Aventure

Vol au dessus de l’Himalaya, Jean-Yves Fredriksen (2018)

Jean-Yves Fredriksen retrace ici son voyage en Parapente au dessus de l’Himalaya.
Jour après jour, il nous livre son quotidien. J’ai bien aimé ce livre. Surtout au début, mais ensuite j’ai trouvé le récit un peu trop répétitif, décollage tous les jours au environ de 10h etc. Après, je ne peux pas en vouloir à Jean-Yves Fredriksen qui décrit parfaitement son quotidien. J’ai trouvé que ça ressemblait un peu trop à un carnet de voyage personnel qu’à un récit de voyage. Outre ce petit bémol, j’ai beaucoup aimé la personnalité de l’auteur et sa vision de la vie, de la famille et du voyage.


Ce livre fait partie de la Sélection du Prix Terres d’ailleurs 2019. C’est un prix qui récompense le meilleur récit de voyage, d’aventures ou d’explorations. Il est organisé par l’association Délires d’encre
Dans le cadre de mon travail, je participe avec un groupe de lecteurs au Prix du public.


Aventure

Norilsk, Caryl Ferey

norilskDepuis l’année dernière, je participe au prix littéraire « Terres d’ailleurs » organisé par l’association Délires d’encre et parrainé par la société des Explorateurs Français en partenariat avec le Muséum de Toulouse. Norilsk est le premier livre que je lis de la sélection 2018.

Caryl Ferey, voyageur et auteur de polar, nous ouvre les portes de la cité minière de Norilsk. Il nous offre ici, un récit de voyage qui se lit comme un roman. Il visite ce coin de sibérie en compagnie de son compagnon de voyage préféré « la bête ». Un homme étrange mi-bête, mi pirate, un peu boulet sur les bords qui perd son passeport avant de partir et qui manque de le perdre en voyage.
En compagnie de Bambi, Leur guide, une jeune et belle russe, Caryl Ferey nous dresse le portrait attachant et plein d’humanité des habitants de cette ville pourtant horrible.

Quand Caryl Ferey discute de ce projet avec ses éditrices, nous comprenons qu’il n’est pas emballé. D’ailleurs il y a de quoi, quand on voit ce qui l’attend et surtout ce qu’on s’imagine de Norilsk, ancien goulag et nouveau eldorado des oligarques Russes. Un enfer moderne, avec des conditions de travail insoutenables à la mine. C’est au bar, que Caryl Ferey et la bête, ferons des rencontres et partageront la vie de ses personnes qui vivent dans des conditions terribles, mais qui finalement nous ressemblent plus que ce que nous imaginons.
Une lecture intéréssante sur un sujet qui pourtant ne me tentait pas tant que ça. J’ai bien aimé que Caryl Ferey, nous livre des anecdotes sur sa manière d’écrire ainsi que des détails sur ses précédents écrits. Un livre qui donne envie de découvrir cet auteur que je n’avais encore jamais lu.

 

Aventure

La montagne en moi, d’Hervé Barmasse (2017)

la montagne en moi.pngDans le cadre de mon boulot, j’ai pu découvrir ce livre et surtout la vie fascinante d’Hervé Barmasse. Dans la médiathèque où je travaille, J’ai participé au prix « Terres d’ailleurs » organisé par l’association Délires d’encre et le Muséum de Toulouse. J’ai donc pu découvrir cinq récits d’aventure. Si vous voulez découvrir la sélection, voici le lien.

Aujourd’hui, je voulais donc partager avec vous mon coup de coeur de cette sélection : La montagne en moi, une vie d’alpiniste sous le signe du cervin. Un récit d’aventure très bien écrit et qui se lit comme un roman.  Hervé Barmasse se livre et nous explique comment l’alpinisme est venu à lui. Suite à un accident lors d’une compétition de ski, son avenir vole en éclat et petit à petit l’alpinisme prend de plus en plus de place dans sa vie. Son père a voulu en faire un skieur professionnel pour ne pas faire endurer à sa mère d’avoir deux alpinistes dans la famille car la montagne prend des vies. Malheureusement l’appel de la montagne sera plus fort et Hervé sera lui aussi alpiniste.
Le portrait d’un homme au destin brisé qui a su rebondir grâce à sa force mentale et son amour pour sa montagne. Un livre qui prouve que le bonheur est à la portée de tous.