Roman Policier/Thriller

Le saut de l’ange, Lisa Gardner (2017)

Comme vous le savez déjà, je suis loin d’être une experte en roman policier/thriller. Mon avis vaudra donc ce qu’il vaut. J’ai tout de suite adoré l’idée de base de cette histoire : une femme vient d’avoir un accident de voiture, elle est alcoolisé, elle se réveille au fond d’un ravin et cherche Véro, une petite fille. On est tout de suite dans le suspense et la tension. Que s’est-il passé ? qui est cette femme ? Quelle est son histoire ? et surtout où est passée Véro ?

Très vite l’enquête débute et le lecteur aura des réponses à ses nombreuses questions. Le saut de l’ange est un livre qui se lit pour son suspense. J’ai trouvé certaines choses un peu tirées par les cheveux, j’ai failli arrêter ma lecture, mais ma curiosité m’a encouragé à poursuivre. J’ai été happée par cette histoire qui bien qu’elle ne soit pas forcément très réaliste à mes yeux, à le mérite de nous tenir en haleine du début à la fin. Un très bon divertissement.

Contemporains·Roman Choral

Les loyautés, Delphine De Vigan (2018)

 

images-3J’aime Beaucoup Delphine De Vigan, enfin je l’ai adorée pour son roman : No et moi. J’ai lu les heures souterraines et je n’ai pas du tout aimé ! Nous entretenons donc une relation compliquée.
J’étais ravie d’apprendre que l’auteur allait nous proposer à nouveau un roman  avec des personnages adolescents , malheureusement je n’ai pas du tout aimé ce livre. Je l’ai trouvé beaucoup trop sombre et déprimant. Trop dramatique, il n’y a pas un seul personnage qui apporte de l’espoir.  (pour ceux qui l’ont lu : Peut-être à la limite le personnage de l’enseignante bienveillante mais la pauvre a elle aussi des casseroles et la vie n’a pas été tendre avec elle.)
J’ai beaucoup aimé la construction de ce roman. Il s’agit d’un roman choral, chaque chapitre apporte le point de vue d’un des personnages de l’histoire.
Je l’ai lu jusqu’à la dernière page pour le style de l’auteur et pour cette construction qui maintient le suspense de la première à la dernière page.
Les loyautés est donc ma seconde déception de 2018.