Bd

La fabrique des corps, Héloïse Chochois (2017)

la fabrique des corps héloïse chochois

Je venais d’emprunter Murène de Valentine Goby quand je suis tombée par le plus grand des hasards sur cette bande-dessinée au festival Scientilivres à Labège. Enfin pas tout à fait par hasard quand même car dans le cadre de mon job de rêve 🙂 j’avais assisté à une formation Ramène ta science en bibliothèque et Héloïse Chochois était venue présenter sa BD sur l’intelligence artificielle.
Le jour suivant, ayant une conscience professionnelle de folie, mais surtout fan de ce chouette festival, je me retrouve devant son stand à Scientilivre. J’étais totalement fan de la frabrique des corps qui me faisait penser à Murène que je venais tout juste de commencer, ça peut paraitre glauque de se faire un thème amputation, mais chacun ses passions !
Incapable de choisir entre l’amputation et l’intelligence artificielle, je suis donc repartie avec ses deux BD. J’ai eu droit à une petite discussion avec Héloïse Chochois, et pas une mais deux dédicaces. Un très bon moment en sa compagnie, j’ai passé.

La fabrique des corps est un coup de coeur ! J’ai tout aimé, le thème, la mise en scène de l’histoire pour aborder le thème de l’amputation au fil des siècles, les couleurs, le style de l’auteur, tout est Top !
Ambroise paré, nous connaissons tous ce nom repris par de nombreuses cliniques et autres établissement sans pour autant vraiment savoir ce qu’il a fait. Et bien, c’est le spécialiste de l’amputation les gars ! Dans cette BD, il vous expliquera tout ce que vous rêvez de savoir à ce sujet, d’avant lui jusqu’au futur par l’intermédiaire d’un jeune amputé accidenté à moto qui rêve de lui. Ces deux personnages permettent d’allier le quotidien d’un amputé avec les faits historiques et les avancées scientifiques en matière d’amputation.
Je trouve super de faire passer la connaissance de manière ludique, comme le fait cette BD. Et je vous l’avoue, je n’aurais certainement jamais ouvert un livre qui parle d’Ambroise Paré.

Bd

Et puis Colette, Mathou et Sophie Henrionnet

et puis coletteUne Bd qui fait sourire, qui met la larme à l’oeil, qui fait rire, et pleurer.

D’abord, j’ai adoré le début parce que pour une fois, le personnage principal est une bibliothécaire. Bon d’accord, elle ne va pas le rester et l’image n’est pas tellement valorisante, mais quand même. Déjà dans un précédent roman Sophie Henrionnet mettait en scène une bibliothécaire et malgré quelques petits points pas trop précis sur le métier, ça m’avait fait chaud au coeur. De toute façon, je pardonne tout à Sophie Henrionnet parce que je suis une fan absolue. Personne ne m’a jamais fait autant pouffé de rire ! Merci.
Je la découvre aujourd’hui sous un jour nouveau puisque Et puis Colette est une BD dans un registre plus dramatique.

Colette vient de perdre sa maman et notre héroïne Anouk (anti-héroïne puisque rien ne lui réussit) sa soeur. Les deux soeurs, s’étaient perdues de vue. Choquée par le décès de sa soeur Anouk l’est encore plus lorsqu’elle apprend que celle-ci lui confie la garde de sa fille Colette 7 ans.
Anouk est une bibliothécaire de 30 ans qui vit en région parisienne et qui passe son temps le nez dans ses bouquins. Elle conseille les clients chez son libraire préféré, sa passion pour les livres est sans limite. L’annonce du décès de sa soeur et l’arrivée dans sa vie de Colette vont bouleverser son existence. Notre jeune femme qui a tendance à se laisser aller, va devoir prendre sa vie en main et se mettre un bon coup de pied aux fesses. Colette est une petite fille très mature pour son âge, mais malicieuse comme une enfant de 7 ans. Une petite fille qui a perdu sa maman à laquelle on ne peut que s’attacher.
J’aime beaucoup les dessins de Mathou qui me font beaucoup rire également. Je trouve cette BD très réussie. (et c’est un immense compliment quand on connaît mon rapport très compliqué à la BD) 

enorme-coup-de-coeur

Bd

La rose écarlate Tome 1, Patricia Lyfoung

Les gens m’appellent l’idole des jeunes, je suis : La rose écarlate !

la-rose-ecarlate,-tome-1---je-savais-que-je-te-rencontrerais-54853-250-400voilà bientôt un peu plus de 4 mois que je suis en poste dans un nouveau CDI. Et voilà bientôt 4 mois que cette BD est sans cesse empruntée et encensée par les élèves filles mais également garçons. J’étais donc curieuse de connaître son contenu et j’ai réussi à mettre la main dessus entre deux prêts, non sans difficulté, oui, c’est dangereux de travailler dans un cdi 😉
Je dois dire que je ne m’attendais pas à aimer autant. J’ai adoré et les somptueux dessins ne sont qu’un des ingrédients qui a fait palpiter mon coeur.

Dans ce premier tome, nous rencontrons Maud, une jeune fille qui aime la justice et les combats d’épées. Un soir, son père se fait agresser, Maud le défendra armée de sa nouvelle épée. Elle mettra son agresseur en fuite mais malheureusement son père ne survivra pas à ses blessures. Suite à ce décès tragique, elle apprendra qu’elle est la petite fille d’un homme de la haute société qui vit à Paris. Prête à tout pour venger son père, elle acceptera d’aller vivre à Paris afin de retrouver le meurtrier.
Nous faisons également la connaissance d’un jeune homme masqué surnommé le renard qui vole les riches pour donner aux pauvres.

J’ai aimé faire la connaissance de Maud, le fait qu’elle soit une fille avec un fort caractère et très éloignée des stéréotypes de son époque. On se prend à fond dans l’histoire et je dois dire qu’il me tarde de connaitre la suite. Je suis sûre qu’elle risque de faire baver son grand-père qui souhaite l’éduquer comme une jeune fille de bonne famille.
J’ai également aimé le personnage à la robin des bois qu’est le Renard. Je vous recommande donc chaudement de lire cette Bd, comme mes élèves, je suis conquise !

Note sur l’échelle livresque : 8/10

Bd·Coups de coeur·Jeunesse

Petit Vampire va à l’école, Joann Sfar

Une BD à mettre d’urgence sous vos sapins ! Vos enfants (et vous-même) vont adorer !

Genre littéraire : BD jeunesse

Thèmes abordés : Vampire, Monstres,amitié, école

Histoire : Petit vampire vit avec sa famille dans une maison hantée. Un jour, il a une idée saugrenue pour un vampire : il veut aller à l’école.

Mon avis : Une Bd qui s’adresse à un jeune public. Idéal pour faire découvrir l’univers de la Bd à ses enfants. Les dessins de Joann Sfar sont formidables. J’aime beaucoup les couleurs et l’humour ! Hihihi encore une franche tranche de rigolade. C’est de l’humour noir mais pas non plus trop glauque bien sur 😉
Les personnages sont attachants petit vampire, son ami humain ainsi que son petit chien sont trop mignons. Si vous cherchez un cadeau de Noël pour vos enfants, vous avez trouvez la BD à mettre d’urgence sous le Sapin !

Ce livre s’adresse : aux petits choux qui apprennent à lire

Note sur l’échelle livresque : 10/10 coup de coeur

En lisant ce livre j’ai pensé : Chouette. j’adore les dessins de Joann Sfar