vacances et que celle-ci vaut vraiment le coup d’oeil (et le coup de coeur).

 

De belles histoires d’amour et d’amitié

l amour des loving gilles biassette

L’amour des loving de Gilles biassette, parce que l’amour est plus fort
1540-1-2

On dirait nous de Didier Van Cauwelaert, parce qu’il fallait absolument un livre de Didier Van Cauwelaert dans cette sélection et que j’ai eu un coup de coeur pour celui-ci.

96 - LA sixième Corde cover

Si vous partez avec votre liseuse n’oubliez surtout pas La sixième corde de Caroline et Benjamin Karo, un road trip entre mecs aux quatre coins de la France pour le meilleur et pour le pire. Une belle histoire d’amitié.

Les Classiques

vieil homme et la merLe vieil homme et la mer d’Ernest Hemingway, que vous partiez à la mer ou non, j’aime beaucoup ce classique

La crique du Français de Daphné Du maurier, une belle histoire d’aventure et d’amour

comme un roman Pennac Daniel

Comme un Roman de Daniel Pennac, un essai qui se lit comme un roman

Classiques·Coups de coeur

Ernest Hemingway, Le vieil homme et la mer (1952)

 

Parce que j’ai décidé de lire ou relire des grands classiques. Le premier de la série est le vieil homme et la mer. Pourquoi ? Parce que je l’avais lu, il y a fort, fort, fort longtemps. Bon d’accord, j’exagère peut être un peu, je ne suis pas si vieille que ça. N’en ayant gardé aucun souvenir, j’ai décidé de me replonger dans cette lecture.

Plus qu’une histoire de pêche: Une histoire d’humanité, de courage, d’amitié et de solitude. J’avoue, j’ai pleuré (et oui je suis sensible hélas). 
Pour  ceux qui ne connaitraient pas : Santiago, un vieux pêcheur cubain part pêcher avec un jeune garçon prénomé Manolin, ils n’ont rien pris depuis 84 jours. Les parents de Manolin décident donc de confier leur fils à un autre pêcheur. Celui-ci est contraint d’abandonner le vieux qu’il a pris en affection. En rentrant de la pêche, il continuera à l’aider et lui offrira à manger en signe d’amitié. Le vieux se retrouve seul sur son embarcation, un jour, il pêchera un espadon énorme. Un combat se livrera alors entre l’homme et le poisson. Qui sera le vainqueur de cette lutte acharnée ?

J’ai beaucoup apprécié cette lecture pour le courage de ce vieux pêcheur qui lutte jusqu’au bout pour garder sa dignité et montrer qu’il est encore capable de pêcher. J’ai été attendrie et attristé par sa solitude. La mer prend le dessus, le poisson  le tire, il est obligé de se résigner et d’attendre que le poisson se fatigue parce qu’il n’a plus la force d’autrefois. 

Ce que les autres blogueurs en pensent :

Passion livre

S ecriture