Bd

Le sourire de Rose, Sacha Goerg (2014)

le sourire de roseJ’ai emprunté cette BD parce que je trouvais les illustrations sympas, mais aussi parce que ma fille s’apelle Rose. J’ai beaucoup aimé cette lecture qui est quand même très étrange. C’est l’histoire de Rose, une jeune femme mystérieuse qui rencontre un papa solo un peu à côté de ses pompes. Celui-ci séduit par la jeune femme, se retrouve embringué dans des histoires pas très nettes.

Le dessin est magnifique, j’adore ce style et les couleurs utilisées. J’ai trouvé l’histoire un peu bizarre, mais j’ai passé un très bon moment en compagnie de ses personnages surtout le petit garçon qui est vraiment trop mignon.

Coups de coeur·Romans historiques·Saga familiale

Un goût de cannelle et d’espoir, Sarah Mccoy (2014)

Mon dernier coup de coeur de 2017 !

un goût de cannelle et d'espoir Sarah MccoyUne fois ouvert, impossible de lâcher « Un goût de cannelle et d’espoir ». Un livre plein de drames, mais également lumineux et plein d’espoir. Dans ce roman, nous suivons le quotidien d’une famille Allemande en 1944 et plus particulièrement celui de la fille cadette de la famille : Elsie Schmidt.

Le point de départ de ce livre est la rencontre en 2008 de Reba Addams journaliste et Elsie Schmidt qui tient désormais une boulangerie Allemande dans la ville d’el Passo au Texas.
C’est à reculons que Reba Adams vient interviewer Elsie Schmidt pour un article sur le thème de Noël dans les différents pays du monde. Dès les premières minutes, la jeune femme est déstabilisée par Elsie qui l’interroge à sa place. En effet, Reba porte une bague de fiançailles en collier autour du cou. Son compagnon Rikki vient de la demander en mariage, mais la jeune femme refuse de porter sa bague de fiançailles car elle est pleine de doutes.
Au fil des pages, vous découvrirez l’histoire d’Elsie et de sa famille, celui de Reba Adams mais également l’histoire de Rikki (le fiancé de Reba), immigré mexicain et garde-frontière. 

J’ai beaucoup aimé ce livre pour de nombreuses raisons. J’aime beaucoup les histoires de femmes, et celle-ci en est une magnifique. J’adore également les sagas-familiales. J’ai appris des choses que j’ignorais sur l’Allemagne nazie. Par exemple l’existence des lebensborn (pouponnière pour créer des enfants Aryens) et le fait que les enfants qui ne correspondaient pas aux critères de la race Aryenne étaient tués. L’auteur inclut dans son récit des lettres entre les deux soeurs Hazel et Elsie Schmidt qui permettent d’avoir différents points de vue.

L’auteur fait un parallèle entre passé et présent qui est très intéressant et apporte de la force à son récit. Elle traite de la question de l’immigration clandestine aux états-unis par l’intermédiaire de Rikki. Un personnage qui est tiraillé entre ses origines mexicaines et son emploi de garde-frontière et qui nous livre de nombreux passages très touchant.

Ce roman est un gros coup de coeur !

enorme-coup-de-coeur

Coups de coeur·Humour

Drôle de karma, sophie henrionnet (2014)

Géniallissime, drôlissime !

Joséphine est une anti-héroïne qui foire sa vie et qui attire les catastrophes. Elle n’a rien d’une ballerine de la vie, vous savez, ces filles qui traversent l’existence avec un maquillage toujours nickel et qui réussissent tout ce qu’elles entreprennent.

Un mega giga coup de coeur pour Sophie Henrionnet et son drôle de Karma. J’y reviendrais c’est sûr et c’est promis. Trop d’humour et de situations improbables, tout ce que j’aime, un gros kiff et une grosse rigolade, merci beaucoup pour ce bon moment de lecture. Je pouffais toute seule, j’avais l’air d’une dinde mais j’en ai rien à faire parce que c’est ça qui est bon. Je le dis souvent, il est très facile d’appitoyer un lecteur, d’aller dans le pathos mais faire rire, c’est très difficile. Chapeau l’artiste donc ! On m’y reprendra !

 

 

Romance

Rose soie, Camille Adler (2014)

Une romance Parisienne au XIXeme siècle

Souvenez-vous, cette année je suis allée au Salon du Livre et j’ai rencontré Camille Adler sur le Stand Milady. J’avais flashé sur la couverture et le résumé de son livre : Rose Soie. Je suis donc repartie avec son roman et une dédicace que voici :

20150324_193751

rose soieComme vous le savez, j’ai accouché il y a 3 semaines déjà ! Entre la fatigue mais surtout la joie et l’euphorie de ce moment unique de ma vie, j’avais du mal à me consacrer à la lecture. J’ai donc décidé de lire cette romance pour me réconcilier avec la lecture pendant ma semaine à la maternité. Ce qui est marrant, c’est que nous avons appelé notre fille Rose et que j’avais un peu oublié ce livre. Le personnage principal de ce roman se prénomme Rose. Elle est mariée avec un homme qui ne l’a comprend pas. Tout le monde la croit chanceuse d’avoir cet homme pour époux. Rose a un don pour le stylisme. Elle se confectionne ses tenues. Son mari ne reconnait pas son talent et lui conseille de se rendre chez un grand couturier Alexander Wright dont le tout Paris vante les mérites. Il ne se doute pas qu’il vient de jeter Rose dans la gueule du loup. En effet, le célèbre couturier va tomber sous le charme de Rose et lui faire prendre conscience de son réel talent pour le stylisme.

J’ai beaucoup aimé cette romance même si tout est très prévisible et que nous connaissons d’avance la fin de l’histoire. J’ai pris plaisir à entrer dans le paris du XIXeme siècle. En dehors de la lecture, je suis également passionnée de mode. Avant de devenir bibliothécaire, j’avais même entrepris des études de mode pendant une année. J’ai arrêté pour différentes raisons. Ce fût donc sympathique de retrouver cet univers qui m’est cher. J’aime beaucoup les films en costumes d’époques et les bals.  J’ai donc pris grand plaisir à imaginer les différentes tenues de Rose. Qu’est ce que j’aimerais le temps d’une soirée remonter le temps et participer à un bal, porter une de ces jolies toilettes. Merci à l’auteur pour le rêve qu’elle offre aux lectrices que nous sommes.

Contemporains·Feel-Good

Le petit mensonge de dieu, Cyril Massarotto (2014)

La vie après la mort selon Cyril Massarotto

Le Le petit mensonge de dieu-Cyril Massarottopetite mensonge de Dieu » est la suite du premier roman « Dieu est un pote à moi » de l’auteur Cyril Massarotto. Il peut être lu indépendamment du premier mais je ne peux que vous conseiller de lire le premier opus. Vous ne serez pas déçu.

Dans ce second volet, nous retrouvons le personnage principal de ce premier roman 31ans plus tardIl vient de faire un AVC et est donc théoriquement mort. Oui, car Dieu lui avait certifié qu’il n’y avait pas de vie après la mort. Cependant notre héro avait oublié que Dieu était un petit Blagueur. Il se retrouve donc dans un grand jardin en compagnie de son pote. La mort n’est donc pas la fin… mais le début de ce roman fort sympathique. J’ai pris plaisir à tourner ses pages, je l’ai dévorer en un week-end. Un roman plein de tendresse et de sentiments. Le seul petit bémol : L’humour, je m’attendais à rire plus. Il est présent mais à plus petite dose que dans « Dieu est un pote à moi ».

Note sur l’échelle livresque : 8/10